Publications

Recherche d'articles

Dernières Nouvelles

Publié le 29/10/2019, 10:25 par Claire Mollien
Ce pas, Emmanuel Poil, 49 ans, l’a franchi. Dès 14/15 ans déjà, il se passionne bénévolement pour les fouilles
Publié le 29/10/2019, 10:23 par Claire Mollien
Divers articles parus ... dont une nécrologie .. Boffres
Publié le 29/10/2019, 10:05 par Claire Mollien
des-infos-encore-des-infos-un-pot-pourri-de-lectures-pour-la-toussaint-en-partageavec un immense merci à Pierre-Jean Llorens pour sa large contribution à cette rubrique : Recrutement : la fin des salles d'entretien...

Merci Pierre Jean Llorens pour le partage de cette information intéressante :

http://www.leparticulier.fr/jcms/p1_1590646/le-maire-peut-dorenavant-interdire-la-circulation-ds-vehicules-polluants

 

Pour lutter contre la pollution atmosphérique, le maire peut désormais réduire la vitesse maximale pour dans son agglomération, voire restreindre la circulation des véhicules polluants.

 

À côté de la mise en place d'une indemnité kilométrique pour les trajets travail-domicile en vélo ou l'attribution d'une prime pour ceux qui abandonnent leur voiture diesel, la loi sur la transition énergétique permet désormais aux maires de réduire la vitesse de circulation des véhicules en dessous des limites prévues par le code de la route sur tout ou partie des voies de l'agglomération.

 

Il peut même créer des zones de restriction de circulation.


Des zones de circulation restreintes en ville

Les maires de communes situées dans une zone couverte par un Plan de protection de l'atmosphère (PPA) peuvent prendre, par arrêté, des mesures de restrictions de circulation à l'encontre des véhicules polluants sur l'ensemble des voies de la ville, et plus seulement sur certaines voies. Il s'agit d'un dispositif transitoire en vigueur jusqu'au 1er janvier 2017, qui ne s'appliquera qu'à certaines heures.

 

Auparavant, une mesure de restriction pouvait être prises pour un motif de protection de l'environnement, mais ces interdictions devaient être limitées à certaines voies de l'agglomération (CGCT, a. L. 2213-2).

 

Un décret doit prochainement préciser les catégories de véhicules dont la circulation ne peut pas être interdite et les possibilités de dérogation aux mesures d'interdiction.

 

En cas d'interdiction de circulation de certaines catégories de voitures particulières, des tarifs réduits allant jusqu'à la gratuité pourront être mis en place pour les transports en commun.