https://www.service-public.fr/particuliers/actualites/A11898?xtor=EPR-100

Allocations logement : APL, ALS et ALF, quelles différences  ?

Publié le 24 juillet 2017 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

 
Crédits : © Olivier Le Moal - Fotolia.com

Illustration 1 undefined

Aide personnalisée au logement (APL), allocation de logement familiale (ALF) ou encore allocation de logement sociale (ALS) : les allocations « logement »sont des aides financières versées sous certaines conditions (liées à votre situation personnelle, à vos ressources mais aussi à votre logement) afin de vous aider à réduire le montant de votre loyer ou de votre prêt. Mais quelles différences existe-t-il à ce jour entre ces trois types d'allocations ? Service-public.fr fait le point.

Ces trois types d'allocations se distinguent par leurs conditions d'attribution, leur montant dépendant notamment des ressources de votre foyer. Attention, elles ne sont pas cumulables, vous ne pouvez donc toucher qu'une seule de ces allocations.

APL

L'APL est versée en raison de la situation de votre logement (quelle que soit votre situation familiale : célibataire, marié, avec ou sans personne à charge). Il peut s'agir :

  • d'un logement avec un loyer conventionné (convention entre votre propriétaire et l'État). Votre propriétaire est tenu de vous indiquer si votre logement a fait l'objet d'un conventionnement (la plupart des logements HLM sont conventionnés) ;
  • ou d'un logement que vous avez acheté grâce à un prêt conventionné (convention entre votre banque et l'État).
 

ALF

L'ALF est versée en raison de votre situation familiale si vous êtes notamment :

  • bénéficiaire de prestations familiales (allocations familiales, complément familial...) ou de l'allocation d'éducation de l'enfant handicapé (AEEH) ;
  • ou en charge d'un enfant de moins de 21 ans ou d'un ascendant de plus de 65 ans ne disposant pas de ressources supérieures au plafond de l'allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa) ;
  • ou enceinte, seule ou en couple, avec ou sans personne à charge.
 

ALS

L'ALS est versée si vous ne pouvez prétendre ni à l'APL, ni à l'ALF.

 

Et aussi sur service-public.fr

À LA UNE

Sécurité civile

Feux de forêts : comment s'en protéger ?

Publié le 19 juillet 2017

Sécheresse

Restriction d'eau : quels sont les départements concernés ?

Publié le 25 juillet 2017

Contrôle sanitaire

Eaux de baignade : où se baigner sans problème ?

Publié le 21 juillet 2017

Prévention

Les risques de l'été : mieux les connaître pour mieux les gérer

Publié le 18 juillet 2017

EN BREF

Info Service-public.fr

Lettre de Service-public.fr : du nouveau !

Publié le 27 juillet 2017

Sécurité routière

Comment bien préparer son véhicule avant de partir sur la route des vacances ?

Publié le 26 juillet 2017

Zoom

Pour conduire à l'étranger, votre permis français est-il suffisant ?

Publié le 18 juillet 2017

Protection sociale

Vacances à l'étranger : en cas de maladie, êtes-vous bien assuré ?

Publié le 19 juillet 2017

Fiscalité

Avis d'impôt sur le revenu : calendrier 2017 des mises en ligne et des envois postaux

Publié le 25 juillet 2017

Rentrée scolaire

Quelle liste de fournitures scolaires pour la rentrée 2017 ?

Publié le 26 juillet 2017

Calendrier scolaire

Vacances scolaires 2017-2018 : les dates

Publié le 20 juillet 2017

Écoles

Représentants des parents d'élèves : les prochaines élections, c'est pour quand ?

Publié le 26 juillet 2017

TAEG

Taux annuel effectif global et taux d'usure : à quoi servent-ils ?

Publié le 18 juillet 2017

Alimentation

AOC, Label rouge, AB... : quels sont les signes officiels de qualité et d'origine garantis ?

Publié le 21 juillet 2017

Problèmes hormonaux

Perturbateurs endocriniens : publication de 2 listes de pesticides susceptibles d'en contenir

Publié le 25 juillet 2017

Décès

Soins funéraires autorisés pour les personnes atteintes du VIH ou d'une hépatite virale

Publié le 25 juillet 2017

Maladie de Lyme

Signalement-Tique : une application smartphone pour collecter des informations

Publié le 20 juillet 2017

Vie-publique.fr

Santé et accès aux soins : la double peine des femmes en situation précaire

Publié le 27 juillet 2017

POUR LES PROFESSIONNELS

Fiscalité

Prélèvement à la source : phase de test pour les entreprises

Publié le 21 juillet 2017

Dépôt

Un commerçant doit pouvoir restituer les objets confiés par ses clients

Publié le 20 juillet 2017

Baux ruraux

Quel est l'indice national des fermages ?

Publié le 25 juillet 2017

Agenda pour les professionnels

E-ADMINISTRATION : LES NOUVEAUTÉS

Rentrée 2017

Rythmes scolaires : votre enfant aura-t-il école le mercredi à la prochaine rentrée ?

Publié le 21 juillet 2017

Impôt sur le revenu

Si vous voulez corriger en ligne votre déclaration sur vos revenus 2016...

Publié le 20 juillet 2017

INDICES ET TAUX

Épargne

Livret A : quel taux au 1er août 2017 ?

Publié le 17 juillet 2017

Transports en commun d'Ile-de-France

Pass Navigo : quelle évolution tarifaire au 1er août 2017 ?

Publié le 25 juillet 2017

AGENDA

Consommation - Soldes d'été 2017
Lycéens - Admission Post Bac (APB) : et maintenant ?

JURISPRUDENCE

Énergie

Vers la fin des tarifs réglementés du gaz naturel

Publié le 27 juillet 2017

Travail

Journée de la femme : une demi-journée de congé peut être accordée aux salariées

Publié le 18 juillet 2017

RÉPONSE MINISTÉRIELLE

Consommation

Foires commerciales : pas de délai de rétractation en cas d'achat

Publié le 24 juillet 2017

DÉCOUVRIR

Fête du livre pour la jeunesse

« Partir en livre » : c'est jusqu'au 30 juillet 2017 !

Publié le 19 juillet 2017

27 juillet 2017
 
 
 
VIENT DE PARAÎTRE,
Études et Résultats,
n°1018, 
juillet 2017
 
 
 
 
David Bernstein, Emin Agamaliyev (DREES)
 
Aux côtés des modèles qui s’appuient notamment sur le génome pour essayer de prévoir la survenue de pathologies précises chez un individu, des modèles prédictifs d’événements relatifs au système de soins, tels que l’hospitalisation non programmée ou l’entrée dans un établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes, se développent depuis une décennie au niveau international.
 
Dans ces modèles, un score de risque est associé à chaque individu. Ce score décrit la probabilité que l’événement modélisé ait lieu. Cette information permet ensuite au système de santé de réagir en mettant en place les actions nécessaires pour retarder ou éviter sa survenue. En favorisant l’identification d’individus comparables en matière de risque de santé, elle est aussi précieuse pour évaluer les organisations de soins et de services. Un usage des modèles prédictifs de coûts pour allouer des ressources aux assureurs et aux organisations des soins s’est également développé, notamment au Royaume-Uni et aux États-Unis.
 

 

Enquête transport
 

Transports - Rail, route, air : le rapport prix/durée sur quatre liaisons test

 

Train, avion, autocar, voiture individuelle ou covoiturage : quel mode de transport privilégier ?

 
 

Que faire en cas de litige ?

 

Des clients ayant acheté sur la market place Fnac.com se sont fait arnaquer après avoir suivi une consigne frauduleuse leur demandant d’effectuer un virement bancaire. 
>  Lire la suite

 

Vous êtes libre de consentir des donations – d’argent ou de tout autre bien – à vos enfants. Mais dans certaines limites qu’il vaut mieux connaître pour éviter de semer les germes d’une brouille familiale. 
>  Lire la suite
Dans nos contrées, piqûres et morsures d'insectes, de serpents ou d'animaux marins sont souvent sans gravité si vous adoptez les bons réflexes. 
>  Lire la suite

 

Si vous cherchez un investissement pour diversifier vos avoirs, vous pouvez opter pour les placements atypiques, parfois très intéressants. Mais, avant d'agir, prenez toute la mesure des risques qu'ils comportent. 
>  Lire la suite

 

28 juillet 2017
 
 
 
VIENT DE PARAÎTRE,
Études et Résultats,
n°1019, 
 
 
 
 
Aurélien D'Isanto (DREES)
 
Fin 2015, 2,2 millions de personnes bénéficiaires du revenu de solidarité active (RSA) en France sont soumises aux droits et devoirs associés à cette prestation, soit 98 % des adultes bénéficiaires du RSA socle. 80 % d’entre elles sont orientées vers un parcours d’insertion par les collectivités territoriales chargées de l’insertion des bénéficiaires du RSA sur leur territoire, d’après l’enquête de la DREES sur l’orientation et l’accompagnement des bénéficiaires du RSA.
 
Les personnes orientées sont plus souvent suivies dans le cadre d’un parcours professionnel ou socioprofessionnel que dans le cadre d’un parcours social (62 % contre 38 %). Par ailleurs, le rôle de référent unique du parcours d’insertion est assuré par un agent de Pôle emploi pour 43 % des bénéficiaires du RSA soumis aux droits et devoirs, orientés et ayant un référent désigné. Ce rôle est dévolu à un agent de la collectivité territoriale pour un tiers d’entre eux.
 
Enfin, 52 % des bénéficiaires du RSA soumis aux droits et devoirs, orientés et ayant un référent unique autre qu’un agent de Pôle emploi disposent d’un contrat d’engagements réciproques en cours de validité fin 2015.

 

 

 

Publications

Recherche d'articles

Dernières Nouvelles

Publié le 04/08/2017, 07:36 par Claire Mollien
L’activité détonne au sein de cette contrée de Vernoux en Vivarais. Voilà la deuxième année qui s’annonce pour
Publié le 04/08/2017, 07:34 par Claire Mollien
Les samedi 1er juillet et dimanche 2 juillet, la commune de St Romain de Lerps était en ébullition. Une
Publié le 04/08/2017, 07:31 par Claire Mollien
Alboussière - Une belle Fête des Écoles entre les gouttes Dès le début d’après-midi de samedi 1er juillet, tous les enfants et leurs...