Publications

Recherche d'articles

Dernières Nouvelles

Publié le 29/10/2019, 10:25 par Claire Mollien
Ce pas, Emmanuel Poil, 49 ans, l’a franchi. Dès 14/15 ans déjà, il se passionne bénévolement pour les fouilles
Publié le 29/10/2019, 10:23 par Claire Mollien
Divers articles parus ... dont une nécrologie .. Boffres
Publié le 29/10/2019, 10:05 par Claire Mollien
des-infos-encore-des-infos-un-pot-pourri-de-lectures-pour-la-toussaint-en-partageavec un immense merci à Pierre-Jean Llorens pour sa large contribution à cette rubrique : Recrutement : la fin des salles d'entretien...

Un grand merci Pierre-Jean Llorens pour la mise en lumière de ces tendances citoyennes :

Nouveau venu dans la sphère des services d' économie collaborative , la location de véhicule entre particuliers a rapidement séduit les victimes de la crise comme les adeptes du consommer autrement . Popularisé grâce aux nouvelles technologies, ce service peut-il changer durablement nos habitudes ?

 

Location de voiture entre particuliers

Avant, il y avait le prêt de ­véhicule entre voisins, basé sur la confiance ­mutuelle. Aujourd’hui, ce sont des sites internet regroupant des ­dizaines de milliers d’utilisateurs qui ont pris le relais. Et comme bien d’autres services de partage entre particuliers (covoiturage, échange d’appartements pour les vacances…), son impact sur nos habitudes de consommation ­commence à se faire sentir.  Il y a un an, j’ai fait le choix pour la ­première fois de ne pas remplacer ma voiture qui arrivait en fin de vie et de tester ces nouvelles alternatives .

Comme bien ­d’autres, Peggy, travaillant à Villeurbanne et utilisatrice régulière de ces services, a pris le risque de devenir une sans ­ véhicule fixe  et de miser sur le collaboratif . Aujourd’hui, elle ne le regrette pas : La location entre particuliers est 10 à 30 % moins chère que dans les agences, tout est sécurisé et, surtout, l’offre est de plus en plus large .
De la voiture familiale tout confort, idéale pour un week-end en ­famille, à la camionnette vétuste très ­pratique pour déménager, on trouve effectivement de tout sur ces sites internet.

Le principe est très simple : il suffit de repérer sur un plan interactif les véhicules ­disponibles près de chez soi, de choisir un modèle en fonction de son besoin et le tour est joué. Enfin presque. Reste ensuite à accomplir quelques formalités avec le loueur : fournir son permis de conduire, faire l’état des lieux du véhicule et signer un vrai contrat de location.

Des sites comme Drivy ou Buzzcar ont fondé leur succès sur la sécurisation des échanges, en intégrant ­notamment dans leur offre la ­souscription d’un contrat d’assurance nécessaire en cas d’accident ou de dégradation, explique Peggy. Aujourd’hui, plus personne n’a peur de prêter sa voiture à un inconnu.


Si ce service est avant tout perçu comme un moyen de faire des économies, il permet aussi de ­recréer du lien social : À l’instar du ­couchsurfing ou du covoiturage, ces nouveaux usages permettent de faire des rencontres et de tisser des relations de confiance avec d’autres usagers , analyse Peggy. Avant d’ajouter : Ce qui est le plus drôle, c’est que certains utilisateurs se sont aperçus qu’ils habitaient à quelques rues l’un de l’autre. Ils ont pu ainsi se rendre d’autres services sans ­passer par des sites Internet . Retour à la case départ ?

> Les sites web les plus ­populaires :
Drivy.com

http://www.livop.fr/


Buzzcar.com

Unevoiturealouer.com

https://fr.cityzencar.com/

http://www.ouicar.fr/

http://www.mavoiturealouer.com/