Avec un grand merci à Pierre Jean Llorens pour sa participation à cette revue de presse :

LES 10 VOLEURS D’ÉNERGIE SELON LE DALAÏ LAMA

http://www.conscience-et-eveil-spirituel.com/10-voleurs-d-energie-dalai-lama.html

 

Ils sont 10. 10 voleurs d’énergie qui, selon le Dalaï Lama, nous attrapent et nous vident.

Nous ne nous en rendons pas compte, mais nous vivons tellement à l’affût du banal que nous n’écoutons pas ce qui est réellement important.

Prendre de la distance et s’éloigner de ce qui n’est pas nécessaire nous aide à améliorer notre santé à tous les niveaux. La difficulté se trouve dans le fait d’être conscient-e de ce qui est nocif pour marcher vers le lieu qui nous offre une certaine stabilité. Le fameux leader spirituel a alors rassemblé les 10 voleurs qui pompent notre énergie. C’est très intéressant.

Voyons cela :

1. Les personnes abonnées à la plainte

Laissez parler les personnes qui ne viennent à vous que pour partager leurs plaintes, leurs problèmes, leurs histoires désastreuses, leurs peurs et leurs jugements des autres. Si quelqu’un cherche un endroit pour jeter sa poubelle, mieux vaut que ce ne soit pas votre esprit.

Les personnes branchées sur le mode de contestation automatique nous épuisent et nous fatiguent. Mettre une once d’énergie dans le fait de soulager les égocentrismes des autres détruit notre essence. Alors, comme on dit, si quelqu’un cherche un endroit pour jeter sa poubelle, mieux vaut que ce ne soit pas votre esprit. Éloignez votre vie de tout ce qui vous éloigne de vous et ne laissez pas les autres vous arracher à vos racines pour aller vers leurs tourments.

2. Les comptes... clairs

Payez vos dettes à temps. Et profitez-en pour régler vos dettes avec les autres si l’on vous doit quelque chose, ou laissez-le partir, s’il vous est impossible de le récupérer.

Avoir des comptes clairs signifie avoir la certitude que nous ne devons rien à personne et que personne ne nous doit rien.

Les dettes étouffent notre tranquillité. C’est pour cela que nous ne devons pas en avoir pour ne pas avoir à nous cacher ou à avoir honte de ne pas pouvoir respecter un engagement que nous avons pris. Quiconque connaît la sensation d’épuisement comprend qu’avoir des dettes est l’un des plus grands voleurs d’énergie existants.

3. Les promesses en suspens

Si vous ne l’avez pas fait, demandez-vous pourquoi vous résistez. Vous avez toujours le droit de changer d’opinion, de vous excuser, de compenser, de re-négocier et d’offrir une autre alternative pour une promesse non tenue, même si cela ne doit pas devenir une habitude. La forme la plus facile d’éviter de ne pas se tenir quelque chose est de dire NON dès le début.

Être une personne de parole est l’une des qualités les plus valorisées et cotées sur le marché des relations interpersonnelles. Cela est sans aucun doute une caractéristique qui va au-delà des simples promesses car elle reflète aussi les bonnes intentions et la considération envers les autres.

4. Ne pas écouter ses intérêts

Éliminez dans la mesure du possible et déléguez les tâches que vous ne préférez pas faire et consacrez votre temps à faire ce que vous aimez.

Ne pas déléguer ce qui nous procure de l’aversion et qu’il est possible de déléguer suppose de remplir notre vie d’une négativité non nécessaire.

Parfois, nous ne sommes tout simplement pas en condition de faire quelque chose. Peut-être, même, qu’une autre personne va mieux le faire ou mettra plus d’entrain à le faire. Cela vaut aussi bien dans le foyer que dans le travail. Il y a sûrement des centaines d’options qui garantissent une meilleure condition. Cela garantit un équilibre positif dans nos vies.

5. Ne pas se reposer ni agir

Donnez-vous la permission de vous reposer si vous êtes à un moment où vous en avez besoin et donnez-vous la permission d’agir si vous êtes dans un moment d’opportunité.

Chacun a son rythme mais il est important de savoir se reposer et reprendre des forces. Ne pas le faire lorsque nous en avons besoin implique de perdre ses forces et de commettre des irresponsabilités qui deviendront des regrets.

6. Le désordre

Jetez, levez-vous et rangez, rien ne vous prend autant d’énergie qu’un espace mal ordonné et plein de choses du passé dont vous n’avez plus besoin.

Il y a désordre et désordre. Certains sont plus catastrophiques que d’autres mais au final, nous avons tou-te-s besoin de prendre l’initiative de nous défaire de quelque chose.

7. Ne pas prendre soin de votre santé

Placez votre santé en priorité, car sans la machinerie de votre corps en train de travailler, vous ne pouvez pas faire grand chose. Octroyez-vous du repos.

Cela ne sert pas à grand chose d’avoir beaucoup de travail, beaucoup d’argent et beaucoup de patrimoine si nous ne sommes pas capables de prendre soin de ce qui nous soutient : notre corps. Il est essentiel de consacrer du temps à nous détendre, à faire du sport, à bien nous alimenter et à nous connaître.

8. Les situations difficiles

Confrontez-vous aux situations toxiques que vous supportez, comme sauver un ami ou un proche, tolérer les actions négatives d’un conjoint ou d’un groupe. Prenez les mesures nécessaires.

Les situations difficiles nous aident à créer des stratégies si nous en prenons les rênes et que nous essayons de les résoudre. Reporter ou ignorer les choses peut provoquer du stress et menacer notre stabilité.

9. Ne pas accepter

Acceptez. Ce n’est pas de la résignation, mais rien ne vous fait perdre plus d’énergie que le fait de résister et de vous battre contre une situation que vous ne pouvez pas changer.

L’unique moyen de vous défaire des monstres, c’est de les accepter. Accepter qu’il y a des choses que l’on ne peut pas changer est une étape vers le bien-être émotionnel.

10. Ne pas pardonner

Pardonnez, laissez partir une situation qui vous fait du mal. Vous avez toujours le choix de laisser partir ou non la douleur du souvenir.

Le pardon sert d’oreiller confortable. Il est probable que la vie nous mette à l’épreuve, et il est donc important de ne pas nous alimenter de rancœurs. Si nous le faisons, nous mourrons à petit feu.

Garder de la rancœur en soi est humain, très humain. Mais pardonner l’est aussi. Et erreur on dit que quiconque n’aime pas ne pardonne pas. De fait, c’est précisément l’amour qui est coupable du pardon. L’amour pour l’autre, pour la vie, pour le monde et pour soi-même.

Source VOLEURS D’ÉNERGIE : nospensees.fr

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Dans Études et Résultats, n°1004, mars 2017
 
Alexis Montaut (DREES)
 
 
Les contrats collectifs, qui couvrent des salariés d’entreprise ou de branches professionnelles, gagnent du terrain sur les contrats individuels : ils représentent 44 % des cotisations collectées en 2015 contre 40 % en 2007.
 
Un quart des organismes d’assurances gèrent exclusivement des contrats individuels en 2015 et pourraient voir leur activité fortement affectée par la généralisation de la complémentaire santé d’entreprise au 1er janvier 2016.
 
En 2015, en collectif, 85 % des cotisations en santé sont reversées aux assurés sous forme de prestations contre 75 % en individuel. Cela s’explique notamment par des charges de gestion des contrats plus faibles en collectif.
 
Chaque année depuis 2009, les contrats individuels en santé sont en moyenne excédentaires tandis que les contrats collectifs sont en moyenne déficitaires. La généralisation de la complémentaire santé d’entreprise aura donc des conséquences encore incertaines sur la solidité financière des organismes d’assurances.
 
 
Cet Etudes et Résultats reprend quelques-uns des principaux résultats du rapport 2016 sur la situation financière des organismes complémentaires assurant une couverture santé.
 
 
 
 
Alexis Montaut
 
Ce rapport, élaboré par la DREES, présente les résultats obtenus pour l’année 2015 et les compare à ceux des années précédentes. Ceux-ci s’appuient principalement sur des données recueillies par l’autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) et par le fonds CMU.
 
 
TÉLÉCHARGER LE RAPPORT
 
À LA UNE
 
chocolat
 
6 choses que vous devez savoir sur le chocolat !
Il y a les vrais addicts et ceux qui n’en raffolent pas plus que ça. Voici tout ce qu’il faut savoir sur cet aliment qui, dans tous les cas, ne laisse personne indifférent…
En savoir +
VOUS ALLEZ AIMER !
Comment perdre du poids sans vous priver ?
Notre dossier inédit vous révèle les meilleures solutions pour perdre du poids rapidement, sans faire de sacrifices. Pour le recevoir gratuitement, inscrivez-vous vite à la newsletter des Laboratoires Olliscience.
Je m’inscris (gratuit) !
 
LE DOSSIER DU MOMENT
légumes-diurétiques
10 légumes diurétiques et leurs bienfaits sur la santé
Les aliments diurétiques favorisent l'élimination des toxines et le bon fonctionnement des reins. Alors, ne manquez pas d'ajouter ces 10 légumes à votre menu !
Lire la suite
À LA UNE
 
bicarbonate
 
Le bicarbonate de soude : tous ses bienfaits !
Le bicarbonate de soude est un produit aux propriétés étonnantes. Il peut être utilisé à la fois dans le domaine pharmaceutique, médical, en nettoyage...
En savoir +
VOUS ALLEZ AIMER !
Changement de saison : le rôle des anti-oxydants
A la fin de l'hiver, votre corps peut être en manque de vitamines, de minéraux et autres nutriments. Pour booster votre organisme, une cure anti-oxydante renforce votre système immunitaire...
Je découvre
 
 
LE DOSSIER DU MOMENT
selles
10 choses qu'il faut savoir sur les selles
Oui, les matières fécales en disent long sur notre état de santé... Voici 10 choses à savoir.
Lire la suite
 
 
22 mars 2017
 
 
 
VIENT DE PARAÎTRE,
Les Dossiers de la Drees,
n°13, 
mars 2017
 
 
 
 
Par Mathieu Brunel (DREES) et Amélie Carrère (DREES et INED)
 
En 2014, l’enquête Vie quotidienne et santé (VQS) interroge les seniors âgés de 60 ans ou plus, résidant à domicile.
 
Plusieurs mesures de la perte d’autonomie et des incapacités peuvent être estimées grâce à cette enquête. Ainsi, parmi les personnes de 60 ans ou plus, 26 % déclarent au moins une limitation fonctionnelle (physique, sensorielle ou cognitive) ; 12 % ont des difficultés pour se laver et 28 % déclarent recevoir une aide humaine. Pour la plupart de ces mesures, les femmes sont les plus touchées par la perte d’autonomie. Par ailleurs, les difficultés ne sont pas indépendantes les unes des autres puisque l’on constate, pour plus d’un tiers des seniors, un cumul des limitations.
 
L’enquête VQS 2014 met aussi en évidence une moindre perte d’autonomie et une diminution des incapacités chez les seniors vivant à domicile depuis la précédente enquête menée en 2007. Chez les 60-74 ans, les inégalités entre les sexes se sont réduites là où elles sont au désavantage des femmes, et creusées dans les situations où elles sont à leur avantage. Pour les 75 ans ou plus, les tendances sont moins marquées, et la situation semble rester toujours défavorable pour les femmes.
 
23 mars 2017
 
 
                [VIENT DE PARAÎTRE]
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Dans Études et Résultats, n°1006, mars 2017
 
Marie Anguis (DREES) avec la collaboration du Centre national de gestion
 
 
En 2016, à l’issue de la première édition des épreuves classantes nationales (ECN) informatisées, 7 700 étudiants ont été affectés. Cette promotion est moins nombreuse qu’attendu : en 2015, ils étaient 8 500 étudiants à satisfaire aux épreuves. Cette année-là, une partie d’entre eux, anticipant l’informatisation des épreuves, ont probablement préféré se confronter à un format d’épreuve connu plutôt que d’utiliser les possibilités permettant de passer les ECN l’année suivante.
 
Depuis 2011, les voies parallèles d’admission prennent une place croissante : près de 700 candidats sont issus des passerelles, du numerus clausus complémentaire ou sont titulaires d’un second cycle européen.
 
L’ophtalmologie reste la spécialité la plus prisée : pour l’obtenir, il faut se situer parmi les 30 % d’étudiants les mieux classés. À l’inverse, cinq spécialités n’ont pas pourvu l’ensemble des postes ouverts, et en 2016 la médecine du travail peine particulièrement à recruter.
 
Plus de la moitié des étudiants sont affectés dans une subdivision qui n’est pas celle où ils ont effectué leur second cycle. Parmi ces étudiants, près de 40 % ont ainsi obtenu une spécialité que leur classement ne leur aurait pas permis d’obtenir dans leur subdivision d’origine.
 
 
 
 
Dans Les Dossiers de la Drees, n°14, mars 2017
 
Fanny Mikol (Université Paris-Dauphine, Inserm-CESP)
et Carine Franc (Inserm-CESP)
 
 
Les femmes représentent une part croissante des médecins libéraux français depuis plusieurs décennies. Quelle que soit la spécialité considérée, leurs revenus restent cependant bien inférieurs à ceux des hommes, de l’ordre de 40 %.
 
Cet écart traduit avant tout une différence de volume d’activité, dans un contexte où le paiement à l’acte domine les modes de rémunération des professionnels libéraux en France. Mais il masque cependant d’importantes disparités entre médecins. En particulier, l’environnement familial joue un rôle très important : cette étude analyse ainsi l’impact de l’arrivée d’enfants dans le ménage sur les écarts de revenus des jeunes médecins libéraux selon leur genre.
 
L’utilisation d’une source combinant des informations fiscales au niveau du foyer avec des données professionnelles, recueillies par l’assurance-maladie sur plusieurs années (2005, 2008 et 2011), permet pour la première fois d’étudier un tel phénomène. Les résultats confirment l’impact négatif de la maternité sur les revenus des femmes parmi les médecins libéraux, qui contribue fortement à creuser les écarts de revenus observés entre les deux sexes. Elles enregistrent ainsi une baisse de l’ordre de 25 à 30 % de leurs revenus d’activité sur un an autour de la naissance d’un enfant, qui ne semble jamais se résorber totalement dans la suite de leur carrière, du moins sur la longueur de temps étudiée (six ans, entre 2005 et 2011). Aucun impact à la baisse sur les revenus de leurs confrères masculins n’est en revanche décelé, suite à l’arrivée d’un enfant. Ces résultats se vérifient pour les généralistes comme les spécialistes, y compris en secteur 2.
Effets indésirables des médicaments - Un portail de signalement plus simple Depuis 2011, les patients peuvent signaler directement un effet indésirable de médicament. Avec le site Signalement-sante.gouv.fr, la démarche est facilitée. 
>  Lire la suite
 
Réseaux sociaux - Facebook, Twitter et Google+ ont un mois pour faire le ménage L’Union européenne vient d’accorder un délai d’un mois à Facebook, Twitter et Google+ afin qu'ils proposent des mesures concrètes dans la lutte contre les escroqueries et la modification des clauses abusives de leurs conditions d’utilisation. 
>  Lire la suite
Gaspillage alimentaire - Tous concernés ! Il y a un an, la France imposait aux grandes surfaces de redistribuer leurs invendus aux associations caritatives. Premiers bilans. 
>  Lire la suite
Un rapport de l’Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) confirme les mises en garde de Que Choisir qui rappelle que, mal utilisées, les carafes filtrantes s’avèrent de véritables nids à bactéries. 
>  Lire la suite

Saviez-vous que le cuivre est une arme redoutable pour lutter contre les bactéries, les champignons et les algues ? Explications…

http://www.les-industries-technologiques.fr/innovation/le-cuivre-un-mtal-redcouvrir-de-toute-urgence/

Le cuivre, c’est le métal idéal , affirme Olivier Tissot, directeur du Centre d’Information du cuivre. Facile à façonner, c’est le premier métal utilisé par l’homme. Les objets les plus anciens : des perles et des broches retrouvées en Asie mineure et en Iran, datent de plus de 9000 ans.  Depuis lors, il a toujours accompagné le développement.

Vers 3500 ans avant Jésus-Christ, à l’époque de l’Age de bronze, l’homme a découvert les alliages. Associé à de l’étain, le cuivre devient un matériau plus dur et plus résistant. Il permet notamment de fabriquer des boucliers et des pointes de flèches.

 

Un métal de plus en plus présent à l’hôpital

 Aujourd’hui, il est grand temps que l’homme moderne se réapproprie ses nombreuses propriétés et réintègre le cuivre dans l’univers industriel au sens large. On connaissait son utilité dans le secteur du bâtiment, de l’électricité ou de la construction automobile, le cuivre a désormais toute sa place dans les secteurs de la santé, de l’alimentation et de l’aquaculture , précise Olivier Tissot.

Le cuivre est fongicide (contre les champignons) et algicide (contre les algues) et surtout antibactérien (contre les bactéries).

Les Romains utilisaient déjà ce matériau pour fabriquer des objets chirurgicaux. Aujourd’hui, il commence à être employé dans les hôpitaux pour lutter contre les maladies nosocomiales, ces infections contractées au sein d’un établissement de santé.

Ses propriétés antibactériennes permettent de sauver des vies

Poignées de porte, rampes, lits, pieds à perfusion, interrupteurs en cuivre ou alliage de cuivre sont un moyen efficace pour limiter les risques de contaminations par contact qui représentent 80% des infections.

Une utilisation particulièrement utile quand on sait que l’Organisation mondiale de la santé (OMS) estime que chaque année près de 7 millions de personnes dans le monde contractent une maladie nosocomiale.

 En France, selon le ministère de la Santé, ces infections, contractées dans des établissements de santé, tuent chaque année près de 3500 personnes.

Un métal qui permet d’éviter les intoxications alimentaires

Dans les cuisines et les zones de stockage alimentaire, l’installation d’éléments en cuivre pourrait empêcher le développement de bactéries particulièrement virulentes comme l’E-Coli contre laquelle l’efficacité du cuivre a été démontrée. Là encore, son utilisation permettrait d’éviter de nombreuses intoxications alimentaires.

Le cuivre est également un métal d’avenir pour l’aquaculture. L’utilisation de filets en mailles d’alliage de cuivre pour les poissons d’élevage permettrait de limiter le recours aux antibiotiques et antifongiques. Mélangé à du nickel, il est très efficace pour résister aux ambiances salines.

Ma maison mérite du cuivre

Tous les secteurs de l’industrie sont concernés. Le cuivre est partout et surtout là où on ne l’attend pas. On le retrouve dans les canalisations, il fournit une eau potable saine et protège l’eau contre les contaminations extérieures.

Le cuivre est également un excellent conducteur largement employé dans les applications thermiques ou pour transporter l’électricité. C’est également un composant essentiel des systèmes utilisant l’énergie solaire. Très résistant au feu, il apporte une sécurité maximale pour les installations de gaz. 

On le retrouve également dans l’industrie automobile. Chaque voiture contient entre 10 et 30 kg de cuivre (pièces mécaniques, circuits électriques) et il est indispensable au développement des véhicules électriques.

Le cuivre, définitivement un métal à redécouvrir de toute urgence !

À LA UNE
 
couple
 
10 signes qui montrent que votre couple est génial !
Vous faites partie des chanceux(euses) à avoir trouvé l'âme soeur ? Si vous avez encore des doutes, voici 10 signes qui prouvent que votre couple est en parfaite santé !
En savoir +
VOUS ALLEZ AIMER !
Les secrets minceur des plantes (livre offert !)
Ne laissez pas les kilos s'installer : découvrez les astuces pour mincir sans efforts avec votre livre offert : Les secrets minceur des plantes
Je découvre
 
 
LE DOSSIER DU MOMENT
orgasme
Je n'ai jamais eu d'orgasme, est-ce normal ?
Rassurez-vous : si vous vous sentez concerné(e), sachez tout de suite qu'il n'y a rien de honteux à cela et que la réponse à la question est... oui.
Lire la suite

Assises du commerce : un laboratoire d’idées au service du commerce à Valence

Lundi 20 mars 2017, la Ville organisait, en partenariat avec les associations de commerçants du centre-ville (Vitaville, Valence en fête, Commerçants de la rue Bouffier et de la rue des Alpes, Chemins de la vieille ville) et la Chambre de commerce et d’industrie de la Drôme (CCI), des Assises du commerce de centre-ville.

250 personnes dont 150 commerçants ont répondu présent ce jour-là pour débattre de l’attractivité de Valence, assister à des ateliers et réfléchir au commerce du centre-ville de demain.

Circulation, sécurité, accessibilité, stationnement, animations événementielles, lien avec les acteurs locaux, communication, innovation commerciale et transition numérique : autant de thèmes abordés avec pour objectif commun de renforcer l’attractivité du centre-ville.

« Ces Assises sont un laboratoire d’idées pour coopérer, innover et dynamiser ensemble le commerce de Valence » souligne le Maire avant d’annoncer un plan d’action concret devant se déployer dès cet automne.

Des diagnostics d’experts sur le commerce de centre-ville aux plans national et local

Dans son diagnostic du commerce de centre-ville au niveau national, Procos, fédération du commerce spécialisé (265 enseignes, 60 000 points de vente), met en avant une France qui se périurbanise au détriment des centres-villes, les villes moyennes (dont Valence) et les grandes villes étant toutefois plus dynamiques que les métropoles et les villes touristiques.

L’état des lieux local de la Chambre de commerce et d’industrie de la Drôme (CCI) laisse apparaître un paysage commercial attractif en local avec 20% de l’offre drômoise située à Valence, 45% des commerces valentinois situés en centre-ville et générant 2200 emplois sur les 7200 emplois générés par les commerces, cafés, hôtels, restaurants et services à l’échelle de la commune.

D’après le parangonnage établi par la CCI en Rhône-Alpes, l’offre commerciale de Valence est comparable à celles de Chambéry et d’Annecy, même si cette dernière est plus dynamique du fait de sa vocation très touristique.

Les interventions de Valence Romans déplacements (VRD) et du Groupement des autorités responsables de transport (GART) rappellent l’importance de la mobilité et du stationnement dans la réflexion autour du commerce, avec 38% des déplacements se faisant à pied en centre-ville (contre 44% en voiture) et une offre de stationnement diversifiée (3700 places gratuites, 1440 places payantes, 2688 places Q-Park) sur laquelle la Ville travaille, après avoir instauré en 2016 la gratuité du stationnement pour tous pendant 30 mn en centre-ville et lepaiement à distance via l’application Whoosh.

Les diagnostics font état des nouveaux enjeux auxquels doivent faire face les commerçants avec le développement des ventes sur Internet et les évolutions des habitudes des consommateurs vers plus d’exigence, d’immédiateté  et de versatilité, nécessitant des adaptations profondes et des choix de positionnement pour les commerces physiques.

Pour les commerçants valentinois, il s’agit notamment de :

  • se saisir des,
  • créer un environnement favorable à l’achat via l’accessibilité des locaux notamment,
  • aller à la reconquête de la clientèle locale par de nouveaux services et des événements dédiés.

200 réponses aux questionnaires de la Ville

Les réponses au questionnaire distribué en février par la Ville permettent notamment de mettre en exergue :

  • la satisfaction des commerçants quant à la sécurité, à la signalisation, aux livraisons de fournisseurs et à la circulation,
  • les attentes en matière de stationnement (diminution des tarifs, gratuité partielle, plus de places en surface) et de gestion des déchets (élargissement des créneaux horaires de collecte, cadence de ramassage à augmenter).

Des pistes d’action concrètes

Lors de chaque atelier, des pistes d’action concrètes ont été proposées.

Atelier services à la clientèle et innovations commerciales : une information plus interactive des clients et le développement de nouveaux services

  • une application présentant le menu du jour pour les cafés, hôtels et restaurants
  • des bornes interactives info-commerces
  • un site Internet plateforme pour tous les magasins
  • un plan des commerces de la ville
  • un horodateur distribuant des coupons de réduction
  • la réintégration de commerces du secteur sport, boucherie, quincaillerie, jardinerie
  • la création d’une halle de commerces alimentaires et de restauration
  • l’implantation de locomotives commerciales en centre-ville
  • une carte de fidélité créditant un compte stationnement et transports en commun
  • une conciergerie / un drive
  • une garderie
  • une navette gratuite
  • l’adaptation des horaires d’ouverture
  • davantage de toilettes publiques

Atelier cadre de vie et infrastructures : un visage urbain attractif, une circulation plus fluide et une sécurité renforcée

  • un giratoire au niveau de la fontaine monumentale
  • l’amélioration du lien avec le Rhône
  • la rénovation de la place Manouchian
  • la création de halles alimentaires au niveau de l’entrée Est de la ville
  • la diminution des loyers
  • la lutte contre le sentiment d’insécurité (rondes plus fréquentes sur les entrées Est)
  • de nouvelles caméras de vidéo-protection
  • le respect de l’espace public
  • l’amélioration de l’éclairage public dans les rues piétonnes
  • Davantage d’espaces verts et de mobilier urbain
  • La végétalisation des rues piétonnes, du pôle bus, de la place des Clercs
  • La dé-bétonisation
  • Assouplir la charte des façades
  • Améliorer la visibilité de la signalétique « commerces »
  • Indiquer les temps de parcours piétons
  • Une meilleure signalisation et une simplification des zones de parkings
  • La géolocalisation des commerces
  • La rénovation du palais des congrès

Atelier animation et communication du cœur de ville

Festivités de Noël

  • Davantage d’initiatives des commerçants (marchés de Noël, concours de vitrines)
  • Une implantation géographique plus large des animations

Fête de la gastronomie

  • Des animations plus populaires (parcours découverte, jeux de piste…)
  • Une implication plus forte des commerçants sédentaires et non sédentaires présents sur le secteur

Braderies

  • Faire des braderies un véritable évènement en les exploitant plus largement et en améliorant leur qualité
  • Améliorer la communication des braderies et en faire une véritable fête du commerce.

À LA UNE
 
cerveau
 
Pour protéger votre cerveau, misez sur ces 6 aliments
Certains produits jouent un rôle clé dans la prévention des maladies du cerveau. Il s'agit de ces 6 aliments, identifiés par les chercheurs de l'American Academy of Neurology.
En savoir +
VOUS ALLEZ AIMER !
Tentez de gagner un robot cuiseur !
Jouez et tentez de gagner votre Cookeo Moulinex USB !
Je joue !
 
 
LE DOSSIER DU MOMENT
cheveux
10 aliments pour avoir de beaux cheveux !
Mieux qu'un shampoing ou qu'un masque capillaire, ces 10 aliments ont le pouvoir de redonner force et brillance à vos cheveux !
Lire la suite
 
À LA UNE
 
pleine forme
 
10 choses à faire le dimanche pour bien démarrer la semaine
Le blues du dimanche touche un grand nombre de personnes et se répercute souvent sur notre humeur du lundi. Passez un dimanche apaisé et commencez la semaine en pleine forme !
En savoir +
VOUS ALLEZ AIMER !
MesDocteurs : un clic, un docteur, une réponse
Médecins généralistes, gynécologues, dermatologues, psychiatres, etc… Posez votre question en ligne à un Docteur sur MesDocteurs.
Je pose ma question
 
 
LE TEST DU MOMENT
incontinence urinaire
Etes-vous à risque d'incontinence urinaire ?
L'incontinence urinaire est un problème assez fréquent, notamment chez les personnes âgées. Évaluez votre risque grâce à ce test.
Commencer le test
À LA UNE
 
affiner-bas
 
10 habitudes à prendre pour s'affiner du bas
Le stockage des graisses au niveau des hanches, des fesses ou encore des cuisses est un problème typiquement féminin... mais ce n'est pas une fatalité ! Découvrez les meilleurs exercices et habitudes pour affiner cette zone.
En savoir +
VOUS ALLEZ AIMER !
Une cure détox à gagner
Jouez au grand quizz détox Dieti-Natura pour tenter de gagner une cure détox !
Jouez !
 
 
LE DOSSIER DU MOMENT
detock-graisses
Top 10 des aliments qui déstockent les graisses
Brûler les graisses en mangeant n'est pas un rêve ! Certains aliments ont bel et bien ce pouvoir. Voici une liste de fruits et légumes à intégrer dans tous vos menus !
Lire la suite

Malgré un contexte de crise et de baisse généralisée du marché du livre, les Français sont encore nombreux à lire.

Le Centre National du Livre (CNL) et Ipsos ont mené une vaste étude sur les pratiques actuelles des Français en termes de livre et de lecture. Dans un contexte difficile pour le marché du livre, où les professionnels sont confrontés à de multiples contraintes économiques, l’enquête permet d’évaluer la présence du livre sur le territoire et de comprendre les freins à la lecture et les leviers qui construisent les lecteurs. 

Selon l’étude, 9 Français sur 10 peuvent être définis comme lecteurs. En moyenne, les lecteurs lisent 16 livres par an : 14 livres au format papier et 2 au format numérique. Si la lecture de livres numériques poursuit son développement (19% des Français ont lu au moins un livre numérique au cours des 12 derniers mois), seulement 1% des Français sont lecteurs exclusifs de livres numériques.

 Cette lecture reste un complément à celle de livres au format papier (pratiquée par 89% des Français). Le livre numérique ne crée pas de nouveaux publics mais segmente les lecteurs plus qu’il ne démocratise la lecture.

Les genres lus

Si les romans restent les genres de livres les plus lus (70%), les Français sont également nombreux à lire des livres pratiques (55%). De fortes disparités sont constatées dans les genres de livres lus entre les hommes, les femmes ou les générations : Les hommes sont adeptes de livres sur l’histoire (50%), d’albums de BD (50%) et de livres scientifiques, techniques ou professionnels (44%). 

Les femmes préfèrent les romans (81%), notamment les romans policiers (46%) et les livres pratiques (62%). Les jeunes lisent plutôt des romans de science-fiction, fantastiques, d’heroic-fantasy (51% des 15-24 ans), mais aussi des livres scientifiques techniques ou professionnels (48%). 

Leurs aînés lisent plus de livres pratiques et de livres pour enfants (surtout les 25-49 ans), de livres d’art et de romans policiers (surtout les 50-64 ans) et de livres sur l’histoire (surtout 65 ans et plus)…

Neuf ou d’occasion ?

Les lecteurs achètent leurs livres neufs (81%) ou se les font prêter / offrir (72%).Seulement 3 lecteurs sur 10 empruntent des livres en bibliothèque ; les autres préférant posséder les livres qu’ils lisent (73%). Un lecteur sur quatre a également acheté des livres d’occasion au cours des 12 derniers mois. 

Les Français lisent mais pas autant qu’ils le souhaiteraient. 64% d’entre eux aimeraient en effet lire plus. Le manque de temps, la concurrence des autres loisirs et les autres lectures type presse, blogs,  ou contenus multimédia sont les principaux freins à la lecture. 

S’ils avaient plus de temps, la lecture serait l’une des trois activités privilégiées par les Français, avec les sorties entre amis et les sorties culturelles.  La lecture est le loisir privilégié à domicile et le premier loisir individuel.

 

À LA UNE
 
aliments-printemps
 
Voici tous les aliments à consommer au printemps !
Manger des produits de saison est une alternative économique,écologique et souvent plus saine. Le printemps nous offre un grand éventail de variétés, profitons-en !
En savoir +
VOUS ALLEZ AIMER !
Problème de digestion : avez-vous vraiment tout essayé ?
De nouvelles études prouvent qu’il est possible de soulager les problèmes de digestion facilement et rapidement grâce à trois nouveaux probiotiques naturels. Inscrivez-vous à la Newsletter du laboratoire Cell’innov et recevez votre rapport sur cette nouvelle découverte.
OUI ! Je veux recevoir immédiatement ce rapport gratuit
 
 
LE DOSSIER DU MOMENT
petit-déjeuner
4 bonnes raisons de ne pas sauter le petit déjeuner
Le petit déjeuner est considéré comme le repas le plus important de la journée par les nutritionnistes. Voici pourquoi il est important de ne pas l'oublier.
Lire la suite

 

À LA UNE
 
choses-toilettes
 
10 choses que vous ne devez pas jeter dans les toilettes
Jeter certains objets dans les toilettes peut boucher les canalisations et s’avérer néfaste pour l’environnement. Voici ce qu’il est préférable de mettre à la poubelle.
En savoir +
VOUS ALLEZ AIMER !
Douleurs articulaires : comment en finir ?
Notre dossier exclusif vous révèle tout sur les nouvelles solutions naturelles pour apaiser vos douleurs articulaires (arthrose, rhumatismes, polyarthrite). Pour le recevoir gratuitement, inscrivez-vous à la newsletter des Laboratoires Olliscience.
Je m’inscris gratuitement pour une meilleure santé !
 
LE DOSSIER DU MOMENT
nettoyer-nombril
Comment bien nettoyer son nombril ?
Voici comment bien nettoyer le nombril, une partie du corps souvent oubliée et pourtant très sale !
Lire la suite
Antivirus 18 logiciels de sécurité Internet payants et gratuits ont été testés en tenant compte de leurs capacités à protéger l’ordinateur et de leur facilité d’emploi. 
>  Consultez le test
Un décret autorise les complémentaires santé à appliquer les tarifs qu’elles veulent aux retraités anciennement couvert par un contrat collectif, et ce dès la quatrième année de la retraite. 
>  Lire la suite

 

Le complément alimentaire d’ArkoPharma met en avant un chiffre : 71 % de ses utilisateurs déclarent mieux dormir. Problème : ils étaient sans doute convaincus d’avance. 
>  Lire la suite
Devenir propriétaire tout en diminuant ses impôts, c’est possible grâce à des mécanismes fiscaux bien dosés. Que Choisir fait le point sur les différents dispositifs. 
>  Lire la suite
Votez pour vous et pour une consommation respectueuse de l'environnement Augmenter la durée de vie des produits, responsabiliser les acteurs de la rénovation énergétique, développer une fiscalité sociétale… Découvrez nos 11 propositions pour une consommation plus verte. 
>  Répondre au questionnaire
Lettres de relance, coups de fil répétés, voire méthodes plus musclées, les sociétés de recouvrement de créances n’ont pas bonne presse. Notre enquête. 
>  Lire la suite
Une étude sur les emballages de fast-foods menée par des partenaires européens de « Que Choisir » dans 5 pays a révélé la présence de composés perfluorés dans près de la moitié des échantillons analysés. 
>  Lire la suite

 

Allergies - Choisissez bien vos plantations Un meilleur choix des essences plantées en zones habitables, par les communes mais aussi les particuliers, permettrait de limiter les allergies saisonnières. Explications. 
>  Lire la suite
Le coup d’envoi de la vente des manuscrits saisis dans l’affaire Aristophil est donné. Mais une nouvelle controverse s’ouvre déjà : sur combien d’années faudra-t-il étaler la cession du stock pour ne pas inonder le marché ? 
>  Lire la suite
 
Disponibilité des pièces détachées - Le décret attaqué au Conseil d’Etat 
>  Lire la suite

 

À LA UNE
 
surprendre-partenaire
 
10 idées pour surprendre votre partenaire au lit
Le train-train quotidien est le pire ennemi de la libido. Pour entretenir la flamme dans votre couple, cassez la routine sexuelle en surprenant votre partenaire !
En savoir +
VOUS ALLEZ AIMER !
Découvrez des idées gourmandes !
Equilibrée et simple, redécouvrez la viande de lapin ! Découvrez de nouvelles saveurs et surprenez vos amis, en toutes occasions !
Je découvre !
 
 
LE DOSSIER DU MOMENT
divorce
Comment se remettre d'un divorce en 5 leçons ?
Qu'il soit choisi ou subi, un divorce est toujours douloureux. Pour surmonter cette épreuve, il est capital de faire le point sur votre situation et vos ressentis. On vous guide dans cette réflexion.
Lire la suite

 

À LA UNE
 
armoire-pharmacie
 
Les 10 choses indispensables à avoir dans votre pharmacie
Notre armoire à pharmacie a pour fonction de soigner les petits bobos qui ne nécessitent pas l'avis d'un médecin. Mais encore faut-il bien l'équiper...
En savoir +
VOUS ALLEZ AIMER !
Et si vous vous mettiez au jardin ? 10€ offerts !
Rendez-vous sur Plantes et Jardins, et découvrez nos salons de jardins, nos plantes et tous les produits pour aménager votre jardin ou votre balcon. Inscrivez-vous sur votre adresse  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. _body" class="adr black-to-orange contextEntry" target="_blank" style="border: 0px; color: rgb(68, 68, 68); text-decoration: none; line-height: normal;"> Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.  en cliquant ici !
Je m'inscris
 
 
LE DOSSIER DU MOMENT
allergies
Les 10 allergies les plus insolites !
Allergies au pollen, aux acariens ou aux chats... Voici les types d'allergies les plus fréquentes. Mais quelles sont les plus insolites ? Vous allez être surpris.
Lire la suite
À LA UNE
 
4-aliments-douleurs
 
Ces 4 types d'aliments augmentent les douleurs
Si certains aliments font du bien à notre corps, d'autres peuvent abîmer nos intestins, favorisant les douleurs et les maladies chroniques. En voici 4.
En savoir +
VOUS ALLEZ AIMER !
Troubles du sommeil : dormir, j’en rêve !
Notre dossier exclusif vous révèle les meilleures solutions pour vaincre naturellement vos problèmes de sommeil (endormissement difficile, insomnie, réveils nocturnes). Pour le recevoir gratuitement, inscrivez-vous à la newsletter des Laboratoires Olliscience.
Je m’inscris gratuitement pour mieux dormir !
 
LE DOSSIER DU MOMENT
raisons-manger-salade
6 bonnes raisons de manger de la salade chaque jour
Plat diététique par excellence, les salades sont généreuses en goût et en vertus santé. Voici 6 arguments pour vous convaincre de les consommer le plus souvent possible !
Lire la suite

Communiqué de presse

Baromètre de la santé numérique 2017

Tout reste encore à faire...

Paris, 3 avril 2017

MonDocteur.fr, 1er portail de prise de rendez-vous médicaux en ligne en France, dévoile sa première grande enquête sur la santé numérique. Un dossier complet réunissant les données de deux sondages*, de multiples rapports d'enquêtes ainsi que des tendances analysées. Un baromètre présenté ce jeudi 30 mars sous l'éclairage de quatre intervenants prestigieux : Fanny Trimbach, Directrice Adjointe du centre de santé Audiens, Charles-Henry Guez, Médecin généraliste, Président du FAF-PM et Secrétaire Général Adjoint du SML, Benjamin Mousnier Lompré, Co-fondateur d'IPSO Santé et ThibaultLanthier, Co-fondateur et CEO de MonDocteur.fr.

Lien officiel : www.mondocteur.fr

* Méthodologie des deux sondages : le premier mené online auprès de 1127 patients répartis sur l'ensemble du territoire, entre le 13 et le 17 mars en partenariat avec Doctissimo. Profils : 56% de femmes, 42% d'hommes. Le second mené online auprès de 741 professionnels de santé répartis sur l'ensemble du territoire, entre le 13 et le 17 mars. Profil 48% de femmes, 52% d'hommes.

"Avec des patients utilisateurs âgés de 3 semaines à 101 ans, la prise de rendez-vous en ligne touche aujourd'hui tous les âges et tous les types de personnes. Mais pourtant, si les patients plébiscitent l'expansion des services en ligne, seulement 8% des professionnels de santé les ont adopté. L'heure n'est donc pas à l'attente mais bien à la progression et à l'évangélisation massive de ces nouveaux outils". Thibault Lanthier, cofondateur de MonDocteur.fr

POUR TELECHARGER LA TOTALITE DU BAROMETRE DE LA SANTE NUMERIQUE

https://blog.mondocteur.fr/barometre-2017-de-la-sante-numerique/

SOMMAIRE DU BAROMETRE

1. Bilan de la prise de rendez-vous en ligne et des usages patients

A. Côté patient

Ce qu'il faut retenir :

-          la majorité des français (54%) connait ce type de service et 31% l'ont déjà utilisé

-          femmes majoritaires parmis les utilisateurs (69%), 41 ans en moyenne

-          25 millions de rendez-vous traités en ligne attendus par MonDocteur en 2017,

-          en tête des rendez-vous pris en ligne : généralistes, dentistes, ophtalmologues, gynécologues et dermatologues

-          les hôpitaux sautent le pas : 25% des grands établissements de santé comptent s'équiper dans les prochains mois.

B. Côté médecin

Ce qu'il faut retenir : seuls 8% des 500 000 professionnels de santé sont équipés du service en France. Surreprésentation des femmes et des professionnels d'entrée de parcours de soin (généralistes, dentistes, ophtalmologues, etc.) sur la plateforme MonDocteur

2. Les prochaines étapes et outils pour fluidifier le parcours de soin et les attentes des patients

> FOCUS : Carnet de santé en ligne - échanges de documents

Ce qu'il faut retenir : le carnet de santé en ligne est très attendu des patients comme des médecins pour partager en priorité les antécédents médicaux et traitements en cours selon notre enquête. MonDocteurpropose des fonctionnalités carnet de santé, mais leur utilisation ne s'est pas encore généralisée.

> FOCUS : Ordonnance électronique

Ce qu'il faut retenir : les patients sont prêts à franchir le pas (53%), mais pas encore d'outils fiables à la disposition des professionnels de santé.

> FOCUS : Paiement en ligne et suivi des remboursements 

Ce qu'il faut retenir : 1h30 perdue chaque jour par les professionnels pour encaisser les paiements. Pourtant, patients et médecins semblent encore peu enclins à explorer de nouveaux modes de règlement.

> FOCUS : Téléconsultation

Ce qu'il faut retenir : le sujet divise patients et médecins. Les premiers sont prêts à tenter ce mode de consultation et veulent davantage communiquer avec leur médecin. Les professionnels émettent davantage de réserves et attendent les outils adaptés.

>  Champs libre ! Vos rêves les plus fous pour la médecine de demain

POUR TELECHARGER LA TOTALITE DU BAROMETRE DE LA SANTE NUMERIQUE

https://blog.mondocteur.fr/barometre-2017-de-la-sante-numerique/

 
 
 
 
 
 
3 avril 2017
 
 
 
VIENT DE PARAÎTRE
 
 
 
 
 
 
L’accès aux données de santé est un enjeu stratégique déterminant pour la recherche en France, pour les patients et les citoyens, pour les autorités sanitaires et les professionnels de santé, pour les industriels et pour tous les acteurs opérant dans le champ de la santé.
 
L’exploitation encadrée des données de santé constitue un levier majeur pour la recherche et le développement d’innovations ainsi que pour la mise à disposition de nouvelles technologies en santé. Par ailleurs, l’accès aux données répond à la nécessité pour les entreprises de fournir des études aux autorités, afin de répondre aux exigences d’évaluation, notamment dans le cadre de l’accès au marché, du suivi et de la sécurité en conditions réelles d’utilisation des produits de santé.
 
Un cadre de dialogue a été mis en place au sein d’un groupe de travail réunissant pouvoirs publics et industriels dans le cadre de la mesure 1-5 « Promouvoir une démarche active visant à faciliter l’accès aux données de santé à des fins de santé publique, de recherche et de développement industriel » du Comité stratégique de filière des industries et technologies de santé.
 
Les résultats des travaux approfondis menés par ce groupe de travail entre septembre 2016 et mars 2017, avant la création de l'Institut national des données de santé en avril 2017, sont restitués dans le présent rapport composé :
- d’un guide de l’utilisateur présentant la gouvernance générale des accès au système national des données de santé (SNDS) et les procédures de dépôts de dossiers ; 
- des préconisations du groupe pour l’usage des données du SNDS par les industriels des produits de santé
.
 
 
 

 

 

 

Accidents de la vie courante
71% des Français pensent être suffisamment couverts. 
Seulement 15% des foyers le sont réellement* !


Paris, le 3 avril 2017 - L’arrivée des beaux jours rime avec la reprise des activités propices aux accidents corporels… jardinage, bricolage, sports et loisirs en extérieur. A cette occasion, la MAIF a souhaité faire le point sur le rapport qu’entretiennent les Français avec les assurances couvrant ces accidents de la vie. 



Le sondage réalisé par l’institut YouGov[1] pour la MAIF révèle que plus d’1 Français sur 2 ne se préoccupe pas des accidents de la vie et de leurs conséquences (56%). Pourtant il s’en produit plus de 11 millions chaque année. Ils sont à l’origine de 20 000 décès, bien plus que les accidents de la route (3 461 morts sur la route en 2016). 

«  Les accidents de la vie courante sont un enjeu de santé publique, il est important de le rappeler. Au sein de la MAIF, c’est un sujet qui nous préoccupe depuis de nombreuses années. Nous avons été les premiers à proposer des solutions pour pallier l’absence de prise en charge. Nous continuons à sensibiliser sur la nécessité de se couvrir, en famille, contre les accidents corporels », commente Stéphane Barbot, Responsable d’entité à la Direction Solutions Assurances de Personnes.

Un manque d’informations 
Les accidents de la vie courante sont tous les accidents du quotidien, hormis les accidents de la route et du travail.
Ils sont la 3ème cause de mortalité en France. Ils font chaque année 11 millions de victimes et près de
20 000 décès. 1 500 000 d’entre eux sont dûs à la pratique d’un sport ou d’un loisir. Enfin, ils représentent 5 000 000 de recours aux urgences (15 000 / jour) et 500 000 hospitalisations (source : OBSERVATOIRE MAVIE). 

Face à cette réalité, Les Français concèdent pour plus de la moitié un sentiment de non information (55%) et expriment le souhait d'être davantage informés (55% vs 39%) sur ces accidents de la vie courante.

Le matériel toujours avant l’humain
Globalement, les Français ont le sentiment d’être bien couverts. Pour leurs biens matériels (67 %) mais aussi à titre personnel (71%). Pourtant, ils sont 64 % à ressentir le besoin d’assurer leur voiture en tous risques (source FFSA/GEMA juin 2016 "Marché de l'assurance auto en 2015 »), et seulement 15 % à assurer leur famille (*source FFA ). 

De plus, 1 personne sur 3 a déjà été victime ou témoin d’un accident de la vie. Et ils sont 61 % à penser (à raison) que c'est la compagnie d'assurance qui indemnise la victime. Et pourtant, elles ne sont que 15% à se couvrir.

Déni ? Méconnaissance ? Arbitrage financier ? La question mérite d’être posée.

Les principaux accidents mortels* sont
• Les chutes : 1ère cause de mortalité, 9 400 morts par an ;
• Les suffocations : 3 000 décès par an (les 2/3 chez les + de 75 ans) ;
• Les intoxications : plus de 1 300 morts par an (dont 1 000 d’origine médicamenteuse) ;
• Les incendies : 800 décès par an (75 000 incendies domestiques) ;
• Les noyades : 500 morts par an.                                                                    
[1] A propos de l’étude
Cette étude a été réalisée par YouGov pour la MAIF. 1007 interviews ont été effectuées par Internet du 17 au 20 mars 2017 en France, échantillon national représentatif des Français âgées de 18 ans et plus.

A propos de la MAIF 
5ème assureur automobiles et 5ème assureur habitation (en nombre de véhicules et logements assurés) et 1er assureur du secteur associatif, la MAIF couvre l’ensemble des besoins de ses 3 millions de sociétaires (assurances de biens, prévoyance, santé, assistance, épargne, crédit…). La mutuelle est régulièrement plébiscitée en matière de relation clients où elle arrive en tête des sociétés françaises, tous secteurs confondus. En 2015, le groupe MAIF a réalisé un chiffre d’affaires de 3,365 milliards d’euros. www.maif.fr

 

À LA UNE
 
mythes-régime
 
TOP 10 des mythes en matière de régime
Se peser tous les jours est-il recommandé ? Le sport fait-il vraiment maigrir ? Le gras fait-il grossir ? On fait le point sur les principales idées reçues pour ne pas faire fausse route pendant un régime.
En savoir +
VOUS ALLEZ AIMER !
Une cure pour une perte de graisse accélérée
Une cure d'un mois triple action minceur pour déstocker les graisses localisées, tout en drainant l'organisme. Association exclusive de 3 compléments alimentaires naturels pour maximiser la perte de masse graisseuse et de poids.
Je découvre
 
 
LE DOSSIER DU MOMENT
graisse-bras
Comment perdre la graisse sous ses bras ?
Ce petit amas graisseux situé sous nos bras survit à la plupart des régimes et exercices physiques. Alors, voici des méthodes efficaces pour l'éliminer et sculpter vos bras.
Lire la suite
À LA UNE
 
gelée-royale
 
5 bienfaits insoupçonnés de la gelée royale
La gelée royale, produite par la sécrétion des abeilles ouvrières de la ruche, est utilisée depuis l’Antiquité pour ses bienfaits. Mais que nous apporte-t-elle concrètement ?
En savoir +
VOUS ALLEZ AIMER !
Votre livre "les secrets minceur des plantes" offert !
Perdez 2 tours de taille grâce à votre livre offert sur les secrets minceur des plantes, il vous suffit de décrire votre alimentation en 10 secondes ! C'est par ici :
Je découvre
 
 
LE DOSSIER DU MOMENT
aliments remplacer viande
Top 10 des aliments qui peuvent remplacer la viande
Manger de la viande est loin d'être une obligation ! Au contraire, l'excès de viande rouge peut être néfaste pour la santé. Voici 10 aliments pour la remplacer au quotidien.
Lire la suite
 

 

 

 

Publications

Recherche d'articles

Dernières Nouvelles

Publié le 04/08/2017, 07:36 par Claire Mollien
L’activité détonne au sein de cette contrée de Vernoux en Vivarais. Voilà la deuxième année qui s’annonce pour
Publié le 04/08/2017, 07:34 par Claire Mollien
Les samedi 1er juillet et dimanche 2 juillet, la commune de St Romain de Lerps était en ébullition. Une
Publié le 04/08/2017, 07:31 par Claire Mollien
Alboussière - Une belle Fête des Écoles entre les gouttes Dès le début d’après-midi de samedi 1er juillet, tous les enfants et leurs...