de France Lumiere

http://www.amazon.fr/-/e/B00AHVC1C2

A hauteur de combien peut-on financièrement estimer, en dehors du coup des campagnes pour plaire aux français, toutes ces guerres fratricides engagées pour protéger leurs privilèges, leurs chances d’accéder au sommet, et déplaire aux citoyens ? Nul ne doute que les

médias se délectent. Les journaux se vendent, les émissions télévisées en font leurs gorges chaudes, la radio diffuse à longueur de journée des commentaires pour mettre de l’huile sur le feu. La politique politicienne occupe abusivement les ondes. Savez-vous ce que veut dire « S.L.A. » ? Moins de 40 ans, rarement, le plus souvent après cet âge, des membres de vos familles peuvent être frappés par cette maladie dont personne ne parle. Cette maladie s’étend, se développe, emporte avec elle des êtres auparavant considérés comme en parfaite santé. Le coût de la recherche flirte avec des budgets mal attribués et trop souvent pour des individus peu méritants, peu regardant de l’intérêt général.

 La sclérose latérale Amyotropique ou maladie de Charcot (à ne pas confondre avec la maladie de Charcot-Marie-Tooth) paralyse, dans un temps assez court, la musculure striée des jambes et des bras, du tronc, ce inclus l’organe respiratoire. Entre 18 mois et cinq petites années peuvent suffire, pour 50 % des patients, après une dégradation spectaculaire, pour emporter ces êtres bien portants voire sportifs. Dénutrition, déventilation, l’assistance mécanique ne peut perdurer longtemps.

 La cause de cette maladie reste toujours inconnue. Aucun stéréotype parmi les malades. Cela peut toucher tout le monde. Des fonds bien utilisés redonneraient l’espoir à des familles frappées, en pleine vie, par ces coups mortels du sort. Face à ces souffrances, un peu de décence de ces personnages publics ne ferait pas de mal à l’équité morale. Ils mobilisent en effet trop l’attention pour des causes personnelles. Celle-ci serait la bienvenue pour une maladie d’intérêt général.

 France LUMIERE