Publications

Recherche d'articles

Dernières Nouvelles

Publié le 28/01/2020, 15:24 par Claire Mollien
debut-d-annee-quelles-sont-les-pistes-les-tendancesavec, comme toujours, un immense merci à Pierre-Jean Llorens pour son active participation à cette revue de presse sociale plutôt...
Publié le 23/12/2019, 10:29 par Claire Mollien
derniere-ligne-droite-de-fin-d-annee-des-lectures-diverses-et-variees-le-monde-social-l-emploi-les-pistesavec toujours un grand merci à notre pourvoyeur d'articles, d'infos, Pierre-Jean Llorens, le bien nommé ... Pour notre client (basé à...
Publié le 02/12/2019, 13:52 par Claire Mollien
les-employes-les-cadres-des-sondages-de-la-lecture-une-semaine-qui-demarreavec un grand merci pour les éclairages de Pierre-Jean Llorens .. Les Pays-Bas se dirigent vers une crise sans...

Merci Pierre Jean Llorens pour cet article en partage :

En attendant la retraite, les demandeurs d'emploi au chômage bénéficient d'une aide financière de 300 euros par mois versée par Pôle Emploi.

 

http://www.net-iris.fr/veille-juridique/actualite/34809/chomage-nouvelle-prime-de-300-euros-mensuels.php

 

Les chômeurs seniors de plus de 60 ans, proches de l'âge légal de la retraite mais n'ayant plus droit aux allocations chômage ni droit à leur pension de retraite, vont percevoir à partir du mois de juillet 2015, une allocation transitoire de solidarité de 300 euros net par mois.

 

Selon le ministère du travail, près de 38.000 personnes sont concernées par cette mesure de solidarité.

 

Tout demandeur d'emploi âgé de 60 ans et plus, percevant l'allocation de solidarité spécifique (ASS) ou le revenu de solidarité active (RSA), peut désormais bénéficier de cette aide mensuelle supplémentaire de 300 euros, versée par Pôle Emploi dès lors que les quatre conditions cumulatives suivantes sont remplies :

 

être né entre le 1er janvier 1954 et le 31 décembre 1955 ;avoir été indemnisable, au moins un jour, au titre de l'allocation d'aide au retour à l'emploi, de l'allocation spécifique de reclassement, de l'allocation de transition professionnelle ou de l'allocation de sécurisation professionnelle entre le 1er janvier 2011 et le 31 décembre 2014 avoir validé le nombre de trimestres permettant de bénéficier d'une retraite à taux plein à l'extinction de ses droits à l'une de ces allocations (soit 165 trimestres pour ceux nés en 1954 et 166 trimestres pour ceux nés en 1955) ne pas avoir atteint l'âge légal de départ à la retraite (61 ans et 7 mois pour ceux nés en 1954 et 62 ans pour ceux nés en 1955).

 

Sources : Décret (n°2015-860) du 15 juillet 2015 ; Ministère du travail

© 2015 Net-iris