Publications

Recherche d'articles

Dernières Nouvelles

Publié le 29/10/2019, 10:25 par Claire Mollien
Ce pas, Emmanuel Poil, 49 ans, l’a franchi. Dès 14/15 ans déjà, il se passionne bénévolement pour les fouilles
Publié le 29/10/2019, 10:23 par Claire Mollien
Divers articles parus ... dont une nécrologie .. Boffres
Publié le 29/10/2019, 10:05 par Claire Mollien
des-infos-encore-des-infos-un-pot-pourri-de-lectures-pour-la-toussaint-en-partageavec un immense merci à Pierre-Jean Llorens pour sa large contribution à cette rubrique : Recrutement : la fin des salles d'entretien...

Avec un grand merci à Pierre-Jean Llorens pour son implication, ses recherches, ses trouvailles, ses lectures et blagues en partage, régalez-vous .. voilà un pot-pourri pour finir l'été ..

Testez le SEO votre site Outil de recherche de mots clés gratuit

 

 
 
https://www.youtube.com/watch?v=2mO0DN3tsAs

Dans l'Entretien Libre, Aude Lancelin a reçu le journaliste Laurent Mauduit pour échanger à propos de son livre : « La Caste - Enquête sur cette haute fonction publique qui a pris le pouvoir » Laurent Mauduit est un écrivain et journaliste d'investigation français spécialisé dans les affaires économiques, et la politique économique et sociale. Il travaille pour le journal en ligne Mediapart dont il est l'un des cofondateurs.

Soutenez Le Média : http://bit.ly/SoutenezLeMedia Faire un don : http://bit.ly/DonAuMedia Déjà Socio ? Changez votre cotisation mensuelle ou achetez des titres : https://bit.ly/2OhOCxs Suivez-nous : Twitter : http://bit.ly/TwitterLeMedia Facebook : http://bit.ly/FacebookLeMedia Youtube : http://bit.ly/YouTubeLeMedia Rejoignez nos Socios pour aider à sous-titrer et traduire les programmes du Média : https://www.lamarmite.fr/lm

 

http://presse.inra.fr/Communiques-de-presse/ADN-de-pepins-de-raisin-cepages-modernes

L’ADN de pépins de raisin de l’époque romaine et médiévale révèle des parentés inattendues avec des cépages modernes

Quels étaient les cépages en vogue aux temps anciens ? Ressemblaient-ils à ceux que nous cultivons aujourd’hui ? Un consortium international impliquant l’Inra, le CNRS et l’Université de Montpellier1, vient d’offrir un regard nouveau sur la viticulture à l’époque romaine et médiévale. Les chercheurs ont séquencé l’ADN de 28 pépins retrouvés dans des sites archéologiques en France, puis ont comparé leur génome à celui de cépages modernes. Ils ont ainsi retrouvé le Savagnin blanc, un cépage populaire dans le Jura, dans un site archéologique datant du Moyen-Âge, près d’Orléans. Ils ont aussi établi des liens de parenté entre des cépages comme le Pinot Noir et la Syrah et des variétés romaines. Ces recherches montrent que les viticulteurs romains propageaient leurs cépages par bouturage à travers d’amples territoires. Ces recherches, publiées le 10 juin 2019 dans Nature Plants, ouvrent la voie à une véritable généalogie des cépages et offrent de nouvelles perspectives sur les caractéristiques des vins anciens.

Les naturalistes romains comme Pline l’Ancien ont décrit en détail les variétés de raisin cultivées au premier siècle avant notre ère. Mais il était impossible, jusqu’à présent, d’établir des liens généalogiques entre cépages anciens et modernes et de connaître l’origine des vignes actuelles. Les travaux d’un consortium international de recherche changent la donne. Les chercheurs ont extrait et séquencé l’ADN de 28 pépins de raisin provenant de 9 sites archéologiques datant de l’âge de fer (500 ans avant notre ère), de l’époque romaine et du Moyen-Âge. Ils ont ensuite recherché des connections génétiques entre ces vignes anciennes et plusieurs centaines de variétés modernes de la collection de ressources génétique de l’Inra.

Amphores vinaires sur le site gallo-romain de Magalas, Hérault (Fouilles Inrap)© Inrap, Olivier GinouvezLes chercheurs ont retrouvé,dans un site proche d’Orléans datant d’il y a 900 ans, un pépin dont l’ADN est identique à celui du Savagnin Blanc actuel. Les vignerons l’ont donc conservé égal à lui-même, par bouturage ou greffage, depuis des siècles. Le Savagnin Blanc, connu aussi sous le nom de Traminer, donne les vins jaunes bien connus du Jura. Il est aussi cultivé en Europe Centrale.

Les scientifiques ont pu établir des liens de parenté étroits entre des pépins de l’époque romaine retrouvés dans le sud de la France et deux des plus célèbres familles de cépages : la Syrah et le Pinot noir. La Syrah, emblématique des vins de la Vallée du Rhône, est l’un des cépages les plus plantés dans le monde. Le Pinot noir est le grand cépage de qualité des vins de Bourgogne. Ces travaux montrent qu’ils portent sur eux plus deux mille ans d’histoire. L’ADN a aussi permis d’établir des liens de parenté direct entre des cépages romains et de cépages suisses comme l’Humagne blanc et l’Amigne. A noter que ces variétés modernes s’épanouissent aujourd’hui bien loin des terres méditerranéennes où leurs parents romains ont été retrouvés.

Ces travaux permettent en outre d’en savoir plus sur les techniques viticoles en place dès l’époque romaine. Les chercheurs ont montré que des pépins retrouvés sur deux sites romains contemporains, mais distants de 600 kilomètres, correspondent au même cépage. Ils confirment ainsi que les viticulteurs d’il y a 2000 ans savaient maintenir et propager leurs cépages grâce au bouturage et au greffage, exactement comme le font les producteurs de vin d’aujourd’hui.

En exposant les racines lointaines des cépages, ces résultats donnent un sens nouveau à l’idée de terroir. Ils pourraient motiver les producteurs de vins à revisiter des variétés peu exploitées aujourd’hui, mais dont les proches parents étaient en vogue au temps des bacchanales.

Pépins de raisins gallo-romains© Laurent Bouby

1Ces travaux ont été financés par le Conseil danois pour la recherche indépendante, la Fondation nationale danoise pour la recherche et pour la France, l’Agence nationale de la recherche .

Contact(s)

Contact(s) scientifique(s) :
Roberto Bacilieri (Inra) (04 99 61 30 96) Unité Amélioration génétique et adaptation des plantes méditerranéennes et tropicales (Inra, Cirad, Montpellier SupAgro)Laurent Bouby (CNRS) (04 67 14 49 05) Institut des sciences de l’évolution de Montpellier (ISEM, Université Montpellier/CNRS/IRD/EPHE)

Contact(s) presse :Inra service de presse (01 42 75 91 86)Département(s) associé(s) :Biologie et amélioration des plantesCentre(s) associé(s) :Occitanie-Montpellier

 

Le système tarifaire des EHPAD en France

Un EHPAD : qu’est-ce que c’est ?

https://www.logement-seniors.com/articles-ls/tarification-ehpad-france.html?fbclid=IwAR1MkNp1vjfWoxU9eeKlNJ-UL2fbiPuOR9zosU-v1S0cL-t4Tu9WTEv80ZI

Les EHPAD sont des établissements pour personnes âgées dépendantes. Également appelés maisons de retraite médicalisées, ils accueillent les personnes âgées de plus de 60 ans et sont spécialisés dans la prise en charge et l’accompagnement médical des seniors. L’âge moyen d’entrée en EHPAD est de 85 ans et la durée médiane des séjours est de 2 ans et 7 mois.

On dénombre en France près de 8 000 EHPAD, ils représentent 70% des établissements pour personnes âgées. Il existe trois statuts :

Les EHPAD publics représentent 44% du secteur,Les EHPAD associatifs représentent 31% du secteur,Les EHPAD privés à but commercial représentent 25% du secteur.

Selon le niveau de dépendance, il existe différents types d’EHPAD

Les EHPAD Alzheimer assurent le suivi et le traitement des seniors atteints de cette pathologie et troubles apparentés avec une architecture, des équipements, des services, activités et animations adaptés.Les MAPAD (Maisons d’Accueil de Personnes Agées Dépendantes) accueillent les seniors en situation de forte dépendance. Les établissements possèdent des équipements et un personnel médical spécialisé. Ils ont une capacité d’accueil inférieur aux EHPAD (moins de 25 lits). Les USLD (Unités de Soins Longue Durée) sont réservées aux seniors atteints de maladie nécessitant une surveillance médicale et un traitement longue durée. Ces unités relèvent du secteur hospitalier.

Le nombre de personnes âgées de plus de 85 ans s’élève aujourd’hui à 1.4 million. L’espérance de vie augmentant chaque année, en 2060, ils seront 5 millions. L’augmentation du nombre de personnes dépendantes augmente également. Ainsi, la demande de logement en EHPAD est de plus en plus forte.

Le système tarifaire des EHPAD en France

La réforme de la tarification a bouleversé le marché des EHPAD. Entrée en vigueur le 1er janvier 2017, cette réforme propose désormais un financement forfaitaire des soins et de la dépendance en fonction des besoins des résidents dans les établissements et services sociaux et médico-sociaux. Elle reprend les 2 décrets du 21 décembre 2016.

Le premier décret n°2016-1814 concerne les principes généraux de la tarification, le forfait global de soins, le forfait global dépendance et les tarifs journaliers des EHPAD relevant du I et du II de l’article L. 313-12 du code de l’action sociale et des familles (CASF).

Le second décret n° 016-1815) porte sur les règles tarifaires, budgétaires et comptables. Le CPOM (Contrat Pluriannuel d’Objectifs et de Moyens) devient obligatoire. Il remplace la convention tripartite conclue entre un EHPAD, l’ARS et le département. En cas de refus par le gestionnaire de l’établissement de signer le CPOM, le directeur général de l’ARS peut revoir à la baisse le forfait global relatif aux soins jusqu’à 10%.

Aujourd’hui, le système tarifaire des EHPAD est le suivant :

Le budget hébergement finance la partie hôtellerie, restauration, entretien des locaux, les démarches administratives ainsi que quelques services (différents selon les établissements). Cette partie est financée par le résident, mais des aides publiques telles que l’ASH ou l’APL peuvent en financer une partie. Le montant du prix de l’hébergement est fixé par le conseil départemental pour les établissements habilités à l’aide sociale et par le gestionnaire pour les EHPAD privés.Le budget dépendance permet de financer l’aide aux gestes du quotidien ainsi que la surveillance médicale des personnes dépendantes. Il dépend du GIR de la personne âgée, c’est-à-dire de son niveau d’autonomie. Ce budget est financé en partie par l’APA (l’Aide Personnalisée à l’Autonomie). Le reste à charge, appelé « ticket modérateur » est payé par le résident.[2] Ce tarif équivaut au tarif dépendance GIR 5/6.Le budget soin correspond aux dépenses relatives aux soins prodigués. Il permet de financer le personnel soignant ainsi que le matériel médical et les médicaments. Il est financé entièrement par la Sécurité Sociale et distribué par les ARS.

Combien coûte une chambre en EHPAD ?

Le prix des EHPAD privés et publics

Le tarif mensuel médian pour une chambre simple en EHPAD est de 1953 €[3]. Le montant financé par le résident dépend du type de chambre choisi, de la zone géographique de l’établissement, du niveau de dépendance ainsi que des services à la carte.

Il existe un grand écart de prix entre les EHPAD. En moyenne, 10% des établissements facturent moins de 1674 € et 10 % plus de 2819 €. Cette disparité est d’autant plus visible entre les établissements de secteur public et privé. En effet, le tarif médian d’un EHPAD public est de 1801 €, celui d’un EHPAD privé à but non lucratif est de 1964 € et celui d’un EHPAD privé est de 2620 €.

Des aides pour financer l’hébergement en EHPAD

Il existe 3 aides sociales destinés au financement de l’hébergement en EHPAD :

L’APL ou Aide Personnalisée au Logement. L’APL est versée aux seniors ou directement à la maison de retraite conventionnée. Le montant est calculé selon le niveau de ressources financières du bénéficiaire et le prix de l’hébergement. Cette aide est versée par la CAF (caisse d’allocations familiales).L’ALS ou Allocation de Logement Sociale est une aide financière destinée aux personnes ne pouvant pas bénéficier de l’APL. Elle est versée par la CAF et distribuée mensuellement au locataire.L’ASH ou Aide Sociale à l’Hébergement. Destinée aux seniors de plus de 65 ans ayant des ressources inférieures aux frais d’hébergement et vivant dans un établissement pour personnes âgées dépendantes, l’ASH prend en charge partiellement ou intégralement les frais d’hébergement. Elle est versée par les services du département et récupérable à la succession. Dans un EHPAD non habilité à l’aide sociale, le résident peut faire une demande s’il y réside depuis au moins 5 ans.[4]

D’autres dispositifs, aident au financement du séjour de la personne âgée :

L’APA ou l’allocation personnalisée d’autonomie. Cette aide sociale destinée aux seniors de plus de 60 ans en situation de dépendance (GIR 1 à 4) est versée par le conseil départemental.L’ASPA ou Allocation de Solidarité aux Personnes Agées. Accordée aux retraités avec de faibles ressources financières, elle est versée par la Carsat. [5]L’obligation alimentaire. Les descendants ont l’obligation d’aider leurs ascendants. En cas de difficulté financière, ces derniers peuvent être mis à contribution pour financer en partie les frais d’hébergement en maison de retraite ou en accueil familial.[6]

Trouver un logement en EHPAD au bon prix

Où trouve-t-on les EHPAD les plus chers et les moins chers ?

Quelles sont les régions les plus attractives ?

Les régions avec le plus de maisons de retraite sont l’Auvergne-Rhône-Alpes, la Nouvelle-Aquitaine et l’Occitanie. Ces régions comptent 2 931 résidences soit 25% du marché des EHPAD en France. Depuis janvier 2018, le site Logement-seniors.com a recueilli plus de 13 000 demandes. L’Auvergne-Rhône-Alpes et l’Occitanie enregistrent près de 25 % des demandes envoyées.

La région la plus sollicitée est l’Ile-de-France avec 17.7% des demandes en logements. Notons que l’Ile de France est la région comptant le plus de seniors aujourd’hui avec 2 363 426 personnes âgées de plus de 60 ans.

Etat des lieux des tarifs des EHPAD en France

Nous avons étudié le prix des EHPAD en France par région et par secteur[7]. Sans distinction entre les EHPAD privés et publics, nous remarquons que les régions ou les tarifs hébergement sont les plus chers sont :

L’Ile-de-France avec une moyenne de 2 386 € / moisLa Corse avec une moyenne de 2 277 € /moisLa Provence-Alpes-Côte-D’azur avec une moyenne de 1860.5 € /mois

Sans surprise, les départements les plus chers sont Paris et les Hauts-de-Seine. C’est en Ile-de-France que l’on trouve la différence de prix entre les EHPAD publics et privés la plus marquée. Cette dernière s’élève à près de 915 € par mois (entre le département le plus cher et le moins cher).

Dans les régions Ile-de-France et Provence-Alpes-Côte d’Azur, nous remarquons que près de 50 % des EHPAD sont à but commercial.

A l’opposé, les régions où les EHPAD sont les moins chers sont :

Les Pays de la Loire avec une moyenne de 1 693 € /moisLa Bretagne avec une moyenne de 1 708 € / mois La Nouvelle-Aquitaine avec une moyenne de 1 725 € /mois

Nous remarquons que les régions avec le plus de maisons de retraite publiques sont les régions les moins chères.

La plateforme Logement-seniors.com met à votre disposition une carte interactiveprésentant les tarifs moyens par département pour aider les seniors à trouver un EHPAD correspondant à leurs ressources financières. Vous y trouverez également des informations sur les EHPAD référencés sur notre plateforme.

Une forte disparité tarifaire entre les EHPAD privés et publics

Les régions avec un pourcentage d’EHPAD privés sont les régions avec un fort taux de demandes. Le prix moyen d’un logement y est élevé cela dû à une forte pression foncière.

Prenons l’exemple de la région Ile-de-France. Elle enregistre un prix moyen de 2 607 € / mois pour le secteur privé, 2 264 € / mois pour le secteur privé associatif et 2 120 € / mois pour le secteur public. Les départements les plus chers sont les départements avec le prix foncier le plus élevé soit Paris, les Hauts-de-Seine et la Seine-Saint-Denis.

De la même façon, nous remarquons que les EHPAD présents dans les départements avec un prix au m² bas sont moins chers quelques soit leur statut.

Le marché des maisons de retraite a explosé au cours des dernières années. Certaines s’adressent à des seniors aisés souhaitant profiter de nombreux services et prestations de haut standing. Le prix des EHPAD dépend donc aussi de la qualité de services proposés.

Les difficultés actuelles des EHPAD et les problématiques futures

Face au vieillissement de la population et une augmentation de la dépendance des seniors, le marché des EHPAD fait face à un réel enjeu sociétal. Les besoins en lits mais aussi en prise en charge vont être de plus en plus forts et de plus en plus coûteux (notamment pour la Sécurité Sociale). De plus, la construction en établissement public a diminué au cours des dernières années. Les groupes d’EHPAD privés souhaitant se développer en France comme à l’international acquièrent des maisons de retraite plus petites de statut privé ou public. Ainsi le prix des EHPAD en France va se stabiliser voire augmenter et les aides financières risquent de diminuer.

S’ajoute à cela le problème de sous-effectif du personnel en EHPAD. Cela est à l’origine de la colère et de l’épuisement des aides-soignantes et des infirmières. Ce problème a entrainé la multiplication d’actes de maltraitance et de négligences envers les personnes âgées et un fort sentiment de méfiance du grand public envers les EHPAD.

Pour pallier cela, de nombreuses solutions d’hébergement alternatives se sont multipliées au cours des dernières années comme l’hébergement familial ou la colocation entre seniors ou intergénérationnelle. Le service à domicile, par exemple, est un axe développé par les gouvernements successifs afin de pousser au maintien à domicile. Cette solution est la préférée des Français : 91% des Français souhaitent vieillir à domicile.

Téléchargez notre infographie sur la tarification des EHPAD en France dès à présent :

télécharger le document

 

UN LECTEUR A ESSAYE DE RECUPERER SON ASSURANCE-VIE, LISEZ BIEN ET ARMEZ-VOUS D'UNE FOURCHE
du 23 au 26 juillet 2019 : De notre lecteur Philippe: "Cher Pape de la fake news, je dois me confesser, j'ai péché par orgueil. J'ai voulu faire respecter mon bon droit bien qu'on me demanda poliment de me soumettre au diktat de la banque. Lecteur et auditeur assidu de votre revue de presse, je ris toujours jaune lorsque je lis et/ou entends que nos compatriotes font face à des demandes de plus en plus intrusives lorsqu'ils surgissent, tel le client lambda d'une banque, et demandent à retirer quelques piécettes pour jouir de la vie comme bon leur semble. Moi qui croyait que les 2 seules libertés qui nous restaient étaient la liberté de penser et de payer en liquide.

J'ai envoyé fin mai 2019 une demande de rachat total d'un contrat assurance-vie souscrit en 2010. N'ayant pas reçu de réponse de la part de l'intermédiaire fin juin 2019, je me décide alors de le contacter pour m'enquérir de la cause de ce silence. Finalement aucune raison valable à part le dilettantisme... L'intermédiaire a bien reçu mon courrier de demande de rachat total et fait le nécessaire. Je reçois alors un mail une heure seulement après avoir raccroché qui me demande de lui envoyer un courrier pour lui demander le rachat total, lui envoyer le formulaire « actualisation connaissance client » et l'original du certificat d'adhésion puis lui communiquer l'option fiscale retenue pour le rachat. J'ai alors eu le pénible sentiment que l'intermédiaire n'a pas lu mon courrier car la moitié des informations demandées y étaient mentionnées.

Après l'avoir informé qu'il recevra le certificat dans les jours prochain, vint alors la phrase fatidique... Je fus invité à préciser la raison de cet achat total ! C'est à ce moment très précis que je me suis posé la question si je pouvais prendre la raison qu'a donnée une de vos lecteurs : « Faire l'amour avec ma femme sur un tapis de billets ». Je me suis finalement contenté de rappeler le droit grâce à l'article L 132-23 du code des assurances. Et là c'est le drame, tout s'enchaîne !

Mon « cas » va alors être traité par la responsable du service. Elle m'indique que cette fameuse question s'impose en raison de leurs « obligations réglementaires en matière de lutte anti-blanchiment des capitaux ». Je riposte en lui indiquant que, comme l'a rappelé récemment le Cardinal Fendt, le blanchiment se juge à l'entrée et non à la sortie comme l'indique l'article 324-1 du Code pénal.

Pensant avoir gagné la partie par ce simple rappel à la loi, elle contre-attaque par l'argument suivant : « Nous vous demandons le motif économique du rachat car cela fait partie de nos obligations (Règlement Général AMF) et que nous ne pouvons nous soustraire à ces obligations ». Suivi, bien évidemment, de la menace qui tue : « Sans cette information malheureusement l'assureur ne pourra pas traiter votre demande ».

Dans la mesure où il s'agissait de 25.000 € je me suis demandé un instant, pour mon bien être psychique, s'il était bon pour moi de ne pas m'énerver et de ne pas perdre de temps en répondant simplement à cette question pourtant simple à savoir : « pourquoi je veux mon argent ? ». Malheureusement je dois vous avouer ma faiblesse qu'est mon naturel, je suis assez taquin.

C'est pourquoi j'ai demandé à la responsable du service de me citer précisément les textes réglementaires et/ou législatifs qui l'autorise à ne pas transférer mon argent si je ne réponds pas à sa question. Sa réponse fut la suivante : « Les référence des articles du Code Monétaire et Financier repris dans le règlement général de l'AMF sont les suivants : L561-5, L561-6, R561-1, R561-5, R561-7, R561-11, R561-12 ».

Après vérification dans le règlement de l'AMF, aucun des articles cités n'est présent dans ce texte.... Je lui fais alors la remarque, elle me répond que ces articles sont bien repris dans le règlement de l'AMF. Devant ce dialogue de sourd, je lui répond que je suis prêt à faire repentance si elle m'envoie une copie d'écran du règlement de l'AMF où se trouve ne serait-ce qu'un seul des articles cités.

La réponse fut le versement de mes 25.000 € sur mon compte bancaire.... CQFD !

Je dois vous avouer un dernier péché, ces 25.000 € sont sur un compte à ..... La Banque Postale. A ma décharge j'habite à l'étranger pas loin de la frontière française et c'est la seule banque présente en dure ... Mais je suis en train de sortir l'argent par virement vers mon compte étranger. " Note à notre lecteur: là où ça va être très sport, ce sera de retirer ces 25.000 euros de la Banque Postale. Je me régale d'avance... Cher Philippe, les lecteurs et moi, on attend avec impatience la suite de vos aventures. Revue de Presse par Pierre Jovanovic © www.jovanovic.com 2008-2019

L'ILE MAURICE TOUCHEE PAR LA CRISE QUI DEVASTE LES MOYENS RICHES
du 23 au 26 juillet 2019 : De notre lecteur Mr Pandolfo qui a vu cet article dans la presse mauricienne: "la situation économique mondiale commence à donner ses fruits partout. En seulement 5 mois, le désastre sur l'île Maurice: 2,46 milliards de roupies de baisse par rapport à la même période de 2018".

La situation de l'Ile Maurice est intéressante dans le sens où il s'agit d'une destination favorite de bien de "simple riches" Français, en particulier des Parisiens du quartier du Sentier qui en ont fait un point d'attache pour y fabriquer des vêtements pas chers.

Las, même la classe des simple "riches" a été touchée, témoin la baisse de fréquentation de l'ïle et de ses ateliers ce qui n'augure rien de bon pour la suite, vu tous les projets immobiliers pharaoniques (j'allais dire maçonniques) qui y ont été lancés. Beaucoup risquent d'être inhabités pendant un certains temps, vu que la crise ne cesse de monter en puissance.

Sans parler des 10 heures d'avion qu'il faut endurer pour arriver là bas. La combinaison crise + 10 h de vol + manque de visibilité pour le futur ne peut se traduire que par un -20%, voire -30% pour les années à venir.

PS: de notre lecteur Fabrice: "Je bosse dans la restauration plus précisément à Salon de Provence sur la place Morgan (c'est ma 2e saison ) et comparé à l'année dernière et ben c'est très très très calme, où ils sont les touristes?? Elle est mal barrée la saison et on est déjà le 22 juillet. J'ai eu des échos que ce n'était pas glorieux sur la Côte d'Azur ". Revue de Presse par Pierre Jovanovic © www.jovanovic.com 2008-2019

QUAND LA CAISSE D'EPARGNE SE MOQUE OUVERTEMENT DE LA TETE DE SES CLIENTS
du 23 au 26 juillet 2019 : Merci au Canard Enchaîné de montrer à quel point les banques en général et la Caisse d'Epargne se fout totalement de la tête de ses clients. Poser une fausse signature comme celle-ci me rappelle les faus tribunaux que les banques avaient mis en place pour tromper les clients, et uniquement pour les amener à signer des documents par la peur et y mettant même des faux policiers!

MORT AUX PAUVRES: PARTEZ MAINTENANT, PAYEZ DANS 3 MOIS CHEZ CORA (suite)
du 23 au 26 juillet 2019 : Spécial pauvres: payez dans 2 mois, puis 3 mois, puis 6 mois, et peut être bientôt 1 an afin que les supermarchés puissent faire leur chiffre, même si les gens paient avec des mois de décalage (merci à mon lecteur):

LES GRANDS DISTRIBUTEURS ET CHAINES SONT VIRTUELLEMENT MORTS
du 23 au 26 juillet 2019 : La presse économique a expliqué en juillet que le groupe Vivarte ne pourra pas rembourser sa dette dès le mois d'octobre 2019. Vivarte ce n'est pas n'importe qui: Caroll, Cosmoparis, La Halle aux Chaussures, Minelli, San Marina. Les banquiers vont être contents et pourront ajouter les prêts à Vivarte dans la catégorie toxique.

Dix années de destruction des classes moyennes par les ultra-riches, et l'addition se voit maintenant dans toutes les rues, et tous les centres commerciaux. Du coup, les grands groupes de distribution font comme les banques, ils vendent tout ce qu'ils ont à l'étranger "pour y récupérer de l'argent frais"":

"Il n'y a pas si longtemps les dirigeants de Carrefour, Auchan et Casino jouaient encore une partie de Risk, déployant leurs armées autour du monde. Aujourd'hui, Alexandre Bompard, Edgard Bonte et Jean-Charles Naouri rapatrient leurs pions. Le premier, appelé à la tête de Carrefour en 2017 pour relancer le groupe, a cédé le 23 juin le contrôle de sa filiale en Chine.

Un quart de siècle après son arrivée triomphante, l'inventeur des hypermarchés a reconnu que ses 234 magasins n'y généraient presque plus de marge. Le deuxième, nommé en octobre pour réduire les pertes colossales d'Auchan, a pris six mois plus tard une décision inédite pour les Mulliez: la vente des filiales en Italie (près de 1.600 magasins) et au Vietnam.

Le troisième, PDG et premier actionnaire de Casino, étranglé par les dettes, a soldé à la mi-juin sa participation dans Via Varejo (l'équivalent de Darty) au Brésil. En 2016, il avait déjà vendu les chaînes Big C en Thaïlande et au Vietnam. Malgré cela, Jean-Charles Naouri n'a pu éviter de placer Rallye (maison mère de Casino) en procédure de sauvegarde, fin mai".

Et comme nous le résume notre lecteur Mr Montavont: "la situation est tellement bonne en France que ses grands distributeurs ne font plus de marge", lire ici Challenges pour le croire et ici l'AFP, merci à Confucius. Revue de Presse par Pierre Jovanovic © www.jovanovic.com 2008-2019

 

 

https://www.linfodurable.fr/technomedias/espagne-des-eoliennes-sans-pale-pour-proteger-les-oiseaux-12991

Traditionnellement, les éoliennes sont faites de ces grandes pales qui culminent sur leur mat pouvant atteindre les 100 mètres de hauteur. Elles tournent, poussées par le vent et provoquent des dégâts chez certaines espèces d’oiseaux. Une entreprise espagnole a développé des éoliennes sans pale dans le but de préserver les espèces ailées.

D’après le ministère de la Transition écologique et solidaire, une éolienne à pales de 2 Méga Watts produit en moyenne 4 200 MW à l’heure par an, soit environ la consommation électrique moyenne de plus de 800 ménages français. La loi relative à la transition énergétique pour la croissance verteprévoit une expansion du parc éolien dans les années à venir. Problème : elle représente une menace pour l’avifaune. Les oiseaux entrent en collision avec les éoliennes, surtout avec leurs pales.

Pour remédier à cela, l’entreprise espagnole Vortex Bladeless a créé la première éolienne sans pale. Comment ça marche ? Cette éolienne nouvelle génération est un générateur à résonnance vibratoire induite par ce qui est appelé le phénomène de Vortex Shedding, soit des courants d’air tourbillonnaires. La technologie consiste en un cylindre qui oscille grâce au vent et produit alors de l’électricité via un alternateur. Plus petite, moins bruyante, plus économique, elle est aussi plus facile à installer et à entretenir. Mais surtout, elle réduit considérablement les risques de collision avec les oiseaux.

En France, les espèces d’oiseaux migrateurs sont les plus touchées par ce risque de collision. Principalement les passereaux, qui représentent environ 60 % des 1 102 cadavres d’oiseaux retrouvés sous les éoliennes, lors des prospections effectuées sur 142 parcs éoliens français entre 2007 et 2015. Puis les Roitelets à triple bandeau et les Martinets noirs, sont les plus impactés, au moment de leur migration post-nuptiale. Pour ce qui est des rapaces diurnes, ils représentent 23 % des cadavres retrouvés, principalement pendant la période de nidification. Cela fait d’eux le deuxième groupe d’oiseaux impacté par les éoliennes, après les oiseaux migrateurs.

Bien que la mortalité des oiseaux puisse paraître dérisoire en termes de quantité : l’estimation de la mortalité réelle (prenant notamment en compte la durée de persistance des cadavres et le taux de détection) varie en fonction des parcs de 0,3 à 18,3 oiseaux tués par éolienne et par an, selon l’étude de la Ligue de Protection des Oiseaux (LPO).

 

https://www.linfodurable.fr/technomedias/des-tuyaux-deau-glacee-sous-les-villes-alternative-la-clim-12972
Cachées sous terre, de bruyantes machines injectent de l'eau glacée dans des tuyaux qui courent sous les bords de Seine. Dans un monde qui se réchauffe, les réseaux de froid urbain pourraient être une alternative à la climatisation, si néfaste pour le climat.

A Boulogne-Billancourt, près de Paris, 6 km de canalisations refroidissent plus de 350 000 mètres carrés de bureaux et d'équipements sur l'ancien site des usines historiques du constructeur automobile Renault.

Le système fonctionne en partie avec de la géothermie, explique Clémentine Jaffré, responsable d'agence de l'entreprise Idex, qui a construit cette station souterraine au coeur d'une nappe phréatique dont on peut voir quelques gouttes filtrer malgré les murs de béton.

Les thermofrigopompes utilisent ainsi l'eau à 15°C de la nappe en complément, pour produire de l'eau froide à 4°C et en parallèle de l'eau chaude à 80°C pour le réseau sanitaire et le chauffage en hiver.

Les réseaux de froid urbain, encore très marginaux dans le monde, n'utilisent pas tous le même système mais visent à offrir une alternative plus environnementale aux climatiseurs individuels.

Dans un rapport publié en 2018, l'Agence internationale de l'énergie avait décrit le cercle vicieux de ces appareils gros consommateurs d'électricité, émetteurs de gaz réfrigérants à effet de serre plus puissants que le CO2 et qui rejettent un air chaud amplifiant les bulles de chaleur urbaines.

Aujourd'hui, il y a environ 1,6 milliard de climatiseurs installés dans le monde. Mais ils pourraient atteindre 5,6 milliards d'ici à 2050.

Cela veut dire que chaque seconde, il se vendra 10 unités d'air conditionné pendant les 30 prochaines années indique à l'AFP Lily Riahi, spécialiste du Programme de l'ONU pour l'environnement (PNUE). Ils consommeraient alors l'équivalent de la consommation énergétique de la Chine et de l'Inde d'aujourd'hui

L'élimination des gaz hydrofluorocarbones utilisés par ces climatiseurs permettraient à eux seuls d'éviter 0,5°C de réchauffement, assure-t-elle.

Si nous voulons un avenir meilleur, nous devons repenser la façon dont nous nous maintenons au frais et les réseaux de froid sont une bonne option, en particulier dans les villes denses poursuit-elle.

Des bombes à retardement climatique

L'Agence internationale de l'énergie est un peu moins enthousiaste. La plupart des réseaux de froid dans le monde aujourd'hui ne sont pas plus efficaces que des refroidisseurs ou des climatiseurs dans un bâtiment indique à l'AFP l'analyste John Dulac, pointant du doigt notamment des pertes d'énergie lors du passage dans des tuyaux mal isolés.

En théorie et dans certains des meilleurs cas pratiques, cela peut être beaucoup plus efficace reconnaît-il toutefois. Mais cela dépend grandement de la façon dont (le système) est conçu insiste l'analyste, donnant en exemple le réseau de froid parisien, le plus important d'Europe, qui stocke notamment de la glace produite aux heures creuses pour livrer l'eau réfrigérée lors des pics de consommation.

Avec 80 km aller-retour de canalisations installées sous la capitale française, Climespace, filiale d'Engie, fournit en froid 700 clients dont le Louvre, l'Assemblée nationale, l'Hôtel de Ville ou encore des grands magasins comme les Galeries Lafayette.

Les équipements qui fonctionnent à l'électricité mais utilisent aussi l'eau de la Seine, produisent 4 megawatts de froid pour 1 d'électricité consommée alors (qu'un climatiseur autonome) produit 2 megawatts de froid pour 1 d'électricité assure le directeur d'exploitation Jean-Sébastien Mascrez. Et les émissions de CO2 sont réduites de 50 %, selon Climespace.

Un réseau de froid est très efficace, c'est une évidence insiste David Canal, de l'Agence française de maîtrise de l'énergie (ADEME).

En revanche, son périmètre est limité : le secteur résidentiel n'est pas la cible principale, mais le tertiaire, les musées, les hôpitaux souligne-t-il.

Alors pour le reste, il faut d'abord réduire les besoins notamment les besoins de confort en mettant en place d'autres mesures comme la conception bioclimatique des bâtiments poursuit-il.

Lily Riahi plaide également pour des solutions naturelles comme la végétalisation des villes, au préalable aux solutions mécaniques.

D'autant que des réseaux de froid nécessitent des investissements de départ importants sans retour immédiat, note-t-elle.

Les infrastructures de Boulogne ont ainsi coûté environ 65 millions d'euros. Mais c'est rentable dans la durée assure Guillaume Planchot, président de Via Sèva, association française de promotion des réseaux de chaleur et de froid.

Alors ce siècle qui est malheureusement le siècle du réchauffement climatique va faire émerger ce type de systèmes prédit-il : pas le choix face aux bombes à retardement climatiques que sont les climatiseurs.

 

 

Selon une étude du Think Tank « The Shift Project » publiée en juillet, la vidéo en ligne aurait généré en 2018 plus de 300 millions de tonnes de CO2.

https://www.linfodurable.fr/environnement/la-video-en-ligne-une-menace-invisible-pour-lenvironnement-12943

C’est l’équivalent des émissions de gaz à effet de serre (GES) d’un pays comme l’Espagne. Selon une étude du Think Tank français The Shift Project la vidéo en ligne génère 60 % des flux de données mondiaux et plus de 300 millions de tonnes de CO2 par an. Le numérique (utilisation et production des équipements confondues) représente aujourd’hui 4 % des gaz à effet de serre du monde et sa consommation énergétique s’accroît de 9 % par an. Un rapport alarmant pour l’environnement, alors que la consommation numérique dépasse le transport aérien civil qui se situe environ vers les 3 %" selon Matthieu Auzanneau, directeur général du Think Tank.

Usage excessif

D’après l’étude, la croissance rapide du volume de données (consommation d’énergie et émissions de gaz à effet de serre associées) est en partie due à l’usage de la vidéo, qui représente 80 % du flux mondial de données. 20 % sont consacrés à des formes de vidéos regroupant streaming télé, vidéosurveillance, vidéo live (Skype, télémédecine), etc.... et 60 % pour la vidéo en ligne.

Ce dernier pourcentage recouvre quatre grands types de contenus : les plateformes à caractère pornographique qui représentent 27 % des GES dues au numérique, les plateformes d'hébergement comme Youtube ou Dailymotion (21 %), les plateformes VoD (34 %) et enfin les vidéos hébergées sur les réseaux sociaux (18%). À noter que l’usage de la vidéo en ligne compte à elle seule pour 1 % des émissions mondiales.

Les quatre types de contenus précédemment cités représentent chacun de 10 à 20 % des flux de données mondiaux. Alors comment faire afin de réduire cet impact sur l’environnement Par exemple, selon Maxime Efoui-Hess, auteur du rapport, rien ne sert d’écouter une musique en 4 ou 8k avant d’ajouter que la qualité du son de votre musique sera exactement le même en 480p The Shift Project préconise des solutions comme celle de mettre en place une sobriété numérique dans les usages vidéo" et ainsi de "diminuer l’usage et le poids de la vidéo

À cet effet, l’étude du Think Tank propose trois outils : une vidéo portant sur l’importance de modifier nos habitudes liées à la consommation numérique et ainsi réduire notre empreinte climatique (la quantité de CO2 de cette dernière étant spécifiée à la fin), un guide pour réduire de 60 à 90 % le poids de vos vidéos en 5 minutes tout en gardant une bonne qualité, et une extension de navigateur intitulée Carbonalyser qui "rend visible l’invisible impact environnemental du net

Ce dernier permet de visualiser la consommation d'électricité et les émissions de gaz à effet de serre que produit votre navigation sur internet. L’objectif de ces outils étant de "prendre la mesure des conséquences de la consommation de données" et de faire un pas vers un internet plus sobre. Des petits gestes qui paraissent anodins mais qui, en réalité, vous permettront de diminuer votre consommation d’énergie et, par ce biais, les GES. Pour le Think Tank, ne pas réduire notre consommation n'est plus une option viable

Encore possible de changer les choses

Afin d’inverser la courbe et de réduire l'impact de la vidéo en ligne, il faudrait, selon Maxime Efoui-Hess, poser la question à ceux qui conçoivent ces plateformes, les designers qui tirent la technique de l’influence du comportement et travailler avec ceux qui commandent le design, les détenteurs des plateformes mais aussi avec les pouvoirs publics et régulateurs Il ajoute également qu'il est encore possible de changer les choses.

Si rien n’est fait pour infléchir la croissance de la pollution numérique, la part de cette dernière dans les émissions mondiales de GES pourrait doubler d’ici 2025, pour atteindre 8 %avertit Matthieu Auzanneau, soit l’équivalent de la pollution de nos voitures actuelles Et l'avènement prochain de la 5G déjà un réel problème n'arrangera rien à l'équation, renchérit Maxime Efoui-Hess.

 

image.png

Vu sur la tombe d'un dentiste:
"Ce fût la dernière cavité qu'il a remplie"

Pour Robespierre
“ Passant, ne pleure pas ma mort
Si je vivais tu serais mort. ”

Jacques de Lorens pour sa femme
“ Ci-gît ma femme : Oh ! Qu'elle est bien,
Pour son repos et pour le mien ! ”
 
Celle de Philippe Chastrusse, imprimeur et humoriste
“ Ici repose Philippe Chastrusse, imprimeur
La composition fût toute sa vie
et bien que son caractère incorrigible
le mît parfois à rude épreuve
il fit toujours bonne impression ”

Pour un banquier
“ La dernière échéance lui fut fatale ”

À ma belle mère
“ Si elle monte au Paradis
il n'y aura bientôt plus que deux enfers ”

À mon épouse
“ Elle ne voulait que mon bonheur
Sa mort l'a bien prouvé ”

“ Ci-gît ma femme, grâce à Dieu
Cette furie perpetuelle
Empoisonna ma vie.
Passant, écoute mon avis:
Avant qu'elle ne te querelle,
Quitte prudemment ces lieux.  ”

Pour un avare
“ Ci-gît dessous ce marbre blanc
Le plus avare des hommes de Rennes
Qui mourut tout exprès le dernier jour de l'an
De peur de donner des etrennes ”

Au Père-Lachaise
“ À mon mari, mort après 1 an de mariage.
Sa femme reconnaissante ”

Pour un postier:
“ Parti sans laisser d'adresse ”

Épitaphe trouvée sur une urne funéraire:
"Paix à mes cendres: ne pas éternuer"

"Si vous pouvez lire ceci, c'est probablement que vous êtes debout sur ce qui reste de moi"

"Vous pourriez parler moins fort. On essaie de dormir ici!!"

"Je reviendrai..."

"Je ne suis pas là pour le moment, mais vous pouvez laisser un message après le HouOUUou "

"Aidez-moi... Aidez-moi....laissez-moi sortir..."

"Tu touches encore à ma tombe et je viens te botter le cul!"

"Veuillez avoir l'obligeance de retirer les crottes de chiens et de chats de ma tombe si vous en voyez. Merci. "

"J'entends qu'ils font la bringue deux tombes plus loin, quel dommage que je ne puisse pas y aller..."

"Les voisins sont pas mal, mais la télé câblée me manque"

Épitaphe trouvée dans un cimetière de Louisiane:
"Je reviens dans 5 minutes"

“ Ci-gît ma femme dans son écrin de terre;
Qui de sa vie n'a rien fait qu'à râler
Mes amis marchez sans bruit faire
De peur qu'elle ne se remette à jaser ”

image.png
image.png

 

image.png
image.png
image.png
image.png
image.png
image.png
image.png

 

image.png
image.png
image.png
image.png
image.png
image.png
image.png
image.png
image.png
image.png
image.png
image.png

 

https://www.youtube.com/watch?reload=9&v=FQ-7ZFYg6Ck

Les zones vierges, non touchées par l'activité humaine, ne représentent plus que 28% de la surface du globe. Le GIEC vient de publier un nouveau rapport très alarmant sur les conséquences de l'exploitation des sols par les humains. Voilà ce qu'il contient. ————————————— ︎ Retrouvez la vidéo sur le site de Brut https://www.brut.media/fr/news/un-nou... sur l’appli Brut (iOS) : https://apple.co/2UY7gNH Pour ne rien louper des vidéos Brut, n’hésitez pas à vous abonner ➞ https://www.youtube.com/channel/UCSKd... et à activer la cloche

 

9 moyens simples de réduire votre risque de maladies rénales

Les reins sont des organes en forme de haricot qui ont plusieurs fonctions de régulation essentielles chez les animaux vertébrés. Ils évacuent les molécules organiques en excès (ex, le glucose) et c’est par cette action que leur fonction la plus connue est réalisée: l’élimination des déchets du métabolisme (ex, l’urée, bien que 90% soit réabsorbée le long du néphron).

http://www.sante-nutrition.org/9-moyens-simples-reduire-risque-maladies-renales/

Les reins sont essentiels dans le système urinaire et ont également des fonctions homéostatiques, comme la régulation des électrolytes, le maintien de l’équilibre acido-basique, et la régulation de la pression artérielle (en maintenant l’équilibre du sel et de l’eau). Ils filtrent naturellement le sang et éliminent les déchets solubles dans l’eau, qui sont détournés vers la vessie.

En produisant l’urine, les reins excrètent les déchets tels que l’urée et l’ammonium, et ils sont également responsables de la réabsorption de l’eau, du glucose et des acides aminés. Les reins produisent également des hormones, y compris le calcitriol, l’érythropoïétine, et la rénine, enzyme qui agit indirectement sur les reins par rétroaction négative (régulation du Na+).

Situé à l’arrière de la cavité abdominale dans le rétropéritoine, les reins reçoivent du sang des artères rénales qui est ensuite drainé dans les veines rénales. Chaque rein excrète l’urine dans un uretère lié au rein, qui se vide dans la vessie.

La physiologie rénale est l’étude de la fonction rénale, tandis que la néphrologie est la spécialité médicale concernée par les maladies rénales. Les maladies du rein sont diverses, mais les individus atteints de maladie rénale montrent fréquemment des signes cliniques caractéristiques. Les affections cliniques courantes du rein comprennent les syndromes néphrétiques et néphrotiques,

les kystes rénaux, les maladies rénales aigues, l’insuffisance rénale chronique, l’infection des voies urinaires, la lithiase rénale et l’obstruction des voies urinaires. Il existe divers cancers du rein; le cancer du rein adulte le plus courant est le carcinome à cellules rénales. Les cancers, les kystes et quelques autres affections rénales peuvent être traités avec l’ablation du rein ou néphrectomie.

Lorsque la fonction rénale, mesurée par le taux de filtration glomérulaire est affaiblie en permanence, la dialyse et la transplantation rénale peuvent être des options de traitement. Bien qu’ils ne soient pas normalement dangereux, les calculs rénaux peuvent être douloureux, et s’ils sont répétés, la formation chronique de calculs peuvent irriter les reins.

L’élimination des calculs rénaux implique un traitement par ultrasons pour briser les pierres en petits morceaux, et qui sont ensuite passées à travers les voies urinaires.

Un symptôme commun de calculs rénaux est une douleur forte voire insupportable dans le segment latéral /médian du bas du dos ou de l’aine

9 moyens simples de réduire votre risque de maladies rénales

1. Mangez des aliments plus sains comme les fruits, les légumes, les noix et des petites portions de viande maigre

2. Gardez la forme en faisant de l’exercice régulièrement

3. Surveillez votre niveau de sucre dans le sang et maintenez-le sous contrôle

4. Vérifiez régulièrement votre pression artérielle afin qu’elle ne s’élève pas

5. Réduisez votre consommation de sel et buvez beaucoup d’eau afin que les reins soient nettoyés

6. Arrêtez de fumer

7. Limitez votre consommation de médicaments, essayez les remèdes naturels

8. Demandez à votre médecin de vérifier vos fonctions rénales régulièrement

9. Si vous avez des antécédents familiaux de maladie rénale alors vous devriez faire des contrôles réguliers.

En savoir plus sur http://www.sante-nutrition.org/9-moyens-simples-reduire-risque-maladies-renales/#px97HJHM1GFd2io7.99

 

Il est vrai qu’on entend souvent parler du dropshipping comme la poule aux œufs d’or. Aussi, que c’est une solution facile et rapide pour se faire beaucoup d’argent voire même faire fortune dans le e-commerce ! Cependant, lorsqu’on se penche un peu plus en détail sur le sujet on s’aperçoit rapidement que la réalité est très différente et que ce n’est pas le commerce en ligne le plus rentable. Ainsi, c’est ce que je vais vous expliquer dans cet article.

Voici le sommaire de cet article :

Qu’est-ce-que le dropshipping ?La stratégie combinée d’Aliexpress, Facebook et ShopifyLes 7 problématiques du dropshipping qui restent dans l’ombreLes 3 grands gagnants du dropshipping

Qu’est-ce-que le dropshipping ?

Tout d’abord, vous avez trois acteurs clés dans la chaîne du business de la vente de marchandises : le vendeur, le fournisseur (ou le grossiste) et le client final.

Premièrement, dans un schéma de commerce classique, le vendeur achète à des fournisseurs ou à des grossistes la marchandise qu’il souhaite proposer à la vente. Ensuite, le vendeur met en vente ses produits sur les différentes marketplaces à sa disposition comme Ebay, Cdiscount et Amazon. Ou bien encore, sur sa propre boutique en ligne. Le client intéressé par le produit peut alors l’acheter. Le vendeur est en charge de la logistique et envoie le produit commandé au client.

Le dropshipping est différent du commerce traditionnel. Le déroulement est inversé entre les trois acteurs. En effet, le vendeur ne gère en aucun cas ses stocks. Pourquoi ? Car, les produits proposés par le vendeur ne sont commandés au fournisseur dropshipping qu’une fois la vente effectuée. De plus, c’est les fournisseurs eux-mêmes qui s’occupent de la livraison de la marchandise.

Effectivement, le concept fait rêver. Si vous regardez la définition dans Wikipedia, vous retrouvez l’expression « vendre ce que l’on ne possède pas ». Plutôt tentant non ?

La stratégie combinée d’Aliexpress, Facebook et Shopify

Ensuite, tous les « pseudos » formateurs qui se disent spécialistes dans le dropshipping, promettent monts et merveilles. En effet, ils expliquent que la stratégie combinée Aliexpress (groupe Alibaba), Facebook et Shopify est la recette magique pour s’enrichir. C’est-à-dire, que selon eux, le drop shipping permet de mettre en place une vente en ligne sans frais et un commerce rentable. De même, ils avancent comme argument la simplicité puisque la livraison directe par le fournisseur te permet de faire l’impasse sur la gestion des stocks et te dispense d’avoir un entrepôt.

Comme si, grâce à Aliexpress, Facebook et Shopify tu allais avoir un business clé en main et que tout peut fonctionner tout seul.

Les 7 problématiques du dropshipping qui restent dans l’ombre

La difficulté de créer un site qui convertit dans le dropshipping

Tout d’abord, ce n’est pas tout d’avoir une boutique e-commerce. Certes, avec Shopify, la création de sites e-marchands est simple et rapide. Mais, faut-il encore que le taux de conversion soit satisfaisant. Il faut savoir que la moyenne des sites internet de ventes en ligne ont un taux de 1 à 2 %de conversions. Aussi, ces résultats sont insuffisants pour absorber les frais annexes comme la publicité Facebook qui ne cessent d’augmenter.

Pour créer un site qui génère du trafic et qui convertit cela ne s’improvise pas. C’est très compliqué et des connaissances dans le domaine sont indispensables pour y arriver.

L’importance de maitriser le SEO

Aussi, on en vient à la deuxième problématique qui est la connaissance du SEO.

Le SEO (search engine optimization) est une technique qui permet d’optimiser la visibilité d’une page web sur la page de résultats des moteurs de recherche. Il permet d’accroître le référencement naturel et ainsi d’augmenter le trafic naturel sur son site internet. Car, oui la publicité c’est bien pour se faire connaître, mais sur le long terme le référencement naturel est inévitable si l’on veut gagner un bon positionnement dans les résultats de recherche.

Cependant, les techniques du SEO sont multiples et complexes. En effet, elles requièrent des connaissances qui ne s’inventent pas. C’est un métier à part entière que la plupart des formateurs en dropshipping ne maitrise pas.

Avec le dropshipping la publicité est obligatoire

Puis, le dropshipping n’est pas viable sans publicité. En effet, pour se faire connaître les vendeurs sont obligés de passer par un intermédiaire. Et, la publicité coûte cher sur le long terme.

Par exemple, mes frais ont augmenté de plus de 50% en 2019 par rapport à 2018.

Le dropshipping ne permet pas de contrôler son business

Ensuite, lorsqu’on développe sa boutique de vente en ligne avec le modèle dropshipping on est dépendant des autres. En effet, sans la publicité ou autres influenceurs il n’y a pas de business.

La notion de contrôle est très importante car sans cela tu n’as pas véritablement de business. Ainsi, je conseillerai toujours de maîtriser le maximum de choses et surtout de créer un actif que tu pourras revendre.

Or, monter un site en dropshipping et apporter du trafic avec de la publicité ou un influenceur ne vaut rien du tout !

Avoir des connaissances dans la gestion des publicités

Aussi, il ne suffit pas de faire de la publicité pour de la publicité. La gestion de la pub est également un métier à part entière comme nous l’avons vu plus haut avec le SEO. En effet, il faut savoir faire les bons ciblages nécessaires, et maîtriser les coûts pour que cela soit rentable. Ainsi, mettre en place une vraie stratégie marketing. Les frais publicitaires explosent sur Facebook. Pour exemple, dans mon cas j’ai dépensé énormément en pub Facebook en 2019. Cela représente le double de mon budget marketing publicité par rapport à l’année dernière.

Le dropshipping n’exclue pas la problématique du SAV

Ensuite, le dropshipping n’exclue pas les problématiques qui sont liées au SAV. Les fournisseurs de produits envoient directement la marchandise au client mais comment cela se passe-t-il lorsque ce dernier n’est pas satisfait ?

Comme toute activité de business en ligne, le client bénéficie d’un droit de rétractation de 14 jours. Cependant, comme la plupart des fournisseurs sont localisés en Chine, il n’est pas judicieux de demander au client de renvoyer le produit aux fournisseurs à l’étranger. En effet, cela n’est pas forcément bon pour l’expérience client.

C’est donc le e-commerçant qui réceptionne les retours produits et qui se retrouve de ce fait à faire de la logistique et à avoir un stock. Ainsi, il doit gérer la remise en vente sur son site et les envois. A moins qu’il ait négocié des conditions de retour exceptionnelles avec les fournisseurs dropshipping.

La difficulté de dégager des marges en France

Enfin, le dropshipping français n’est pas un business rentable car il est quasiment impossible de dégager des marges lorsque sa société est localisée en France du fait des différentes taxes à reverser. En effet, dans mon entourage j’ai contacté une dizaine de personnes qui utilise le modèle de commerce dropshipping et ils m’ont tous reporté le même constat : il est impossible de réussir dans le dropshipping avec une société française. D’ailleurs, il ne faut pas s’étonner de voir que tous les formateurs dans ce domaine sont installés à l’étranger...

Les 3 grands gagnants du dropshipping

Le journal Le Monde a rédigé récemment un article à charge sur le dropshipping. Aussi, tu trouveras mon analyse complète sur cet article dans la vidéo qui se trouve à la fin de l’article. Ainsi, ils expliquent en quelques mots qu’il existe 3 grands gagnants dans ce domaine et je partage cet avis.

Shopify : un site clé en main

Shopify est la solution ecommerce clé en main la plus répandue pour ouvrir une boutique en ligne. Cette marketplace permet aux e-commerçants de faire la création de boutique en ligne sans avoir de connaissance dans la création de site internet. En effet, comme un website templates, il y a de nombreux choix de modèles tout fait. Et, si la charte graphique ne vous plait pas vous avez la possibilité de créer et personnaliser votre site, moyennant un coût supplémentaire bien entendu !

Aussi, le service n’est pas gratuit ! En effet, les utilisateurs sont redevables d’un abonnement mensuelet beaucoup de fonctionnalités ne sont pas comprises dans les forfaits. Ainsi, Shopify fait son chiffre d’affaires sur le dos des dropshippers.

Même si, la solution clé en main paraît avantageuse il ne faut pas oublier que cela ne suffit pas pour convertir et que comme vu plus haut il est important de maîtriser le SEO.

Facebook

Ensuite, une fois que le site est lancé il faut développer le commerce. Pour cela, il faut utiliser des leviers tel que Facebook. Aussi, comme l’utilisation de la publicité via Facebook est de plus en plus demandée, ce dernier n’hésite pas à augmenter ces tarifs. De ce fait, les budgets publicitaires peuvent vite s’enflammer et être responsable de la chute de votre e-business. Encore une fois, la gestion de la pub et de ses coûts est un vrai métier.

Les formateurs

Enfin, les formateurs qui prônent le dropshipping sont les grands vainqueurs de ce système. Ils prêchent la bonne parole et donne des conseils dans leurs programmes de formation à 1000€. Cependant, ils n’apportent pas de preuves quant à leurs réussites. Surtout, n’oublions pas qu’ils sont quasiment tous basés à l’étranger et qu’ils ne bénéficient pas de la même fiscalité (notamment concernant la TVA) que les petits entrepreneurs français à qui ils vendent leurs formations.

En conclusion, le dropshipping n’est pas l’activité la plus rentable. Ce business model peut fonctionner mais avec une stratégie de marque proche de la vente sur Amazon. La plupart des dropshippers de mon entourage qui ont réussi ont des marques et du stock dans des produits de niche. Dans ce cas-là, autant vendre des produits sur Amazon.

Voici dans cette vidéo Youtube mon analyse sur l’article publié par Le Monde.

 

Tourisme et grande distribution:
 

Tourisme et grande distribution:

 

Internet a bouleversé les habitudes des consommateurs, qui sont aujourd’hui plus de 50 % à acheter leurs voyages en ligne.

 
> Lire la suite
Pass touristiques - Calculez avant de craquer
 

Pass touristiques - Calculez avant de craquer

 

Les pass touristiques promettent monts et merveilles aux visiteurs. Avant de craquer, mieux vaut établir un planning de vos visites.

 
 
Huile d'olive - Des fraudes plus que juteuses
 

Huile d'olive - Des fraudes plus que juteuses

 

Tricher sur la composition ou l'origine de l'huile d'olive est l'une des arnaques les plus lucratives. Un trafic bien huilé, qui rapporte plus que la drogue.

 
 
Moustiques - Le tigre attaque !
 

Moustiques - Le tigre attaque

 

Le moustique tigre s'implante un peu plus sur le territoire chaque été en semant la peur de la dengue et du chikungunya. Il est indispensable de s'en protéger en évitant les fausses solutions qui ne préservent pas des piqûres.

 
 
Jardinage - Des merveilles sans pesticides
 

Jardinage - Des merveilles sans pesticides

 

Il est désormais interdit de vendre des produits phyto­sanitaires au grand public. Mais pas de quoi s'affoler, il existe des solutions 100 % naturelles qui donnent d'excellents résultats.

 
 
Achat automobile - Des aides pour alléger la facture
 

Achat automobile - Des aides pour alléger la facture

 

L'automobile bénéficie régulièrement d'aides financières à l'achat. Que Choisir décrypte pour vous les offres du moment.