Publications

Recherche d'articles

Dernières Nouvelles

Publié le 28/01/2020, 15:39 par Claire Mollien
d-autres-lectures-concernant-les-retraites-l-immobilier-l-environnementMerci Pierre-Jean Llorens pour tous ces partages dès ce début d'année ... Etude : Quelle image les Français ont-ils du logement...
Publié le 28/01/2020, 15:03 par Claire Mollien
Bonjour à toutes et à tous, Certain(es) diront : "Le Réseau du Triangle n'est plus ce qu'il était"!. Ils n'auront pas tort. Les...
Publié le 28/01/2020, 15:24 par Claire Mollien
debut-d-annee-quelles-sont-les-pistes-les-tendancesavec, comme toujours, un immense merci à Pierre-Jean Llorens pour son active participation à cette revue de presse sociale plutôt...

80% des Français vont travailler même en étant malades

53% des femmes et 58% des hommes vont d'abord chez leur pharmacien avant leur médecin

Les hommes se disent plus robustes que les femmes face à la maladie

1 homme sur 2 déclare ne jamais être en arrêt de travail

Pharmao, la première application d'envoi d'ordonnances en officine et de digitalisation des officines, a interrogé plus de 1.300 personnes afin de connaître le comportement des travailleurs Français face à la maladie.

Lien officiel :  http://www.pharmao.fr/

*Méthodologie et profils : Pharmao a interrogé 1.312 personnes sur le réseau social Facebook durant la période du 3 au 12 octobre 2016. Profils des personnes interrogées : 52% de femmes et 48% d'hommes. Âges compris entre 18 et 24 ans : 41% - Entre 25 et 39 ans : 34% - Entre 40 et 59 ans : 25%.

"Aujourd'hui, le simple fait de tomber malade occasionne de nombreux problèmes professionnels pour les Français. Que ce soit pour obtenir un rendez-vous rapide chez leur médecin, récupérer leurs médicaments en pharmacie mais également perdre un temps de travail précieux".

Nicolas Schweizer, fondateur de Pharmao

Le travail avant tout !

Les employeurs peuvent être satisfaits ! Les femmes et les hommes sont consciencieux même lorsqu'ils tombent malades puisque 67% des deux sexes font passer leur travail avant de penser à se soigner.

Quand vous sentez que vous allez tomber malade que faites-vous ?

Réponses

Femmes

Hommes

Je reste chez moi pour me reposer avant d'être complètement malade

33%

33%

Je vais travailler quand-même

67%

67%

     

Le pharmacien ... mon sauveur !

Les femmes et les hommes ont une attitude semblable lorsqu'ils tombent malades. En effet, 53% des femmes et 58% des hommes ont le réflexe de se rendre chez leur pharmacien pour prendre conseils.  Il est à noter que l'automédication est bien présente pour 23% des femmes contre 17% chez les hommes et arrive en deuxième choix.

Quand vous êtes malade :

Réponses

Femmes

Hommes

J'attends que ça passe

6%

17%

Je demande conseil à mon pharmacien

53%

58%

Je vais chez le médecin immédiatement

18%

8%

J'essaie de me soigner par moi-même

23%

17%

     

La gestion des médicaments

67% des hommes versus 62% des femmes se rendent eux-mêmes à la pharmacie pour acheter leurs médicaments. 11% des femmes et 25% des hommes ont le réflexe d'utiliser les médicaments qui se trouvent dans leur pharmacie avant d'effectuer une quelconque autre démarche.

Pour vos médicaments :

Réponses

Femmes

Hommes

Je demande à quelqu'un de prendre mes médicaments

22%

8%

Je me rends moi-même à la pharmacie

62%

67%

Je ne prends que des remèdes naturels ou rien du tout

5%

0%

J'utilise ceux à ma disposition

11%

25%

     

La priorité entre la santé et le travail

Les Français semblent être très impliqués dans leurs fonctions puisque 90% des hommes se rendent à leur travail même souffrants ainsi que 70% des femmes. Finalement, peu de personnes demande un arrêt de travail à un médecin. En revanche, on note un pourcentage d'obtention d'arrêt de travail plus important chez les femmes (18%) contre 10% chez les hommes.

Pour votre travail :

Réponses

Femmes

Hommes

Je continue à aller travailler tant que je peux le faire sans trop de difficultés

70%

90%

Je demande à pouvoir travailler à distance depuis chez moi

12%

0%

Je demande un arrêt de travail tout de suite pour rester chez moi

18%

10%

     

Les femmes plus sujettes aux maladies que les hommes

25% des hommes déclarent ne jamais être malades, ce qui n'est pas vérifié chez les femmes (0%). La majeure partie des personnes comptabilise entre 4 à 8 jours de maladie et cela se vérifie pour 33% des femmes interrogées contre 34% des hommes.

En une année, combien de jours êtes-vous malade ? 

Réponses

Femmes

Hommes

Aucun jour de maladie

0%

25%

1 à 3 jours de maladie

11%

25%

4 à 8 jours de maladie

33%

34%

10 à 15 jours de maladie

33%

8%

Plus de 15 jours de maladie

23%

8%

     

50% des hommes n'enregistrent aucun jour d'arrêt maladie sur une année complète

50% des hommes ne s'absentent jamais de leur poste de travail versus 28% des femmes. La moyenne de jours d'absence est de 4 à 8 jours chez les femmes pour 39%, et 25% chez les hommes. Il est à noter que les hommes  sont moins nombreux que les femmes à s'absenter plus de 10 jours.

En une année, combien de jours êtes-vous arrêté(e) ?   

Réponses

Femmes

Hommes

Aucun jour d'absence

28%

50%

1 à 3 jours d'arrêt

17%

17%

4 à 8 jours d'arrêt

39%

25%

10 à 15 jours d'arrêt

16%

8%

Plus de 15 jours d'arrêt

0%

0%

     

A propos de Pharmao

Avec déjà plus de 50.000 téléchargements et disponible sur iPhone et AndroidPharmao est d'abord une application mobile permettant aux utilisateurs de gagner un temps précieux dans leur pharmacie. Pharmao permet d'envoyer la photo d'une ordonnance à la pharmacie de son choix. Le pharmacien recontacte ensuite la personne lorsque la commande est prête pour venir la récupérer en officine et propose ainsi un service Click&Collect performant. Pharmaopermet à toutes les pharmacies d'être présentes à la fois sur Internet et sur smartphone. Chaque utilisateur dispose ainsi de l'ensemble des informations d'une officine : horaires d'ouverture, coordonnées, promotions, prises de rendez-vous, etc. Pharmao propose également un outil d'analyse du comportement client permettant aux pharmaciens de connaître le temps passé dans son officine, la fréquence des visites, les zones chaudes et froides ou le parcours du client. L'ensemble de ces services est proposé aux officines sous la forme d'un abonnement de 49€ par mois.

En seulement une année, Pharmao est déjà présent en France et en Côte-d'Ivoire, et sera prochainement lancé en Belgique et en Tunisie et ambitionne d'atteindre plus de 500 pharmacies adhérentes et plus de 3.000 d'ici 5 ans.

Pharmao a été créée en 2015 par Nicolas Schweizer, ancien étudiant à l'EEMI, l'école de  Xavier Niel, Jacques Antoine Granjon et Marc Simoncini. Pour en savoir plus : http://www.pharmao.fr/