Publications

Recherche d'articles

Dernières Nouvelles

Publié le 18/07/2019, 08:49 par Claire Mollien
c-est-les-vacances-mais-c-est-maintenant-que-se-prepare-la-rentree-professionnelleTous les chiffres de l'emploi pour le 1er semestre 2019
Publié le 26/06/2019, 07:51 par Claire Mollien
Merci Pierre-Jean Llorens pour le partage de cet article bien dans l'air du temps .. Cette chronique est dans la droite ligne et se...
Publié le 26/06/2019, 07:49 par Claire Mollien
la-sante-dans-tous-ses-etats-les-personnes-agees-de-la-lecture-en-partageavec un grand merci à Pierre-Jean Llorens qui trouve encore et toujours du temps, malgré ses nombreuses activités, pour poursuivre le...

et merci Pierre-Jean Llorens, merci Isis, pour vos participations :

https://www.linkedin.com/in/isisderomefortrh/detail/recent-activity/posts/

A l'occasion de ses 30 ans, l'Ecole Valrhona a démarré une collaboration avec l'Ecole Boulle - Ecole Nationale des Arts Appliqués aux Industries de l'Ameublement. Jeunes diplômés de l'Ecole et pâtissiers formateurs ont réalisé de magnifiques œuvres autour du thème de Pâques. A vos côtés pour repousser les limites de la créativité.

 

https://www.linkedin.com/in/isisderomefortrh/detail/recent-activity/

https://www.facebook.com/isisderomefortRH/

 

Pour notre client final localisé dans le département 13 nous cherchons :

- Un développeur Java Full Stack en CDI salaire 50/55 ke

Etes vous actuellement disponible ?
 

Hervé Dulaire

IT Resourcer

ITProject-search

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Visitez notre site : Notre site

 

Pour notre client final localisé en Rhone Alpes (Grand ouest de Lyon) nous cherchons consultant SAP ABAP  :

Le CDI est proposé avec un salaire de 35/45 ke. Il est important d'avoir le permis de conduire car le site n'est pas desservis par les transports en commun

Etes vous actuellement disponible ?

 

Hervé Dulaire

IT Resourcer

ITProject-search

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Visitez notre site : Notre site

 

 

SQLI RECRUTE PLUS DE 100 NOUVEAUX COLLABORATEURS À LYON

L’agence poursuit son évolution sur le marché régional dans un secteur en plein essor

En 2019, SQLI continue de se développer et affirme sa position d’agence d’expérience digitale leader du commerce unifié en recrutant plus de 100 nouveaux collaborateurs pour son entité lyonnaise d’ici la fin de l’année.

Vivre l’expérience SQLI

Veiller à l’épanouissement et à la montée en compétence de ses talents fait partie intégrante de l’ADN de SQLI.

SQLI propose régulièrement des formations certifiantes, telles que Scrum Dev, Scrum Master et Product Owner ; une réelle opportunité pour chacun de s’affirmer et de monter en compétence. Le programme de mobilité professionnelle et géographique du Groupe permet d’évoluer selon ses ambitions. En effet, les évolutions de carrière s’adaptent aux envies des collaborateurs, que ce soit vers la voie de l’expertise ou du management.

Au sein de l’agence de Lyon, cette politique RH se traduit par l’importance toute particulière de mettre à la disposition de ses collaborateurs un environnement de travail alliant performance et convivialité.

Les communautés techniques et fonctionnelles favorisent le partage de connaissances ; chacun peut ainsi acquérir de nouvelles compétences et se maintenir à jour dans un secteur en perpétuelle évolution.

La vie d’agence, notamment avec ses événements mensuels, évolue dans une ambiance unique et dynamique.

Dans le processus de recrutement, les qualités humaines des candidats restent fondamentales :

« Au-delà de l’expérience qui demeure un facteur incontournable dans le choix de nos recrues, SQLI est très sensible au potentiel et à la personnalité des candidats, à leur envie d’apprendre pour grandir dans leur carrière. Rejoindre SQLI, c’est rejoindre un acteur expert de l’expérience digitale et du commerce unifié, domaines en plein essor », témoigne Caroline PARAY, Human Resources Business Partner

Une diversité des métiers, de l’architecture a l’UX design

Dans le cadre de son développement, l’agence SQLI Lyon recherche ses futurs talents.

Au total, ce sont plus de100 postes qui sont à pourvoir : Ingénieurs Concepteurs Développeurs, Architectes Techniques ou encore Lead Developers spécialistes des technologies Java EE, PHP, iOS/Android, cross-platform, Node.js, Angular, DevOps, Magento, Proximis.

Sont également recherchés des profils en UX/UI et Analytics, ainsi que des profils de Business Analysts/Product Owners et Chefs de Projets digitaux/Scrum Masters.

Les offres correspondent principalement à des profils Bac+5 issus d’écoles d’ingénieur ou d’universités avec un cursus informatique et une culture du monde du digital.

Les futures recrues accompagneront de grands acteurs locaux et internationaux tels que Casino, Merck, Enedis, Bioderma et le Groupe SEB.

Hugues VERDONCK, Directeur de SQLI Lyon, s’exprime : « SQLI Lyon a la chance de profiter d’un marché régional extrêmement dynamique offrant de beaux projets pour des clients prestigieux. Ce sont avant tout nos collaborateurs qui font notre réussite, notre principal enjeu est donc d’attirer et conserver les meilleurs talents en mettant tout en œuvre pour leur permettre de s’épanouir, progresser au quotidien et favoriser au maximum le travail en équipe agile pluridisciplinaire. Chacun a donc un rôle à jouer pour que ce soit chaque jour une réalité. Certains parlent du digital, nous le mettons en œuvre ! »

Pour plus d’informations et candidater :

Contact : lyon.recrutement@sqli.comSite web : http://www.sqli.com/Accueil/Carrieres

A propos du Groupe SQLI : Créée en 1990, SQLI est une agence internationale dédiée à l’expérience digitale et spécialisée dans la conception, la mise en œuvre, le déploiement mondial et l’exploitation de plateformes de Commerce Unifié. Un positionnement unique au confluent du conseil, du marketing et de la technologie, permet à ses équipes d’experts d’accompagner durablement les grandes entreprises et marques européennes dans le développement de leurs ventes et de leur notoriété ainsi que leur efficacité en réinventant l’expérience client, partenaire et collaborateur.

Ses 2400 collaborateurs sont répartis dans 32 agences dans 13 pays : France, Suisse, Luxembourg, Belgique, Royaume Uni, Irlande, Allemagne, Suède, Pays Bas, Danemark, Espagne, Afrique du Sud et Maroc. Le Groupe SQLI a réalisé en 2018 un chiffre d'affaires de 232 M€.
Depuis le 21 juillet 2000, la société SQLI est cotée sur Euronext Paris (SQI).
https://www.sqli.com

 

Suivez SQLI sur LinkedIn
Suivez SQLI sur Facebook et Twitter

contact sqli

Rizlen El Alami – Chargée de Communication – 06 73 33 26 41 – Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Evelyne Lelièvre-Matoux – Relations Presse Groupe – 01 86 99 95 33 – Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

En ce mois dédié à l’alternance, Club Med recrute activement 1000 nouveaux collaborateurs et propose 240 contrats en alternance pour renforcer ses équipes au sein de ses resorts en Europe, Afrique & Moyen-Orient.

 

L’aventure Club Med se veut inoubliable pour ses voyageurs venus des quatre coin du monde, mais également pour ses équipes qui sont amenées à vivre des moments uniques, riches en émotions et découvertes, sur soi et sur les autres.

Depuis plus de 10 ans, Club Med mise sur les contrats de professionnalisation pour former ses futurs G.O et G.E en partenariat avec des organismes certifiés et reconnus. En 2018, plus de 170 contrats ont été proposés avec un taux de réussite au diplôme s’élevant à 92%.

 

Aujourd’hui, 240 alternants auront donc le privilège d’être formés par l’une des 14 écoles partenaires de Club Med, proposant plus de 20 certifications différentes, en comptant une partie pratique obligatoire dans l’un de ses resorts situés en France ou ailleurs sur la zone Europe-Afrique-Moyen-orient.

 

Une expérience professionnelle au Club Med constitue un réel tremplin pour l’avenir. Tout alternant se verra systématiquement offrir un poste à la fin de sa formation ce qui lui ouvre des possibilités d’évolution sur-mesure. Telle est la promesse employeur de Club Med : former, développer et fidéliser ses employés.

Toutefois, s’ils désirent voguer vers de nouveaux horizons, faire ses classes au sein de ces resorts reste un atout considérable et recherché par de nombreux recruteurs, facilitant ainsi leurinsertion professionnelle. En effet, 63% des anciens employés Club Med ont trouvé un emploi dans les trois mois qui ont suivi la fin de leur contrat et 93% d’entre eux affirment avoir développé des atouts professionnels importants en tant que G.O.

 

Des employeurs de grands groupes tels que Danone, Neilson Active Holidays ou encore Belambra ont valorisé l’expérience et les formations dispensées par Club Med. Pour eux, les anciens G.O sont « clairement adaptables par rapport à certains critères recherchés » et « 

et « ils apprennent à savoir s’adapter à n’importe quelle situation, à toujours trouver une solution en cas de problème. » C’est un gage rassurant pour l’employeur. Voir « la marque Club Med sur un CV cela reste globalement positif » car « c’est une expérience à l’internationale, c’est des échanges linguistiques donc forcément, cela signifie une certaine ouverture de la part du candidat et de la prise d’initiative. »

 

Le coût pédagogique des formations proposées est pris en charge par le Club Med et les alternants sont rémunérés pendant toute la durée du contrat, selon les normes légales en vigueur.

 

Banque Populaire Aquitaine Centre Atlantique pour organiser un afterwork recrutement (soirée 100% digitalisée : sans CV, ni lettre de motivation) qui aura lieu au siège de la Banque Populaire Aquitaine Centre Atlantique, le jeudi 21 mars à 19h sous notre marque Dogfinance.compremier réseau social professionnel spécialisé dans les métiers de la banque, assurance, finance et gestion de patrimoine.

Vous trouverez en pièce jointe le communiqué de presse relatif à cet événement.
 
Au programme : Une présentation de la Banque Populaire Aquitaine Centre Atlantique et des postes proposés, suivie d'un cocktail informel où les candidats pourront échanger librement avec les opérationnels et RH  du Groupe. 
 
 

Nous souhaiterions savoir si cela pourrait vous intéresser d'y participer, ou à défaut écrire un article sur l'événement afin de communiquer sur cet aspect novateur du recrutement ? 

 

La soirée commence à 19h et se termine à 22h

Ce mois-ci dans votre newsletter nous vous parlons de la semaine de l'emploi maritime, de la semaine de l'industrie, de l'autoformation pour développer vos compétences et de bien d'autres choses....
Bonne lecture !
La semaine de l'emploi Maritime
On commence avec...
Semaine de l'emploi maritime
Pôle emploi et ses partenaires organisent du 11 au 16 mars 2019 une semaine pour vous faire découvrir les métiers de la mer.
Ça m'intéresse

 Vous inspirer

Toutes les idées sont bonnes à prendre, et les expériences à partager. Une rubrique pour faire le plein de nouveautés, et peut-être, s'ouvrir de nouveaux horizons professionnels.
Formation
Pensez à l'autoformation pour développer vos compétences
Formez-vous où et quand vous le souhaitez.
Je découvre
Témoignages
Cré'Active, témoignages de créatrices d'entreprises
Vous hésitez encore à créer ou à reprendre une entreprise, écoutez les témoignages de celles qui ont osé.
Je découvre
 

 Vous informer

Recrutement, carrière, droits et événements : retrouvez toutes les actus qui vous concernent, partout en France. Pour ne plus jamais manquer une opportunité...
J'en profite (Nouvelle fenêtre)
Evénement
Semaine de l'industrieLa 9e édition de la semaine de l’industrie aura lieu du 18 au 24 mars 2019 sur le thème « La French Fab en mouvement ».
J'en profite
Ça m'intéresse (Nouvelle fenêtre)
Emploi
Favorisez votre embauche avec les emplois francsVous êtes demandeur d’emploi et résidez dans un QPV ? Grâce aux emplois francs, vous pouvez faire bénéficier votre futur employeur d’une prime financière.
Ça m'intéresse
Ça m'intéresse (Nouvelle fenêtre)
Recrutement
Michelin recruteVous souhaitez construire votre avenir au sein d'une entreprise innovante, performante et responsable ?
Ça m'intéresse
J'en profite (Nouvelle fenêtre)
Recrutement
AcadomiaDevenez enseignant chez Acadomia : plus de 5000 postes à pourvoir.
J'en profite
J'en profite (Nouvelle fenêtre)
Recrutement
500 postes de commerciaux à pourvoirSFR Business Distribution lance une grande campagne de recrutement à travers toute la France.
J'en profite
09MARS Forum de l'emploi saisonnier à MimizanDes emplois en hôtellerie, restauration, hôtellerie de plein air, agriculture et commerce.
14MARS 24 Heures pour l'Emploi et la Formation à DunkerquePlus de 35 entreprises et centres de formation présents.
17/20MARS Franchise expoC'est plus de 36 000 investisseurs, créateurs d’entreprise et commerçants et près de 500 enseignes françaises et internationales représentant 90 secteurs d’activité réunis.
28MARS Supporters de l'emploi à Saint-EtienneForum de recrutement au cœur du Chaudron !

 

Femme VS homme : qui est le plus nul

(ou le plus doué) en comptabilité ?  

93% des femmes déclarent maîtriser la comptabilité contre 75% des hommes

Seulement 35% des hommes préfèrent un plutôt qu'une expert-comptable

60% des Français pensent que les femmes sont les plus douées en comptabilité

wity.fr, cabinet d'expertise-comptable en ligne, a voulu savoir si les femmes et les hommes avaient les mêmes critères de sélection pour le choix d'un expert-comptable. Plus de 15.158 personnes ont été interrogés et révèlent que les femmes sont largement plébiscitées pour tout ce qui touche à la comptabilité.

Lien officiel : https://wity.fr/

Les femmes ont une meilleure maîtrise de la comptabilité que les hommes

Globalement, les Français se considèrent relativement doués avec les chiffres. En effet, seulement 25% des hommes et 7% des femmes déclarent avoir une mauvaise maîtrise de la comptabilité. Cependant, contrairement aux hommes (31%), les femmes sont 48% à estimer avoir une parfaite maîtrise de ce domaine.

En comptabilité, diriez-vous que vous avez

Réponses

Global

Femmes

Hommes

Une mtrise parfaite

40%

48%

31%

Une mtrise moyenne

44%

45%

44%

Une mauvaise maîtrise

16%

7%

25%

Les hommes (et les femmes) préfèrent les femmes experts-comptables

48% des hommes préfèrent faire appel à une femme expert-comptable plutôt qu'à un homme, ce qui est également le cas pour 55% des femmesinterrogées.

Si vous devez faire appel à un expert-comptable, spontanément préféreriez-vous

Réponses

Global

Femmes

Hommes

Une femme

52%

55%

48%

Un homme

32%

29%

35%

Peu importe

16%

16%

17%

Vive les femmes experts-comptables !  

A la question « En règle générale, pensez-vous que les femmes sont plus douées pour la comptabilité que les hommes ? », les réponses sont unanimes et le "oui" l'emporte à plus de 60% ! Aussi bien les hommes (51%) que les femmes (61%) considèrent que la comptabilité est une affaire plus féminine que masculine.

En règle générale, pensez-vous que les femmes sont plus douées pour la comptabilité que les hommes ?

Réponses

Global

Femmes

Hommes

Oui

60%

61%

59%

Non

34%

30%

38%

Je ne sais pas

6%

9%

3%

*Méthodologie : enquête réalisée auprès de 15.158 personnes représentatives de la population nationale française âgées de 18 ans et plus. Sondage effectué en ligne, sur le panel propriétaire BuzzPressFrance, selon la méthode des quotas, durant la période du 24 février au 1er mars 2019. Profils des personnes interrogées : 51% de femmes et 49% d'hommes répartis sur l'ensemble du territoire français. Répartition des secteurs d'activités concernés : Assistanat, Administration : 5% / BTP, Chantier, Bureau d'études : 7% / Commerce, Marketing, Vente : 16% / Conseil : 9% / Direction générale, Direction centre de profits : 6% Informatique, Télécoms : 16% / Restauration, Tourisme, Hôtellerie, Loisirs : 13% / Santé, Social, Service à la personne : 10% / Production, Maintenance : 2% / Environnement, Aménagement : 1% / Distribution, Magasin : 4% / Gestion, Finance, RH, Comptabilité, Audit : 5% / Métallurgie, Mécanique, Aéronautique : 1% / Logistique, Achat, Stock, Transport : 2%

Agri-Agro - Agriculture, Viticulture, Pêche : 1%, Artistique : 2%.

Toutes les informations mises en avant par les personnes interrogées sont déclaratives

À propos de wity.fr

Le concept wity.fr a été imaginé en 2012 par Aurélie CHARNIER, Co-Fondatrice & Présidente, et Pascal LORAIN, Co-Fondateur et Directeur commercial, à la suite du congrès de l'Ordre des Experts-comptables sur le thème de « l'Expert-comptable entrepreneur ». Pour répondre aux enjeux de mutation du métier, wity.fr a imaginé le cabinet d'expertise-comptable et de conseil de demain. Après une année dédiée à la conception, wity.fr est née publiquement le 1er février 2017, à l'occasion du Salon des Entrepreneurs de Paris.

Filiale du Groupe SECAB, wity.fr est le premier cabinet à proposer une offre globale (expertise-comptable, droit, stratégie), 100% digitale. L'ambition de wity.fr est d'accompagner les entrepreneurs, qu'ils soient créateurs ou dirigeants de start-up, TPE/PME, filiales de grands groupes, de les faire grandir et de les aider à atteindre le succès.

En 2018wity.fr a été sélectionnée parmi les 120 pépites de la French Tech.

Plus d'informations : https://wity.fr/

 

Journée Mondiale de la Femme le 8 mars

Quelle est la place defemmes dans le secteur de l'Intérim en 2019 ?

Moins de femmes intérimaires (34%) que d'hommes au niveau national

Seulement 1 région avec plus de femmes intérimaires que d'hommes : Occitanie/Pyrénées-Méditerranée

Et des femmes intérimaires beaucoup moins bien payées

Féminisation des métiers : une mesure appliquée sur Qapa.fr depuis... 2011 !

Paris, 4 mars 2019

A l'occasion de la Journée Mondiale de la Femme du 8 marsQapa.fr, l'agence d'intérim 100% online, dévoile son troisième baromètre* mensuel sur les chiffres de l'emploi en France avec un zoom sur la paritéUne analyse basée sur plus de 800.000 intérimaires au niveau national et qui montre une forte évolution de la place des femmes dans l'intérim mais avec encore une représentativité régionale à améliorer et des différences salariales beaucoup trop importantes 

Lien officiel : www.qapa.fr

"L'emploi des femmes, que ce soit dans le secteur de l'intérim ou plus globalement, est une problématique majeure au sein de Qapa. Depuis notre création, nous avons mis en place une politique d'équité et de parité. Cela se traduit, par exemple, par la féminisation des noms de métiers, qui vient tout juste d'être adoptée ce 28 février 2019. Chez Qapa, la féminisation des noms de métiers existe depuis plus de 8 ans et traduit une ouverture et une volonté de mettre les femmes au même plan que les hommes", Stéphanie Delestre, fondatrice et Présidente de Qapa.fr.

1 seule région sur 13...

Il y a encore quelques années, l'intérim comptabilisait énormément plus d'hommes que de femmes. En 2016, les femmes représentaient seulement 1/4 des intérimaires (source Observatoire de l'Intérim et du Recrutement).

Cette disparité tend à se réduire puisque les femmes sont en 2019 37% dans le secteur intérimaire au niveau national et cette tendance s'est même inversée dans une région : l'Occitanie / Pyrénées-Méditerranée sur le mois de février.

Toutes les autres régions emploient beaucoup plus d'hommes intérimaires que de femmes. Et c'est la région Grand Est qui a le plus d'hommes intérimairesavec seulement 25% de femmes intérimaires.

Répartition régionale des intérimaires  

Régions

Pourcentages femmes

Pourcentages hommes

Occitanie / Pyrénées-Méditerranée

51%

49%

Nouvelle Aquitaine

39%

61%

Centre-Val de Loire

36%

64%

Auvergne Rhône-Alpes

35%

65%

Ile-de-France

34%

66%

Hauts-de-France

33%

67%

Normandie

33%

67%

Bourgogne Franche-Comté

33%

67%

Bretagne

32%

68%

Provence-Alpes-Côte-D'azur

31%

67%

Pays-de-Loire

28%

72%

Corse

26%

74%

Grand Est

25%

75%

NATIONAL

34%

66%

Que veulent les femmes ?

Parmi les métiers les plus recherchés par les femmes, 5 postes se distinguent au niveau national : Secrétaire, Vendeuse, Aide-soignante, Assistante RH et Comptable. De leur côté, les employeurs recherchent avant tout des Auxiliaires de vie, des Manutentionnairesdes Vendeusesdes Assistantes Commerciales et des Agentes d'entretien.

Les métiers les plus demandés VS les plus recherchés

Demandés par les femmes

Recherchés par les recruteurs

Secrétaire

Auxiliaire de vie

Vendeuse

Manutentionnaire

Aide-soignante

Vendeuse

Assistante RH

Assistante commerciale

Comptable

Agente d'entretien

Des intérimaires femmes toujours moins bien payées que les hommes

Côté salaire, rien ne va plus !

En effet, les femmes occupent principalement des postes qui demandent peu de diplômes ou de qualification technique. Alors qu'au contraire, les hommes sont plus recrutés dans les secteurs de l'informatique, les banques-assurances, l'industrie, le transport et le BTP avec des postes qui paient plus grâce à des salaires bruts horaires plus élevés et l'existence de primes.

Secteurs qui paient le plus

Salaire brut annuel 

Informatique

38.000

Banque / Assurance

35.000

Industrie

30.000

Comptabilité

28.000

Transport / logistique

27.000

   

Secteurs qui paient le moins

Salaire brut annuel 

Services à la personne

18.500

Maintenance / Entretien

19.000

Vente

20.000

Accueil / Secrétariat

21.000

Santé

23.000

*Méthodologie : baromètre basé sur l'analyse des données issues de plus de 800.000 profils intérimaires, toutes fonctions confondues, et les demandes de plus de 135.000 recruteurs sur Qapa.fr (commerçants, artisans, TPE, PME, grosses entreprises). Ces offres d'emploi concernent tous les secteurs d'activité en France sur le site www.qapa.fr et sur une baseglobale de plus de 4,5 millions de candidats. Les chiffres et statistiques représentent un état des lieux de l'emploi au mois de février 2019. Toutes les informations mises en avant par les candidats et par les recruteurs sont déclaratives.

A propos de Qapa.fr

Qapa.fr est le partenaire emploi de tous les Français. 100% positif 0% souci. Qapa.fr rassemble aujourd'hui 4,5 millions de candidats, 200.000 nouveaux inscrits chaque mois dans tous les secteurs et dans toute la France. En 2016, Qapa.fr a lancé le 1er service de recrutement d'intérimaires en temps réel 100% digital et mobile.

Pôle emploi Auvergne-Rhône-Alpes en tournée avec le FrenchFabTour

Pôle emploi Auvergne-Rhône-Alpes participe activement au FrenchFabTour : une tournée pour mettre en avant l’excellence des filières industrielles françaises, promouvoir l’industrie de demain, susciter des vocations chez les jeunes générations et fédérer l’écosystème industriel national et local. Les 05, 06, 11 et 14 mars 2019, les équipes de Pôle emploi vous accueillent sur le village French Fab Tour à Lyon, Clermont-Ferrand et Grenoble. Au programme : démonstration des métiers de l’industrie en vidéo réalité virtuelle, ateliers, job dating, conférences...

A retrouver sur pole-emploi.org Auvergne-Rhône-Alpes

La présence de Pôle emploi sur le French Fab Tour, une évidence

IDÉES REÇUES SUR L’INDUSTRIE
Salissant, bruyant, peu intéressant… Le secteur de l’industrie souffre encore d’une image un peu dépassée et les clichés persistent.
//www.pole-emploi.fr/region/auvergne-rhone-alpes/informations/idees-recues-sur-l-industrie-@/region/auvergne-rhone-alpes/article.jspz?id=659169" target="_blank" rel="noopener" tabindex="9999" style="box-sizing: content-box; background: 0px 0px; color: purple; line-height: 1.4em; word-break: break-word;">6 idées reçues sur ce secteur qu’il faut balayer !

Le secteur industriel représente un vivier significatif d’emplois mais paradoxalement rencontre aussi des difficultés de recrutement, qui sont liées au déficit de compétences des candidats ou au manque d'attractivité de certains métiers, qui s'accentuent dans certains secteurs dits "en tension".

Face à cela, Pôle emploi renforce son offre de services et ses actions pour mieux accompagner les entreprises industrielles dans leurs recrutements et promouvoir leurs métiers auprès des demandeurs d’emploi.

C'est dans cette même optique que Pôle emploi a lancé son opération #VersUnMétier en septembre 2018. Retrouver toutes les actions mises en place en Auvergne-Rhône-Alpes dans la //www.pole-emploi.fr/region/auvergne-rhone-alpes/informations/-versunmetier-@/region/auvergne-rhone-alpes/index.jspz?id=555867" target="_blank" rel="noopener" tabindex="9999" style="box-sizing: content-box; background: 0px 0px; color: purple; line-height: 1.4em; word-break: break-word;">rubrique dédiée sur pole-emploi.fr Auvergne-Rhône-Alpes

En Auvergne-Rhône-Alpes, le coup d’envoi du FrenchFabTour est donné à Lyon les 05 et 06 mars

À chaque étape, Pôle emploi Auvergne-Rhône-Alpes :
. propose de découvrir les métiers de l’industrie de demain, notamment grâce à la réalité virtuelle,
. permet aux demandeurs d’emploi, aux étudiants, aux scolaires de tester des exercices de la Méthode de Recrutement par Simulation, pour détecter des aptitudes/capacités à travailler dans les métiers de l’industrie, même sans diplôme dans ce domaine,
. facilite la rencontre directe entre les industriels qui recrutent et les candidats potentiels

Le premier arrêt dans notre région se fera à //www.pole-emploi.fr/region/auvergne-rhone-alpes/actualites/french-fab-tour-@/region/auvergne-rhone-alpes/article.jspz?id=868713" target="_blank" rel="noopener" tabindex="9999" style="box-sizing: content-box; background: 0px 0px; color: purple; line-height: 1.4em; word-break: break-word;">Lyon sur le Salon Global Industrie à Eurexpo.
Le FrenchFabTour continuera sa tournée par //www.pole-emploi.fr/region/auvergne-rhone-alpes/actualites/french-fab-tour-@/region/auvergne-rhone-alpes/article.jspz?id=868872" target="_blank" rel="noopener" tabindex="9999" style="box-sizing: content-box; background: 0px 0px; color: purple; line-height: 1.4em; word-break: break-word;">Clermont-Ferrand le 11 mars et terminera par //www.pole-emploi.fr/region/auvergne-rhone-alpes/actualites/french-fab-tour-@/region/auvergne-rhone-alpes/article.jspz?id=869052" target="_blank" rel="noopener" tabindex="9999" style="box-sizing: content-box; background: 0px 0px; color: purple; line-height: 1.4em; word-break: break-word;">Grenoble le 14 mars.

 

Le groupe Oui Care organise une tournée dans toute la France pour recruter les talents de demain Pour la première édition, le N°1 des services à domicile en France recrute des profils commerciaux pour sa marque O2. Stagiaires, salariés et candidats, sont tous invités à : • Découvrir nos différents métiers et formations, • Assister à des témoignages de collaborateurs sur leurs parcours, • Rencontrer l’équipe RH Oui Care Portes ouvertes : le jeudi 21 mars à partir de 18h00 à l’agence O₂ Lyon Rive Gauche

O₂ Lyon Rive Gauche 69 Avenue Maréchal de Saxe, 69003 Lyon Métro : Ligne B, arrêt "Place Guichard - Bourse du Travail" Inscriptions à l’adresse mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. A propos du Groupe OUI CARE Le Groupe OUI CARE est le leader des services à domicile en France. S’appuyant sur 18 000 collaborateurs, et 8 marques (O2 Care Services, Apef Services, France Présence, La Conciergerie O2 et Interdomicilio, Assidom, Nounou Expert et Silver Alliance), le Groupe OUI CARE contribue au bien-être quotidien de 100 000 familles, en leur apportant des services à domicile de qualité : entretien du domicile, garde d’enfants, accompagnement des personnes âgées ou en situation de handicap, jardinage et conciergerie de proximité. En 2018, sous l’ensemble de ses marques, le Groupe OUI CARE a réalisé un volume d’affaires de 304 millions d’euros et vise le milliard d’euros d’ici 5 à 7 ans.

 

A l’occasion de sa 7ème édition, le Printemps de l’économie (18/21 mars à Paris) dévoilera, les résultats exclusifs d’un sondage Opinionway sur la perception qu’ont les français de l’avenir du travail.

Traditionnellement plus négatifs que leurs voisins européens, les français livrent une vision optimiste mais résignée de leurs perspectives professionnelles. S’ils se déclarent massivement conscients que leur métier existera encore dans vingt ans, les français anticipent de fortes évolutions liées notamment au numérique et à la durée légale du temps de travail. Enfin, ils sont conscients de la persistance de la précarité de l’emploi et des inégalités salariales pour l’avenir.

« Les français se distinguent souvent par le pessimisme de leur ressenti, loin de la réalité des faits. On évoque alors leur méconnaissance en économie. Cela ne se vérifie pas quand on les sonde sur l’avenir du travail. Se basant sur leur vécu, ils font preuve d’un certain réalisme, en phase avec les études de France Stratégie, de l’OCDE, quant aux effets limités des nouvelles technologies sur la disparition de leur métier » déclare Pierre-Pascal Boulanger Président-fondateur des Economiques et du Printemps de l'économie.

 

Communiqué de presse EMBARGO JUSQU’AU 17 MARS 7H Paris, le 17 mars 2019 EMPLOI & TRAVAIL Les Français livrent une vision optimiste mais résignée de leurs perspectives professionnelles à horizon vingt ans ➔ 91 % pensent que leur métier existera encore dans vingt ans ➔ 63 % estiment que leur métier aura évolué ➔ 63 % considèrent que la sécurité de l’emploi sera moins accessible ➔ 47 % ne croient pas que l’égalité salariale entre homme et femme sera atteinte ➔ 44 % pensent que le niveau de qualification sera le premier facteur d’inégalité A l’occasion de sa 7ème édition, le Printemps de l’économie dévoile les résultats exclusifs d’un sondage Opinionway sur la perception qu’ont les Français de l’avenir du travail. Traditionnellement plus négatifs que leurs voisins européens, les Français livrent une vision optimiste mais résignée de leurs perspectives professionnelles. S’ils se déclarent massivement conscients que leur métier existera encore dans vingt ans, les Français anticipent de fortes évolutions liées notamment au numérique et à la durée légale du temps de travail. Enfin, ils sont conscients de la persistance de la précarité de l’emploi et des inégalités salariales pour l’avenir. Revue de détail et décryptage. « Les Français se distinguent souvent par le pessimisme de leur ressenti, loin de la réalité des faits. On évoque alors leur méconnaissance en économie. Cela ne se vérifie pas quand on les sonde sur l’avenir du travail. Se basant sur leur vécu, ils font preuve d’un certain réalisme, en phase avec les études de France Stratégie, de l’OCDE, quant aux effets limités des nouvelles technologies sur la disparition de leur métier » déclare Pierre-Pascal Boulanger Présidentfondateur des Economiques et du Printemps de l'économie « La dominante qui ressort de ce sondage est un certain fatalisme des Français face aux évolutions du travail, un trait que nous trouvions également dans le sondage de l’an passé sur la mondialisation. Ainsi, ils sont majoritaires à penser que le temps de travail va se maintenir, voire augmenter, que les emplois vont devenir plus précaires, que les inégalités femmes – hommes ne se réduiront pas. Diffuser la culture économique, c’est d’abord lutter contre ce fatalisme, et montrer qu’il y a toujours plusieurs voies vers l’avenir » ajoute Rémi Jeannin Vice-président des Economiques et du Printemps de l’économie Des métiers toujours présents mais transformés par les nouvelles technologies Si 91% des actifs s’accordent sur l’idée que leur métier existera toujours, 63% estiment qu’il aura évolué. Ils ne perçoivent en effet pas de changement total amenant à une disparition ou à une complète automatisation des métiers pratiqués aujourd’hui, mais plutôt à une évolution en profondeur de ces mêmes métiers, avec un déplacement des tâches et missions à effectuer. Les changements technologiques liés au numérique ou encore aux biotechnologies apparaissent comme le premier facteur de changements dans le travail d’ici à 20 ans (cité par 57% des Français), se plaçant loin devant tous les autres facteurs, notamment les évolutions démographiques (15%). L’importance de ces changements est particulièrement perçue par les personnes les plus âgées, qui ont pu assister à l’émergence de la révolution informatique (63% des personnes âgées de 50 ans et plus) alors que les plus jeunes, deux fois moins nombreux à désigner les changements technologiques (31%), citent plus souvent que leurs ainés la mondialisation (21% des jeunes âgés de 18 à 24 ans contre 11% des séniors). Le travail tient une place toujours importante dans la vie des Français Alors que depuis plus de cent ans, la tendance est à la diminution, 78% des Français estiment que d’ici à 20 ans la durée légale du temps de travail va se maintenir (46%) ou bien augmenter (32%). En conséquence, la plupart des Français estiment que le pourcentage du temps de vie consacré au travail va soit se maintenir (42%) soit augmenter (32%), seuls 23% estimant qu’il va baisser. Enfin, si les Français anticipent cette augmentation, ils semblent néanmoins se résigner face à cette fatalité. A la question de savoir quels seront les critères sur lesquels ils se fonderont pour choisir un travail, seuls 22% mentionnent le temps de travail. Plus de flexibilité et moins de sécurité seront les nouveaux marqueurs du travail Autre évolution notable face à laquelle les actifs se montrent résignés : la sécurité de l’emploi. Ils considèrent majoritairement en effet, que la sécurité de l’emploi sera plus difficilement accessible dans 20 ans qu’aujourd’hui (63%), Conséquence de cette évolution, les Français ne placent la sécurité de l’emploi (24%) loin derrière le salaire (45%) ou encore les conditions de travail (44%) dans les critères de choix d’emploi dans 20 ans. Symptomatiques de l’uberisation de leur monde, 65% des actifs considèrent que les formes d’emploi plus précaires vont augmenter dans le futur. Près d’un Français sur trois estime que cette augmentation sera importante, ces emplois ayant vocation à augmenter fortement (29%) tandis que seuls 14% considèrent qu’ils vont diminuer. Le niveau de qualification, 1 er facteur d’inégalité devant le sexe Aujourd’hui, les inégalités liées au sexe apparaissent comme les plus importantes pour expliquer les disparités salariales (48%), devant le niveau de qualification (42%). Dans 20 ans, les Français estiment que cet ordre se sera inversé, le niveau de qualification devenant le premier facteur d’inégalité salariale (44%), loin devant le sexe (27%). Ce sentiment que les inégalités liées au sexe sont amenées à prendre une place de moins en moins importante d’ici 20 ans se reflète dans la durée estimée par les Français pour voir les femmes bénéficier de salaires équivalents à ceux des hommes. Certes, 47% des Français considèrent que cette égalité ne verra jamais le jour, mais les 50% qui estiment qu’elle aura lieu un jour considèrent qu’elle se produira en moyenne d’ici 19 ans. L’importance croissante du niveau de qualification est ressentie personnellement par les actifs, et plus particulièrement parmi les plus âgés : 81% considèrent que les nouvelles technologies auront pour effet sur leur métier de devoir être plus qualifié qu’aujourd’hui. Méthodologie : L’étude « Les Français et les mutations du travail » pour Le Printemps de l’économie, a été réalisée en ligne. Les interviews ont été réalisées du 15 au 18 février 2019 auprès d’un échantillon de 1017 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, constitué selon la méthode des quotas, au regard des critères de sexe, d’âge, de catégorie socioprofessionnelle, de catégorie d’agglomération et de région de résidence. A propos du Printemps de l'économie Créé en 2013 par Pierre-Pascal Boulanger, à la suite d’une impulsion que lui a donnée Michel Rocard, le Printemps de l'Economie a pour ambition de proposer au grand public et particulièrement aux jeunes (lycéens, étudiants, jeunes actifs) de réfléchir chaque année à un thème de l'actualité économique. Il a été rejoint en 2015 par Rémi Jeannin. L'ambition d'ouvrir la sphère éducative sur l'économie et d'œuvrer à la citoyenneté par une meilleure compréhension du monde permet à cet événement d'être soutenu par de nombreux partenaires institutionnels, scientifiques et associatifs (Académie de Paris, CAE, Institut CDC pour la recherche, Centre d'Economie de la Sorbonne, CEPII, Cnam, France Stratégie, IGPDE, Insee, PSE/Ecole d'économie de Paris, La finance pour tous, APSES, Les Economiques de Turgot, Lycée Turgot, Mairie du 3e, Natixis, OFCE Sciences Po, Xerfi). Le Printemps de l'économie dispose d'un Conseil Scientifique rassemblant dans leur plus grande diversité des économistes et des chercheurs en sciences sociales, des représentants des médias et de l'Education nationale. Par ailleurs, un Conseil Etudiant (une vingtaine d'étudiants issus d'établissements du supérieur : universités, écoles d'économie, écoles d'ingénieurs et écoles de commerce) veille à maintenir l'accessibilité et l'attractivité du programme proposé, et participe à l'organisation de l'événement. Au cours de ses 5 premières éditions, le Printemps de l'économie a accueilli 300 intervenants différents dans plus de 200 conférences pour un public supérieur à 21 000 visiteurs dont plus de 55% sont des jeunes. Il dispose d'un site internet (www.printempsdeleco.fr), d'un compte Facebook, Linkedin, Twitter (@printempsdeleco et #printempsdeleco).