de France Lumiere

http://www.amazon.fr/-/e/B00AHVC1C2

L’un des maux de notre siècle industriel qui perdure, +56 % des français (source INSV 2006) connaissent les troubles du sommeil. La conséquence se porte directement sur le monde professionnel principalement : absentéisme caractérisé, tensions dans les relations sociales, baisse d’attention et de productivité. Sont touchés par ces causes remplissant une

liste importante : le stress, une mauvaise hygiène de vie, les horaires décalés, les ambiances électriques des journées durant, les soucis existentiels, les difficultés financières, les inquiétudes pour les enfants, les parents, les maladies des proches, etc.

5 à 7 % de la population est concerné par le syndrome d’apnée au sommeil. La fragmentation de ce sommeil, cadencée par une dizaine d’arrêts au plus de respiration par heure durant la nuit, provoque de graves problèmes de santé. Les risques d’accident au travail sont 2 fois plus à craindre, 2,5 fois d’absences sur son lieu d’activité et des arrêts maladie de plus longue durée. Sont recensés des hypertensions artérielles, des accidents vasculaires cérébraux et des maladies cardio-vasculaires. Il s’avère indispensable de diagnostiquer rapidement ce phénomène lors de la visite médicale, le rendez-vous chez le médecin, pour prévenir des risques psychosociaux qui ne peuvent que s’aggraver.

Alors, dans tous les cas, il faut savoir aménager des moments de récupération, de détente, des mini siestes, un sommeil flash. C’est absolument réalisable à n’importe quel endroit où l’on se trouve. Une vingtaine de minutes au plus permettent à l’organisme de récupérer un minimum, de recharger ses batteries. Ajouter à cela que le sport régulier non violent est à rajouter  à l’ordonnance du mieux être.

France LUMIERE