Les Français aident-ils les cambrioleurs grâce aux réseaux sociaux ?

95% des femmes et 53% des hommes postent des images de leurs vacances

66% des femmes et seulement 9% des hommes indiquent qu'ils sont en congés sur Internet

71% des femmes ne pensent pas que les cambrioleurs traquent leur absence...

contre 96% des hommes qui déclarent l'inverse !

Paris, 25 avril 2016

Kiwatch, le spécialiste breton des solutions et services de surveillance à distance, a interrogé* 6.250 Français afin de connaître leur opinion sur les liens risqués entre cambriolages et réseaux sociaux. Des résultats qui montrent une opposition totale entre les deux sexes et des pratiques très risquées.

Lien officiel : www.kiwatch.com

*Méthodologie enquête réalisée sur plus de 6.250 personnes représentatives de la population française, âgées de 18 ans et plus, 51% hommes et 49% femmes. Le sondage a été effectué en ligne, sur le panel propriétaire Kiwatch, selon la méthode des quotas, du 1er au 15 avril 2016.

"Grâce aux réseaux sociaux, les cambrioleurs n'ont plus besoin de faire de repérage dans les rues pour passer à l'action. En quelques clics, ils peuvent savoir si vous êtes chez vous ou pas puisque c'est vous qui le dites ! Ainsi, les femmes semblent clairement prendre beaucoup plus de risques sur les réseaux sociaux que les hommes et publient allègrement photos ou vidéos de leurs vacances ou congés. Il est très dangereux de donner des indications sur sa présence ou non à son domicile. C'est le genre d'informations que les cyber-cambrioleurs recherchent activement et facilement sur Internet."

Cédric Williamson, PDG de Kiwatch 

Des posts risqués

95% des femmes déclarent poster des images illustrant des déplacements comme des voyages, des sorties ou des week-ends (24% le font tout le temps et 71% parfois). De leur côté, les hommes sont bien nombreux à le faire. En effet, seulement 53% (27% tout le temps et 26% occasionnellement).

Sur les réseaux sociaux, postez-vous des images de vacances, week-ends, sorties ?

Réponses

Femmes

Hommes

Oui tout le temps

24%

27%

Oui parfois

71%

26%

Non jamais

5%

47%

     

"Je suis en vacances !"

Fait encore plus risqué, 66% des femmes indiquent clairement qu'elles partent en congés (1% tout le temps et 65% occasionnellement). Les hommes sont largement plus méfiants puisqu'ils ne sont que 9% à déclarer le faire (4% tout le temps et 5% parfois).

Indiquez-vous sur les réseaux sociaux que vous partez en vacances ou en week-end ?

Réponses

Femmes

Hommes

Oui tout le temps

1%

4%

Oui parfois

65%

5%

Non jamais

29%

91%

     

Les femmes pas assez méfiantes

A la question "Avez-vous déjà pensé que des cambrioleurs pouvaient voir que vous étiez absent(e) sur les réseaux sociaux ?", les femmes sont très clairement peu méfiantes puisque 71% déclarent que "non" contre 96% des hommes qui affirment que "oui".

Avez-vous déjà pensé que des cambrioleurs pouvaient voir que vous étiez absent(e) sur les réseaux sociaux ?

Réponses

Femmes

Hommes

Oui

29%

96%

Non

71%

4%

     

Comment palier aux cambriolages?

Depuis 2012, les cambriolages ont augmenté de 18% ! Et même si 2015 enregistre une légère baisse de 0,9%, ce chiffre reste très inquiétant. Cette augmentation sembleclairement être en rapport avec l'explosion des réseaux sociaux et de la transparence totale des utilisateurs.

"Pour ne pas aider les cambrioleurs, il faut éviter de publier des indications comme « ce soir c'est direction la plage pour 1 semaine ! ». En effet, ce genre d'information est souvent « likée » par un bon nombre d'amis, ce qui rend les données accessibles à un cercle encore plus large d'utilisateurs proches, surtout si le profil et les publications sont « publiques ».

Il est donc important d'ajouter des paramètres de confidentialité sur un profil afin que les photos ou informations ne tombent pas dans de mauvaises mains"

Cédric Williamson, PDG de Kiwatch 

Kiwatch en chiffres

5.200 foyers équipés dans toute la France

60%  de particuliers et 40 % de professionnels

Plus de 138.253 alertes envoyées mensuellement

9,3/10 : Note attribuée aux services Kiwatch par une solution indépendante accréditée AFNOR

À propos de Kiwatch

KIWATCH démocratise l'accès à la vidéosurveillance pour les particuliers et les professionnels grâce à un service innovant par internet, et accessible en terme de prix (à partir de 9.90€/mois). Cette société bretonne a été fondée en janvier 2011 par Cédric WILLIAMSON (15 ans d'expérience dans les nouvelles technologies), Laurent ROCUET (17 ans de management de projets TIC (Technologie de l'Information et de la Communication), Jocelyn DENIS (PDG deDigitaleo et investisseur privé), Groupe Delta Dore (industriel de l'électronique domestique). Le service KIWATCH a été lancé après plus de 3 ans de Recherche & Développement.

Plus d'informations http://www.kiwatch.com

 

 

 

Les Français ignorent-ils tout du 1er mai ?

84des femmes et 79% des hommes ne travailleront pas le 1er mai, mais...

 82% des Français ignorent le pays d'origine de cette fête,

74% ne savent rien des évènements historiques,

et 58% ne connaissent pas la date de la première célébration.

Paris25 avril 2016

Qapa.fr, 1ère plateforme digitale de travail en France, a interrogé* 18.145 personnes afin de connaître l'étendue de leursconnaissances sur cette célèbre fête du travail du 1er mai. Des résultats qui montrent que, malheureusement, si cette fête est extrêmement populaire et suivie, peu de personnes en connaissent les origines et l'histoire.    

Lien pour télécharger l'infographie :

https://www.qapa.fr/news/wp-content/uploads/Infographie_1erMai1.jpg

Qui ne travaille pas le 1er mai ?

En France, le 1er mai est une journée non travaillée pour bon nombre de Français. En effet, 84% des femmes et 79% des hommes déclarent ne pas travailler durant cette fête internationale instaurée comme journée annuelle de grève et de célébration des combats des travailleurs et travailleuses de tous pays. Malheureusement, peu de Français connaissent les raisons et l'histoire de cette journée...

Que faites-vous le 1er mai ?

Réponses

Femmes

Hommes

Je travaille

16%

21%

Je ne travaille pas

84%

79%

     

Une origine américaine

Tout commence aux Etats-Unis lors de la grève générale du 1er mai 1886, suivie autant par les syndicats que les anarchistes, avec plus de 340.000 participants dans tout le pays. Ce n'est donc pas en France que nait la fête internationale du travail comme semblent le penser 51% des Françaises et 47% des Français. Seulement 21% de femmes et 15% d'hommes donnent la bonne réponse.

De quel pays vient la "fête internationale du travail" ?

Réponses

Femmes

Hommes

Résultats

Etats-Unis

21%

15%

Vrai

France

51%

47%

Faux

Royaume-Uni

26%

21%

Faux

Allemagne

2%

17%

Faux

       

Un évènement sanglant

Seulement 26% de femmes et 27% d'hommes connaissent les évènements ayant marqué le jour de cette fête internationale. Ainsi, la grève de Chicago commencée le 1er mai 1886 fait trois morts le 3 mai parmi les grévistesDès le lendemain, durant la marche de protestation, une bombe explose devant les forces de l'ordre faisant un mortparmi la police. Une bagarre s'ensuit causant la mort de sept autres policiers. Cinq syndicalistes anarchistes sont condamnés à mort et pendus le vendredi 11 novembre 1887 devenu le tristement célèbre « vendredi noir ».

Quel évènement marque le jour de cette fête internationale ?

Réponses

Femmes

Hommes

Résultats

La fusillade de Fourmies en France le 1er mai 1891 faisant plus de neuf morts et 35 blessés dans une manifestation pacifiste réclamant les 8 heures de travail quotidien.

53%

37%

Faux

La signature par le congrès américain le 31 janvier 1865 de l'abolition de l'esclavage comme 13eme amendement de la Constitution.

21%

36%

Faux

Le black friday : un attentat durant une manifestation de grévistes à Chicago le 3 mai 1886 causant la mort de 8 policiers.

26%

27%

Vrai

       

Une ratification à Paris

Il faudra attendre 1889, lors du congrès constitutif de la deuxième Internationale des partis socialistes et ouvriers, réuni à Paris, pour fixer le 1er mai comme une manifestation internationale des travailleurs. Cette journée est également l'occasion de réclamer la journée de huit heures et d'honorer les morts de ChicagoSur ce point, les Français ont la bonne réponse avec 74% des femmes et 63% des hommes.

Qui a instauré la date du 1er mai comme "fête du travail" ?

Réponses

Femmes

Hommes

Résultats

Jules Guesde du Parti Ouvrier sur une proposition de Raymond Lavigne le 20 juillet 1889 à Paris, à l'occasion du centenaire de la Révolution française et de l'exposition universelle.

74%

63%

Vrai

Le premier démocrate américain S. Grover Cleveland à devenir Président des Etats-Unis en 1885 afin de mettre un terme à son intransigeance envers les conflits sociaux.

26%

37%

Faux

       

La première célébration du 1er mai

Evidement, la première journée de célébration internationale de la fête du travail eu lieu après sa ratification de 1889 et donc le 1er mai 1890. 1 femme sur 2 connaît la bonne réponse contrairement aux hommes qui se trompent d'une année.

De quand date la première célébration internationale de la fête du travail :

Réponses

Femmes

Hommes

Résultats

Le 1er mai 1889

32%

47%

Faux

Le 1er mai 1890

53%

31%

Vrai

Le 1er mai 1891

15%

22%

Faux

       

La première fête du travail VS le 1er mai 

Avant le choix d'une date internationale, il existait en France une fête du travail qui était célébrée le 1er pluviôse ; cinquième mois du calendrier républicain ; soit le 20 janvier. Mais elle fut célébrée en 1793 et seulement durant quelques années. A cette question délicate, peu de personnes connaissent la bonne réponse : 21% de femmes  et 19% d'hommes seulement.

Savez-vous de quand date la première fête du travail en France ?

Réponses

Femmes

Hommes

Résultats

Après la révolution de 1789

37%

40%

Faux

Dès 1793 et célébrée le 20 janvier

21%

19%

Vrai

Le 1er mai 1802 à Marseille

42%

41%

Faux

       

*Méthodologie et profils

Qapa.fr a interrogé 18.145 personnes sur le réseau social Facebook durant la période du 10 au 20 avril 2016. Les personnes interrogées ont été divisées par quotas afin d'être représentatives de la population nationale française, âgées de 18 ans et plus et réparties sur l'ensemble du territoire. Genres : 50% de femmes et 50% d'hommes.

Qapa.fr en chiffres :

6 000 nouveaux inscrits chaque jour en moyenne

Plus de millions decandidats inscrits soit 1 inscrit toutes les 14 secondes

4 millions de visites/mois (source Google Analytics)

Plus de 400 000 offres d'emploi à pourvoir actuellement

A propos de Qapa.fr

Qapa est la première plate-forme digitale de travail en France qui met en relation les souhaits et compétences des candidats avec les besoins des recruteurs. Grâce à Qapa, les candidats trouvent rapidement un emploi adapté à leur profil et les recruteurs entrent en relation avec les candidats les plus pertinents.

Pour en savoir plus : www.qapa.fr

Publications

Recherche d'articles

Dernières Nouvelles

Publié le 09/06/2017, 08:39 par Claire Mollien
Les formations dans l'industrie textile, le journalisme ou la chimie = futurs chômeurs ?
Publié le 09/06/2017, 08:37 par Claire Mollien
systeme-u-recrute-et-divershttp://www.pole-emploi.fr/actualites/systeme-u-recrute-@/article.jspz?id=477236 Système U, enseigne de Grande Distribution, est une...
Publié le 06/06/2017, 09:22 par Claire Mollien
Les candidates parlent beaucoup plus à 51% que les candidats à seulement 24%