Publications

Recherche d'articles

Dernières Nouvelles

Publié le 14/11/2018, 09:05 par Claire Mollien
offres-et-pistes-d-emploi-en-partageNouveauté du jour 15/11/2018 recherche candidat pour poste chef de projet informatique en cdi client final
Publié le 19/10/2018, 08:49 par Claire Mollien
Merci Isis de Romefort pour le partage de cette annonce ... à diffuser autour de vous SVP merci : Société SARL/ spécialisée dans la...
Publié le 19/10/2018, 08:45 par Claire Mollien
A partager autour de vous, avec un grand merci à Isis de Romefort pour confier ce poste en diffusion sur le réseau du Triangle...

Merci à Isis de Romefort et à Pierre Jean Lllorens pour leurs contributions en partage ; des annonces sont proposées tout au long de cet article ... à lire jusqu'au bout, merci :

Charges et cotisations sociales en 2018 : assiettes et taux de cotisation

Taux des cotisations sociales sur salaire en juin 2018 (cadres et non-cadres) : de 22 à 30%.

http://www.net-iris.fr/indices-taux/paye/4-charges-sociales-assiettes-taux-cotisation

 

Plan :

IntroductionCharges sur salaire en 2018Cotisations de retraite ARRCO des non-cadresCotisations de retraite et prévoyance complémentaire des cadres

 

Introduction

Le taux des cotisations sociales payées sur le salaire brut par les salariés et les employeurs, vont de 22% jusqu'à 30% du salaire brut mensuel selon la tranche de revenu. A compter du 1er janvier 2019, date de la mise en place du prélèvement à la source (PAS) de l'impôt sur le revenu, le salaire net sera amputé à la fois des cotisations sociales mais aussi de l'impôt sur le revenu.

 

A titre d'exemple, un salarié célibataire qui perçoit en 2018 un salaire brut de 26.970 euros à l'année soit 1.755 euros net mensuel (cotisations sociales retenues CS) en moyenne, percevra en janvier 2019 environ 1.630 euros une fois le taux de PAS de 7% retenu.

 

Salaire mensuel

Salaire brut 2018

Salaire net 2018
(cotisations sociales retenues)

Salaire net 2019
(CS + PAS)

Célibataire

2.247 euros

1.755 euros

1.632 euros

Rappelons qu'une cotisation sociale peut être à la charge de l'employeur, ou bien du salarié, ou des deux en même temps et selon des taux différents. Toutes les cotisations sociales sont retenues et versées par l'employeur. L'assiette des charges sociales varie selon leur nature et l'importance de la rémunération versée, sachant que le taux d'une charge sociale peut être revalorisé jusqu'à plusieurs fois par an.

Charges sur salaire en 2018

Barème de calcul des charges sociales sur le salaire brut

Information : voici les taux applicables jusqu'au31 décembre 2018sur la feuille de paie. Rappelons que l'âge légal de départ à la retraite est désormais de 62 ans.

Les nouveautés sont indiquées engras italique.

Nature des cotisations

Assiette

Part salariale

Part patronale

CSG non déductible

98,25% des revenus (*1)

2,40%

-

CSG déductible de l'IR

98,25% des revenus (*1)

6,80%

-

CRDS

98,25% des revenus(*1)

0,50%

-

Assurance maladie, maternité, invalidité, décès, solidarité des personnes âgées et handicapées (CSA)

salaire total
(y compris après 65 ans)
Alsace-Moselle

-

13,30%

Vieillesse plafonnée

plafond de sécurité sociale

6,90%

8,55%

Vieillesse déplafonnée

salaire total

0,40%

1,90%

Allocations familiales

salaire total

-

3,45% ou5,25%(*2)

Accident du travail

salaire total

-

taux variable

Prévoyance(entreprise 11 salariés et plus)

contribution patronale de prévoyance complémentaire

-

Forfait social de 8% (*3)

FNALtout employeur

plafond de sécurité sociale

-

0,10%

FNAL(entreprise 20 salariés et plus, y compris Etat, EPA et collectivités)

salaire total

-

0,50%

Versement de transport(entreprise 10 salariés et plus dans certaines agglomérations)

salaire total

-

taux variable (*4)

Assurance chômage

tranche A + B : de 0 à13.244

0,95% (*5)

4,05% (*5)

AGS (FNGS)

tranche A + B : de 0 à13.244

-

0,15%

Retraite complémentaire
Salariés non-cadres

ARRCO tranche 1/A

3,10%

4,65%

tranche 1/A (AGFF)

0,80%

1,20%

ARRCO tranche 2

8,10%

12,15%

tranche 2 (AGFF)

0,90%

1,30%

Retraite complémentaire
Salariés cadres

ARRCO tranche A
(répartition 40/60 - taux minimal)

3,10%

4,65%

tranche A (AGFF)

0,80%

1,20%

AGIRC et GMP tranche B

7,80%

12,75%

tranche B (AGFF)

0,90%

1,30%

tranche C (AGIRC)

(*6)

(*6)

CET (contribution exceptionnelle et temporaire versée à l'Agirc)

tranche A+B+C

0,13%

0,22%

APEC (versée à l'Agirc)***

tranche A+B***

0,024%

0,036%

Assurance décès cadres

tranche A

-

1,50%

Effort à la construction(entreprise 20 salariés et plus)

salaire total

-

0,45%

Taxe d'apprentissage

salaire total

-

0,68%** ou
0,44%** en Alsace-Moselle

Contribution au dialogue social salaire total 0,016%

Formation professionnelle(entreprise de 11 salariés et plus)

salaire total

-

1,00%
1,30% entreprise de travail temporaire

Formation professionnelle(entreprise de moins de 11 salariés)

salaire total

-

0,55%

Taxe sur les salaries(pour ceux non-assujettis à la TVA)

0 < ou = à7.798 euros
7.798< ou = à15.571 euros
15.571< ou = à152.276 euros
au-delà de152.276 euros

-

4,25%
8,50%
13,60%
20%

       

Plafond de sécurité socialedepuis le1er janvier 2018,le plafond sera de1 à 3.311 euros.

Définition de chaque tranche de cotisation :
Tranche A : dans la limite du plafond de la Sécurité sociale, de1 à 3.311 euros
Tranche B : de 1 à 4 fois le plafond de la Sécurité sociale,3.311 euros à 13.244 euros
Tranche C :de 13.244 à 26.488 euros
Tranche A+B+C :de 1 à 26.488 euros
Tranche 1 :de 1 à 3.311 euros(équivalent de la Tranche A)
Tranche 2 :de 3.311 euros à 9.933 euros

A noter également que, ne peuvent plus bénéficier de l'abattement de 1,75% de CSG-CRDS :(*1) : la CSG et la CRDS sont calculées sur le montant brut des revenus suivants : salaires, primes et indemnités diverses, avantages en nature ou en espèces (sauf si la rémunération est exclusivement constituée d'avantages en nature).
Depuis le 1er janvier 2018 :le taux de l'abattement de la base de CSG et CRDS pour frais professionnels est de 1,75%. Cet abattement s'applique à la fraction de la rémunération qui ne dépasse pas158.928 eurospour l'année 2018 (4 PASS). Au-delà, la CSG et la CRDS sont calculées sur 100% de la rémunération.

- les revenus tels que l'intéressement, la participation, l'abondement patronal à un plan d'épargne entreprise, les contributions patronales de retraite supplémentaire et de prévoyance complémentaire, les indemnités de rupture de contrat de travail, les indemnités des élus locaux, les indemnités de cessation de fonction des mandataires sociaux ou des dirigeants et les gérant minoritaire, président de conseil d'administration, membres du directoire ;
- l'avantage résultant de l'attribution d'actions gratuites ou d'options de souscription ou d'achat d'actions ;
- la contribution de l'employeur à l'acquisition des chèques vacances ;
- le bonus exceptionnel de 1.500 euros versé aux salariés par les entreprises situées dans les départements et régions d'outre-mer et dans les collectivités de Saint-Pierre-et-Miquelon, Saint-Martin et Saint-Barthélemy.

(*2) :Pour les employeurs éligibles à la réduction générale, le taux de la cotisation patronale allocations familiales est fixé à 3,45% au titre de leurs salariés dont la rémunération n'excède pas 3,5 fois le montant du Smic calculé sur un an, ou5,25% dans les autres cas.

(*3) : Dans les entreprises de 11 salariés et plus, les contributions patronales au financement des prestations de prévoyance complémentaire sont soumises au forfait social au taux dérogatoire de 8%.

(*4) : Les taux des versement transport ont augmenté dans certaines agglomérations. L'Urssaf permet désormais deconnaître individuellement le taux de versement transportapplicable à votre entreprise.

(*5) : La contribution salariale pour l'assurance chômage de 0,95% devrait être supprimée totalement à compter du1er octobre 2018.La part patronale de la contribution versée à l'assurance chômage au titre de certains contrats précaires est majorée. Le taux est fixé à7%pour les CDD d'une durée inférieure ou égale à un mois,5,50%pour les CDD d'une durée supérieure à un mois et inférieure ou égale à trois mois et à4,55%pour les CDD d'usage d'une durée inférieure ou égale à trois mois. En outre, les embauches en CDI de jeunes de moins de 26 ans sont exonérées de la part patronale de la contribution d'assurance chômage (taux de 0,95% part salariale).

(*6) Taux de 20,55% répartition variable selon les entreprises

** : Instauration d'un bonus-malus à l'apprentissage depuis 2012. La taxe d'apprentissage doit être déclarée avant le 28 février de chaque année à un organisme collecteur agréé.

*** : Les rémunérations servies aux participants cadres (visés par les articles 4 et 4 bis de la convention) sont soumises à une cotisation Apec au taux de 0,06% (0,036% à la charge de l'employeur et 0,024% à la charge du cadre) assise sur la totalité des rémunérations,à partir du 1er euroet dans la limite d'une somme égale à 4 fois le plafond de la sécurité sociale (plafond de la tranche B).

Cotisations de retraite ARRCO des non-cadres

Nature

Assiette de cotisation

Part salariale

Part patronale

Cotisation Retraite Tr. 1/A
(toute entreprise)

de 1 à 3.311euros

3,10%

4,65%

AGFF Tr. 1/A
(toute entreprise)

de 1 à 3.311 euros

0,80%

1,20%

Cotisation Retraite Tr. 2
(cas général)

de 3.311 à 9.933 euros

8,10%

12,15%

AGFF Tr. 2
(toute entreprise)

de 3.311 à 26.488 euros

0,90%

1,30%

Cotisations de retraite et prévoyance complémentaire des cadres

Les tranches de cotisation

Assiette

Part salariale

Part patronale

Tranche A

Retraite :
minimum obligatoire

3,10%

4,65%

AGFF

0,80%

1,20%

Tranche B

Prévoyance :
minimum obligatoire

7,80%

12,75%

AGFF

0,90%

1,30%

Retraite :
minimum obligatoire

8,10%

12,15%

Tranche C

APEC***

0,024%

0,036%

AGFF

0,90%

1,30%

Retraite :
minimum obligatoire

7,80%
à défaut d'accord d'entreprise

12,75%
à défaut d'accord d'entreprise

Prévoyance :
minimum obligatoire

0,036%**

0,024%**

Tranche A+B+C

Contribution exceptionnelle temporaire (CET)

0,13%

0,22%

 Jusqu'au taux de 20%, la répartition est décidée au sein de l'entreprise. De 20 à 20,55%, la répartition est de 0,36% à la charge du salarié et 0,19% à la charge de l'employeur.

A noter que sont soumises au forfait social de 8%, les contributions des employeurs destinées à financer des prestations de retraite supplémentaire (à l'exclusion des retraites chapeau déjà assujetties par ailleurs à une cotisation spécifique), ainsi que les contributions des employeurs destinées au financement des prestations de prévoyance complémentaire.

© 2018 Net-iris

 

RECRUTEMENTS des conductrices et conducteurs

file:///C:/Users/trira/AppData/Roaming/Skype/My%20Skype%20Received%20Files/presse-citea-recrutement-HD.PDF

Responsable des Comptabilités

Nom de l’entrepriseAUTAJON Lieu de l’entreprise Montélimar, Rhône-Alpes, France

Date de publicationPublié il y a 6 jours Nombre de vues37 vues

Description du poste

Avec 4 700 collaborateurs en Europe, aux Etats-Unis et en Asie et un CA de 620 Millions d'Euros, le Groupe Autajon est l'un des principaux acteurs sur le marché du packaging et des étiquettes.
Nous produisons des étuis pliants, coffrets et des étiquettes pour de nombreux secteurs d'activité dont la pharmacie, la cosmétique, les vins et spiritueux, la confiserie et l'automobile.
Notre Groupe novateur, en pleine croissance et en mutation, recrute des talents à la recherche de nouveaux défis leur permettant de développer leur potentiel au sein d'une organisation dynamique.
 
 
Dans le cadre de notre croissance, nous recherchons pour notre siège basé à Montélimar, un(e) : Responsable des Comptabilités Groupe

MISSION:

Rattaché hiérarchiquement au Directeur Administratif et Financier Groupe, vos principales missions sont les suivantes :

  • Vous managez fonctionnellement les équipes comptables pays.
  • Vous supervisez la production des comptabilités sociales et des comptabilités de gestion
  • Vous mettez en place les procédures et les règles comptables harmonisées en collaboration avec le consolideur, le contrôle de gestion et la fiscalité
  • Vous concevez et déployez un programme de contrôle interne en collaboration avec le contrôle de gestion et la trésorerie
  • Vous optimisez et digitalisez les clôtures périodiques
  • Vous gérez la relation avec les commissaires aux comptes en collaboration avec les équipes pays
  • Vous mettez en place et améliorez les systèmes d'information de votre périmètre
  • Vous participez aux audits d'acquisition

PROFIL: 

  • Formation supérieure en comptabilité type DCG, DSCG ou équivalent.
  • Vous justifiez d'une expérience d'une dizaine d'années constituée d'un passage en cabinet d'audit et de responsabilités dans des services comptables multi-sites.
  • Vous avez pratiqué la consolidation et disposez d'une excellente maîtrise des problématiques comptables.
  • Vous avez par ailleurs démontré votre aptitude à travailler en mode projet.
  • Bon niveau d'Anglais indispensable pour travailler avec les différentes filiales du Groupe.

QUALITES REQUISES

  • Bonne pédagogie pour rendre l'information compréhensible et exploitable par tous (complexité des normes)
  • Respect et application des règles, structuration des données
  • Bonne organisation : traitement très important des informations matérialisée et dématérialisées
  • Capacité à manager les équipes, les accompagner, les former et renforcer leurs compétences
  • Transparence avec les équipes et la direction financière
  • Ouverture d'esprit et remise en cause permanente

Contacter l’auteur de l’offre d’emploi

Profil de l’auteur de l’offre

Claire Heneau 2e

Talent Acquisition Manager at Autajon

Lieu de l’auteur de l’offre d’emploi

Région de Avignon, France

1

Candidat

Découvrez comment vous vous positionnez par rapport à vos concurrents grâce à Premium

  • Découvrez comment vous vous positionnez par rapport aux autres candidats
  • En savoir plus sur les tendances de recrutement de l’entreprise

Nom de l’entrepriseAUTAJON

À propos

Avec 4700 collaborateurs en Europe, aux Etats-Unis et en Asie et un CA dépassant 620 Millions d'Euros, le Groupe Autajon est l'un des principaux acteurs sur le marché du packaging et des étiquettes. Nous produisons des étuis pliants cartons et des étiquettes pour de nombreux secteurs d'activité dont la pharmacie, la cosmétique, les vins et spiritueux, la confiserie et l'automobile. Notre Groupe novateur, en pleine croissance et en mutation, recrute des talents à la recherche de nouveaux défis leur permettant de développer leur potentiel au sein d'une organisation dynamique. Join us : http://carrieres.autajon.com/ !
 
Chargé(e) de veille légale et conventionnelle H/F Lyon  
nouveau
 
Cegid
 
Rhône-Alpes, France
 
 
 
     
 
   
Chargé d'animation CRM H/F  
nouveau
 
Adequat
 
VOIRON, Rhône-Alpes, France
 
 
 
     
 
   
Le saviez-vous?
 
Avec l'abonnement Premium, vous êtes plus visible auprès des recruteurs et accédez à la liste complète des visiteurs de votre profil
 
> Découvrir
 
 

 
Découvrir les offres

 

 

Nous cherchons pour notre client basé en Pays de la Loire :
 
Un consultant SAP MM (soit fonctionnel, soit technique)
 
Le poste est proposé en client final pour un salaire de 45/60 ke
 
Etes vous actuellement disponible et à l'écoute du marché ?
 

Hervé Dulaire

IT Resourcer

ITProject-search

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.   Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

Cliché : les entrepreneurs partent-ils vraiment en vacances ?

Si 89% des entrepreneurs français prennent des congés,

65% d'entre eux ne partent pas plus de 2 semaines

et plus de la moitié (56%) prépare leurs vacances à la dernière minute !

Parmi les 2 activités favorites des entrepreneurs : la bronzette (72%) et les visites culturelles (58%)

Si 57% déconnectent mieux de leur job, ils sont seulement 8% à ne pas consulter leurs emails durant leurs vacances

Banque, messagerie, compta : les entrepreneurs qui maintiennent le contact sont accros aux outils en ligne

88% des entrepreneurs sont contents de retourner travailler

***

Paris, 18 juin 2018

wityle 1er cabinet global (expertise-comptable, droit et stratégie) 100% digital, et Qapa.fr, l'agence d'intérim 100% online, ont décidé d'interroger les entrepreneurs sur la question des vacances. Un sondage qui tire un trait sur le cliché de l'entrepreneur toujours actif.

Plus aucun entrepreneur en activité en août ?

Loin de travailler tout l'été, 89% des entrepreneurs français déclarent, eux aussi, partir en vacances. C'est d'ailleurs le mois d'août qu'ils préfèrent à plus de 68%. Arrive ensuite le mois de juillet loin derrière avec seulement 22%.  

Partez-vous en vacances cet été ?

Réponses

Global

Femmes

Hommes

Oui

89%

87%

91%

Non

11%

13%

9%

Si oui, quand partez-vous en vacances ?

Réponses (plusieurs choix possibles)

Global

Femmes

Hommes

Juin

12%

14%

11%

Juillet

22%

16%

27%

Août

68%

64%

71%

Septembre

13%

16%

11%

Ne se prononce pas

2%

3%

1%

       

Mais pas longtemps...

Les entrepreneurs ne passent pas tout l'été sur la plage. En effet, ils sont 39% à ne prendre que deux semaines de vacances et 26% une semaine uniquement. Rares sont ceux qui ont la chance de partir 3 semaines (23%) ou plus (12%).

Combien de temps partez-vous en vacances cet été ?

Réponses

Global

Femmes

Hommes

1 semaine ou moins

26%

27%

26%

2 semaines

39%

36%

42%

3 semaines

23%

22%

23%

Plus de 3 semaines

12%

15%

9%

       

En amoureux ou avec les enfants

Majoritairement, c'est avec la ou le conjoint que les entrepreneurs font une pause estivale à plus de 40%. Arrivent ensuite la famille proche avec les enfants pour 37%d'entre eux. Enfin, les amis arrivent en troisième choix avec 25%.

Avec qui partez-vous en vacances ?

Réponses

Global

Femmes

Hommes

Seul(e)

9%

7%

11%

Amis

25%

24%

25%

Conjoint(e) et enfants

37%

43%

30%

Conjoint(e)

40%

38%

42%

Famille (parents, frères et sœurs, cousins, etc.)

23%

21%

25%

       

Où vont les entrepreneurs ?

Les destinations étrangères sont les préférées des entrepreneurs. Ils sont ainsi 52% à déclarer partir loin de la France. Pour celles et ceux qui restent sur le territoire, c'est la côte Atlantique qui est la plus choisie avec 36%. Les entrepreneurs qui partent à l'étranger restent tout de même en Europe pour 68%.

Si vous partez, où allez-vous cet été ?

Réponses

Global

Femmes

Hommes

En France

39%

40%

38%

A l'étranger

52%

56%

49%

Les deux

9%

4%

13%

Si vous restez en France, vos vacances auront-elles lieu ...

Réponses (plusieurs choix possibles)

Global

Femmes

Hommes

A la campagne

18%

28%

8%

A la montagne

11%

10%

12%

En Bretagne

17%

16%

18%

Sur la côte Atlantique

36%

26%

45%

Sur la côte Méditerranéenne

35%

31%

39%

Sur la côte Normande

8%

10%

6%

Si vous partez à l'étranger, dans quelle région du monde partez-vous ?

Réponses (plusieurs choix possibles)

Global

Femmes

Hommes

Asie

22%

19%

24%

Europe

68%

75%

61%

Amérique du Nord

14%

12%

16%

Amérique du Sud

6%

4%

8%

Moyen-Orient

3%

4%

2%

Océanie

9%

13%

6%

Afrique

10%

4%

16%

       

Et si on partait demain ?

En ce qui concerne la préparation de leurs vacances, les entrepreneurs sont plutôt du genre à tout préparer à la dernière minute pour 56% et très peu 3 mois à l'avance (28%) ou plus (16%).

Concernant la préparation, vous êtes du genre...

Réponses

Global

Femmes

Hommes

à tout préparer à la dernière minute

56%

59%

53%

à préparer vos vacances 3 mois à l'avance

28%

22%

34%

à préparer vos vacances 6 mois à l'avance

16%

19%

13%

       

Bronzette et culture

Parmi toutes les activités possibles en vacances, deux ressortent clairement pour les entrepreneurs : bronzer à la plage ou à la piscine pour 72% ainsi que les visites culturelles pour 58%. Des déclarations qui coïncident avec leur vision des vacances : ne rien faire du tout à 64%.

Quelles activités avez-vous prévu de faire ?

Réponses (plusieurs choix possibles)

Global

Femmes

Hommes

Activités sportives

48%

44%

53%

Bronzette à la plage ou à la piscine

72%

68%

75%

Barbecue avec les ami(e)s

43%

42%

44%

Randonnée

44%

46%

42%

Shopping

4%

8%

1%

Visites culturelles

58%

65%

52%

Pour vous, les vacances riment avec :

Réponses

Global

Femmes

Hommes

Entreprendre des projets différents

36%

44%

29%

Farniente, ne rien faire du tout

64%

56%

71%

       

Loin des yeux... près de l'email !

Loin des clichés établis, les entrepreneurs arrivent parfaitement bien à déconnecter de leur travail. C'est ce que déclarent plus de 57% d'entre eux. Cependant, 45% des personnes interrogées avouent tout de même consulter leurs emails au moins une fois par jour, si ce n'est plusieurs fois pour 32%. Malgré cela, ils sont plus de 53% à dirent qu'ils ne contacteront pas leur équipe pour autant.

Vous trouvez que vous arrivez ...

Réponses

Global

Femmes

Hommes

à mieux déconnecter qu'avant

57%

55%

58%

à moins déconnecter qu'avant

43%

45%

42%

Pendant vos vacances, à quelle fréquence consulterez-vous vos emails professionnels ?

Réponses

Global

Femmes

Hommes

Pas du tout

8%

9%

8%

Au moins une fois par semaine

15%

16%

13%

Au moins une fois par jour

45%

48%

41%

2 à 3 fois par jour

32%

27%

38%

Appellerez-vous votre équipe ?

Réponses

Global

Femmes

Hommes

Pas du tout

53%

66%

40%

2 à 3 fois par jour

2%

2%

3%

Au moins une fois par jour

17%

12%

22%

Au moins une fois par semaine

28%

20%

35%

       

Les outils du parfait entrepreneur en vacances

Les entrepreneurs aiment bien garder un œil sur leur activité. Pour cela, ils utilisent à 79% leur messagerie professionnelle et leur banque en ligne à 55%. Les plateformes de gestion de l'activité (25%) et d'organisation du travail (17%) sont également importantes. Enfin, les sites d'expertise comptable online sont également parmi le classement avec 7% de représentativité.

Quels outils sont les plus utiles lorsque vous partez pour garder un œil sur votre activité ?

Réponses (plusieurs choix possibles)

Global

Femmes

Hommes

Banque en ligne

55%

60%

50%

Expert-comptable en ligne

7%

8%

6%

Messagerie pro

79%

83%

76%

Plateforme de gestion de mon activité

25%

24%

25%

Plateforme d'organisation du travail

17%

13%

21%

       

Vive la rentrée !

Et oui, plus de 88% des entrepreneurs sont contents de retourner au travail ! 56% le sont absolument et 32% un peu. Seulement 12% des personnes interrogées ne sont pas du tout de cet avis.

Êtes-vous tout de même content(e) de retourner travailler ?

Réponses

Global

Femmes

Hommes

Oui, absolument

56%

56%

57%

Oui, un peu

32%

33%

30%

Non, pas du tout

12%

11%

13%

       

*Méthodologie : sondage effectué en ligne auprès de 135.000 entreprises françaises (commerçants, artisans, TPE, PME, grosses entreprisesentre le 29 avril et le 12 juin 2018. Profils des personnes interrogées : 51% de femmes et 49% d'hommes répartis sur l'ensemble du territoire français. Toutes les informations mises en avant par les entrepreneurs sont déclaratives.

A propos de Qapa.fr

Qapa.fr est le partenaire emploi de tous les Français. 100% positif 0% souci. Qapa.fr rassemble aujourd'hui 4,5 millions de candidats, 200.000 nouveaux inscrits chaque mois dans tous les secteurs et dans toute la France. En 2016, Qapa.fr a lancé le 1er service de recrutement d'intérimaires en temps réel 100% digital et mobile.

Plus d'informations : www.qapa.fr

À propos de wity

Le concept wity a été imaginé en 2012 par Aurélie CHARNIER, Co-Fondatrice & Présidente, et Pascal LORAIN, Co-Fondateur et Directeur commercial, à la suite du congrès de l'Ordre des Experts-comptables sur le thème de « l'Expert-comptable entrepreneur ». Pour répondre aux enjeux de mutation du métier, wity a imaginé le cabinet d'expertise-comptable et de conseil de demain. Après une année dédiée à la conception, wity est née publiquement le 1er février 2017, à l'occasion du Salon des Entrepreneurs de Paris.

Filiale du Groupe SECAB, wity est le premier cabinet à proposer une offre globale (expertise-comptable, droit, stratégie), 100% digitale. L'ambition de wity est d'accompagner les entrepreneurs, qu'ils soient créateurs ou dirigeants de start-up, TPE/PME, filiales de grands groupes, de les faire grandir et de les aider à atteindre le succès.

En 2017, wity a été sélectionnée parmi les entreprises à suivre en 2017 par les magazines Capital et Management.

Plus d'informations : https://wity.fr/

 

 

Sopra Steria recrute 3100 collaborateurs en 2018

Avec 3100 collaborateurs à recruter d'ici la fin de l'année 2018, Sopra Steria, leader européen de la transformation numérique, maintient un niveau élevé d'embauches et une forte exigence en matière de diversification des profils.

Pour développer ses activités, Sopra Steria, accueillera en 2018, 2 700 collaborateurs en CDIet 400 alternants, ainsi que 1 000 stagiaires. Un programme ambitieux visant à soutenir les projets de transformation de ses clients et la croissance de ses activités. Ainsi, ces recrutements se feront dans plus d'une vingtaine de villes où l'entreprise est implantée, parmi lesquelles : Pariset l'Ile-de-France(avec près de 1500 recrutements), Toulouse(350 recrutements prévus), Lille(250), Lyon(250), Rennes et Nantes(200). Le Groupe, qui compte à ce jour près de 42 000 collaborateurs dans le monde, confirme ainsi sa place de recruteur phare de jeunes diplômés sur son secteur d'activité.

 

 

 

Bon, rien à voir avec du social ... bien que ... voici l'info quand même car l'été est là ...

Périodes de soldes dans les magasins et sur internet dans chaque département et région.

http://www.net-iris.fr/indices-taux/economie/7-soldes-ete-hiver

Introduction

Lessoldes d'été 2018commencent lemercredi 27 juin2018 à 8 heures pour 6 semaines, et seterminent le 7 août.Pensez à poser un congé payé ou un jour de RTT (jour de récupération du temps de travail) pour être les premiers à faire de bonnes affaires Mais savez-vouscomment bénéficier de RTT ?

Toutefois, dans certainsdépartementsouterritoires, les dates des soldesdérogentà la règle afin de tenir compte d'une forte saisonnalité des ventes, ou d'opérations commerciales menées dans des régions frontalières. Il s'agit de la  Guadeloupe  Meurthe et Moselle, Meuse, Moselle, Vosges  Landes, Pyrénées-Atlantiques, Guyane  Saint-Pierre et Miquelon  Réunion  Saint Barthélémy et Saint-Martin.

Quant auxsoldes d'hiver 2019, ils commenceront lemercredi 9 janvier 2019.

Dates des soldes d'été 2018 par région


Départements ou zones

rappel - dates des soldes d'hiver 2018

Dates des soldes d'été 2018

Alpes-Maritimes

du 10 janvier au 20 février

du 4 juillet au 14 août

Pyrénées-Orientales

du 10 janvier au 20 février

du 27 juin au 7 août

Corse-du-Sud

du 10 janvier au 20 février

du 11 juillet au 21 août

Haute-Corse

du 10 janvier au 20 février

du 11 juillet au 21 août

Meurthe-et-Moselle

du 2 janvier au 12 février

du 27 juin au 7 août

Meuse

du 2 janvier au 12 février

du 27 juin au 7 août

Moselle

du 2 janvier au 12 février

du 27 juin au 7 août

Vosges

du 2 janvier au 12 février

du 27 juin au 7 août

Guadeloupe

du 6 janvier au 16 février

du 29 septembre au 9 novembre

Saint-Barthélemy et Saint-Martin

du 5 mai au 15 juin

du 13 octobre au 23 novembre

Martinique

du 10 janvier au 20 février

du 4 octobre au 14 novembre

Guyane

du 3 janvier au 16 février

du 4 octobre au 14 novembre

La Réunion

du 1er septembre au 12 octobre

du 3 février au 16 mars

Collectivité d'Outre-mer de Saint-Pierre et Miquelon

du 17 janvier au 27 février

du 18 juillet au 28 août

Autres régions ou zones

du 10 janvier au 20 février

du 27 juin au 7 août

Réglementation des soldes

S'agissant des périodes de soldes

Aux termes de l'article L310‐3du Code de commerce, sont considérées comme soldes les ventes qui, d'une part, sont accompagnées ou précédées de publicité et sont annoncées comme tendant, par une réduction de prix, à l'écoulement accéléré de marchandises en stock et qui, d'autre part, ont lieu pendant les périodes définies comme suit.

Les soldes d'été et d'hiver : dates nationales

Les soldes d'été et d'hiver sont harmonisés au niveau national et ont lieu deux fois par an.

  • soldes d'hiveretsoldes d'été :deux périodes d'une durée de6 semaineschacune,
  • soldes d'été 2018 : ils débutent le dernier mercredi du mois de juin à 8 heures du matin - soit lemercredi 27 juin 2018. Toutefois, cette date est avancée à l'avant-dernier mercredi du mois de juin lorsque le dernier mercredi intervient après le 28 du mois ce qui n'est pas le cas en 2018 
  • soldes d'hiver 2019  ils débutent le deuxième mercredi du mois de janvier à 8 heures du matin, soit le9 janvier 2019. Toutefois, cette date est, là aussi, avancée au premier mercredi du mois de janvier lorsque le deuxième mercredi intervient après le 12 du mois ce qui n'est pas le cas en 2019

Notons que les commerçants ne bénéficient plus à leur convenance d'une ou deux périodes complémentaires de soldes ditssoldes flottants par an. Ces périodes qui étaient soumises à déclaration préalable auprès de l'autorité administrative compétente du département du lieu des soldes ou du département du siège de l'entreprise pour les entreprises de vente à distance, ont été supprimées.

S'agissant des types de produits soldés

Les soldes ne peuvent porter que sur desmarchandises proposées à la vente et payées depuis au moins un moisà la date de début de la période de soldes considérée. Les commerçants ne doivent donc pas renouveler leur stock en cours d'opération, au risque de s'exposer à des amendes. Les soldes sur Internet obéissent aux mêmes règles que celles proposées en magasins.

A l'occasion des soldes, le commerçant est autorisé exceptionnellement à revendre à perte, ce qui permet d'accorder des rabais pouvant dépasser les 50%.

Lessoldes sur Internetobéissent aux mêmes règles que celles proposées en magasins, depuis l'entrée en vigueur de l'article 47 de laloi Warsmanndu 17 mai 2011.

S'agissant du prix

Toute réduction du prix doit être clairement annoncée au moyen d'une étiquette mentionnant leprix de référenceen général le prix le plus bas pratiqué au cours des 30 jours précédant le début de la publicité et lenouveau prix réduit.

Si lerabaisannoncé est d'untaux uniformeet se rapporte à des produits parfaitement identifiés, l'indication du prix réduit n'est pas obligatoire. Dans ce cas, cette modalité doit faire l'objet d'une publicité dans le point de vente et la réduction est accordée par escompte de caisse.

L'affichagede la mention soldes est obligatoire. Le consommateur doit pouvoir clairement faire la distinction entre les articles soldés et les articles non soldés.

Les soldes portent par définition sur un stock limité de produits. En revanche, lorsqu'ils effectuent des promotions, outre l'importance de la réduction accordée et les produits ou catégories de produits concernés, les commerçants doivent indiquer :

  • soit la mention jusqu'à épuisement des stocks ou bien la date de début de l'opération accompagnée de l'importance des quantités offertes au début de celle-ci lorsque les promotions portent sur des produits faisant l'objet d'un déstockage,
  • soit la période pendant laquelle les articles sont offerts à prix réduit. Dans ce cas, ces articles doivent être disponibles à la vente pendant toute la période indiquée.

S'agissant de la qualité du produit

Les limitations de garanties sur les soldes  au moyen notamment des affichettes indiquant articles soldés ni repris ni échangés sontillégales.

Tout article acheté en solde doit bénéficier des mêmes garantiesque tout autre article en matière dedéfauts de fabrication non apparentsou deservice après-vente.

S'il y a unvice caché, le vendeur est tenu de remplacer l'article ou de le rembourser, ce qui n'est pas le cas s'agissant des imperfections apparentes ex : tâche, maille tirée, etc

Soldes de prestations de services

Les prestations de services peuvent êtres soldées ?

De plus en plus de secteurs d'activités participent à cet événement commercial que sont les soldes afin d'attirer la clientèle. C'est ainsi que des opérations de soldes sont réalisées non plus seulement sur des biens, mais aussi sur des prestations de services telles que desvoyagesou desséjours à forfait.

Selon ladoctrine de la DGCCRF, et sous réserve d'une interprétation différente par les tribunaux, la législation sur les soldes applicable aux prestations de services repose sur les principes suivants :

  • il convient de respecter les dispositions de l'article L310-3du Code de commerce qui définit les soldes. Cet article fait référence à des marchandises et à des produits ces termes n'ayant pas fait l'objet d'une définition jurisprudentielle.
  • le législateur, en n'employant pas le terme de biens n'a pas semblé vouloir exclure l'ensemble des prestations de services du bénéfice de la législation sur les soldes. La loi de modernisation de l'économie du 4 août 2008 a notamment assoupli le régime juridique des soldes, notamment en créant les soldes complémentaires et en libéralisant les promotions de déstockage, afin de permettre aux consommateurs de bénéficier davantage de réductions de prix.

Aussi, la DGCCRF considère que l'esprit de la loi n'exclut pas systématiquement les prestations de services du bénéfice du régime juridique des soldes.

Certaines d'entre elles sont-elles éligibles aux soldes ?

Seules certaines prestations de services sont susceptibles d'être vendues en solde.

En effet, les soldes sont par définition destinés à permettre aux commerçants d'écouler de manière accélérée les marchandises qu'ils ont en stock.

Seules les prestations de services revendues par un commerçant qui en a acquis de manière ferme et définitive une quantité déterminée non renouvelable auprès d'un autre opérateur peuvent êtresoldées. Tel est le cas notamment desvoyageset desséjours à forfait.

Par contre, lesprestations immédiatesvendues directement par leurs producteurs telles que lacoiffureou larestauration, sontexclues des soldes.

Enfin, les prestations de service vendues en solde doivent bien évidemment respecter l'ensemble des conditions fixées par la réglementation en vigueur (affichage du double prix, respect des dates des soldes, etc

© 2018 Net-iris