Publications

Recherche d'articles

Dernières Nouvelles

Publié le 21/08/2019, 08:38 par Claire Mollien
des-lectures-de-l-humour-finissons-le-mois-d-aout-en-beauteAvec un grand merci à Pierre-Jean Llorens pour son implication, ses recherches, ses trouvailles, ses lectures et blagues en partage,...
Publié le 13/08/2019, 08:19 par Claire Mollien
Saint-Barthélémy Grozon - Reportage Interview Une histoire humaine, un parcours de vie
Publié le 13/08/2019, 08:14 par Claire Mollien
un-mois-de-juillet-2019-resume-des-publicationsHebdo de l'Ardèche, Terre Vivaroise, des articles sur diverses communes : Saint-Barthélémy-Grozon, côté Vallée du Doux, Boffres,...

Pour notre client (basé à Lyon) société industrielle de premier ordre nous recherchons le candidat suivant :

-Chef de projet technique sur technologies Microsoft : C#, .NET, 1 ou 2 ans d'exprience

Le poste est proposé à 35/40 ke en CDI client final

Si vous êtes interessés, merci de nous faire parvenir un CV,

 

Hervé Dulaire

IT Resourcer

ITProject-search

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

Lire la suite

 

Lire la suite

 

Sélection d’offres d’emploi sur mesure

 
Hays
Chargé de communication externe H/F

Hays · Région de Lyon, France

Marie-Françoise  

1 relation travaille ici

 
 
Fondation pour l'Université de Lyon
Chargé(e) de mission IFMA

Fondation pour l'Université de Lyon · Lyon, Auvergne-Rhône-Alpes, France

Stéphane  

1 relation travaille ici

 
 
ResMed
Web Coordinator Junior / Coordinateur Web Junior H/F

ResMed · Saint-Priest, FR

clock icon  

Soyez parmi les 20 premiers candidats

 
 
Descours & Cabaud
ASSISTANT DE DIRECTION H/F

Descours & Cabaud · Lyon, Auvergne-Rhône-Alpes, France

Descours & Cabaud  

2 anciens étudiants travaillent ici

 
 
Maison d'Izieu, Mémorial des enfants juifs exterminés
Chargé(e) de documentation et de la coordination culturelle

Maison d'Izieu, Mémorial des... · Izieu, Rhône-Alpes, France

LinkedIn  

Candidature simplifiée

 
 
Bureau Veritas Group
Chargé de recrutement (F-H)

Bureau Veritas Group · Région de Lyon, France

Cécilia  

1 relation travaille ici

 
 
C3C MOBILITY
conseiller(e) technicien(ne) cycle

C3C MOBILITY · 176, Grande Rue, 69600 Oullins

clock icon  

Soyez le premier candidat à postuler

LinkedIn  

Candidature simplifiée

 
 
Arval France - BNP Paribas Group
Chargé de clientèle back office Lyon H/F CDD

Arval France - BNP Paribas Group · Lyon, FR

clock icon  

Soyez parmi les 2 premiers candidats

 
 
DELTA PRODUCTION
Rédacteur vocal

DELTA PRODUCTION · Lyon 09, Rhône-Alpes, France

clock icon  

Soyez parmi les 13 premiers candidats

LinkedIn  

Candidature simplifiée

 
 
OREXAD
Responsable Communication H/F

OREXAD · 61, Avenue Tony Garnier, Lyon, B9 69007, FR

check icon  

Compétences correspondantes : Marketing, Communication d’entreprise, Communication et 10 de plus

LinkedIn  

Candidature simplifiée

 
Voir plus d’offres d’emploi

 

LA MARQUE AU MOULIN ROSE RECRUTE

La marque visionaire de vente à domicile Au Moulin Rose recrute de nouvelles égeries partout en France pour 2019. 

Plus de 1000 posts de vendeuses à domicile avec une formation diplomante à la clé sont à pourvoir cette année. 

 

De nouvelles offres d'emploi ont été publiées depuis 7 jours sur Meteojob.com.

Dans le domaine : Marketing / Communication

30+ nouvelles offres d'emploi - Rhône-Alpes

 

 

Canicule : comment les employeurs tentent de vous mettre au frais
Piscine, Mister Freeze, brumisateurs, douche, télétravail ou horaires aménagés... Certains employeurs bienveillants trouvent des moyens parfois surprenants pour faire baisser le thermomètre au bureau. La rédaction de Cadremploi en a repéré quelques uns.
Lire la suite

 

Orthographe et grammaire au travail : les recruteurs deviennent encore plus nuls que les candidats

58% des offres d'emploi ont au moins 3 fautes

63% des CV contiennent 7,5 fautes de Français en moyenne

51% des Français ont conscience de leurs lacunes rédactionnelles

87% des Français se relisent pour corriger les fautes en 2019 alors qu'ils étaient 94% en 2015

98% considéraient orthographe et grammaire comme importantes en 2015... ils ne sont plus que 77% en 2019

68% des Français pensent que de nombreux métiers ne nécessitent pas d'être bon à l'écrit

95% des Français n'ont jamais été informés de leurs erreurs par un recruteur

Seulement 31% demandent une aide extérieure pour corriger un CV ou une lettre de motivation

Paris, 25 juin 2019

En cette période d'examens, Qapa.fr, l'agence d'intérim 100% online, s'est intéressée aux compétences rédactionnelles des candidats et des recruteurs. Une analyse basée sur 2 000 annonces et plus de 3 000 CV ainsi qu'un sondage mené auprès de 4,5 millions de candidats qui montre que les Français sont en totale perte de vitesse à l'écrit.

Lien officiel : www.qapa.fr

* Méthodologie : Analyse basée sur deux enquêtes réalisées en septembre 2015 et en juin 2019. Plus de 1 000 annonces déposées par les employeurs et recruteurs en août 2015 ainsi que 1 500 CV et lettres de motivation de plus de 3 millions de candidats. Ainsi que 1 000 annonces en juin 2019 sur plus de 450.000 offres d'emploi, toutes fonctions confondues, déposées par plus de 135 000 recruteurs sur Qapa.fr (commerçants, artisans, TPE, PME, grosses entreprises) ainsi que 1 500 CV et lettres de motivation sur une base de plus de 4,5 millions de candidats. Toutes les informations mises en avant par les candidats et par les recruteurs sont déclaratives.

Des recruteurs qui redoublent...

Accords hasardeux, coquilles oubliées à la relecture, fautes de frappe, mauvaise ponctuation,... en 2015, 40% des offres d'emploi contenaient en moyenne 3 fautes d'orthographe et de grammaire.  En 2019, c'est l'hécatombe Les offres d'emploi qui ont plus de 3 fautes sont montées à plus de 58% !

Et des candidats aussi !

En 2015, 58% des CV étaient remplis de 15 erreurs orthographiques et grammaticales. Avec un grand nombre de fautes d'accents, de ponctuation et de fautes d'orthographe.

En 2019, les choses n'ont pas vraiment évoluées en bien. En moyenne, 63% des CV contiennent 7,5 fautes de Français. Les candidats font donc moins de fautes mais ils sont malheureusement plus nombreux à en faire.  

Les Français perdent confiance en leurs compétences rédactionnelles

Si en 2015, 60% des Français considéraient être assez doués en orthographe et en grammaire, ce n'est plus du tout le cas en 2019. En effet, plus de 51% admettent et ont conscience de leurs lacunes et savent qu'ils font des fautes lorsqu'ils écrivent.

Lorsque vous écrivez un CV ou une lettre de motivation, pensez-vous faire des fautes d'orthographe ou de grammaire ?

Réponses

2015

2019

Oui

39%

51%

Non

61%

49%

Moins confiants mais plus paresseux !

Paradoxalement, les Français sont moins prudents et moins assidus pour éviter leurs erreurs. Ainsi, 87% déclarent se relire plusieurs fois afin de corriger leurs fauteséventuelles en 2019 alors qu'ils étaient plus de 94% à le faire en 2015.

Après avoir rédigé un CV ou une lettre de motivation, vous relisez-vous plusieurs fois pour corriger les fautes d'orthographe ?

Réponses

2015

2019

Oui

94%

87%

Non

6%

13%

La grammaire et l'orthographe de moins en moins importantes

Si les aptitudes professionnelles sont évidemment primordiales pour décrocher un emploi, les compétences rédactionnelles semblent l'être beaucoup moins pour les Français. En effet, l'orthographe et la grammaire avaient un rôle crucial pour 98% des Français en 2015 et ils ne sont plus que 77% à le penser en 2019.

Pensez-vous que la grammaire et l'orthographe sont importantes pour décrocher un job ?

Réponses

2015

2019

Oui

98%

77%

Non

2%

23%

Après l'épreuve obligatoire du CV et de la lettre de motivation, l'orthographe et la grammaire perdent clairement de leur intérêt. Ainsi, plus de 68% des Français déclarent qu'être bon en écriture n'est pas nécessaire pour de nombreux métiers. Un chiffre qui explose et qui n'était que de 51% en 2015.

Pensez-vous qu'il existe des métiers pour lesquels être "bon en orthographe" n'est pas nécessaire

Réponses

2015

2019

Oui

51%

68%

Non

49%

32%

A qui la faute ?

Les recruteurs étant sans doute aussi doués que les candidats, rares sont les personnes qui détectent les fautes dans un CV ou une lettre de motivation. De ce fait,95% des candidats déclarent qu'un recruteur n'est jamais revenu vers eux concernant des erreurs rédactionnelles (93% en 2015).

Un recruteur vous a-t-il déjà dit que votre CV et/ou votre lettre de motivation comportai(en)t des fautes d'orthographe ?

Réponses

2015

2019

Oui

7%

5%

Non

93%

95%

Relire, relire et relire encore !

Lorsque l'on manque de confiance en soi, mieux vaut demander un avis extérieur. Malheureusement, les Français le font de moins en moins souvent. 36% déclaraient demander de l'aide en 2015 et ils ne sont plus que 31% à le faire en 2019. Même constat pour les personnes qui le font de temps en temps et qui passent de 43% en 2015 à 47% en 2019. Les 21% qui ne faisaient confiance qu'à eux-mêmes en 2015 sont à présent 22% en 2019.

Pour éviter les erreurs, demandez-vous à quelqu'un de corriger votre CV ou lettre de motivation ?

Réponses

2015

2019

Oui, toujours

36%

31%

De temps en temps

43%

47%

Non, jamais

21%

22%

A propos de Qapa.fr

Qapa.fr est le partenaire emploi de tous les Français. 100% positif 0% souci. Qapa.fr rassemble aujourd'hui 4,5 millions de candidats, 200.000 nouveaux inscrits chaque mois dans tous les secteurs et dans toute la France. En 2016, Qapa.fr a lancé le 1er service de recrutement d'intérimaires en temps réel 100% digital et mobile.

 

3 techniques pour bien recruter grâce aux nouvelles technologies

Cela pourrait paraître paradoxal : dans le domaine du recrutement, où la dimension humaine est fondamentale, les nouvelles technologies ont pris une importance immense. Plus de 9 recruteurs sur 10 passent par des sites d’offres d’emploi, un sur deux a pris le réflexe de « googliser » les candidats... Bref, au XXIè siècle on recrute « techno ». Mais au-delà de ces outils de base, Internet et les réseaux sociaux permettent de recruter beaucoup plus finement.

1. LE RECRUTEMENT « AFFINITAIRE » : L’ACCENT SUR LA PERSONNALITÉ

Ils s’appellent Cosh ou Monkey Tie, et ces sites de recrutement d’un genre nouveau partent d’un constat simple : ce qui préoccupe le plus une entreprise qui recrute n’est plus le niveau de diplôme, ou les compétences techniques d’un candidat mais son « savoir-être ». Et la question « va-t-il s’intégrer dans l’équipe ». D’où l’idée de ces startups : qualifier les candidats à l’aide de questionnaires de personnalités poussés.

2. LE RECRUTEMENT « PRÉDICTIF » : LE ROBOT-RECRUTEUR

Un algorithme ferait-il un bon DRH ? On n’en est pas encore là... Mais le recrutement prédictif est une vraie tendance, portée par des entreprises comme Kudoz, AssessFirst ou même... Pole Emploi. L’idée ? Laisser l’algorithme faire le premier tri, pour gagner du temps et ne rencontrer que les candidats les plus prometteurs. Le risque : ne recruter que des clones...

3. LE RECRUTEMENT « SOCIAL » : NETWORKING 2.0

Pour trouver un job (ou le bon candidat), c’est bien connu : il faut avoir un réseau. Et désormais les réseaux sont sociaux : LinkedIn bien sûr, mais aussi Facebook, ils ont remplacé les bonnes vieilles bases de données de CV d’antan. Mais si les utiliser pour les recruter est désormais une évidence, en tirer le meilleur parti n’est pas forcément évident...

 

 

Pour notre client (basé en CORSE) société industrielle de premier ordre nous recherchons le candidat suivant :

-Chef de projet SAP Logistique (MM PP SD) : Salaire cible 50/60 ke

Si vous êtes interessés, merci de nous faire parvenir un CV,

 

Hervé Dulaire

IT Resourcer

ITProject-search

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

Trouver un job d’été en Rhône Alpes, un jeu d’étudiant avec Student Pop ! COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 17/06/2019 Quand un étudiant se retrouve sur la plage l’été, c’est rarement pour buller... Ils seraient ainsi 70% à occuper un emploi saisonnier, principalement pour financer leurs études (53%) ou, justement, pouvoir s’offrir des vacances1 ! Pour les aider à le trouver, Student Pop, le spécialiste du job étudiant, dévoile sa carte de France des petits boulots d’été qualifiés et bien rémunérés.

 

Les jobs étudiants saisonniers nécessitent pour la plupart de déposer des CV sur la période de février, mars à avril. Mais les désistements de dernière minute, ça existe ! Il n’est donc jamais trop tard pour tenter sa chance. Et pour les étudiants qui n’ont pas encore trouvé de jobs étudiants, il y a Student Pop ! Plus de 10 000 jobs d’été Student Pop à pourvoir dans toute la France Trouver son job d’été, rien de plus simple avec la Carte de France Student Pop, qui répertorie, région par région, les types de missions. La tournée des Kids : le job d’été de rêve pour les étudiants ! Student Pop est partenaire de Lagardère Active Événements, qui fait appel à ce spécialiste du recrutement étudiant pour trouver les animateurs de son opération phare de l’été : « La tournée des kids à la Plage ». Un événement incontournable pour les familles, porté par les chaînes enfants du groupe, TiJi, Gulli et Canal J. En tout, 15 étudiants mobilisés tous les jours dans 8 stations balnéaires du sud de la France et pendant 3 semaines. Une mission ludique et originale, qui convient à tous ceux qui apprécient le contact avec les plus jeunes et ont à cœur de leur faire plaisir.

 

Avec Student Pop, des jobs d’été variés et bien rémunérés ! Vendre des glaces sur la plage ou servir dans un restaurant d’altitude : sur le papier, le job d’été peut faire rêver. Dans la réalité, si les annonces pullulent, les demandes aussi. Alors, plutôt que de passer des heures à envoyer des CV ou à faire le tour des hôtels, campings, centres aérés et restaurants des villes touristiques, l’autre option est de s’inscrire sur le site studentpop.fr. Là, l’étudiant a accès à des petits boulots bien qualifiés, sans bouger de chez lui. Grâce à une rencontre préalable réalisée avec l’étudiant, les équipes de Student Pop sont en mesure de prendre en compte ses aspirations, compétences et contraintes, afin de lui faire des propositions personnalisées. Mais ce n’est pas tout ! Student Pop travaille avec plus de 700 entreprises. La plupart d’entre elles organisent chaque année des animations estivales partout en France, qui permettent à Student Pop de proposer des missions très variées dans l’animation commerciale, la logistique, l’événementiel ou encore la vente. De quoi changer de la plonge ! Ainsi, on peut devenir ambassadeur d’une marque le temps d’un été, animateur sur un stand lors d’un festival ou vendeuse en boutique, mais aussi promouvoir une nouvelle application mobile auprès des vacanciers. Et plus besoin de passer un entretien avec son futur employeur : c’est la mission qui vient à lui et non plus l’inverse. De plus, grâce à son modèle digital, Student Pop parvient à proposer des rémunérations 30% supérieure au SMIC et règle ses étudiants dans les 5 jours qui suivent leur mission : de quoi passer un bel été et se mettre un petit capital de côté pour la rentrée.

 

Toujours à la recherche de profils dynamiques, souriants, rigoureux et motivés, Student Pop, le spécialiste du job étudiant, donne accès à des missions courtes ou de plus longue durée partout en France et toute l’année. Pour postuler, il suffit de s’inscrire sur le site studentpop.fr

 

LES CHIFFRES CLÉS STUDENT POP • 60K étudiants dans la communauté Student Pop • 50K missions depuis son lancement (x4 en 2018) • 700 clients grands groupes, maques & startups • 40% des clients acquis par recommandation d’autres clients

 

QUELQUES MOTS SUR STUDENT POP…

Lancé en 2016, Student Pop propose à des étudiants des missions courtes qui correspondent à leur profil et à leurs centres d’intérêt. Grâce à son application mobile, les étudiants n’ont plus à postuler : ils reçoivent des propositions de missions rémunérées qu’ils n’ont qu’à accepter ou refuser en fonction de leurs disponibilités. Student Pop est présent dans 35 villes françaises. Audelà d’une simple mise en relation, la startup offre aux entreprises un accompagnement personnalisé pour leur besoin en événementiel, animation commerciale, préparation de commande et vente. De nombreuses entreprises ont déjà fait confiance à Student Pop pour son expertise et son approche innovante, parmi lesquelles Lagardère, la RATP, Danone, Leroy Merlin, BlaBlacar, Deliveroo, Frichti, Sézane, Princesse TamTam et bien d’autres. En savoir plus sur www.studentpop.fr

 

Lecture numérique : que font et veulent (vraiment) les Français ?

72% des Français lisent de plus en plus de contenus numériques

53% des Français plébiscitent un accès payant : 28% à l'acte et 25% par abonnement

53% des Français ne trouvent pas facilement leurs lectures via les solutions physiques

59% des femmes et 66% des hommes pensent que le numérique peut « sauver » la lecture

Quels acteurs doivent développer l'accès à la lecture numérique ?

N°1 Les opérateurs et fournisseurs d'accès avec 58%

N°2 : Les éditeurs avec 57%

N°3 : Les médias avec 40%

Youboox, la première application française de lecture en streaming, a voulu savoir comment les Français appréhendaient en 2019l'accès à la lecture numérique.Un sondage* mené auprès de plus de 16.050 personnes qui dévoile des informations nouvelles sur l'accès aux contenus, les acteurs possibles, les budgets et les raisons de cet engouement pour la lecture numérique.

Lien officiel https://youboox.fr/

Les lecteurs numériques grossissent les rangs

Avec l'avènement des technologies numériques, les Français sont de plus en plus nombreux à pouvoir accéder à la lectureAinsi, plus de 72% déclarent lire de plus en plus de contenus via des supports numériques. Dans le détail, il est intéressant de voir que les hommes sont en plus grand nombre (76%) que les femmes (68%).

Lisez-vous de plus en plus de contenus numériques (livres, magazines, journaux, romans, etc.) ?

Réponses

Global

Femmes

Hommes

Oui

72%

68%

76%

Non

28%

32%

24%

Un accès payant ou gratuit ?

Si 47% des Français pensent que l'accès aux livres numérique doit être totalement gratuit, les 53% restant considèrent qu'il est tout de même nécessaire de payer. Ainsi, 28% préfèrent avant tout l'option d'un paiement à l'acte et 25% une solution d'abonnement.

Selon vous, l'accès aux livres numériques doit être :

Réponses

Global

Femmes

Hommes

Gratuit

47%

44%

51%

Payant à l'acte

28%

29%

26%

Payant sur abonnement

25%

27%

23%

Recherche lectures désespérément...

Malgré les nombreuses solutions physiques pour accéder à la lecture (librairie, bibliothèques, kiosques, etc.)53% des Français avouent avoir des difficultés pour trouver facilement leur bonheur. Les hommes sont encore une fois plus nombreux (56%) à déclarer ne pas trouver facilement les lectures qui les intéressent ainsi que 51% des femmes.

Arrivez-vous à trouver facilement les lectures qui vous intéressent autour de vous (librairie, bibliothèque, kiosques, etc.) ?

Réponses

Global

Femmes

Hommes

Oui

47%

49%

44%

Non

53%

51%

56%

Plus facile avec le numérique

Grâce au numérique, 55% des femmes et 59% des hommes déclarent pouvoir trouver beaucoup plus facilement les livres et les lectures qui les intéressent, soit au global plus de 57% des Français.

Trouvez-vous plus facilement tous les livres qui vous intéressent grâce à la lecture numérique ?

Réponses

Global

Femmes

Hommes

Oui

57%

55%

59%

Non

43%

45%

41%

Le sauveur numérique

Presque 2 Français sur 3 pensent que l'accès aux livres numériques est une des solutions pour « sauver » la lecture. Un sentiment plus fort chez les hommes (66%) que chez la gent féminine (59%).

Selon vous, l'accès aux livres numériques peut-il sauver la lecture ?

Réponses

Global

Femmes

Hommes

Oui

63%

59%

66%

Non

37%

41%

34%

Quels acteurs pour le numérique ?

A la question, « quels sont les 3 acteurs les plus légitimes pour développer l'accès à des offres de contenus numériques ? », les Français sélectionnent clairement trois entités. A la première place arrivent les opérateurs et fournisseurs d'accès avec 58% des votes, juste devant les éditeurs avec 57% et suivis par les médias qui enregistrent 40%.

Selon vous, quels sont les 3 acteurs les plus légitimes pour développer l'accès à des offres de contenus numériques ?

Réponses

Global

Femmes

Hommes

Les éditeurs

57%

59%

55%

Les marques et grands groupes

30%

26%

33%

Les opérateurs et fournisseurs d'accès

58%

57%

58%

Les médias

40%

42%

37%

Les institutions

7%

8%

6%

Autre

3%

3%

2%

A quel prix ?

Côté budget, les Français ne sont pas prêts à dépenser toutes leurs économies pour lire. En effet, 31% seraient disposés à payer entre 2 et 5 euros par mois pour accéder à des contenus numériques. 27% pourraient aller jusqu'à 5 et 10 euros et 26% ne dépasseraient pas 2 euros.

Quel prix mensuel seriez-vous prêt(e) à payer pour accéder à des contenus numériques ?

Réponses

Global

Femmes

Hommes

Jusqu'à 2

26%

21%

30%

Entre 2 et 5

31%

27%

34%

Entre 5 et 10

27%

33%

21%

Entre 10 et 15

14%

16%

13%

Plus de 15

2%

3%

2%

Le fun d'abord !

Si les Français aiment lire, c'est avant tout pour le plaisir. En effet, plus de 59% des femmes et 51% des hommes se divertissent grâce à la lecture. Seulement,42% des Français le font pour apprendre ou comprendre un sujet en particulier.

En règle générale, quand vous lisez vous préférez :

Réponses

Global

Femmes

Hommes

Vous divertir

55%

59%

51%

Apprendre et comprendre

42%

39%

44%

Autre

3%

2%

5%

*Méthodologie : enquête réalisée auprès de 16.058 personnes représentatives de la population nationale française âgées de 18 ans et plus. Sondage effectué en ligne, sur le panel propriétaire BuzzPressFrance, selon la méthode des quotas, durant la période du 4 au 12 juin 2019. Profils des personnes interrogées : 51% de femmes et 49% d'hommes répartis sur l'ensemble du territoire français. Tranches d'âges : 8% de 18-24 ans, 21% de 25-34 ans, 39% de 35-44 ans, 28% de 45-54 ans et 4% de plus de 55 ansToutes les informations mises en avant par les personnes interrogées sont déclaratives

Youboox en 4 chiffres :

Plus de 170 000 titres dans le catalogue

200 titres de presse (quotidiens et magazines, français et étrangers)

700 éditeurs partenaires  

300 000 abonnés payants

A propos de Youboox

Avec 300 000 abonnés payants, Youboox est le premier service de lecture en streaming francophone, utilisé dans 154 pays. L'application et la plateforme web permettent d'accéder, sur smartphone, tablette, liseuse ou ordinateur,et ce même hors connexion, à un catalogue de plus de 170 000 œuvres numériques dans tous les genres (quotidiens, magazines, romans, bandes dessinées, guides pratiques, guides de voyage, essais...) apportés par plus de 700 éditeurs.

Membre de Tech'InFrance, du Galion Project et du Réseau Entreprendre, Youboox bénéficie également du soutien de la Région Ile de France et de Bpifrance. http://www.youboox.fr

 

Pourquoi l’intrapreneuriat ne se développe-t-il pas plus vite ?

par Xavier Hollandts, professeur en stratégie et entrepreneuriat à KEDGE

A l’heure où l’innovation est devenue indispensable dans la stratégie des entreprises, l’intrapreneuriat apparait comme un moyen de favoriser ce processus. Xavier Hollandts, professeur en stratégie et entrepreneuriat à KEDGE, en analyse les enjeux.

Selon Xavier Hollandts, dans une interview pour Xerfi Canal, la volonté des entreprises à développer l’intrapreneuriat s’explique par « la rapidité et le coût moins élevé du développement de l’innovation en interne », et constate par ailleurs que cette approche « vient fidéliser des compétences et attirer de nouveaux talents, tout en bousculant les méthodes traditionnelles de management et en introduisant de nouvelles pratiques managériales ».

En termes de défis intrapreneuriaux, Xavier Hollandts indique l’importance des enjeux managérial, juridique et liés à la culture d’entreprise. « Il faut adopter une posture de laisser faire managérial, introduire de la souplesse car l’intrapreneuriat est une prise de risques... Il est question également de propriété intellectuelle, à savoir si l’idée appartient à l’entreprise ou à l’intrapreneur... Il est nécessaire que les organisations passent à une culture de la confiance, ce qui impose pour certains une vraie révolution managériale ».

« Les bonnes pratiques pour favoriser l’intrapreneuriat seraient de faire en sorte que les dirigeants soient plus des facilitateurs que des managers, de déterminer un statut juridique et de développer un ADN intrapreneurial au sein de l’organisation », conclut l’expert en intrapreneuriat.

Xavier Hollandts est à votre disposition pour toute demande d'interview ou reportage sur ce sujet d'actualité.

Voir l’intégralité de l’interview XERFI : https://kedge.edu/insights/pourquoi-l-intrapreneuriat-ne-se-developpe-t-il-pas-plus-vite

En savoir plus sur Xavier Hollandts :
Docteur et HDR en Sciences de Gestion, Xavier Hollandts enseigne l’entrepreneuriat et la stratégie à KEDGE. Il accompagne également les étudiants dans la construction de leur business model et notamment grâce à l’incubation. Ses recherches se concentrent sur la gouvernance des entreprises et les questions de théorie de la firme. Spécialiste des questions agricoles, il intervient régulièrement dans les médias. Depuis mars 2012, il assure coordination de la chaire de recherche Alter-Gouvernance (www.alter-gouvernance.org). Ses travaux ont notamment été publiés dans Corporate Governance, Journal of Institutional Economics, la Revue Française de Gestion, Management International, ou la Revue Française de Gouvernance d’Entreprise.

A propos de KEDGE Business School :
KEDGE Business School est une Ecole de management française de référence présente sur 4 campus en France (Paris, Bordeaux, Marseille et Toulon), 3 à l’international (2 en Chine à Shanghai et Suzhou, et 1 en Afrique à Dakar) et 3 campus associés (Avignon, Bastia et Bayonne). La communauté KEDGE se compose de 12 600 étudiants (dont 25% d’étudiants étrangers), 183 professeurs permanents (dont 44% d’internationaux), 275 partenaires académiques internationaux et 60 150 diplômés à travers le monde. KEDGE propose une offre de 36 formations en management et en design pour étudiants et professionnels, et déploie des formations sur-mesure pour les entreprises au niveau national et international. Membre de la Conférence des Grandes Ecoles et accréditée AACSB, EQUIS et AMBA, KEDGE Business School est une institution reconnue par l'Etat français, avec des programmes visés, et labellisée EESPIG. KEDGE est classée par le Financial Times 35ème meilleure Business School en Europe et 36ème mondiale pour son Executive MBA.
kedge.edu - @kedgebs - Facebook/kedgebs

 

40% des Français estiment que leur entreprise ne prend pas assez en compte l’équilibre entre leur vie privée et professionnelle

Selon une étude Targus, seulement 1 entreprise française sur 4 encourage activement le télétravail et fournit les accessoires numériques nécessaires.

Paris, 29 mai 2019 – 40% des Français estiment que l'entreprise pour laquelle ils travaillent ne prend pas en compte leur équilibre entre vie professionnelle et vie privée, selon une étude réalisée par Targus, leader mondial des accessoires informatiques.

Actuellement, seulement 24% des employés français déclarent que le télétravail est encouragé par leur entreprise qui leur fournit des outils numériques, tels que des smartphones, tablettes et ordinateurs portables, pour pouvoir travailler n’importe où. Au Royaume-Uni, ce chiffre s’élève à seulement 12% ! Les Français ne sont pas les plus à plaindre parmi les pays de l’Union Européenne. 

Malgré un changement législatif dans de nombreux pays, 31% des travailleurs européens en moyenne indiquent que leur entreprise n’autorise toujours par le télétravail, avec 18% qui admettent que ce dernier est certes « autorisé » mais pas « encouragé ». En parallèle, des incohérences subsistent en termes d’installations et d’équipements pour les collaborateurs travaillant sur site : environ 45% des sondés en France affirment que leur entreprise n'offre pas un espace de travail confortable et convivial, avec des équipements récents et technologiques comme des bureaux assis/debout, des sièges modulables et des écrans ajustables, par exemple.

« Le monde du travail est en train de changer. Les employés de tous les secteurs s'attendent à une expérience de travail plus souple et plus enrichissante, qui ne repose pas uniquement sur des horaires stricts du lundi au vendredi entre 9h et 17h » déclare Lisa O'Keeffe, Head of engagement chez Targus. « Cependant, les espaces de travail ne semblent pas adaptés à ce changement, avec des cultures en internes pas encore prêtes à adopter la souplesse que les employés recherchent et apprécient aujourd'hui ».

(Dés)équilibre entre vie professionnelle et vie privée ?

Les employés français et anglais admettent ressentir un manque de soutien de la part de leur entreprise avec 13% et 12% des interrogés déclarant respectivement que leur employeur n’est pas du tout sensible à leur équilibre vie professionnelle / vie privée. Les sondés espagnols sont en revanche les champions du classement avec 34% d’entre eux qui estiment que leur style de vie est respecté par leur entreprise.  

Ce manque d'équilibre apparent conduit plus de 52% des européens actifs à avoir du mal à faire de l'exercice physique à côté de leur activité professionnelle. 43% affirmant "n'avoir pas le temps" et9% citant le stress comme raison principale pour ne pas s’entrainer.

Le manque de temps est aussi évoqué comme la raison principale chez les Français. Ces derniers sont 23% à se dépenser 4 fois par semaine ou plus, contre 45% aux Pays-Bas !

« Comme les employés de tous âges et de toutes générations sont de plus en plus soucieux de leur santé, les modes de vie actifs jouent un rôle important dans leur vie quotidienne. Mais les entreprises doivent encourager davantage des styles de vie plus sains et plus flexibles, en mesure d’avoir un impact clé sur leur business. En effet, si les dirigeants veulent attirer et garder leurs talents, il est important qu'ils évaluent régulièrement leur espace et leurs conditions de travail pour s'assurer qu'ils s’adaptent aux nouvelles tendances de demain. » ajoute Lisa O’Keeffe.

Cette étude a été menée par Targus et réalisée par OnePoll auprès de 7000 salariés hommes et femmes âgés entre 18 et 55 ans et plus, dans sept pays : Royaume-Uni, France, Pays-Bas, Espagne, Afrique du Sud, Suède et Finlande.

À propos deTargus

Depuis la création de la housse du premier ordinateur portable en 1983,Targusest le leader des accessoires informatiques mobiles pour les entreprises et les particuliers. Aujourd'hui,Targuspoursuit cette voie en proposant des solutions innovantes permettant à des utilisateurs en constante recherche de performances d’optimiser leur manière de travailler et ce n'importe quand, n'importe où. La vaste gamme de produitsTargus – sacs, étuis, stations d'accueil et périphériques d'ordinateurs – conçus avec ses technologies brevetées, offrent la protection et la connectivité indispensables au monde connecté d’aujourd'hui. Partenaire de confiance des PME et au côté de plus de 1000 grands groupes internationaux, Targus a plus de 45 bureaux à travers le monde, répartis dans plus de 100 pays. Son siège social se situe à Anaheim, en Californie.

 

Plus que jamais les Français se digitalisent et le niveau d'équipement augmente. Aujourd'hui les Français possèdent en moyenne 5,6 écrans, pour un budget moyen de 2458€.

Mais qui sont ces Français hyper connectés ?

SFAM, le leader de l'assurance multirisques pour la téléphonie et les objets connectés, a analysé les modes de consommations des Français et décrypté 5 profils types :

- Les connectés - 55% de la population
- Les basiques - 24% de la population
- Les déconnectés - 8% de la population
- Les addicts - 7% de la population
- Les décalés - 5% de la population

 

Opportunités
Cap sur les jobs saisonniers !
En 2019, un tiers des projets de recrutement concerne des emplois saisonniers ! Pour ne pas passer à côté de ces opportunités professionnelles, voici quelques conseils et bons plans.
Ça m'intéresse

 Vous inspirer

Toutes les idées sont bonnes à prendre, et les expériences à partager. Une rubrique pour faire le plein de nouveautés et, peut-être, s'ouvrir de nouveaux horizons professionnels.
Chez Pôle emploi
Parcours Emploi Compétences
Découvrez le contrat PEC avec le portrait de Yohan, en formation à la Croix-Rouge française.
Je découvre
Conseil
L'art de se présenter en 5 min
Savoir réaliser un « pitch » est un atout pour séduire les recruteurs.
Ça m'intéresse
 

 Vous informer

Recrutement, carrière, droits et événements : retrouvez toutes les actus qui vous concernent, partout en France. Pour ne plus jamais manquer une opportunité...
J'en profite (Nouvelle fenêtre)
Recrutement
La Poste recrute plus de 3 000 facteurs en 2019 !Malgré la baisse du courrier, facteur reste un métier d’avenir centré sur le service de proximité. 
J'en profite
Je découvre (Nouvelle fenêtre)
Réglementation
Oups !Dans le cadre de la mise en œuvre du droit à l’erreur (loi ESSOC), Pôle emploi s’engage dans une démarche visant à prévenir les erreurs les plus fréquemment commises par les usagers pour éviter qu’ils ne se retrouvent dans des situations préjudiciables.
Je découvre
Ça m'intéresse (Nouvelle fenêtre)
Alternance
Métiers de la banque : plus de 1200 postes en alternanceUne opportunité à saisir pour ceux qui souhaitent intégrer les différents métiers de la banque.
Ça m'intéresse
J'en profite (Nouvelle fenêtre)
Recrutement
ATTILA recrute 100 techniciens de toitureRejoignez un réseau de 95 agences réparties sur le territoire national et composé de 600 collaborateurs.
J'en profite
07JUIN Le service à la personne recrute à Uzès
12JUIN Le Rallye de l'apprentissage à Langres
12/13JUIN Salon des Entrepreneurs 2019 à Lyon
Du 24 MAI.au 21 JUI. Forum emploi Talents Handicap spécial IT-Informatique-Télécoms-WebSalon en ligne
Tous les événements
 

 Vous rendre service

Les infos, outils, services, astuces à ne surtout pas manquer pour faciliter votre retour à l'emploi.