Publications

Recherche d'articles

Dernières Nouvelles

Publié le 05/12/2017, 10:35 par Claire Mollien
Bilan du SMCL 2017 : 58 120 visiteurs qualifiésLe rendez-vous business de référence du marché des collectivités locales
Publié le 05/12/2017, 10:31 par Claire Mollien
l-emploi-et-ses-chiffresDes emplois "relayés partagés" sur Twitter : https://twitter.com/TriangleLe chaque jour ; ne vous en privez pas, c'est gratuit...
Publié le 28/11/2017, 15:26 par Claire Mollien
lyceens-de-terminale-ce-qui-va-changer-pour-l-inscription-dans-le-superieur-en-2018https://www.service-public.fr/particuliers/actualites/A12143?xtor=EPR-100 Fin d'APB remplacée par la...

Les Français et la peur du dentiste : mythe ou réalité ?

70% des Français n'ont pas peur d'aller chez le dentiste

1 Français sur 2 n'est pas encore allé chez le dentiste en 2017

Le délai moyen passe de 24 à 10 jours grâce à la prise de rendez-vous en ligne

  

Paris, France - 27 novembre 2017

70% des Français n'ont pas peur d'aller chez le dentiste. C'est le principal enseignement du sondage réalisé par MonDocteur à l'occasion du congrès 2017 de l'ADF (Association Dentaire Française). Le site de référence dans la prise de rendez-vous en ligne a voulu connaître la vérité sur les relations que les Français entretiennent avec leur dentiste en interrogeant plus de 1 124 personnes*. Les résultats montrent à quel point les clichés ont la vie dure et dans quelle mesure les Français sont peut-être plus courageux pour veiller à la bonne santé de leurs dents qu'il n'y paraît.

La peur du dentiste : un mythe plus qu'une réalité

Une minorité des personnes interrogées (30%) avoue craindre de prendre rendez-vous chez leur dentiste par peur d'avoir mal (28% des femmes et 31% des hommes), contrairement à une idée très répandue. Il est en outre intéressant de voir que cette peur diminue avec... l'âge : 34% des moins de 25 ans affirment avoir peur, contre 17% des plus de 50 ans.

À noter que 7% des personnes interrogées ne souhaitent pas aller chez le dentiste par peur des complications post-intervention et 5% par peur de coûts supplémentaires non prévus.

Des visites chez le dentiste trop peu fréquentes

Autre enseignement : une majorité de Français n'ont pas encore le réflexe d'aller régulièrement chez le dentiste, comme cela est pourtant préconisé par l'UFSBD (Union Française pour la Santé Bucco-Dentaire). En effet, à quelques semaines de la nouvelle année, plus d'1 Français sur 2 (51%) n'est pas encore allé chez le dentiste en 2017 (52% des femmes et 51% des hommes).

Une tendance à la procrastination et des difficultés pour obtenir un rendez-vous semblent expliquer ce phénomène. En effet, 42% des personnes interrogées avouent attendre de ressentir une douleur ou une gêne avant de prendre rendez-vous. Tandis que plus d'un quart des Français (26%) déclarent avoir des difficultés pour obtenir un rendez-vous chez leur dentiste.

Des disparités géographiques

La prise de rendez-vous en ligne permet de réduire les délais d'obtention d'un rendez-vous chez un dentiste. Alors que les personnes sondées évoquent un délai de 24 jours, la plate-forme de prise de rendez-vous en ligne MonDocteur constate un délai moyen de 10 jours.

"Dans certaines zones tendues, les délais peuvent friser les 60 jours et sont un véritable frein pour l'accès aux soins dentaires. Ce constat renforce notre conviction que la digitalisation du parcours de soin apporte de la fluidité et une réactivité plus importante : avec MonDocteur, nous faisons ainsi gagner en moyenne 2 semaines d'attente. Le parcours de soin rime donc de moins en moins avec parcours du combattant, d'autant plus avec nos nouveaux services tels que la liste d'attente et le carnet de santé en ligne", nous rappelle Thibault Lanthier, président et co-fondateur de MonDocteur.

Détail des résultats du sondage

Avez-vous peur d'aller chez le dentiste ?

Réponses

Femmes

Hommes

Oui

28%

31%

Non

72%

69%

     

Quand êtes-vous allé(e) chez le dentiste pour la dernière fois ?

Réponses

Femmes

Hommes

Cette année

48%

49%

L'année dernière

30%

19%

Plus de deux ans

16%

24%

Plus de trois ans

6%

8%

     

Avez-vous du mal à obtenir un rendez-vous chez votre dentiste ?

Réponses

Femmes

Hommes

Oui

24%

30%

Non

76%

70%

     

Quel est le délai moyen pour obtenir un rendez-vous chez un dentiste ?

Selon les personnes interrogées

Via MonDocteur

24 jours

10 jours

   

*Méthodologie : sondage réalisé auprès de 1 124 patients représentatifs de la population française et répartis sur l'ensemble du territoire, entre le 30 octobre 2017 et le 7 novembre 2017. Profils : 51% de femmes, 49% d'hommes. Âges : 17% entre 18-24 ans, 36% entre 25-34 ans, 24% entre 35-49 ans, 14% entre 50-64 ans et 9% entre 65 ans et plus.

À propos de MonDocteur

Lancé en 2013, MonDocteur simplifie le quotidien des professionnels de santé en leur proposant un service de prise de rendez-vous médicaux en ligne associé à un agenda sur-mesure et à d'autres services exclusifs, tels que l'envoi de questionnaires avant consultation ou l'adressage de patients entre praticiens. Dédiée aussi bien aux médecins libéraux qu'aux établissements de santé, la solution en SaaS deMonDocteur leur permet ainsi de gagner du temps de secrétariat, de réduire l'absentéisme de leurs patients, d'augmenter leur visibilité, de collaborer plus efficacement avec leurs confrères et d'instaurer une relation de long-terme avec leurs patients.

Quant aux patients, ils peuvent prendre rendez-vous avec un praticien en quelques clics et bénéficient de services innovants tels que le carnet de santé en ligne ou des alertes SMS pour être prévenus d'un nouveau créneau disponible ou d'un retard.

Soutenu par Lagardère Active depuis 2014, MonDocteur compte 200 salariés et gère 2 millions de consultations médicales chaque mois.

 

 

Les médecins sont-ils pour ou contre et prêts pour la téléconsultation ?

67des médecins sont prêts à proposer un service de téléconsultation

96% des médecins sont déjà équipés en smartphone et 76% en webcam

Les trois régions les plus favorables à la téléconsultation :

Ile-de-France à 22%, Hauts-de-France à 13% et Pays-de-Loire à 11%

Paris - Clermont-Ferrand, 5 décembre 2017

Après les patients, Feelæ, l'application de conseil par visioconférence, a questionné* plus de 160 médecins généralistes et spécialisés exerçant sur l'ensemble du territoire français afin de connaitre leur opinion sur la consultation médicale par visioconférence.

Lien officiel : www.Feelae.com

*Méthodologie : questionnaire réalisé auprès de 169 médecins répartis sur l'ensemble du territoire, entre le 1er septembre et le 31 octobre 2017. Profils des médecins : 38% de femmes, 62% d'hommes. Parmi les spécialités représentées : médecins généralistes (72%) et médecins spécialisés (chirurgiens, nutritionnistes, orthophonistes, pédiatres, gynécologues, urgentistes, dermatologues, Urologues, Orthopédistes, internes hospitaliers, etc.).

Les médecins sont majoritairement "pour" la téléconsultation

Première interrogation majeure : "les médecins sont-ils prêts à proposer un service de téléconsultation à leurs patients ?" A cette question, plus de 67% des médecins interrogés répondent par l'affirmative. Ils mettent ainsi en avant une plus forte réactivité, un aiguillage rapide vers une visite physique obligatoire ou un autre médecin spécialisé, et également la possibilité de palier à la pénurie de praticiens dans certaines régions.

Seriez-vous prêt(e) à proposer un service téléconsultation ?

Réponses

Pourcentages

Oui

67%

Non

33%

   

Des médecins hyper connectés !  

Afin de fournir ce genre de service à distance, les médecins doivent disposer du matériel informatique nécessaire. A ce titre, les médecins sont ultra équipés en informatique. Ainsi, plus de 96% des médecins possèdent un smartphone, plus de 76% un ordinateur avec webcam et 14% une tablette. Seulement 1% des médecins ne possèdent pas d'outils high-tech.

Quel(s) équipement(s) informatiques possédez-vous ?

Réponses

Pourcentages

Un Smartphone

96%

Un ordinateur avec une webcam

76%

Une tablette

14%

Aucun

1%

   

Une disparité régionale forte

En analysant les réponses par régions, une cartographie disparate des médecins pour la téléconsultation se dessine. Ainsi, 22% des médecins favorables à la téléconsultation pratiquent en Ile-de-France. En deuxième place, c'est la région des Hauts-de-France qui enregistre plus de 13% de suffrage, juste devant les Pays-de-Loire avec un peu moins de 11%. En revanche, la Bretagne, la Corse et les territoires d'Outre-mer arrivent dans les dernières positions du classement.

Dans quelles régions, les médecins sont les plus favorables à la téléconsultation ?

Classement

Réponses

Pourcentages

N°1

Ile-de-France

22%

N°2

Hauts-de-France

13%

N°3

Pays-de-Loire

11%

N°4

Nouvelle Aquitaine

9%

N°5

Centre - Val de Loire

8%

N°6

Occitanie / Pyrénées-Méditerranée

7%

N°7

Provence-Alpes-Côtes-d'Azur

7%

N°8

Auvergne Rhône-Alpes

5%

N°9

Grand Est

5%

N°10

Normandie

4%

N°11

Bourgogne Franche-Comté

3%

N°12

Bretagne

3%

N°13

Outre Mer

2%

N°14

Corse

1%

     

A propos de Feelæ

Créée en 2016 par Alban de Crémiers, CEO, Benjamin Bouzerau Lévy, CTO, Grégoire Versmée, Directeur Médical et Daphné Tuckwell, Médecin Coordonnateur, Feelæ est une application de télémédecine par visioconférence. Disponible sur Android et iOSFeelæ fluidifie la mise en relation avec un médecin généraliste par visioconférence, en moins de 5 minutes, de 7h à 23h, 7 jours sur 7 et pour une consultation tarifée de 19 € seulement.

Feelæ compte parmi ses partenaires : Le Bivouac, ARDTA (Agence Régionale Développement Territoires Auvergne), Auvergne Métropole, Crédit Agricole Centre France, Michelin. Le développement de l'application a été réalisé par Digital Village, Paris.

Pour plus d'informations : www.Feelae.com