Publications

Recherche d'articles

Dernières Nouvelles

Publié le 29/10/2019, 10:25 par Claire Mollien
Ce pas, Emmanuel Poil, 49 ans, l’a franchi. Dès 14/15 ans déjà, il se passionne bénévolement pour les fouilles
Publié le 29/10/2019, 10:23 par Claire Mollien
Divers articles parus ... dont une nécrologie .. Boffres
Publié le 29/10/2019, 10:05 par Claire Mollien
des-infos-encore-des-infos-un-pot-pourri-de-lectures-pour-la-toussaint-en-partageavec un immense merci à Pierre-Jean Llorens pour sa large contribution à cette rubrique : Recrutement : la fin des salles d'entretien...

Grand merci Pierre Jean LLorens

un tiers des aquifères souterrains bientôt à sec dans le monde 18/06/2015 11:05 (Par Sandra BESSON)

http://www.actualites-news-environnement.com/34559-aquiferes-souterrains.html


Un tiers des aquifères souterrains bientôt à sec dans le monde Un tiers des aquifères souterrains bientôt à sec dans le monde


Un tiers des aquifères souterrains sont bientôt à sec dans le monde, la consommation d'eau asséchant rapidement ces sources d'eau essentielles pour certaines régions.

 

La consommation d'eau par les être humains assèche près d'un tiers des plus grands bassins d'eau souterrains à une vitesse alarmante, avec des conséquences potentiellement risquées pour les agriculteurs et d'autres consommateurs, d'après les chercheurs.

 

Huit des 31 plus grands aquifères sont classés dans la catégorie sur-stressés parce qu'il n'ont presque plus de renouvellement d'eau pour compenser leur utilisation, d'après deux études publiées par l'Université de Californie basées sur des données satellites de la NASA.

 

Cinq autre aquifères sont classés dans la catégorie hautement stressés , ce qui signifie qu'une certaine quantité d'eau y retourne mais ils sont néanmoins en difficulté, d'après les études publiées dans le journal Water Resources Research.

 

Nous essayons de lever les drapeaux rouges aujourd'hui pour souligner où une gestion active aujourd'hui pourrait protéger les vies et les moyens de subsistance futurs

 

Les aquifères deviennent stressés lorsque trop d'eau est ponctionné par les ménages, l'utilisation agricole et industrielle, et lorsque pas suffisamment d'eau à la surface ne s'écoule pour remplir les formations rocheuses souterraines.

 

Le Système Aquifère Arabe, une source clé d'eau pour 60 millions de personnes en Arabie Saoudite, en Irak, au Qatar, en Syrie et dans d'autres pays est l'aquifère le plus sur-stressé au monde, d'après la recherche.

L'aquifère du Bassin Indus au nord-ouest de l'Inde et au Pakistan est le second plus vulnérable, et le Bassin de Murzuk-Djado en Afrique du Nord est le troisième.

 

Toutes ces régions souffrent déjà de degrés différents de difficultés politiques, et la rareté de l'eau intensifie invariablement les problème sociaux, d'après les chercheurs.

 

« Nous essayons de lever les drapeaux rouges aujourd'hui pour souligner où une gestion active aujourd'hui pourrait protéger les vies et les moyens de subsistance futurs » a déclaré Alexandra Richey, principal auteur des deux études.

 

Les aquifères les plus surmenés se trouvent dans certaines des zones les plus sèches au monde, qui dépendent de l'eau souterraine dans la mesure où il n'y a pas suffisamment de précipitations pour les cultures et les besoins humains.

 

En Californie, où une sécheresse a fait de gros dégâts pour les agriculteurs et les propriétaires terriens, l'aquifère de la Vallée Centrale a été classé dans la catégorie hautement stressé et souffre de déclin rapide. Mais la situation est pire dans d'autres endroits comme le Moyen Orient et l'Afrique du Nord.

 

Les scientifiques ne savent pas exactement quelle quantité d'eau souterraine reste dans les aquifères.

Dans une société où l'eau est rare, nous ne pouvons plus tolérer ce niveau d'incertitude, surtout dans la mesure où l'eau souterraine disparaît si rapidement a déclaré Alexandra Richey.

 

Les études sont les premières à étudier les pertes d'eau souterraine avec des données satellites. Elles ont mesuré les bosses dans la gravité de la Terre, qui sont affectées par le poids de l'eau dans différentes régions.