Publications

Recherche d'articles

Dernières Nouvelles

Publié le 31/08/2020, 12:30 par Claire Mollien
sortie-du-long-tunnel-estival-les-premieres-lecturesavec, comme d'habitude, un grand coup de chapeau au fidèle Pierre-Jean Lllorens qui nous régale de ses trouvailles ... Baromètre...
Publié le 27/04/2020, 09:14 par Claire Mollien
Cet article ne paraîtra pas dans l'Hebdo de l'Ardèche mais est diffusé largement sur les réseaux sociaux, le tout en partage : Gaël...
Publié le 27/04/2020, 09:08 par Claire Mollien
Article entier sur le journal avant modification :

avec, comme d'habitude, un grand coup de chapeau au fidèle Pierre-Jean Lllorens qui nous régale de ses trouvailles ...

Baromètre emploi : Quels sont les jobs d'été les mieux payés en 2020 ?

QAPA, la plateforme de recrutement par l'intérim, dévoile son baromètre de l'emploi dédié aux jobs d'été. Un classement qui montre de fortes demandes mais également une attente encore pesante des professionnels sans assurance d'un afflux de touristes et de vacanciers conséquent.

« Le marché de l'emploi pour les jobs d'été est totalement bouleversé suite au confinement. En effet, il y a actuellement beaucoup d'étudiants disponibles pour travailler. Mais beaucoup de salariés préfèrent également rester au travail et annuler leurs congés, étant dans l'incapacité de partir à l'étranger et ne souhaitant ou ne trouvant pas d'endroits où passer des vacances en France. A l'inverse, la grande distribution et la logistique proposent beaucoup d'offres d'emploi pour les saisonniers afin de remplacer les personnes qui ont travaillé pendant le confinement et qui veulent faire une pause bien méritée », a commenté Stéphanie Delestre, fondatrice et Présidente de QAPA.

Classement des jobs d'été les mieux payés en 2020

Pour cet été 2020, les secteurs qui recrutent le plus de saisonniers sont la Grande Distribution, la Logistique et l'Industrie Agroalimentaire.

Si les postes de barmen ou de voituriers restent ceux les mieux payés, ce sont également ceux qui proposeront le moins d'offres. En effet, les professionnels restent dans l'expectative et attendent de savoir les touristes, et en particuliers les vacanciers étrangers, seront au rendez-vous.

En effet, le secteur de l'hôtellerie/restauration conserve de gros besoins de saisonniers mais n'a pas encore lancé beaucoup d'offres et reste dans l'attente afin de savoir quel sera le flux de réservation. Cette position va engendrer des disponibilités d'embauche jusqu'à mi-août, ce qui est exceptionnel pour le marché de l'emploi.

Classement des jobs d'été les mieux payés en 2020

(sources compilées pour les mois de mai et juin 2020 : Ministère de l'agriculture, Association nationale des industries alimentaires, plateforme #MobilisationEmploi et Qapa.fr)

Classement

Postes

Salaires bruts mensuels

Informations complémentaires

N°1

Voiturier

800 à 3 500 

Base de travail supérieure à 35h/semaine et pourboires

N°2

Barman

2 000 à 3 000 

Base de travail supérieure à 35h/semaine

N°3

Cuisinier

1 800 à 2 800 

 

N°4

Plagiste

1 550 à 2 500 

Avec les pourboires

N°5

Serveur

1 550 à 2 400 

Avec les pourboires

N°6

Vendangeur

1 550 à 2 200   

Base de travail supérieure à 35h/semaine

N°7

Préparateur de commande

1 550 à 2 100   

Base de travail supérieure à 35h/semaine

N°8

Employé hôtellerie 

1 550 à 2 100   

Base de travail supérieure à 35h/semaine

N°9

Jeune fille au pair

1 550 à 1 900 

 

N°10

Ouvrier agricole

1 550 à 1 800 

 

N°11

Maître nageur

1 550 à 1 800 

 

N°12

Ouvrier agroalimentaire

1 550 à 1 800 

 

N°13

Animateur

1 550 

 

N°14

Gardien de maison

1 550 

Avantage du logement pendant la période

N°15

Aide à domicile

1 550 

En fonction du nombre d'heures travaillées par semaine

QAPA en 4 chiffres :

+500 entreprises clientes,

+5.000 intérimaires salariés par QAPA en 2019

74% des offres d'emploi reçoivent des profils disponibles en moins de 4 heures,

20% des intérimaires sont recrutés en CDI après 3 mois de mission.

 

Les dirigeants (aussi) croient au télétravailet s'attendent à une révolution des bureaux !

Pour 85% des dirigeants, le télétravail est une vraie tendance de fond qui va s'intensifier à l'avenir

Dirigeants et employés s'accordent sur un rythme optimal de 2 jours de télétravail par semaine

Suite au Covid, 35% des dirigeants estiment que leurs locaux ne sont plus adaptés à leurs besoins

60% des dirigeants envisagent de passer au « sans bureau fixe » pour optimiser leurs espaces

Selon 85% des employés et des dirigeants, le télétravail n'a aucun impact négatif sur la productivité

24% des Français ont vu des sanctions à l'égard des personnes irrespectueuses des gestes barrières

Suite au déconfinementDeskeo, premier opérateur de bureaux flexibles en France, a voulu savoir si le télétravail était perçu de la même façon par les dirigeants, les managers et les employés. Plus de 2 900 professionnels ont été interrogés dans le cadre de cette enquête* qui montre des différences marquées mais également un consensus global sur l'avenir du télétravail.

Le télétravail a-t-il de l'avenir ?

Qu'ils soient employés, managers ou bien dirigeants, tous pensent la même chose du télétravail : pour 81% des Français, il s'agit d'une vraie tendance de fond qui va s'intensifier à l'avenir. On note que cette vision est encore plus prononcée chez les managers (89%) et les dirigeants (81%) que chez les employés (74%).

Selon vous, le télétravail, c'est :

Réponses

Global

Employés

Managers

Dirigeants

Un effet de mode qui va s'essouffler après la crise

7%

15%

2%

3%

Une vraie tendance de fond qui va s'intensifier à l'avenir

81%

74%

89%

81%

Je ne sais pas encore

12%

11%

9%

16%

Télétravailler rime avec productivité

Bien loin de procrastiner, la grande majorité des employés (85%) ne voient pas d'impact négatif sur leur productivité en télétravail, au contraire. 12% se considèrent même beaucoup plus productifs à distance, 42% globalement plus productifs et 31% ne constatent aucune différence.

QUESTION EMPLOYÉS

En temps normal (hors confinement), avez-vous le sentiment d'être plus ou moins productif(ve) en télétravail ?

Réponses

Employés

Beaucoup plus productif

12%

Globalement plus productif

42%

Autant productif

31%

Globalement moins productif

12%

Beaucoup moins productif

1%

Je ne sais pas

2%

Même son de cloche côté managers et dirigeants. Le télétravail forcé pendant le confinement a visiblement permis à grand nombre de décideurs d'ouvrir les yeux sur les bienfaits du télétravail. Seuls 12% d'entre eux considèrent leurs équipes moins productives lorsqu'elles travaillent à distance.

QUESTION DÉCIDEURS

En temps normal (hors confinement), vos équipes sont-elles plus ou moins productives en télétravail ?

Réponses

Global

Managers

Dirigeants

 

Beaucoup plus productives

6%

5%

8%

 

Globalement plus productives

24%

21%

26%

 

Autant productives

55%

56%

54%

 

Globalement moins productives

10%

10%

9%

 

Beaucoup moins productives

2%

3%

1%

 

Je ne sais pas

3%

5%

2%

 
         

Dirigeants et employés sur la même longueur d'onde

Après plus de deux mois de télétravail forcé, la question de l'avenir du travail à distance est sur toutes les lèvres. Cette expérimentation grandeur nature déclenchera-t-elle des changements profonds dans l'organisation de la vie professionnelle des Français ? Si l'on en croit ce sondage, il y a de grandes chances que oui. Une fois la crise sanitaire terminée, 73% des employés français aimeraient télétravailler jusqu'à 2 jours par semaine. Dans le détail, 1 jour par semaine serait déjà suffisant pour 25% des sondés, quand 48% d'entre eux opteraient pour 2 jours hebdomadaires.

QUESTION EMPLOYÉS

Une fois l'épisode covid-19 derrière nous, combien de jours par semaine aimeriez-vous télétravailler ?

Réponses

Employés

 

0

4%

 

1

25%

 

2

48%

 

3

20%

 

4

3%

 

5

0%

 

QUESTION DÉCIDEURS

Une fois l'épisode covid-19 derrière nous, combien de jours de télétravail par semaine serez-vous prêt à accorder aux personnes suffisamment autonomes au sein de vos équipes ?

Réponses

Global

Managers

Dirigeants

 

0

0%

0%

0%

 

1

17%

17%

17%

 

2

47%

45%

49%

 

3

22%

24%

21%

 

4

7%

7%

6%

 

5

7%

7%

7%

 
         

3296an$IN10580159401224580@VWP21DB02" vspace="10" width="700" style="width: 700px; height: 398px; margin: 10px;">

Un tel engouement pour le télétravail à l'avenir aurait des conséquences immédiates sur le taux d'occupation des bureaux. Si l'on suit strictement la demande exprimée par les employés dans ce sondage, 35% des postes de travail se retrouveraient vides sur une semaine complète... La généralisation du télétravail à temps partiel peut permettre d'optimiser (voire de réduire) ses surfaces, mais à certaines conditions. En effet, si tous les télétravailleurs sont absents du bureau le lundi et le vendredi, l'entreprise continuera de payer des locaux qui seront à moitié vides 40% du temps. Pour éviter cela, la transition vers une organisation hybride entre travail présentiel et télétravail doit être préparée et encadrée, notamment en organisant un roulement cohérent au sein des équipes.

Côté décideurs également, l'idée d'accorder deux jours de télétravail par semaine ne semble pas insurmontable... à condition que les collaborateurs soient suffisamment autonomes pour gérer leurs tâches. À ce sujet, les managers français semblent avoir plutôt confiance en leurs équipes : 89% pensent que la majorité de leurs effectifs sont assez autonomes pour télétravailler régulièrement. Près d'un manager français sur trois (30%) considère même que la totalité de ses subordonnés sont suffisamment autonomes pour organiser leur planning comme ils le souhaitent.

QUESTION DÉCIDEURS

Quelle part de votre équipe est suffisamment autonome pour télétravailler régulièrement ?

Réponses

Global

Managers

Dirigeants

 

100%

30%

29%

31%

 

90%

9%

9%

10%

 

80%

28%

26%

29%

 

70%

5%

5%

6%

 

60%

5%

3%

6%

 

50%

12%

14%

9%

 

40%

1%

2%

1%

 

30%

3%

4%

2%

 

20%

6%

6%

5%

 

10%

1%

1%

1%

 

0%

0%

1%

0%

 
         

Touche pas à mon poste ?

En mai 2020, un sondage Deskeo montrait que 79% des Français étaient prêts à sacrifier leur poste de travail attitré pour pouvoir faire plus de télétravail. Dans l'esprit des dirigeants aussi, cette pratique souvent appelée « desk sharing » commence à faire son chemin ! En effet, 60% d'entre eux s'intéressent à organiser leurs espaces en mode « sans bureau fixe » : (31%) y pensent sérieusement et 29% l'envisagent.

QUESTION DIRIGEANTS

En sachant que 79% des Français sont prêts à sacrifier leur poste de travail attitré pour pouvoir faire plus de télétravail, envisagez-vous de passer au "sans bureau fixe" pour optimiser vos surfaces à l'avenir ?

Réponses

Dirigeants

Oui, sérieusement

31%

Oui, peut-être

29%

Non

34%

Je ne sais pas encore

6%

De manière générale, l'impact sur le coût total des bureaux n'est pas si important. Les m2 économisés permettent surtout d'opter pour une localisation plus centrale afin de réduire les temps de transport des collaborateurs, ou d'investir dans des équipements plus professionnels, plus confortables... Pour Frank Zorn, co-fondateur de Deskeo : « Entre les jours de congés, les RTT, les déplacements professionnels, les réunions à l'extérieur, les congés maladie et maintenant le télétravail, les raisons qu'un poste de travail se retrouve vide sont nombreuses. Le desk sharing permet de rationaliser les m2, mais attention à la sur-optimisation ! »

En effet, par expérience, la diminution de surface est rarement si importante lorsque l'on adopte une organisation sans bureaux fixes. D'abord parce qu'il faut prévoir un nombre de postes légèrement supérieur aux besoins identifiés pour se laisser une marge d'ajustement. Ensuite, parce que des espaces supplémentaires sont nécessaires pour qu'une telle organisation fonctionne : salles de réunion, espaces collaboratifs, zones silence, etc. « La décision de passer en flex-office ne doit donc pas être motivée exclusivement par des impératifs financiers. C'est avant tout une manière de proposer des espaces plus adaptés aux besoins des collaborateurs, » conclut Frank Zorn.

Des bureaux à la peine

Quelques semaines après la fin du confinement, l'impact de la crise sanitaire sur les besoins en bureaux des entreprises se fait déjà ressentir. Plus d'un tiers (35%) des dirigeants affirment que leurs locaux sont désormais inadaptés à leurs besoins. En détail, 11% des sondés trouvent leurs bureaux trop petits et 24% trop grands.

La crise a été synonyme d'opportunités pour certains qui se retrouvent à l'étroit et de menaces pour d'autres qui vont devoir réduire la voilure. Quand on ajoute à cela la démocratisation du télétravail, de plus en plus d'entreprises vont devoir changer de bureaux pour s'adapter à leurs nouveaux besoins. Encore faut-il savoir quelle surface est réellement nécessaire au développement de son entreprise. C'est pourquoi Deskeo, spécialiste des bureaux flexibles, accompagne en ce moment des dizaines d'entreprises dans leurs réflexions sur l'avenir de leurs bureaux, de la startup en pleine croissance au grand groupe coté au CAC40.

QUESTION DIRIGEANTS

Avec les effets de la crise sanitaire, vos bureaux sont-ils toujours adaptés aux besoins de votre entreprise ?

Réponses

Dirigeants

Oui

65%

Non, ils sont désormais trop grands

24%

Non, ils sont désormais trop petits

11%

Au top du management à distance ?

Autre constat, 40% des décideurs se montrent ouverts à l'idée de participer à une formation dédiée au management à distance. On note à ce sujet que les dirigeants avouent plus volontiers avoir besoin d'aide à ce sujet (44%) que les managers (36%).

QUESTION DÉCIDEURS

Jugeriez-vous utile de participer à une formation pour vous aider à manager à distance ?

Réponses

Global

Managers

Dirigeants

 

Oui

40%

36%

44%

 

Non

48%

49%

47%

 

Je ne sais pas

12%

15%

9%

 
         

Les gestes barrière au bureau bien appliqués

Globalement, les Français semblent avoir bien respecté les gestes barrières au travail puisque 64% d'entre eux n'ont eu aucun problème avec des collègues irrespectueux des consignes sanitaires. Cependant, dans le détail, les employés sont moins catégoriques puisqu'ils sont 41% à avoir rencontré des difficultés alors que les dirigeants ne sont que 28% dans ce cas.

Avez-vous rencontré des problèmes avec des collègues qui ne respectaient pas les gestes barrières (port du masque, distanciation...) ?

Réponses

Global

Employés

Managers

Dirigeants

Oui

36%

41%

39%

28%

Non

64%

59%

61%

72%

Même en cas de problème, peu de sanctions ont été appliquées à l'encontre des salariés qui ne respectaient pas les gestes barrières. C'est ce que déclarent plus de 76% des Français.

Des sanctions ont-elles été prises à l'encontre de salariés qui ne respectaient pas les consignes sanitaires ?

Réponses

Global

Employés

Managers

Dirigeants

Oui

24%

27%

25%

19%

Non

76%

73%

75%

81%

*Méthodologie : enquête réalisée auprès de 2 901 professionnels répartis sur l'ensemble du territoire français, effectuée en ligne, sur le panel propriétaire BuzzPress France et Deskeo, durant la période du 19 au 24 juin 2020. Profils des personnes interrogées : 38% d'employés, 34% de managers et 28% de dirigeants.

Nombre de salariés : Moins de 10 personnes : 27%, entre 10 et 50 personnes : 26%, entre 50 et 100 personnes : 15%, entre 100 et 500 personnes : 16%, entre 500 et 1 000 personnes : 5%, entre 1 000 et 5 000 personnes : 7%, plus de 5 000 personnes : 4%.

Répartition des secteurs d'activités concernés : Assistanat, Administration : 6% / BTP, Chantier, Bureau d'études : 6% / Commerce, Marketing, Vente : 17% / Conseil : 8% / Direction générale, Direction centre de profits : 5% / Informatique, Télécoms : 17% / Restauration, Tourisme, Hôtellerie, Loisirs : 14% / Santé, Social, Service à la personne : 9% / Production, Maintenance : 1% / Environnement, Aménagement : 1% / Distribution, Magasin : 5% / Gestion, Finance, RH, Comptabilité, Audit : 6% / Métallurgie, Mécanique, Aéronautique : 1% / Logistique, Achat, Stock, Transport : 3%, Agri-Agro - Agriculture, Viticulture, Pêche : 1%. Toutes les informations mises en avant par les personnes interrogées sont déclaratives.

À propos de Deskeo

Deskeo est une solution immobilière complète pour les entreprises. Créée en 2016 par Benjamin Teboul et Frank Zorn, Deskeo propose des bureaux en location clés en main avec des conditions flexibles pour des entreprises de 20 à 1.000 collaborateurs. Acteur majeur des bureaux flexibles en France, Deskeo propose une formule qui réunit les avantages du coworking (services, flexibilité) et du bail traditionnel (personnalisation, confidentialité). Les espaces de travail Deskeo sont conçus avec chaque entreprise pour que ses bureaux reflètent son organisation, sa culture et son image de marque. Deskeo s'occupe ensuite de la gestion opérationnelle au quotidien et des services annexes pour permettre à ses clients de se concentrer sur leur cœur de métier.

Deskeo fait partie du groupe Knotel, leader mondial des bureaux flexibles avec un parc immobilier de près de 500.000 m2 dans le monde (Etats-Unis, Brésil, Royaume-Uni, Japon...). Knotel est le partenaire immobilier d'entreprises internationales comme Shell, AXA, EDF, NetflixStarbucks, Amazon ou encore Uber.

Plus d'informations www.deskeo.fr

 

 

En vacances, les Français sont de plus en plus incapables de se déconnecter de leur travail

71 % des Français répondent aux emails ou appels professionnels pendant leurs congés, même si cela les dérangent à plus de 56 % !

49 % des Français consultent leur boîte mails pro plusieurs fois par jour contre 42 % en 2018

58 % des proches acceptaient cette connexion en 2018 mais ne sont plus que 49 % en 2020

51 % des Français pensent être « workaholic » en 2020 contre 39 % en 2018

Paradoxalement, 62 % des Français disent arriver à déconnecter et à se reposer pendant leurs vacances

Depuis 2018, les Français ont-ils modifié leurs relations avec le boulot pendant leurs vacances ?

QAPA, la plateforme de recrutement par l'intérim, voulu savoir comment évoluaient cette connexion avec le travail pendant les congés en interrogeant plus de 130 000 professionnels. Des résultats qui montrent clairement que les mentalités changent très vite et que la coupure professionnelle n'est plus qu'un lointain souvenir du passé.

*Méthodologie : Sondage réalisé entre le 27 juin et le 3 juillet 2018 et entre le 6 et 10 juillet 2020 auprès de 130 000 recruteurs et professionnels qui publient leurs offres d'emploi sur Qapa.fr (commerçants, artisans, TPE, PME, grosses entreprises). 50% d'entre eux sont des non-cadres et 50% sont des cadres. Profils : 48% de femmes et 52% d'hommes. Les chiffres et statistiques représentent un état des lieux de l'emploi en France. Toutes les informations mises en avant par les recruteurs sont déclaratives.

Quand « congés » rime avec « connectés »

Les Français semblent de moins en moins déconnectés de leur travail. En effet, en 2018, ils étaient déjà 62 % à continuer de répondre à leurs appels ou bien à leurs emails professionnels pendant leur période de congés, et ils sont maintenant plus de 71 % dans ce cas. Néanmoins, cette augmentation commence à déplaire à un plus grand nombre puisque 56 % avouent être dérangés par ce lien continu avec leur travail alors qu'ils n'étaient que 41 % il y a deux ans.  

Pendant vos congés, répondez-vous aux appels ou emails professionnels ?

Réponses

2018

2020

Oui

62 %

71 %

Non

48 %

29 %

Cela vous dérange-t-il ?

 

Réponses

2018

2020

Oui

41 %

56 %

Non

59 %

44 %

Emails au soleil

Les Français qui consultent leur boîte mails pro plusieurs fois par jour sont également plus nombreux qu'il y a deux ans. Ils étaient 42 % en 2018 et ils sont aujourd'hui 49 % !

35 % les lisent au moins une fois par jour (33 % en 2018) et 10% de façon hebdomadaire (8 % en 2018)Les 17 % n'jetaient même pas un œil en 2018 ne sont en 2020 que 6 % 

A quelle fréquence consultez-vous vos emails pros ?

Réponses

2018

2020

Jamais

17 %

6 %

1 fois par semaine

8 %

10 %

1 fois par jour

33 %

35 %

Plusieurs fois par jour

42 %

49 %

Tous connectés... mais moins bien acceptés !

Pour plus de 67 % des personnes interrogées, les collègues font exactement la même chose qu'eux pendant leurs congés payés (52 % en 2018).

Cette connexion avec le travail qui semblait même normale pour le reste de la famille puisque 58 % des Français l'acceptaient en 2018, l'est beaucoup moins en 2020. En effet, 51 % avouent que ce lien avec le boulot n'est pas du tout accepté par leurs proches.  

Vos collègues font-ils la même chose ?

Réponses

2018

2020

Oui

52 %

67 %

Non

48 %

33 %

Cette attitude est-elle acceptée par vos proches ?

Réponses

2018

2020

Oui

58 %

49 %

Non

42 %

51 %

De plus en plus accro au boulot

Malgré cette relation continue avec le travail, 61% des Français déclaraient pourtant ne pas être accro au boulot il y a deux ans. En 2020, c'est moins le cas ! Ainsi, plus de  51 % pensent être « workaholic » (22 % totalement et 29 % un peu).

Diriez-vous que vous êtes accro au boulot ?

Réponses

2018

2020

Oui totalement

18 %

22 %

Oui un peu

21 %

29 %

Non

61 %

49 %

Jamais sans mon smartphone

Afin de rester connecter à leur travail, 87 % des Français utilisent leur smartphone soit 12 points de plus qu'en 2018. Le PC portable ne séduit que 11 % d'adeptes et la tablette que 2 %, avec des pourcentages d'utilisation en baisse.  

Vous utilisez principalement :

Réponses

2018

2020

Mon smartphone

75 %

87 %

Mon PC portable

17 %

11 %

Ma tablette

8 %

2 %

Connectés pour mieux déconnecter  

Même s'ils sont toujours en liaison avec leur travail, les Français semblent bien vivre cette situation.

En effet, 79% déclaraient en 2018 que les nouvelles technologies permettaient de passer de meilleures vacances et ils sont encore 78 % à le penser en 2020. De plus, 62% déclarent même arriver à mieux se reposer et déconnecter... grâce à cette connexion (66 % en 2018) !  

Selon vous, les nouvelles technologies permettent-elles de passer de meilleures vacances ?

Réponses

2018

2020

Oui

79 %

78 %

Non

21 %

22 %

Arrivez-vous quand même à vous reposer et à déconnecter ?

Réponses

2018

2020

Oui

66 %

62 %

Non

34 %

38 %

Une rentrée mieux vécue

Tout oublier de son travail pendant les vacances ne semble pas plaire du tout à la majorité des Français. En effet, plus de 79 % considèrent qu'un suivi constant pendant leurs congés permet un retour au travail beaucoup plus serein.

Selon vous, le retour au travail est-il plus simple grâce à ce suivi pendant vos vacances ?

Réponses

2018

2020

Oui

75 %

79 %

Non

25 %

21 %

QAPA en 4 chiffres :

+500 entreprises clientes,

+5.000 intérimaires salariés par QAPA en 2019

74% des offres d'emploi reçoivent des profils disponibles en moins de 4 heures,

20% des intérimaires sont recrutés en CDI après 3 mois de mission.

 

Les Français vont-ils lire différemment pendant les vacances d'été 2020 par rapport à 2019 ?

69% des Français annoncent vouloir lire plus de livres durant l'été 2020, soit 5% de plus qu'en 2019

La lecture numérique occupe une place de plus en plus importante : 44% des lecteurs lisaient en numérique en 2019, contre 47% en 2020

Youboox, la première application française de lecture en streaming, a voulu savoir si les pratiques des Français concernant la lecture estivale avaient changé par rapport à 2019. Une enquête menée auprès de plus de 18 300 personnes qui montre que cette année beaucoup de choses évoluent !

Lien officiel https://youboox.fr/

« Sans doute une conséquence positive de la crise sanitaire, les Français déclarent lire de plus en plus pendant leurs vacances. L'explosion de la lecture numérique pendant le confinement semble en effet avoir donné un nouvel élan à l'ensemble de la population et continue à porter ses fruits même après le déconfinement », a commenté Hélène Mérillon, Fondatrice et Présidente de Youboox.

Un été encore plus lettré !

Déjà en 2019, 64 % des Français considéraient l'été comme une période propice à la lecture. En 2020, c'est encore plus le cas avec plus de 69 % de Français qui déclarent lire plus de livres pendant leurs vacances estivales. 

Lisez-vous plus de livres pendant vos vacances ?

Réponses

2019

2020

Oui

64 %

69 %

Non

36 %

31 %

Papier et numérique presque à égalité

Si le livre imprimé en papier reste encore privilégié par les Français cet été, ce support semble tout de même légèrement en baisse depuis l'année dernière et passe de 53 % en 2019 à 56 % en 2020.

Quel type de livres lisez-vous le plus en été ?

Réponses

2019

2020

Papier

56 %

53 %

Numérique

44 %

47 %

Presque trois !

L'année dernière, 35% des Français prévoyaient de dévorer au moins deux ouvrages pendant leurs vacances. En 2020, ce chiffre baisse à 32 %. Mais les personnes déclarant en lire au moins 3 passent de 20 % en 219 à 29 % cet été.

Combien de livres prévoyez-vous de lire ?

Réponses

2019

2020

1 seul

34 %

27 %

Au moins 2

35 %

32 %

Au moins 3

20 %

29 %

Au moins 4

9 %

9 %

Plus de 5

2 %

3 %

Mieux vaut prévenir... pour lire !

Tout comme l'année précédente, la moitié des Français prévoit d'acheter ses livres avant de partir. Ils étaient 44 % dans ce cas en 2019 et en 2020 c'est presque 1 Français sur 2 (49 %) qui prévoit à l'avance ses lectures de vacances. 

Prévoyez-vous à l'avance avant de partir les livres de vos vacances ?

Réponses

2019

2020

Oui

44 %

49 %

Non

56 %

51 %

Kiosques et accès numérique

Pour les personnes qui préfèrent dénicher leurs livres sur leur lieu de vacances, les kiosques restent à 66 % l'accès le plus simple (67 % en 2019). L'accès numérique progresse et passe de 45 % à 46 % cette année.

Si non, comment vous procurez-vous vos livres ?

Réponses

2019

2020

Kiosques

67 %

66 %

Accès numériques

45 %

46 %

Librairies

40 %

43 %

Bibliothèques

2 %

1 %

Autre

4 %

3 %

Jusqu'au bout...

Pour ce qui est de la lecture, les Français sont assidus ! Ils sont même encore plus nombreux à lire tous leurs livres pendant leurs vacances à 77 % d'entre eux alors qu'ils étaient déjà 71 % l'été dernier.

Arrivez-vous à lire tous vos livres pendant les vacances ?

Réponses

2019

2020

Oui

71 %

77 %

Non

29 %

23 %

Seul(e) au monde

La lecture reste une pratique très solitaire et même de plus en plus. En effet, 67 % des personnes interrogées avouent qu'elles préfèrent être seules pour lire (60 % en 2019), quand 24 % le font en couple, 7 % en famille et 1 % entre amis.

Vous préférez lire :

Réponses

2019

2020

En solitaire

60 %

67 %

En famille

9 %

7 %

En couple

28 %

24 %

Entre amis

2 %

1 %

Autre

1 %

1 %

Pour lire heureux(ses), lisons couché(e)s !

Le lit conserve la tête du classement des lieux privilégiés des Français pour lire avec 54 % d'adeptes contre 46 % l'année dernière. La plage reste le deuxième choix mais est tout de même en baisse et passe de 37 % à 31 %.

Où préférez-vous lire :

Réponses

2019

2020

Sur la plage

37 %

31 %

Dans mon lit

46 %

54 %

En extérieur

1 %

4 %

Pendant mes trajets

6 %

3 %

N'importe où

8 %

5 %

Autre

2 %

3 %

Le top sexy 2020 : lire en bronzant

Pour être le ou la plus désirable sur la plage cet été, c'est facile : il suffit de bronzer un livre à la main ! En effet, à la question « quelle attitude trouvez-vous la plus sexy sur la plage ? », 24 % des Français répondent « une personne qui bronze » et 19 % déclarent « une personne qui lit ». Les baigneurs ne séduisent que 18 % et les sportifs que 16 % des Français. En 2019, la lecture était la première du classement, juste devant les personnes faisant du sport. Le mode de séduction en 2020 a donc légèrement changé.

Quelle attitude trouvez-vous la plus sexy sur la plage ?

Réponses

2019

2020

Une personne qui fait du sport

20 %

16 %

Une personne qui bronze

19 %

24 %

Une personne qui se baigne

17 %

18 %

Une personne qui lit

21 %

19 %

Une personne qui joue

14 %

15 %

Une personne qui dort

5 %

3 %

Une personne qui téléphone

1 %

2 %

Une personne qui mange

1 %

1 %

Autre

1 %

2 %

*Méthodologie : enquête réalisée auprès de 18 324 personnes représentatives de la population nationale française âgées de 18 ans et plus. Sondage effectué en ligne, sur le panel propriétaire BuzzPress France, selon la méthode des quotas. Deux périodes ont été compilées pour l'analyse : du 3 au 8 juillet 2020 et du 4 au 20 juin 2019. Profils des personnes interrogées : 51 % de femmes et 49 % d'hommes répartis sur l'ensemble du territoire français. Tranches d'âges : 7 % de 18-24 ans, 22 % de 25-34 ans, 40 % de 35-44 ans, 27 % de 45-54 ans et 4 % de plus de 55 ans. Toutes les informations mises en avant par les personnes interrogées sont déclaratives

Youboox en 4 chiffres :

Plus de 300 000 titres dans le catalogue

1 000 éditeurs partenaires dont 200 titres de presse (quotidiens et magazines, français et étrangers)

2 millions de lecteurs à travers le monde

A propos de Youboox

Avec 2 millions de lecteurs à travers le monde, Youboox est le premier service de lecture en streaming francophone, utilisé dans 154 pays. L'application et la plateforme web permettent d'accéder, sur smartphone, tablette, liseuse ou ordinateur, et ce même hors connexion, à un catalogue de plus de 300 000 œuvres numériques dans tous les genres (quotidiens, magazines, romans, bandes dessinées, livres audio, guides pratiques, guides de voyage, essais...) apportés par 1 000 éditeurs.

Membre de Tech'InFrance, du Galion Project, de Croissance Plus et du Réseau Entreprendre, Youboox bénéficie également du soutien de la Région Ile de France et de Bpifrance

 

Étude Révèle: Les Préjugés Inconscients des RH vis-à-vis de l'Apparence dentaire

résultats d’une nouvelle étude qui se penche sur les préjugés de la part des professionnels en Ressources Humaines vis-à-vis de l’esthétique dentaire. En raison d'une augmentation du nombre de demandeurs d'emploi suite à l'impact de COVID-19 sur le chômage, cette étude vise à sensibiliser à la problématique de l'apparence dentaire dans le processus de recrutement. Plus de 5.000 professionnels provenant différents domaines ont participé dans un sondage sur l’importance d’un beau sourire pour accéder à un poste et au sein de différentes industries comme par exemple la vente, les soins infirmiers et le télémarketing.

Cette étude a été menée dans le but de sensibiliser ceux qui font partie de ces mêmes industries en leur montrant les raisons socio-économiques qui peuvent mener à une esthétique dentaire peu conventionnelle. De plus, cette recherche montre également que les patients qui reçoivent de meilleurs soins dentaires ont plus d’opportunités et une plus grande réussite professionnelle.

L’embargo pour cette étude est le Jeudi, 16 Juillet 2020 à 8 heures du matin, heure locale. Si vous le souhaitez, je peux également vous envoyer le communiqué de presse pour plus d’information. Aussi, si vous pensez que cette étude est susceptible d’intéresser un collègue, n’hésitez pas à lui transmettre mon message.

Les résultats finaux et la méthodologie se trouvent ici: https://plusdent.co.uk/employability-of-a-smile

 

Etude Rubypayeur : Auvergne Rhône Alpes parmi les 3 régions

 

ou la crise des délais de paiement

Rubypayeur, le portail de la confiance entre entreprises, publie aujourd’hui une étude qui présente des chiffres inédits sur les nouveaux comportements post covid-19 entre entreprises. Cette étude, qui est établie sur la base de 4 000 TPE françaises, fait ressortir les principaux éléments suivants :

  • Les régions les plus touchées par les impayés (IDF, AURA, PACA et Hauts de France) sont celles qui ont été le plus touchées par la crise sanitaire ;
  • La défiance entre entrepreneurs est aujourd’hui 6 fois plus forte qu’avant crise ;
  • Conseil, Informatique et Commerce sont les 3 secteurs les plus touchés ;
  • Le nombre de procédures de recouvrement entre entreprise explose.

Interdiction du démarchage téléphonique : ce qui change au 1er septembre 2020

A partir du 1er septembre 2020, le démarchage téléphonique commercial pour les travaux de rénovation énergétique sera interdit.

Une mesure qui vise particulièrement à lutter contre les arnaques et fraudes dans ce secteur, juste avant le plan de relance du gouvernement qui fait de la rénovation thermique des bâtiments le fer de lance de son ambition environnementale.

Tout contrat conclu avec un consommateur à la suite d'un démarchage téléphonique réalisé en violation de ces nouvelles dispositions deviendra nul. De plus en cas d’abus, les sanctions sont beaucoup plus sévèrement 75 000 € pour les personnes physiques et 375 000 € pour les entreprises, contre 3 000 € et 15 000 € auparavant.

Pourquoi ce secteur attire tant d’arnaqueurs ?

Le dispositif d'isolation des combles à 1 € mis en place grâce aux certificats d'économie d'énergie (CEE) contraint les fournisseurs d'énergies (électricité, gaz, chaleur, froid, fioul, carburants…) à financer tout ou une partie, des travaux d'isolation des bâtiments des particuliers et ceux du tertiaire. C'est le principe du pollueur-payeur ! Avec les annonces du gouvernement, c’est beaucoup d’argent et d’aides qui seront distribués, attirant toujours plus d’ « éco-délinquants ».

Certains y voient l’opportunité de se faire beaucoup d’argent…

Sous couvert de l’Etat et d’arguments fort convaincants : économie de budget, 0 investissement, confort thermique, rénovation de son habitat… pour 1€… certaines entreprises et sous-traitants n’hésitent pas à harceler les Français (jusqu’à 10 appels par jour) pour obtenir rapidement les contrats et s’abstenir d’appliquer la loi sur le démarchage téléphonique. (Respect des délais de rétractation, visite préalable, diagnostic, devis…et des travaux parfois réalisés hors normes donc dangereux).

EBS Isolation, entreprise française fondée en 2014 ne pratique aucun démarchage téléphonique

« Comme d’autres professionnels du secteur nous sommes clairement pour l’interdiction du démarchage téléphonique abusif qui discrédite les métiers de la rénovation énergétique. J’opte également pour un renforcement d’une visite technique imposée qui permettra de structurer notre marché et permettre au client d’avoir inévitablement un devis et un délai de rétractation. 

Notre lutte doit trouver son équilibre entre la volonté d’accélérer la rénovation énergétique et en même temps de limiter le démarchage et les arnaques. De façon concrète, notre secteur est trop atomisé, il doit impérativement se structurer pour monter en compétence. » explique Edouard Barthès, fondateur d’EBS Isolation et président du syndicat Symbiote.

Edouard Barthès, jeune entrepreneur français de la société EBS et son équipe sont à votre disposition pour répondre à vos questions.

Contacts presse / Médiatiser. Tv

Matthieu Degrave : 06 99 41 39 94 -  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Antoine Monnier : 06 03 71 76 10 -   Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

A propos d’EBS Isolation :

EBS Isolation (50 millions de CA en 2019) propose des solutions concrètes en matière d’amélioration thermique des bâtiments à l’ensemble des acteurs qui subissent les variations du prix de l’énergie : Particuliers, bailleurs sociaux (Orvitis, Habitat du Nord, Vilogia…), industriels, gestionnaires de copropriétés, d’hôtels (Ibis, Accor, Hotel F1…) , d’hôpitaux (Centre hospitalier Angoulême, CHU St Etienne…), de cliniques, résidences séniors (Colisée…) ou agriculteurs… Ses équipes interviennent dans toute la France pour isoler tous types de bâtiments.

EBS Isolation est devenu en 5 ans un acteur majeur de la rénovation énergétique des bâtiments sur 4 opérations d’économies d’énergie : Isolation des combles, des planchers, calorifugeage des réseaux d’ECS et de chauffage, remplacement des chaudières HPE.

A ce jour, EBS isolation isole chaque mois + 10 000 m² de planchers, + 280 000 m² de combles, 15km de calorifuge de réseaux…et atteindra 90 millions de CA fin 2020.

Edouard Barthès, fondateur d’EBS a également crée le Symbiote, le syndicat de la rénovation énergétique.

 

 
 
 

A paraître
Paris, le 27 août 2020

 
 

Sous embargo jusqu’au 28 août 2020 à 6 heures

 
 

Mesure d’accompagnement social personnalisé :

un dispositif qui peine à se développer

Emmanuelle Bonnet (DREES)

Études et Résultats, n°1158,

Drees, août

Fin 2017, 11 300 majeurs bénéficient d’une mesure d’accompagnement social personnalisé (MASP) en France métropolitaine et dans les départements et régions d’outre-mer (DROM), hors Mayotte. En baisse légère mais continue depuis 2014, le faible nombre de bénéficiaires ayant eu recours à ce dispositif depuis sa mise en place traduit sa difficile montée en charge. Cette mesure instaurée en 2009 vise à accompagner ses bénéficiaires vers un retour à l’autonomie dans la gestion des prestations sociales. Elle prend la forme d’un contrat avec des engagements réciproques entre le département et l’intéressé, et peut devenir contraignante si le contrat s’avère insuffisant.

Les disparités départementales, liées à son inégale appropriation, sont très marquées. Le recours à une MASP est principalement motivé par une insécurité liée au logement ou à la santé du bénéficiaire. Les bénéficiaires de la MASP sont en majorité des allocataires de minima sociaux, âgés de 30 à 59 ans, vivant seuls.

La durée moyenne d’une mesure est de 17 mois. Trois mesures terminées sur dix sont liées à un retour à l’autonomie du bénéficiaire.

 
 

À propos de la DREES :


Mise en place par le décret du 30 novembre 1998, la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES) fait partie avec l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) et les autres services statistiques ministériels du service statistique public (SSP). Son rôle est de fournir des informations fiables et des analyses dans les domaines du social et de la santé. L’action de la DREES s’appuie, depuis plus de vingt ans, sur un engagement déontologique dont les principes, codifiés et partagés au niveau européen, sont l’indépendance professionnelle, l’engagement sur la qualité, le respect du secret statistique, l’impartialité et l’objectivité. La DREES est aussi un service statistique ministériel dont la mission prioritaire est d’accompagner et d’évaluer les politiques publiques sociales et sanitaires.

 

________________________________________________________________

CONTACT PRESSE :

Souphaphone Douangdara,  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.  - 01 40 56 81 97

 

Sondage immobilier : Les propriétaires loueurs doivent-ils faire face à de plu s en plus

de tentatives de fraudes ?

97 % des propriétaires ont peur des falsifications de dossiers de location

67 % des propriétaires ont déjà eu des tentatives de fraudes dans leurs dossiers

59 % des propriétaires ont été victimes de loyers impayés de la part de leurs locataires

TOP 3 des fraudes subies :

Fausses fiches de paie à 59 %, Faux profils à 44 % et fausses adresses de caution à 41 %

Une agence de location permet de se prémunir contre les fraudes pour 59 % des propriétaires

21 % des propriétaires sont capables de mentir pour augmenter le tarif de leur location

Lagenceblue.fr, l'agence immobilière nouvelle génération 100% en ligne, interrogé plus de 2 45propriétaires afin d'avoir un éclairage factuel et actuel sur les fraudes dans les dossiers de location d'un bien immobilier. Une enquête qui révèle des pratiques frauduleuses en hausse et une fiabilité complexe à obtenirLien officiel : https://www.lagenceblue.fr

*Méthodologie : enquête réalisée auprès de 2 457 propriétaires répartis sur l'ensemble du territoire français, selon la méthode des quotas, durant la période du 9 mars au 26 juin2020. Sondage effectué en ligne, sur le panel propriétaire BuzzPress France regroupant plus de 22 456 personnes. Toutes les informations mises en avant par les personnes interrogées sont déclaratives.

Les faussaires de la peur

La location immobilière n'est pas un long fleuve tranquille. En effet, beaucoup de propriétaires craignent d'être confrontés à des personnes de peu de foi et capables de fournir de faux documents pour accéder à une location. Ainsi, plus de 97 % des propriétaires ont peur des falsifications de dossiers de location.

En tant que propriétaire, avez-vous peur des falsifications de dossiers de location ?

Réponses

Pourcentages

Oui

97 %

Non

3 %

Source : Lagenceblue.fr

Des craintes bien réelles

Cette peur est bien loin d'être inconsidérée ou irrationnelle. Dans les faits, 67 % des propriétaires loueurs déclarent avoir déjà décelé ou subis des tentatives de fraudes et de falsifications dans les dossiers transmis par des locataires.

En tant que propriétaire, avez-vous déjà décelé ou rencontré des tentatives de fraudes et de falsifications pour votre bien en location ?

Réponses

Pourcentages

Oui

67 %

Non

33 %

Source : Lagenceblue.fr

Classement des fraudes détectées

Parmi toutes les possibilités et tentatives de fraudes, certaines pratiques sont très prisées par les locataires peu scrupuleux. Ainsi, les fausses fiches de paie arrivent en tête à 59%, juste devant les faux profils ou situations personnelles à 44 % (faux actes de mariage, etc.). A la troisième place, les fausses cautions enregistrent 41 % et à la quatrième les fausses pièces d'identité à 37 %.

En tant que propriétaire, quelles fraudes avez-vous rencontré dans le dossier de location ?

Classement

Réponses

Pourcentages

N°1

Fausses fiches de paie

59 %

N°2

Faux profils et situations personnelles

44 %

N°3

Fausses adresses pour la caution

41 %

N°4

Fausses pièces d'identité

37 %

N°5

Faux avis d'imposition sur les revenus

33 %

N°6

Fausses attestations employeurs

27 %

N°7

Fausses quittance de loyer

24 %

N°8

Fiches de paie d'un autre salarié

21 %

N°9

Fausses déclarations de sociétés inexistantes

14 %

N°10

Avis d'imposition sur les revenus d'une autre personne

11 %

N°11

Autre

4 %

Source : Lagenceblue.fr

Plus de chance avec une agence

Faire appel à une agence de location semble rassurer de nombreux propriétaires. Ainsi, 59% pensent qu'une agence de location permet de mieux se prémunir contre les tentatives de fraudes dans les dossiers de location.

Pensez-vous qu'une agence de location permet de mieux se prémunir contre les tentatives de fraudes dans les dossiers de location ?

Réponses

Pourcentages

Oui

59 %

Non

41 %

Source : Lagenceblue.fr

TOP 5 des dossiers incomplets

A la question « Avez-vous déjà signé un contrat de bail avec un locataire présentant un dossier avec un ou plusieurs documents manquants ? », la plupart des propriétaires répondent malheureusement par l'affirmative. 66 % avouent avoir signé sans avoir de fiche de paie, 51% sans quittance de loyer et 49 % sans copie du contrat de travail ou d'attestation employeur. Enfin, 44 % déclarent souvent manquer de l'avis d'imposition et 21 % d'une pièce d'identité.

Avez-vous déjà signé un contrat de bail avec un locataire présentant un dossier avec un ou plusieurs documents manquants ?

Réponses

Pourcentages

Une fiche de paie

66 %

Une quittance de loyer

51 %

Un contrat de travail ou attestation employeur

49 %

Un avis d'imposition

44 %

Une carte d'identité ou passeport

21 %

Autre

12 %

Source : Lagenceblue.fr

Des litiges en augmentation

Si plus de 42 % des propriétaires-bailleurs reconnaissaient avoir eu des litiges avec leurs locataires en 2015 (source PAP), il semble que ce chiffre explose en 2020. Ainsi, 59 % des propriétaires disent avoir déjà été victimes de loyers impayés de la part de leurs locataires. Fort heureusement, 61 % des propriétaires déclarent avoir obtenu gain de cause sur ces impayés.

Avez-vous déjà été victime de loyers impayés ?

Réponses

Pourcentages

Oui

59 %

Non

41 %

Si oui, avez-vous obtenu gain de cause sur ces loyers impayés ?

Réponses

Pourcentages

Oui

61 %

Non

39 %

Source : Lagenceblue.fr

En manque de relations ?

Seulement 20 % des propriétaires disent avoir de bonnes relations avec leur locataire (9 % de très bonnes et 11 % à peu près). La grande majorité (44 %) avoue que ces relations ne sont pas tellement positives. 13 % vont même jusqu'à les qualifier de pas bonnes du tout et 23 % n'en ont aucune, ni bonnes ni mauvaises.

En tant que propriétaire, avez-vous de bonnes relations avec votre locataire ?

Réponses

Pourcentages

Oui très

9 %

Oui à peu près

11 %

Non pas tellement

44 %

Non pas du tout

13 %

Aucune relation

23 %

Source : Lagenceblue.fr

Des proprios honnêtes ?

Les propriétaires ne sont pas prêts à tout pour gagner plus d'argent. Ainsi, plus de 79 % déclarent qu'ils ne mentiraient pas sur leur bien immobilier dans le but d'augmenter frauduleusement le tarif du loyer. A noter cependant que 7 % le peuvent le faire sans problème et 14 % avec tout de même des craintes.

Seriez-vous prêt(e) à mentir sur votre bien immobilier pour augmenter le tarif de la location ?

Réponses

Pourcentages

Oui sans problème

7 %

Oui mais avec beaucoup de craintes

14 %

Non pas du tout

79 %

Source : Lagenceblue.fr

L'amour sans risque

Les propriétaires ne sont pas très joueurs, et ils ont bien raison. En effet, plus de 66 % d'entre eux préfèrent louer moins cher leur bien immobilier à une personne qui ne représente aucun risque particulier plutôt qu'à un locataire douteux.

En tant que propriétaire, que préférez-vous :

Réponses

Pourcentages

Louer plus cher à une personne à risque

34 %

Louer moins cher à une personne sans risque

66 %

Source : Lagenceblue.fr

Lagenceblue.fr en 3 chiffres

Plus de 5000 mandats / annonces diffusées

Plus de 20000 Visites organisées

Plus de 3000 dossiers de locataires vérifiés

A propos de Lagenceblue.fr

Lancée en juillet 2017 par Antoine Marck (Président - Directeur commercial) et Olivier Picard (Directeur opérationnel)Lagenceblue.fr réinvente la location immobilière longue durée partout en France en proposant une expérience 100% digitale augmentée de l'intervention et du soutien de vrais agents immobiliers. Fin 2019, Lagenceblue.fr compte 10 salariés et enregistre 5000 mandats / annonces diffusées, plus de 20000 visites organisées et 3 000 dossiers de locataires vérifiés.

Lagenceblue.fr se charge de la mise en location (rédaction des annonces, reportages photos, diffusion sur tous les portails web cibles, sélection des candidatures, organisation des visites, collecte des pièces du dossier, rédaction du contrat de bail, états des lieux, etc.) ainsi que de la gestion locative dont l'avancement des loyers sur fonds propres, la suppression des retard de paiement, des décalages de trésorerie ou des délais des assurances loyers impayés.

Plus d'informations https://www.lagenceblue.fr

 

République FrançaiseLa lettre Service-Public.fr
Lettre n°983 du 9 juillet 2020 Abonnement aux sujets d'actualité  twitter @servicepublicfr  service-public.fr sur Facebook

Impôt sur le revenu : bénéficierez-vous d'un remboursement ou aurez-vous un solde à payer ?

Publié le 06 juillet 2020

La déclaration de revenus que vous venez de faire en 2020 permet de dresser le bilan de votre situation fiscale et de calculer le montant (...)   Lire la suite >

https://www.service-public.fr/resources/v-8e1989e90c/web/img/courriel/lettreV2/darkblue.png") center center repeat-x;">

 PAPIERS - CITOYENNETÉ

VIE-PUBLIQUE Publié le 07 juillet 2020

Gouvernement de Jean Castex : sa composition au 6 juillet 2020

Après la démission du gouvernement d'Édouard Philippe, le président de la République a nommé Jean Castex Premier ministre, vendredi 3 juillet (...)   Lire la suite >

https://www.service-public.fr/resources/v-8e1989e90c/web/img/courriel/lettreV2/darkblue.png") center center repeat-x;">

 SOCIAL - SANTÉ

SOLIDARITÉS Publié le 08 juillet 2020

Personnes âgées : comment rompre leur isolement pendant les vacances ?

Chacun peut participer au maintien du lien social des personnes isolées et fragiles : à titre individuel, auprès des proches comme des voisins, (...)   Lire la suite >

ÉPIDÉMIE CORONAVIRUS (COVID-19) Publié le 06 juillet 2020

Vaccinations : la Haute Autorité de santé appelle à reprendre ce qui a été différé à cause du confinement

Ayant constaté une baisse conséquente du nombre des délivrances de vaccins remboursés en pharmacie, la Haute Autorité de santé (HAS) rappelle (...)   Lire la suite >

https://www.service-public.fr/resources/v-8e1989e90c/web/img/courriel/lettreV2/darkblue.png") center center repeat-x;">

 LOGEMENT

CAMBRIOLAGES Publié le 08 juillet 2020

Opération tranquillité vacances : c'est le moment de s'inscrire !

Vous partez bientôt en vacances ? Afin de prévenir les éventuels cambriolages, le dispositif gratuit Opération tranquillité vacances (OTV) des (...)   Lire la suite >

LOCATAIRES Publié le 09 juillet 2020

Étudiants : est-il possible de sous-louer son logement pendant les vacances ?

Sous-louer son appartement du parc privé pendant l'été peut permettre aux étudiants de faire des économies. C'est légal mais il y a des règles à (...)   Lire la suite >

https://www.service-public.fr/resources/v-8e1989e90c/web/img/courriel/lettreV2/darkblue.png") center center repeat-x;">

 FORMATION - TRAVAIL

MUTATION Publié le 07 juillet 2020

Une mutation décidée à la suite du mécontentement d'un client ne relève pas nécessairement d'une sanction disciplinaire

L'employeur qui mute un salarié après avoir été alerté par un client de son comportement, ne fait pas forcément usage de son pouvoir (...)   Lire la suite >

https://www.service-public.fr/resources/v-8e1989e90c/web/img/courriel/lettreV2/darkblue.png") center center repeat-x;">

 TRANSPORTS

VOYAGES EN TRAIN Publié le 07 juillet 2020

Trains retardés : connaissez-vous vos droits ?

Votre train a eu du retard et vous avez raté votre correspondance ? Savez-vous que le Règlement européen a prévu des indemnisations en cas de (...)   Lire la suite >

https://www.service-public.fr/resources/v-8e1989e90c/web/img/courriel/lettreV2/darkblue.png") center center repeat-x;">

 ARGENT

À PARTIR DU

15 JUIL.

2020

 

SOLDES 2020

La date du début des soldes d'été décalée au 15 juillet

Lire la suite >

https://www.service-public.fr/resources/v-8e1989e90c/web/img/courriel/lettreV2/darkblue.png") center center repeat-x;">

 LOISIRS

JEUNESSE Publié le 03 juillet 2020

Partir en Livre : la grande fête du livre pour la jeunesse commence le 8 juillet 2020

Activités à faire chez soi, lectures à distance, sélections d'ouvrages, discussions en ligne... Avec Partir en livre, c'est le livre qui va à la (...)   Lire la suite >

Ce qui change au 1er juillet 2020

Publié le 03 juillet 2020

Taux d'intérêt légal, tarifs du gaz, encadrement des loyers à Paris, allocations chômage, congés pour le deuil d'un enfant, malus applicable (...)   Lire le dossier >

À LIRE

Municipales : quels enjeux démocratiques ?

Une analyse originale de la démocratie participative et de ses limites.   Lire la suite >

https://www.service-public.fr/resources/v-8e1989e90c/web/img/courriel/lettreV2/grey.png") center center repeat-x;">

AGENDA

JUSQU'AU

10 JUIL.

2020

 

LA QUESTION DE LA SEMAINE

Peut-on se faire expulser pendant la trêve hivernale ?

Lire la suite >

 

République FrançaiseLa lettre Service-Public.fr
Lettre n°985 du 6 août 2020 Abonnement aux sujets d'actualité  twitter @servicepublicfr  service-public.fr sur Facebook

Rendez-vous le jeudi 20 août 2020 pour la prochaine lettre

Tests PCR : plus besoin d'une ordonnance pour en bénéficier et être remboursé

Publié le 30 juillet 2020

Afin de faciliter le dépistage du Covid-19 (SARS-CoV-2), les tests PCR sont totalement pris en charge par l'assurance maladie et ne nécessitent (...)   Lire la suite >

https://www.service-public.fr/resources/v-6d3e972249/web/img/courriel/lettreV2/darkblue.png") center center repeat-x;">

 FAMILLE

LA QUESTION DE LA SEMAINE Publié le 29 juillet 2020

Allocation de rentrée scolaire 2020 (ARS) : pour qui, quand et combien ?

La question : « Je commence à organiser la rentrée scolaire de mes enfants, connaît-on la date de versement de l'ARS et quels sont les montants (...) »La réponse de Service-public : « L'allocation rentrée scolaire (ARS) est versée le mardi 18 août 2020 en métropole et dans les départements (...) »   Lire la suite >

ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR Publié le 03 août 2020

Rentrée universitaire 2020-2021 : vous pouvez vous inscrire sans attendre votre diplôme

Vous ne pouvez pas fournir l'attestation de réussite du diplôme que vous avez préparé pour votre inscription dans l'enseignement supérieur à (...)   Lire la suite >

ÉPIDÉMIE CORONAVIRUS (COVID-19) Publié le 28 juillet 2020

Emploi des jeunes : le plan 1 jeune, 1 solution

Faciliter l'entrée dans la vie professionnelle des jeunes particulièrement touchés par les conséquences de la crise sanitaire, orienter et (...)   Lire la suite >

SIMPLIFICATION ADMINISTRATIVE Publié le 04 août 2020

Demande de pension de réversion : des démarches simplifiées

Au décès d'un conjoint ou ex-conjoint, il est désormais possible de demander la pension de réversion en une seule procédure en ligne pour tous (...)   Lire la suite >

VIE-PUBLIQUE.FR Publié le 06 août 2020

Loi du 30 juillet 2020 visant à protéger les victimes de violences conjugales

La loi visant à protéger les victimes de violences conjugales est la transcription législative des travaux du Grenelle des violences conjugales.   Lire la suite >

https://www.service-public.fr/resources/v-6d3e972249/web/img/courriel/lettreV2/darkblue.png") center center repeat-x;">

 SOCIAL - SANTÉ

ÉPIDÉMIE CORONAVIRUS (COVID-19) Publié le 03 août 2020

Allocations chômage : des conditions d'éligibilité et de versement assouplies

En raison du contexte sanitaire, la durée d'affiliation minimale requise pour avoir droit à l'allocation chômage passe de 130 jours (6 mois) à (...)   Lire la suite >

PRÉVENTION NOYADE Publié le 27 juillet 2020

Risques de noyade : le point sur les bonnes pratiques

Face à l'augmentation des noyades en été, le ministère des Solidarités et de la Santé rappelle les conseils pratiques et comportements à (...)   Lire la suite >

PRÉVENTION Publié le 30 juillet 2020

Gaz hilarant : quels risques pour la santé ?

L'utilisation festive des ballons de gaz hilarant connaît un regain d'intérêt chez les jeunes. Attention, si le gaz hilarant, ou protoxyde (...)   Lire la suite >

https://www.service-public.fr/resources/v-6d3e972249/web/img/courriel/lettreV2/darkblue.png") center center repeat-x;">

 LOGEMENT

PROPRIÉTAIRES OCCUPANTS Publié le 04 août 2020

Prime de transition énergétique : MaPrimeRénov' évolue

Vous avez fait des travaux d'isolation de vos murs, en façade ou pignon et ils ont été réalisés par l'extérieur ? Un décret paru au Journal (...)   Lire la suite >

SÉCHERESSE Publié le 30 juillet 2020

Restrictions d'eau : quels sont les départements concernés ?

Pour faire face à une insuffisance des ressources en eau, certains départements sont amenés à prendre des mesures exceptionnelles de limitation (...)   Lire la suite >

IMMEUBLES COLLECTIFS ET COPROPRIÉTÉS Publié le 04 août 2020

Consommation d'énergie : une information aux locataires et propriétaires renforcée

Vous êtes locataire dans un immeuble collectif mais vous ne connaissez pas précisément votre consommation de chauffage ou d'eau ? À partir du (...)   Lire la suite >

ASSURANCES Publié le 04 août 2020

État de catastrophe naturelle reconnu dans près de 46 départements

Un arrêté publié au Journal officiel le 10 juillet 2020 reconnaît l'état de catastrophe naturelle dans 46 départements suite notamment à des (...)   Lire la suite >

ACHAT IMMOBILIER Publié le 06 août 2020

Le délai de rétractation court même sans lettre d'accompagnement

Pour faire courir le délai de rétractation de 10 jours ouvert à l'acheteur d'un bien immobilier, l'acte doit être notifié par courrier (...)   Lire la suite >

https://www.service-public.fr/resources/v-6d3e972249/web/img/courriel/lettreV2/darkblue.png") center center repeat-x;">

 ARGENT

INCIDENTS DE PAIEMENT Publié le 05 août 2020

Des frais bancaires réduits pour les clients fragiles

A partir du 1er novembre 2020, les frais bancaires seront plafonnés dès 5 irrégularités ou incidents au cours d'un même mois. Les clients (...)   Lire la suite >

FISCALITÉ Publié le 31 juillet 2020

Vous avez des difficultés à payer vos impôts ? Des solutions existent

Baisse ou perte de revenus liée à la crise sanitaire, maladie, divorce... Les accidents de la vie peuvent vous amener à ne plus pouvoir régler (...)   Lire la suite >

SIMPLIFICATION Publié le 28 juillet 2020

Vous pouvez désormais payer vos impôts ou certaines factures au bureau de tabac 

Amendes de stationnement, factures de la crèche ou de cantine, contribution à l'audiovisuel public... Depuis le 28 juillet 2020, un réseau de 5 (...)   Lire la suite >

PROTECTION DU CONSOMMATEUR Publié le 29 juillet 2020

Démarchage téléphonique : une loi pour lutter contre les abus

Démarchage téléphonique abusif, appels frauduleux aux numéros surtaxés : le consommateur est désormais mieux protégé. Le démarchage pour les (...)   Lire la suite >

SOLDES 2020 Publié le 30 juillet 2020

Soldes : quels sont les droits des consommateurs ?

Vous voulez retourner un article acheté en soldes car il n'est pas à la bonne taille et vous ne savez pas si c'est possible ? Vous vous êtes (...)   Lire la suite >

https://www.service-public.fr/resources/v-6d3e972249/web/img/courriel/lettreV2/darkblue.png") center center repeat-x;">

 TRANSPORTS

AUTOMOBILE Publié le 03 août 2020

Nouvelle prime à la conversion automobile à partir du 3 août

La prime exceptionnelle à la conversion mise en place début juin dans le cadre du plan de soutien automobile a pris fin le 2 août. La nouvelle (...)   Lire la suite >

PANNE Publié le 03 août 2020

Autoroutes : les nouveaux tarifs de dépannage

Savez-vous qu'en cas d'appel d'urgence sur autoroute, seuls des professionnels agréés par les pouvoirs publics peuvent vous dépanner ? C'est par (...)   Lire la suite >

https://www.service-public.fr/resources/v-6d3e972249/web/img/courriel/lettreV2/darkblue.png") center center repeat-x;">

 PAPIERS - CITOYENNETÉ

VOLONTARIAT Publié le 24 juillet 2020

Le service civique : qu'est-ce que c'est ?

Accueillir des patients dans un hôpital, animer les réseaux sociaux d'une association, participer à un chantier de restauration d'un site (...)   Lire la suite >

PERMIS DE CONDUIRE Publié le 04 août 2020

Permis de conduire étranger : demandez l'échange en ligne !

Vous avez obtenu votre permis de conduire à l'étranger, vous résidez en France et vous devez l'échanger contre un permis français ? Vous n'avez (...)   Lire la suite >

Ce qui change en août 2020

Publié le 04 août 2020

Prime de transition énergétique, tarifs de l'électricité et du gaz, allocation de rentrée scolaire, assouplissement des modalités pour une (...)   Lire le dossier >

À LIRE

Sélection "Préparation aux concours de la fonction publique"

Vous souhaitez approfondir vos connaissances ou compétences pour réussir les concours publics ? Découvrez notre sélection d'ouvrages.   Lire la suite >

https://www.service-public.fr/resources/v-6d3e972249/web/img/courriel/lettreV2/grey.png") center center repeat-x;">

AGENDA

À PARTIR DU

01 AOÛT

2020

 

PRIX DE L'ÉNERGIE

Tarifs réglementés de l'électricité : quelle augmentation au 1er août ?

Lire la suite >

À PARTIR DU

01 AOÛT

2020

 

ENGIE

Tarifs réglementés du gaz : + 1,3 % au 1er août 2020

Lire la suite >

JUSQU'AU

11 AOÛT

2020

 

SOLDES 2020

Soldes d'été 2020 : c'est bientôt fini !

Lire la suite >

 

 

République FrançaiseLa lettre Service-Public.fr
Lettre n°986 du 20 août 2020 Abonnement aux sujets d'actualité  twitter @servicepublicfr  service-public.fr sur Facebook

Rentrée scolaire 2020  : le protocole sanitaire de référence

Publié le 11 août 2020

À partir de quel âge le port du masque sera-t-il obligatoire pour les élèves ? Quelles seront les règles de distanciation dans les cours de (...)   Lire la suite >

https://www.service-public.fr/resources/v-828a769ae9/web/img/courriel/lettreV2/darkblue.png") center center repeat-x;">

 FAMILLE

RÉFORME DU BACCALAURÉAT Publié le 11 août 2020

Bac 2021 : les épreuves communes de contrôle continu (E3C) changent de nom et se réorganisent

Les épreuves communes de contrôle continu (E3C) sont renommées « évaluations communes » et les commissions d'harmonisation ont désormais lieu en (...)   Lire la suite >

RENTRÉE 2020 Publié le 13 août 2020

Fournitures scolaires : le point en 1 minute avec Service-Public.fr

Bientôt la rentrée et les fournitures à acheter ! Faites le point avec Service-Public.fr.Pour tout savoir sur les fournitures scolaires 2020, ce qui est à votre charge ou pas..., retrouvez notre vidéo avec les réponses pratiques aux questions que vous vous posez.   Lire la suite >

COLLÉGIENS ET LYCÉENS Publié le 11 août 2020

Prime à l'internat : quels montants pour la rentrée 2020 ?

Réservée aux collégiens et lycéens boursiers internes, la prime à l'internat évolue pour l'année scolaire 2020-2021. Comme le précise un décret (...)   Lire la suite >

ÉPIDÉMIE CORONAVIRUS (COVID-19) Publié le 07 août 2020

Quel protocole sanitaire pour la rentrée universitaire ?

Fermées depuis mars, les universités et les grandes écoles rouvriront à la rentrée selon des consignes sanitaires précisées dans une circulaire (...)   Lire la suite >

ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR Publié le 11 août 2020

Bourse sur critères sociaux : des montants revalorisés pour les étudiants en 2020-2021

2 arrêtés parus au Journal officiel le 30 juillet 2020 fixent les montants de la bourse d'enseignement supérieur pour l'année universitaire (...)   Lire la suite >

INSERTION DES JEUNES Publié le 10 août 2020

L'obligation de formation des jeunes est portée de 16 à 18 ans

À partir de la rentrée 2020, afin qu'aucun jeune ne soit laissé dans une situation où il ne serait ni en études, ni en formation, ni en emploi, (...)   Lire la suite >

DIVORCE, SÉPARATION Publié le 10 août 2020

Droit de visite et d'hébergement : la remise de l'enfant à un tiers de confiance est possible

En cas de séparation des parents, l'exercice du droit de visite ou d'hébergement pose parfois des difficultés. Afin de garantir la remise (...)   Lire la suite >

DÉCÈS Publié le 18 août 2020

Pourquoi faire réaliser un inventaire de succession ?

À la disparition d'un proche, avoir procédé à un inventaire de succession peut s'avérer utile et dans certains cas il est obligatoire. Il s'agit (...)   Lire la suite >

https://www.service-public.fr/resources/v-828a769ae9/web/img/courriel/lettreV2/darkblue.png") center center repeat-x;">

 FORMATION - TRAVAIL

ÉPIDÉMIE DE CORONAVIRUS (COVID-19) Publié le 20 août 2020

Évolution des règles sanitaires sur les lieux de travail

Les règles sanitaires dans les entreprises vont évoluer pour prendre en compte l'évolution de la situation sanitaire. Un nouveau protocole (...)   Lire la suite >

ÉPIDÉMIE DE CORONAVIRUS (COVID-19) Publié le 17 août 2020

Particuliers employeurs : fin du dispositif exceptionnel d'activité partielle le 31 août 2020

Alors que l'activité reprend dans le secteur des services à la personne (ménage, jardinage, travaux, garde d'enfants...), un décret paru au Journal officiel (...)   Lire la suite >

RELIGION Publié le 13 août 2020

Le port d'une barbe longue au travail ne peut pas être interdit

Agent public et salarié du privé peuvent porter une barbe « à connotation religieuse ». C'est ce qu'a jugé le Conseil d'État dans son arrêt du 12 (...)   Lire la suite >

https://www.service-public.fr/resources/v-828a769ae9/web/img/courriel/lettreV2/darkblue.png") center center repeat-x;">

 SOCIAL - SANTÉ

ÉPIDÉMIE CORONAVIRUS (COVID-19) Publié le 13 août 2020

Suivi du Covid-19 : quelle protection pour vos données ?

Certaines données collectées dans le cadre du dispositif de suivi des malades et de traçage des contacts contre l'épidémie de Covid-19 peuvent (...)   Lire la suite >

ÉPIDÉMIE CORONAVIRUS (COVID-19) Publié le 18 août 2020

Comment bien utiliser son masque de protection ?

Quand mettre son masque ? Comment le mettre en place pour une protection maximale ? Quand et comment en changer ? Qu'en faire une fois enlevé ? Les réponses en vidéo avec le ministère des Solidarités et de la Santé et Santé publique France.   Lire la suite >

https://www.service-public.fr/resources/v-828a769ae9/web/img/courriel/lettreV2/darkblue.png") center center repeat-x;">

 PAPIERS - CITOYENNETÉ

ÉLECTIONS LÉGISLATIVES PARTIELLES Publié le 11 août 2020

Convocation aux élections des députés de 6 circonscriptions le 20 septembre

En raison de la démission de plusieurs députés pour cumul des mandats faisant suite aux élections municipales, 6 sièges sont désormais vacants. (...)   Lire la suite >

MODÈLES DE LETTRES Publié le 17 août 2020

Attestation de stage, certificat de travail... de nouvelles lettres types personnalisables

Vous devez rédiger une attestation de stage, une déclaration sur l'honneur d'absence de participation à la journée de défense et citoyenneté (...)   Lire la suite >

ÉPIDÉMIE DE CORONAVIRUS (COVID-19) Publié le 14 août 2020

Voyages et déplacements en période de crise sanitaire : où s'informer ?

Quels pays en Europe et dans le monde sont ouverts à la circulation des touristes ? Lesquels pratiquent la quarantaine ou imposent un test de (....)   Lire la suite >

https://www.service-public.fr/resources/v-828a769ae9/web/img/courriel/lettreV2/darkblue.png") center center repeat-x;">

 ARGENT

ALLÈGEMENT DE LA FISCALITÉ Publié le 11 août 2020

Donation : une exonération de 100 000 € pour aider ses proches jusqu'au 30 juin 2021

Jusqu'au 30 juin 2021, les dons de sommes d'argent à un enfant, petit-enfant ou arrière-petit-enfant sont exonérés d'impôts jusqu'à 100 000 € (...)   Lire la suite >

TABAGISME Publié le 13 août 2020

Cigarettes et tabac à rouler : des changements de prix au 1er septembre 2020

À partir du 1er septembre 2020, les prix de certains tabacs évoluent, comme le prévoit un arrêté portant sur les prix de vente au détail des (...)   Lire la suite >

https://www.service-public.fr/resources/v-828a769ae9/web/img/courriel/lettreV2/darkblue.png") center center repeat-x;">

 LOGEMENT

LOGEMENT Publié le 10 août 2020

Encadrement des loyers : dispositif reconduit dans 28 agglomérations à partir du 1er août 2020

Ajaccio, Bordeaux, Grenoble, La Rochelle, Lille, Lyon, Marseille, Montpellier, Nice, Strasbourg, Toulouse... Le dispositif d'encadrement de (...)   Lire la suite >

LOCATAIRES Publié le 18 août 2020

Loyers impayés : il existe des solutions

Vous rencontrez des problèmes financiers liés à la crise sanitaire et il vous est difficile de payer votre loyer ? Vous pouvez vous faire aider (...)   Lire la suite >

https://www.service-public.fr/resources/v-828a769ae9/web/img/courriel/lettreV2/darkblue.png") center center repeat-x;">

 TRANSPORTS

ZOOM Publié le 19 août 2020

Circuler à vélo : les règles à connaître

Règles de sécurité en cas de circulation en ville ou sur la route, équipements obligatoires, immatriculation, assurance, sanctions suite à une (...)   Lire la suite >

VOITURES PARTICULIÈRES Publié le 13 août 2020

Fourrières : les nouveaux tarifs

Les tarifs des fourrières sont encadrés. Un arrêté publié au Journal officiel le 13 août 2020 vient de modifier les plafonds des frais (...)   Lire la suite >

https://www.service-public.fr/resources/v-828a769ae9/web/img/courriel/lettreV2/darkblue.png") center center repeat-x;">

 LOISIRS

AUDIOVISUEL Publié le 07 août 2020

Télévision : de nouvelles modalités de diffusion pour la publicité et les films

De la publicité pour des films de cinéma à la télévision, des spots publicitaires selon les zones géographiques ou les profils des (...)   Lire la suite >

VACANCES Publié le 19 août 2020

Coquillages, sable, galets, bois flotté... On ne peut pas tout ramasser sur les plages

Vous avez l'intention de rapporter de vos vacances des galets pour refaire votre salle de bains ou agrémenter votre jardin, ou du bois flotté (...)   Lire la suite >

DU

23 AOÛT

AU

27 SEPT.

2020

 

LA QUESTION DE LA SEMAINE

Quelles sont les dates d'ouverture de la chasse pour la saison 2020-2021 ?

Lire la suite >

Ce qui change en août 2020

Publié le 04 août 2020

Prime de transition énergétique, tarifs de l'électricité et du gaz, allocation de rentrée scolaire, assouplissement des modalités pour une (...)   Lire le dossier >

À LIRE

Les proches aidants ou des solidarités en action

Focus sur près de 10 millions de personnes aidant un proche en raison de son état de santé.   Lire la suite >

https://www.service-public.fr/resources/v-828a769ae9/web/img/courriel/lettreV2/grey.png") center center repeat-x;">

AGENDA

JUSQU'AU

15 SEPT.

2020

 

ÉPIDÉMIE DE CORONAVIRUS (COVID-19)

Une consultation médicale gratuite pour les personnes fragiles

Lire la suite >

JUSQU'AU

23 SEPT.

2020

 

MÉNAGES AUX REVENUS MODESTES

Chèques énergie 2020 : vous pouvez les utiliser jusqu'au 23 septembre

Lire la suite >

 

République FrançaiseLa lettre Service-Public.fr
Lettre n°987 du 27 août 2020 Abonnement aux sujets d'actualité  twitter @servicepublicfr  service-public.fr sur Facebook

Protocole sanitaire, fournitures, bourses, bac 2021, calendrier des vacances... : l'essentiel de la rentrée scolaire 2020

Publié le 26 août 2020

Règles sanitaires, fournitures, formation obligatoire, programmes scolaires, organisation des épreuves du bac 2021, téléphone portable, (...)   Lire la suite >

https://www.service-public.fr/resources/v-828a769ae9/web/img/courriel/lettreV2/darkblue.png") center center repeat-x;">

 FAMILLE

ÉPIDÉMIE DE CORONAVIRUS (COVID-19) Publié le 27 août 2020

Rentrée scolaire 2020 : le nouveau protocole sanitaire de référence

Port du masque obligatoire pour tous les enseignants et tous les élèves à partir de 11 ans à l'intérieur et à l'extérieur, fin de la (...)   Lire la suite >

RENTRÉE DES CLASSES Publié le 21 août 2020

Assurance scolaire : est-ce obligatoire ?

À la rentrée, une attestation d'assurance scolaire vous est demandée par l'école, le collège ou le lycée de votre enfant. Est-il utile de (...)   Lire la suite >

RENTRÉE SCOLAIRE Publié le 25 août 2020

Portable à l'école : le point en 1 minute

C'est l'une des questions de la rentrée : le portable est-il interdit ou autorisé dans les écoles, les collèges et les lycées ? Pour tout comprendre sur l'utilisation du portable en classe, dans la cour de récréation ou dans les couloirs, on vous explique les règles en 1 minute.   Lire la suite >

https://www.service-public.fr/resources/v-828a769ae9/web/img/courriel/lettreV2/darkblue.png") center center repeat-x;">

 JUSTICE

SÉPARATION Publié le 26 août 2020

Divorce : produire une attestation sur l'honneur mensongère peut-il être puni ?

Dans le cadre d'une procédure de divorce, le Code civil prévoit que les époux fournissent au juge une déclaration sur l'honneur de ses (...)   Lire la suite >

PROTECTION JURIDIQUE Publié le 26 août 2020

Le juge des tutelles peut interdire à un frère de rencontrer sa sœur sous tutelle

Une personne majeure, même placée sous mesure de protection juridique, choisit librement d'avoir des relations personnelles avec un tiers (...)   Lire la suite >

https://www.service-public.fr/resources/v-828a769ae9/web/img/courriel/lettreV2/darkblue.png") center center repeat-x;">

 LOGEMENT

FORMATION EN ALTERNANCE Publié le 25 août 2020

Apprentis : quelles aides au logement ?

Vous débutez une formation en alternance en contrat d'apprentissage ou de professionnalisation et vous cherchez un logement ? Désormais salarié, (...)   Lire la suite >

LOCATION IMMOBILIÈRE Publié le 26 août 2020

Location d'un meublé : quelles sont les obligations du propriétaire ?

Vous louez une location meublée comme résidence principale ? Doit-il comporter un aspirateur et une couette ? Connaissez-vous les obligations du (...)   Lire la suite >

IMMOBILIER Publié le 24 août 2020

Vente d'un terrain à bâtir : un nouveau diagnostic obligatoire

Vous vendez ou achetez un terrain à construire ? S'il se trouve sur une zone de sols argileux, une étude géotechnique devra désormais être (...)   Lire la suite >

https://www.service-public.fr/resources/v-828a769ae9/web/img/courriel/lettreV2/darkblue.png") center center repeat-x;">

 SOCIAL - SANTÉ

APPELS FRAUDULEUX Publié le 27 août 2020

Contact Covid : l'Assurance maladie alerte sur des appels frauduleux

Vous avez peut-être reçu dernièrement des appels téléphoniques semblant émaner de l'Assurance maladie ? Attention, il s'agit peut-être d'appels (...)   Lire la suite >

TRAITEMENT MÉDICAL Publié le 26 août 2020

Troubles de la thyroïde : fin de la distribution du médicament Euthyrox®

Le médicament Euthyrox® ne sera plus distribué en France dans le courant de l'année 2021. Les patients sous traitement sont invités à consulter (...)   Lire la suite >

ÉPIDÉMIE DE CORONAVIRUS (COVID-19) Publié le 26 août 2020

Don du sang : appel à la mobilisation après la période estivale

En ce début de rentrée, le niveau des réserves de sang baisse. L'Établissement français du sang (EFS) vous invite à donner votre sang afin de (...)   Lire la suite >

https://www.service-public.fr/resources/v-828a769ae9/web/img/courriel/lettreV2/darkblue.png") center center repeat-x;">

 ARGENT

FISCALITÉ Publié le 21 août 2020

Prélèvement de l'impôt à la source et premier emploi : quel taux est appliqué ?

Vous n'avez encore jamais fait de déclaration de revenus car vous commencez dans votre premier emploi, vous ne pourrez donc pas bénéficier d'un (...)   Lire la suite >

COMPLÉMENTAIRES SANTÉ Publié le 27 août 2020

Mutuelles : des frais plus transparents

À partir du 1er septembre 2020, les mutuelles et les assurances doivent transmettre des informations sur les frais de gestion à leurs adhérents (...)   Lire la suite >

https://www.service-public.fr/resources/v-828a769ae9/web/img/courriel/lettreV2/darkblue.png") center center repeat-x;">

 LOISIRS

ZOOM Publié le 25 août 2020

Voyage en avion : retard, perte ou détérioration d'un bagage, quels recours ?

Bagage retardé, perdu, endommagé... des conventions internationales prévoient la réparation du préjudice subi en cas de problème lors d'un (...)   Lire la suite >

VIE-PUBLIQUE.FR Publié le 26 août 2020

Télévision : arrêt des programmes de France Ô

À compter du 1er septembre 2020, la chaîne de télévision France Ô consacrée à l'outre-mer ne sera plus diffusée sur la TNT en raison de ses (...)   Lire la suite >

Ce qui change à partir d'août 2020

Publié le 04 août 2020

Prime de transition énergétique, tarifs de l'électricité et du gaz, allocation de rentrée scolaire, assouplissement des modalités pour une (...)   Lire le dossier >

À LIRE

Revue Cahiers français

La revue Cahiers français aborde les grands sujets de société, d'économie et de politique..   Lire la suite >

https://www.service-public.fr/resources/v-828a769ae9/web/img/courriel/lettreV2/grey.png") center center repeat-x;">

AGENDA

JUSQU'AU

10 SEPT.

2020

 

ÉTUDES SUPÉRIEURES

Parcoursup : la phase complémentaire, c'est jusqu'à quand ?

Lire la suite >

À PARTIR DU

01 SEPT.

2020

 

LYCÉENS

Bourse de lycée : faites votre demande en ligne à partir du 1er septembre !

Lire la suite >

À PARTIR DU

01 SEPT.

2020

 

TABAGISME

Cigarettes et tabac à rouler : des changements de prix au 1er septembre 2020

Lire la suite >

 

 

L’enquête nationale Ipsos Macif révèle que

74 % des aidants

ont besoin de répit.

La crise Covid-19 a montré leur rôle essentiel dans notre société mais également les difficultés auxquelles ils doivent faire face. Comment aider les aidants ?

Quelles priorités et quelles solutions pour les accompagner au quotidien ? 

-

Conférence

AIDANTS:LE TEMPS DES SOLUTIONS ?

mardi 15 septembre à 9h00
Openmind Kfé
3 boulevard des Capucines, 75002 Paris

Cet événement est organisé dans le respect des gestes barrières, pour un nombre limité de participants. La conférence sera également accessible en visioconférence, sur invitation.

INSCRIVEZ-VOUS

auprès de  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

-

En présence de :

Pascal MICHARD, Président du Groupe MACIF

Olivier MORICE,Délégué Général du Collectif Je T’Aide

 

et avec les témoignages de :

Dr Hélène ROSSINOT,auteure du livre Aidants, ces invisibles

Géraldine FORT,Déléguée générale à l’Observatoire de la RSE

Amarantha BOURGEOIS, Directrice de l’association Jeunes AiDants Ensemble (JADE)

 

 

 

Punaises de lit - Comment s’en débarrasser Face à ce fléau, les victimes sont bien souvent démunies. Nos conseils et les résultats de nos tests de produits vendus dans le commerce.
Lire la suite
Assurance scolaire - Conseillée mais pas obligatoire Écoliers, collégiens et lycéens doivent chaque année produire, à la demande de leur établissement, une attestation d'assurance scolaire. Le point sur ce que vous devez savoir et… payer.
Lire la suite
Offres de rénovation à 1 € - Un paradis pour les arnaqueurs Dès qu’une opération de rénovation énergétique est subventionnée, des entreprises sans scrupules déboulent en force pour empocher le pactole des certificats d’économie d’énergie.
Lire la suite
Pension de réversion - Une seule demande en ligne suffit désormais Il est désormais possible d’effectuer non plus différentes demandes de réversion, mais une seule, qui plus est, en ligne. Un véritable progrès qui va bénéficier à tous les (futurs) veufs et veuves.
Lire la suite
Copropriété - Les impacts de la crise sanitaire La crise sanitaire actuelle n’en finit plus de bouleverser notre vie quotidienne. Elle a aussi entraîné de nombreuses complications dans la gestion des immeubles en copropriété.
Lire la suite
Grandes surfaces (infographie) - Vous et les drives Parmi les personnes interrogées sur leurs habitudes d’achats de produits alimentaires, 16 % avaient déjà utilisé les services d’un drive. Leurs réponses ont permis d’évaluer 5 enseignes.
Lire la suite
Appels frontaliers - La facture peut être salée Cet été, des vacanciers se sont encore retrouvés à devoir payer des communications internationales après s’être promenés trop près de la frontière.
Lire la suite
Secourisme - Création du statut de citoyen sauveteur Une nouvelle loi consacre le statut de citoyen sauveteur afin de protéger les bénévoles qui viennent en aide à une personne dont le cœur s’arrête de battre subitement.
Lire la suite
Carte Emrys - Le (faux) monde enchanté d’Emrys Augmenter votre pouvoir d’achat, autofinancer vos courses… le programme de fidélité Emrys laisse espérer monts et merveilles. Mais les promesses sont souvent trop belles pour être vraies.
Lire la suite
Test de 18 masques en tissu maison Différents tissus courants servent à la fabrication de masques. Nous avons vérifié s’ils sont protecteurs et respirants.
Lire la suite
Viande - Un tiers présente des défauts de traçabilité Indication d’origine absente, voire mensongère, et labels abusifs : que ce soit dans les restaurants, les boucheries ou chez les industriels de l’agroalimentaire, le non-respect des règles d’étiquetage reste fréquent.
Lire la suite
Or et timbres - Forts soupçons d’escroquerie et de blanchiment L’Autorité des marchés financiers (AMF) a transmis au parquet national financier un dossier concernant Orclass et Arthur Maury, deux valeurs dont le cours aurait été artificiellement gonflé.
Lire la suite
Gel hydroalcoolique - Comment bien le choisir Des gels hydroalcooliques ont fait l’objet de rappels en raison de leur composition qui ne permettait pas de garantir un effet virucide. Un comble, en pleine épidémie. Quelques critères pour bien choisir.
Lire la suite
Tiques, moustiques - Bientôt de nouveaux répulsifs Un nouveau principe actif efficace contre les tiques et moustiques vient d’être autorisé aux États-Unis. Tiré d’une substance présente dans le pamplemousse, il pourrait bientôt être utilisé dans des répulsifs.
Lire la suite
Crise sanitaire - Retour sur la gestion des annulations de vacances (avion/séjour) Crise sanitaire - Retour sur la gestion des annulations de vacances (avion/séjour)
Lire la suite

 

Etude happn - Journée Internationale du baiser // 61% des Français

Amoureux, amical ou simplement poli, le baiser est au cœur des relations humaines et se décline de mille façons. 

À l'occasion de la Journée Internationale du Baiser, happn, l'un des leaders mondiaux des applications de rencontres, a mené l'enquête auprès des Français : alors que la distanciation sociale est de rigueur, 42%* déclarent que les mesures imposées sont une réelle source de frustration en ce qui concerne les rapports affectifs.

Plus de chiffres : 

  • On dit souvent que le sexe est le baromètre du couple, pourtant le baiser révèle aussi ce qui se joue dans l'intimité d'une relation : 72% des Français confirment que les baisers au sein d'un couple évoluent avec le temps.
  • Le baiser est un langage unique qui en dit beaucoup long sur l'état émotionnel des partenaires : 61% des Français déclarent qu'il est bien un révélateur de personnalité !
  • happn a interrogé les Français sur sur leur manière d'embrasser et leur a demandé si celle-ci peut révéler plusieurs traits de personnalité :
    32% des interrogés estiment que le french kiss est synonyme de passion
    - 32% estiment que le smack mignon est synonyme de complicité
    - 16% estiment que le bisou dans le cou est synonyme d'audace
    - 15% estiment que le baiser sur la joue est synonyme de tendresse 

L'intégralité des informations dans le communiqué en pièce-jointe.

Belle journée,

Lucy

*Selon une étude Yougov réalisée pour happn, en juin 2020, sur un panel de 1002 personnes

 

Info presse | 38% des Français se déplacent beaucoup moins

 

, leader du paiement de stationnement par mobile, a contribué à l’élaboration d’une étude portant sur l’évolution de la mobilité en Ile-de-France après la crise du Covid-19. La première vague de cette étude, menée par Inov360 du 8 au 17 juin auprès de 12 066 personnes et par 22 acteurs de la mobilité, souligne de nombreux changements de comportement des Français, et plus particulièrement concernant leurs déplacements.

En effet, ceux-ci se révèlent nettement inférieurs au niveau avant-crise. En effet, l’étude révèle que 38% des répondants (soit 45% des femmes et 31% des hommes) se déplacent beaucoup moins pour des motifs liés à la vie quotidienne (courses alimentaires, shopping, démarche administrative ou motif médical). La baisse des déplacements s’explique également par le maintien de la fermeture de nombreux lieux de loisirs (cinéma, stade, salles de sport ou de spectacle…).

Dans le même temps, on observe l’augmentation de l’utilisation de la voiture individuelle. Celle-ci se retrouve davantage plébiscitée, tandis que les transports en communs sont moins utilisés. En effet, 31% des répondants indiquent un arrêt ou une baisse de d’utilisation des transports en commun, et 30% des Franciliens indiquent utiliser à nouveau ou encore plus qu’avant leur voiture. Cette augmentation s’explique par l’absence du sentiment d’insécurité sanitaire dans un véhicule individuel.

L’augmentation de l’utilisation de la voiture individuelle se traduira indéniablement par un retour vers le stationnement, et donc vers l’horodateur. , leader du paiement de stationnement par mobile, permet aux automobilistes de payer leur place de parking directement sur leur smartphone, et ce sans avoir à se déplacer vers l’horodateur ; mais aussi de recevoir une alerte avant la fin pour éviter les oublis.

Etude complète ici.

Sondage OpinionWay pour l’association Article 1

Les stages étudiants, un déterminant pour l’avenir des jeunes : 

1 étudiant sur 5 ne validera pas son année à cause de la crise

Paris, le 10/07/2020 - Le stage, un tremplin essentiel vers la vie active, se révèle être un véritable parcours du combattant pour les jeunes de milieu modeste. Depuis le mois de mars, les étudiants subissent les conséquences désastreuses de la crise sanitaire et se retrouvent en grande difficulté. A travers une étude* conduite par Opinion Way, l’association Article 1 - qui lutte pour l’égalité des chances - s’est penchée sur la problématique des stages pour comprendre et analyser la manière dont les étudiants, issus ou non des milieux populaires, sont confrontés à des difficultés dans la recherche de stage et comment la crise a accentué ce phénomène. 

Les inégalités sociales se creusent dès la recherche de stage
Au cours de l’année scolaire, la moitié des étudiants (51%) évoquent de grandes difficultés dans leurs démarches de recherche de stage et encore plus dans un secteur qui les intéresse (57%). 

Ce constat est d’autant plus alarmant chez les jeunes issus des milieux populaires, tels que ceux accompagnés par l’Association Article 1 :

 
L’accompagnement et l’entourage s’avèrent être des facteurs déterminants dans la recherche d’un stage.

8 étudiants interrogés sur 10 (82%) déclarent avoir bénéficié de conseils ou d’échanges pour les accompagner dans leur démarche.

Ce chiffre chute à 6/10 pour les jeunes issus de milieux populaires (panel Article 1).

 
43% des étudiants passent par leur réseau pour trouver un stage et notamment par leurs parents (15%), contre 34% pour les jeunes de familles modestes interrogés par
Article 1.
 
Avant d’obtenir un stage, les étudiants essuient en moyenne 4 refus.
Les jeunes issus du panel Article 1 en déclarent deux fois plus.

« Souvent en cursus dans des formations prestigieuses à bac+5, les jeunes que nous accompagnons ont de l’ambition et du talent. S’ils ont conscience que trouver un stage risque d’être plus compliqué pour eux, notamment par manque de réseau, ils ne se laissent pas décourager pour autant et redoublent d’effort. Ces efforts finissent d’ailleurs par payer puisque, avant la crise,  ils étaient 84% à déclarer avoir réussi à décrocher un stage dans un secteur qui les intéresse.  Il n’est pas normal néanmoins qu’ils doivent avant cela essuyer deux fois plus de refus. Les entreprises doivent s’emparer de ce sujet et s’interroger sur leurs processus et critères de recrutement, comme l’a également rappelé le récent rapport du Défenseur des Droits » expliquent Benjamin Blavier et Boris Walbaum, co-fondateurs d’Article 1.

La crise aura des conséquences sévères pour l’avenir des étudiants 

Entre le confinement et la baisse d'activité des entreprises qui recrutent moins, la crise a des répercussions importantes sur la scolarité des étudiants et sur leur avenir.

Interrogés sur les conséquences de la crise sur leur stage, les étudiants français déclarent à 13% qu’ils ont été confrontés à des annulations, 5% à des reports et 9% à des stages totalement interrompus.

Conséquences encore plus désastreuses, 47 % des étudiants ne peuvent pas effectuer de stage à cause de la crise22% ne pourront pas valider leur année étudiante.

Pour les jeunes issus de milieux populaires le constat est encore plus alarmant :

Les étudiants sont assez pessimistes sur ce que réserve l’avenir à leur génération et plus particulièrement aux jeunes défavorisés. 76% estiment que leur génération paye le prix fort, notamment en termes professionnels et 81% qu’il est encore plus difficile qu’avant de trouver un stage pour les jeunes en difficultés. 74% estiment par ailleurs que les inégalités en matière d’accès aux stages se sont creusées avec la crise.  

« La crise sanitaire et économique a heurté de plein fouet les jeunes que nous accompagnons. Un quart d’entre eux a vu son stage brutalement annulé, interrompu ou reporté pendant le confinement, mettant directement en péril la validation de leurs cursus. Manquant de réseau pour pouvoir se retourner - en temps normal, ils envoient déjà 3 fois plus de candidatures que les autres pour décrocher un stage - ils se sont retrouvés d’autant plus démunis qu’ils vivaient parfois des situations de précarité matérielle et financière extrêmes.  Pour quelques centaines d’étudiants de familles modestes que nous avons pu aider à travers notre fonds d’urgence et notre programme de mentorat, combien de jeunes de milieux populaires ont aujourd’hui complètement renoncé à leur projet d’études et d’insertion professionnelle ? » alerte Boris Walbaum, co-fondateur d’Article 1.

*Sondage Article 1 – Opinion WAY
L’étude « Les inégalités d’accès au stage » réalisée pour Article 1 Paris, est destinée à comprendre et analyser les difficultés rencontrées par les jeunes en études supérieures pendant leur recherche de stage. Cette étude met également en lumière les différences de difficultés d’accès au stage entre les jeunes grand public et les jeunes accompagnés par l’association Article 1.

Deux échantillons ont été interrogés :
• Un échantillon de 635 jeunes accompagnés par l’association Article 1.
• Un échantillon de 1007 jeunes âgés de 18 à 25 ans, représentatif de la population française des jeunes de 18 à 25 ans. Cet échantillon a été constitué selon la méthode des quotas, au regard des critères de sexe, d’âge, d’activité et de région de résidence.

À PROPOS D'ARTICLE 1

Née de la fusion de deux associations majeures de lutte contre l’inégalité des chances, Article 1 oeuvre pour une société dans laquelle l’orientation, la réussite et la trajectoire professionnelle ne dépendent plus des origines, pour une liberté réelle débarrassée des déterminismes sociaux ; pour une société où la réussite passe par le lien social et l’engagement citoyen. Grâce à des dispositifs innovants et à un système de mentorat solidaire, Article 1 a su mobiliser plus de 18 500 bénévoles et 400 partenaires et ainsi accompagner près de 50 000 talents issus de milieux populaires dans leur orientation, leurs réussites académique et professionnelle en 2018.

 

 

 

ÉTUDE EXCLUSIVE BETC FULLSIX / GOOGLE

« UNE NOUVELLE ÈRE POUR L’EXPÉRIENCE CLIENT »

Pendant la crise, de nombreuses marques se sont engagées pour protéger leurs clients et leurs employés. Elles ont été reconnues pour cela et ont vu leur cote de confiance augmenter auprès des consommateurs. Alors que nous entrons dans le « nouveau normal », que le commerce reprend sous des formes différentes selon les pays, nous avons voulu comprendre et analyser les nouvelles attentes des clients. C’est pour cela que nous avons conduit une étude exclusive en juin, en partenariat avec Google dans 4 pays (USA, Chine, UK et France) auprès de 2000 personnes.

Une digitalisation en marche 

Cela n’est plus à démontrer, la période que nous avons traversée a été une période d’intense digitalisation pour les gens, de tous âges. Nous avons découvert que notre connexion digitale est essentielle car c’est notre connexion au monde, et à ceux qui nous sont chers.

Aussi, quand on parle de la manière d’acheter demain, les consommateurs sont très volontaristes : pour l’habillement (63%), les produits électroniques (61%), la banque (55%), ou encore les courses alimentaires (46%), ils envisagent de faire plus leurs achats online vs in store. Les Chinois vont encore plus loin, ils envisagent les achats online à 73% pour les produits électroniques et 61% pour l’alimentaire.

L’ère du darwinisme digital

Cette envie étant unanime du côté des clients, la conséquence pour les marques est très claire : on entre dans l’ère du « darwinisme digital ». Les consommateurs sont 76% au niveau mondial, 73% en France et 88% en Chine à déclarer qu’ils préfèreront désormais acheter chez des retailers qui proposent aussi et d’abord une expérience digitale efficace. On l’a vu dans les chiffres de croissance des distributeurs français : Lidl par exemple n’a pas profité de la crise car ses capacités digitales liées au drive n’étaient pas suffisamment performantes.

Une demande d’efficacité impérative

Qu’entendent les clients derrière cette notion d’efficacité ?

  • La vitesse : ils sont 92% à réclamer que les sites de marques qu’ils utilisent soient rapides et faciles à naviguer. Cela peut sembler complètement évident et pourtant, on sait que la moitié des internautes Français attendent qu’une page web se charge en 2 secondes ou moins, alors que la moyenne des sites Français se charge en 4,5 secondes (source : Littledata)
  • L’usabilité :  ils sont 89% au niveau mondial et 93% en France à attendre de trouver facilement la réponse à leurs questions. C’est évidemment ici l’expérience utilisateur qui est questionnée et qui doit toujours être au cœur des préoccupations de chacun
  • La personnalisation : 73% des consommateurs au niveau mondial et 88% des consommateurs chinois attendent que leur expérience soit personnalisée, en fonction de leurs attentes et de leurs besoins.

Faire du digital plus qu’un lieu de commerce, un lieu humain, de vie

Derrière l’efficacité, c’est aussi une demande de plus d’humain dans le digital qu’on voit naître. Pour 59% des consommateurs interrogés, et 77% des consommateurs chinois, il sera essentiel demain que les marques humanisent la relation sur le web.

Humaniser à travers plus de consultations / interactions en vidéo avec les employés de la marque pour 55% des consommateurs. Marques, préparez-vous à transformer vos employés en « vloggers » ou V-employés !

Humaniser aussi à travers la possibilité de faire du « community shopping » en ligne : 54% des consommateurs au niveau global et 72% des chinois attendent des marques qu’elles facilitent le « online community shopping ». Après avoir partagé Netflix entre amis, après avoir assisté à des concerts dans Fortnite, les clients veulent pouvoir partager le plaisir du shopping avec leurs amis.

« Make stores great again »

Alors sommes-nous voués à passer notre vie en ligne ? Certainement pas, car l’envie du retour en magasin est forte : 31% des Américains et 40% des Chinois veulent retourner faire du shopping « offline » car c’est un passe-temps qui leur a manqué.

Évidemment, le retour en boutique est fastidieux car les mesures de sécurité et d’hygiène, essentielles, rallongent les temps d’attente. Mais le digital peut aider à rendre l’expérience plus agréable : 81% des consommateurs interrogés attendent des marques qu’elles facilitent la visite à travers des systèmes de « queues digitales » ou de rendez-vous personnalisés.

Une fois ces irritants du parcours traité, le plaisir de la visite en magasin est multiple :

  • C’est le plaisir d’être surpris à nouveau, de trouver des choses qu’on n’avait pas cherchées, pour 55% des consommateurs
  • Le plaisir de retrouver une interaction humaine pour 46% des consommateurs
  • Et évidemment le plaisir de vivre des expériences uniques pour 43% des clients

La période que nous avons traversée, et que certains continuent de vivre, a profondément modifié les attentes des clients. Les clients vont exiger plus d’efficacité, plus d’instantanéité et de vitesse dans les parcours online. C’est une question de survie pour les marques qui ne seront pas à la hauteur, le darwinisme digital n’épargne que les marques qui s’adaptent vite.

Mais c’est aussi une forte demande d’humanisation. Sur le digital, l’efficacité se conjugue avec le désir d’une relation plus humaine et plus vivante. Et en magasin, c’est encore plus fort, ce qui repose la question de leur rôle : des endroits pour vendre, ou des endroits pour se rencontrer, se rassembler et vivre ensemble ?

Enfin, dernier point et non des moindres :  attendez-vous à avoir une demande d’écoute et de participation encore plus grande de la part de vos clients : ils sont 35% des consommateurs Chinois et 31% des consommateurs Français à vouloir faire entendre leur voix dans les décisions des entreprises. Après avoir « protégé » les consommateurs pendant la crise, les marques devront peut-être demain leur offrir un siège dans leurs conseils d’administration.  



À propos de BETC FULLSIX

BETC Fullsix (filiale du Groupe Havas) est un nouveau modèle d'agence intégré qui rassemble des experts de la technologie, de la data et de la créativité pour répondre à tous les enjeux clés de la marque et de l'expérience client. Il accompagne les entreprises sur l'intégralité du parcours de leurs clients. L'objectif de BETC Fullsix est de construire des expériences qui créent du sens pour les clients/utilisateurs, de la différenciation pour les marques, et de la valeur pour les entreprises. Il rassemble plus de 600 collaborateurs dont plus de 200 ingénieurs et data scientists, plus de 200 créatifs et un grand nombre de consultants experts en digital et en projet de transformation. Le Comité Exécutif est constitué de Olivier Vigneaux et Malo Gaudry, Co-Présidents, ainsi que de Yann Doussot, CEO ekino Global, Xavier Blairon, Chief Operating Officer, Ivan Beczkowski, Chief Creative Officer et Nicolas Prud’homme, Chief Technical Officer. 


Plus d'infos sur le site : 
www.betcfullsix.com/

 

 

ETUDE - Marché de l'Art en ligne : Après une croissance de 4 %

Après une croissance de 4 % en 2019 à 4,82 milliards de dollars,

le marché se transforme sous l’impact du COVID-19

 

Paris, le 7 juillet 2020 - Les ventes d'art et de pièces de collection en ligne ont augmenté de 4 % en 2019, pour un montant total estimé à 4,82 milliards de dollars (4,29 milliards d’euros). Le taux de croissance annuel, qui était de 9,8 % en 2018, est en baisse pour la quatrième année consécutive. Mais les conclusions de l’étude Hiscox 20201 sur le marché de l'Art en ligne suggèrent que la pandémie pourrait représenter un tournant majeur pour la vente en ligne.

Des recherches menées par Hiscox pendant le confinement2 montrent un sentiment d'optimisme croissant parmi les professionnels de la vente en ligne : 80 % des plateformes d'art en ligne prévoient une augmentation des ventes au cours des 12 prochains mois, et 65 % s'attendent à ce que l'impact de la pandémie sur le marché soit à la fois significatif et permanent.

Le rapport estime notamment que les ventes aux enchères en ligne de Christie's, Sotheby's et Phillips ont généré 370 millions de dollars (329,3 millions d’euros) au cours du premier semestre 20203, soit 436 % de plus que pour la même période en 2019. Les ventes en ligne ont représenté 28,3 % du total des ventes aux enchères de ces trois acteurs au cours du premier semestre 2020, contre seulement 1,2 % en 2019.

« L'année dernière, le marché en ligne a connu la croissance la plus modérée depuis 8 ans, s’expliquant principalement par un contexte plus général de ralentissement de l'économie mondiale de l'Art. Le marché de l’Art en ligne semblait avoir atteint une certaine maturité et trouvé sa place dans l’économie globale de l’Art. Cependant, une fois passé le traumatisme généré par les événements de ces derniers mois, le Covid-19 pourrait agir comme un catalyseur, donnant à la fois un nouvel élan et un nouveau souffle à la vente en ligne. Les transactions numériques représentent toujours moins de 10 % du marché de l'art, mais nous sommes impatients de voir comment cela pourrait évoluer dans les mois et les années à venir »commente Robert Read, responsable des Beaux-arts chez Hiscox.

Les chiffres clés du rapport :

  • Les ventes en ligne stagnent, mais 2020 pourrait être une année charnière : Les ventes d'art et d'objets de collection en ligne ont généré un montant estimé à 4,82 milliards de dollars (4,29 milliards d’euros) en 2019, soit une hausse de 4 % par rapport à 2018. La croissance du marché de l’Art en ligne n'a cessé de diminuer ces dernières années, passant de 24 % en 2015 à 12,5 % en 2017, puis à 4 % en 2019.
  • Croissance rapide des objets de collection divers : l’année passée, les beaux-arts ont représenté 32 % des ventes en ligne, loin devant les montres et les bijoux (23 %), les arts décoratifs (12 %) et les meubles (8 %). Les autres objets de collection tels que les timbres et les souvenirs représentent désormais 25 % de l'ensemble des ventes. Une tendance qui devrait s’accroître avec la volonté des sociétés de ventes aux enchères traditionnelles d’attirer les jeunes collectionneurs.
  • L'impact du Covid-19 a accéléré les ventes en ligne : les ventes aux enchères en ligne de Christie's, Sotheby's et Phillips ont généré 370 millions de dollars (329,3 millions d’euros) au cours du premier semestre 2020, soit 436 % de plus que pour la même période en 2019. Les ventes en ligne ont représenté 28,3 % du total des ventes de ces trois acteurs au cours du premier semestre 2020, contre seulement 1,2 % en 2019.
  • Vers une digitalisation du marché de l’Art : malgré un ralentissement du marché mondial de l'art, 80 % des plateformes d'art en ligne prévoient une augmentation des ventes en ligne au cours des 12 prochains mois. 65 % d’entre elles ont déclaré s'attendre à ce que la pandémie ait un impact permanent et significatif sur le secteur.
  • Un marché appelé à se consolider sous 5 ans : 67 % des plateformes estiment que le marché de la vente en ligne sera dominé par une poignée d’acteurs mondiaux dans les cinq prochaines années. Quelque 63 % s'attendent à ce que les opérateurs du marché de l'Art existants, tels que les galeries, deviennent les principaux acteurs en ligne, tandis que 48 % s'attendent à ce qu'un outsider (start-up ou géant de la technologie) perturbe le marché.
  • Un marché segmenté : plus de la moitié (56 %) des plateformes d'art en ligne (contre 62 % en 2019) pensent que le marché de l'Art en ligne restera segmenté par spécialité, certaines plateformes dominant des segments spécifiques, tels que la photographie, les tirages, le mobilier ou le design.

Ces résultats constituent la première partie du rapport d’Hiscox sur le marché de l'Art en ligne en 2020 (the Hiscox Online Art Trade Report 2020). La deuxième (tendances des consommateurs d'art en ligne) et la troisième partie (services techniques d'art en ligne) seront publiées plus tard dans l'année.

Vous pouvez consulter le rapport complet en cliquant sur le lien suivant : https://www.hiscox.co.uk/online-art-trade-report

L’étude

(1) Le rapport Hiscox Online Art Trade Report 2020 est le huitième rapport annuel de ce type. L'étude a été réalisée par la société d'analyse du marché de l'art ArtTactic en février et mars 2020, par le biais d'entretiens avec des cadres supérieurs et des PDG de 44 plateformes de vente d'art en ligne.
(2) Le rapport de cette année comprend également des recherches supplémentaires pour suivre l'impact de la Covid-19 menées par le biais d'entretiens avec 38 plateformes d'art en ligne entre mars et mai 2020.
(3) Du 1er janvier 2020 au 28 juin 2020.

À propos du groupe Hiscox

Hiscox est un groupe international d’assurances spécialisées. Son ADN de spécialiste en fait un référent pour la protection des œuvres d’art et patrimoines d’exception mais aussi pour les risques informatiques et cyber. Le Groupe Hiscox emploie plus de 3 300 collaborateurs dans 14 pays et 34 bureaux pour répondre aux besoins de ses clients. https://www.hiscoxgroup.com/  

A propos d'Hiscox en France

En France, Hiscox Assurances s’appuie sur l’expertise de 135 collaborateurs pour proposer ses produits d’assurances spécialisés à travers 3 canaux de distribution (Courtage, Direct et Partenariats). Cette organisation reflète la volonté d’Hiscox de placer les besoins du client au centre de son développement en lui offrant une approche multicanale. Par le biais de son réseau de courtiers spécialisés, l’assureur propose une large gamme d’assurances pour la clientèle privée, les professionnels et les collectivités. Parallèlement, la distribution via des partenariats noués avec des banc-assureurs ou des mutualistes offre une approche complémentaire. Pleinement investi sur le digital, Hiscox est également le 1er assureur RC Pro 100 % en ligne pour les TPE. Ce canal de vente directe (via le site www.hiscox.fr et des conseillers) permet une assurance simplifiée en phase avec les besoins spécifiques des entrepreneurs. L’agilité et les valeurs d’Hiscox définissent son activité, avec un accent sur l’humain, le courage et l'excellence dans l'exécution au service de ses clients. Sa nouvelle signature de marque « Penser à tout, et surtout à vous » en est l’illustration. Plus d’informations : http://www.hiscox.fr