Publications

Recherche d'articles

Dernières Nouvelles

Publié le 05/12/2017, 10:35 par Claire Mollien
Bilan du SMCL 2017 : 58 120 visiteurs qualifiésLe rendez-vous business de référence du marché des collectivités locales
Publié le 05/12/2017, 10:31 par Claire Mollien
l-emploi-et-ses-chiffresDes emplois "relayés partagés" sur Twitter : https://twitter.com/TriangleLe chaque jour ; ne vous en privez pas, c'est gratuit...
Publié le 28/11/2017, 15:26 par Claire Mollien
lyceens-de-terminale-ce-qui-va-changer-pour-l-inscription-dans-le-superieur-en-2018https://www.service-public.fr/particuliers/actualites/A12143?xtor=EPR-100 Fin d'APB remplacée par la...
Tiphaine Réto © Cadremploi.fr - Publié le 03.08.11

La France compte plus de 18 millions de bénévoles. 30% d'entre eux sont des actifs. Parmi les cadres, certains n’hésitent pas à sacrifier leurs congés pour donner du temps aux autres. C'est le cas d'Aurélien, de Soizic et de Valérie.

Aurélien, manager chez Ecodair, structure d'accueil de personnes handicapées.

Sa profession ? Cadre dans un centre d’insertion par le travail pour personnes handicapés mentales. Ses vacances ?

Lire la suite...

Voici deux articles de Cadremploi pour soutenir les candidats aoûssiens qui s'accrochent dans la quête de leur nouvelle opportunité :

Tiphaine Réto © Cadremploi.fr - Publié le 28.07.11

Moins de concurrence, moins de pression, mais toujours des opportunités à saisir : au mois d'août, plutôt que de bronzer idiot, on peut postuler intelligent. Quelques conseils pour réussir ses candidatures estivales et préparer son embauche de rentrée.

Rester pro-actif

Lire la suite...

Merci à Pierre-Lorens pour le partage de cet article :

Vous n'êtes pas d'accord avec votre patron ? Plutôt que de vous murer dans le silence, prenez les devants et tentez de faire évoluer sa position.

Plus de 80% des salariés français estiment qu'il est possible de dire non à son patron. Soixante-quinze pour cent le feraient sans hésiter s'il violait la loi, 44% s'il leur fixait des objectifs inatteignables et 39% s'il leur demandait d'appliquer une méthode inadaptée aux réalités du terrain. A en croire cette récente étude menée par les éditions Tissot, la plupart seraient donc des contestataires assumés. Dans les faits, cependant, cette belle assurance vacille sou­vent lorsque les in­téressés sont mis au pied du mur. En cause : le rapport à l'autorité. Dire non à son chef, c'est un peu comme se rebeller contre son père.

Lire la suite...