Publications

Recherche d'articles

Dernières Nouvelles

Publié le 03/07/2020, 09:10 par Claire Mollien
Et voilà! Toute bonne chose a une fin.  1er avril 2020, la retraite a sonné à ma porte ... alors la rédactrice web, community...
Publié le 08/06/2020, 08:02 par Claire Mollien
d-autres-sujets-de-lecture-d-analyses-il-y-a-matiere-a-reflexionavec un grand merci à Pierre-jean Llorens pour ses sujets en partage : L’heure d’assainir le business des Ehpad a-t-elle...
Publié le 08/06/2020, 07:43 par Claire Mollien
revue-de-presse-emploi-social-avec-ses-sondages-enquetes-pistes-le-tout-en-partageavec un grand merci à Pierre-Jean Llorens pour ses fidèles contributions : consultant sap fi co pour un client a paris 50 60 ke Pour...

Merci Pierre Jean Llorens pour le partage de cet article :

Dès cet été, 3 tronçons seront concernés par une expérimentation consistant à baisser la vitesse maximale

autorisée de 90 à 80 km/h.

http://www.net-iris.fr/veille-juridique/actualite/34566/limitation-de-vitesse-passant-de-90-a-80-km-h-sur-certains-troncons.php

 

Dans le cadre de la lutte contre la mortalité routière, le ministre de l'intérieur, Bernard Cazeneuve, a annoncé l'expérimentation de l'abaissement de la vitesse maximale autorisée de 90km/h à 80km/h sur 3 tronçons routiers à partir de cet été.

 

Les tronçons suivants ont été retenus pour observer les effets de cette diminution :

 

La RN 7 (sur 18km) dans la Drôme, autrement appelée la route bleue ou la route des vacances la portion concernée se trouve entre Gervans et Valence, en raison d'une importante accidentologie sur ce tronçon

La RN 151 dans la Nièvre (sur 17 km) et dans l'Yonne (sur 32 km) : la portion concernée s'étend entre Saint-Pierre-du-Mont et Auxerre

 

La RN 57 (sur 14 km) en Haute-Saône : la portion concernée se trouve entre Vesoul et Besançon.

 

Un dispositif d'évaluation permettra de suivre l'évolution du comportement des automobilistes et les contrôles routiers y seront maintenus afin de garantir la fiabilité de cette expérimentation.

 

Le ministre précise néanmoins que les contrôles ne devraient pas être multipliés pour autant ni plus, ni moins que ce qui se pratique aujourd'hui.

 

Il ajoute que sur cette base, des décisions pourraient être prises pour étendre cette mesure à d'autres tronçons au niveau national.

 

Source : Intervention de M. Bernard Cazeneuve devant le Conseil national de la Sécurité routière, Ministère de l'intérieur

© 2015 Net-iris