mISE A JOUR DU 29 JANVIER 2019 ... en début d'article ...Avec un grand merci pour sa confiance renouvelée en 2019 à Isis de Romefort, une professionnelle du recrutement, à connaître sans faute 

Poste à pourvoir : Commercial.e BtoC

Activité de l’entreprise : Travaux de menuiserie bois et pvc

Effectif : 8 salariés

Danslecadredudéveloppementcommercialdelentreprise,AlpesIsolverrecrute un commercial (e) BtoC pour intégrer une équipe de commerciaux

Travail en autonomie, bénéficiant de la marque TRYBA

Responsable hiérarchique : dirigeant

Définition de la mission :

 

  • Description de la mission (raison d’être du recrutement) :

Développement de l’activité menuiserie auprèsdesparticuliers dans unsecteurde 40 km autour deValence.

  • Finalité de la mission (objectifs quantitatifs, qualitatifs, qualité, sécurité) :

Développer le portefeuille client à partir du fichier existant et en participant à des manifestationscommercialesavecunobjectifde CA de 50 k/mois.

Activités générales (comment, avec qui, pourquoi?) et taches rattachées

Activité(s) dominante(s) et tâches rattachées

  • Tenir les stands commerciaux sur les marchés, foires, salons et galeries marchandes.

  • Effectuer des relances

  • Faire émerger le besoin client et organiser des RDVs à domicile.

  • Etablir une proposition personnalisée et chiffrée au client

  • Mener la négociation commerciale et réaliser la signature du contrat avec le client

  • Superviser le dossier client (chantier, délais de realisation et satisfaction client).

  • Démarcher de nouveaux clients par téléprospection.

  • Réaliser de la prospection de proximité suite aux RDV chez les particuliers.

Relations et rattachement en interne (échangesnécessairesaveclescollègues, encadrement,servicespourréalisersesactivités):

En externe : clients, prospects et fournisseurs

En interne:enlien avec les ADV et les Poseurs pour le suivi desdossiersclients,réunions régulières avec les autres commerciaux sous l’autorité de la direction

Connaissances/Compétences requises (savoir, savoir-faire):

  • Le savoir : niveau / nature de la formation/machine/logiciel etc…. : Bac minimum, avec 1 an d’expérience dans le secteur commercial, Bac+2 souhaité

  • Maîtrise : machines, logiciels, langues etc… : Informatique de base, techniques de négociation écoute client

  • Le savoir-faire : niveau / Nature de l’expérience : 1 an d’expérience dans la relation commerciale au particulier souhaitée

Caractéristiques recherchées (savoir être) :

  • Aptitudes : bonne élocution, honnêteté, autonomie, force de persuasion

  • Comportement : esprit d’équipe, gout du challenge.

Conditions d’emploi :

 

  • Statut : salarié

  • Type de contrat avec période d’essai : CDI

  • 3 mois de période d’essai renouvelable

  • Rémunération et avantages : fixe : 1800 € brut + commission 6 %+ primes mensuelles sur objectif + avantages CE interentreprise.

  • Temps de travail : 39h

  • Conditions de travail : télétravail et 2 sites de travail possible sur Portes les Valence ou Saint Paul les Romans. Véhicule de fonction, portable et ordinateur.

Perspectives d’évolutions dans l’entreprise, échéance, formation

 

Réunion hebdomadaire à St Paul les Romans, Formation commercialeassuréeeninterneaubesoin Formationsurproduitàl’embauche.

CV & LM : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

sous la référence : CBTC/2019/TRIANGLE

 

N'hésitez pas à faire passer cette offres à des personnes susceptibles d'être intérressées.

 

 

 

 

Mise à jour 29 janvier 2019

Pour notre client basé dans le 94 (client final de premier ordre), nous cherchons :

Un chef de projet SAP SD : salaire est de 50/75 ke en CDI

Etes vous actuellement disponible ?
 

Hervé Dulaire

IT Resourcer

ITProject-search

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. "> Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Visitez notre site : Notre site

 

 

 

 

recherche chef de projet sap bi4 en cdi pour un client final a la defense

 

 

Pour notre client basé à La Défense (client final de premier ordre), nous cherchons :

Un chef de projet SAP BI4:  Le salaire est de 60 ke en CDI

Etes vous actuellement disponible ?
 

 

Hervé Dulaire

IT Resourcer

ITProject-search

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. _ Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Visitez notre site : Notre site

 

AVEC UNE FORMATION
RÉVÉLEZ
VOS TALENTS !
Pôle Emploi
 
Vous êtes prêt à suivre une formation,
vous souhaitez travailler pour une industrie locale, innovante et créatrice d'emploi.
 
Valrhona, ConceptFruit, Alphaform recrutent. Découvrez les métiers locaux et trouvez un emploi dans un secteur dynamique
Intégrez une formation pour les métiers d'opérateur en industrie agroalimentaire et préparateur de commande
Pour vous inscrire adressez un mail ou postulez aux offres 081TWQT et 080PFMR
Pour plus de détails sur ...
  Cliquez pour plus de détails
Pour nous contacter
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. _body" class="adr black-to-orange contextEntry" target="_blank" style="border: 0px; color: rgb(68, 68, 68); text-decoration-line: none; line-height: normal;"> Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
 
  En 2018, 600 demandeurs d'emploi ont bénéficié d'une formation en alternance  
 
 
www.pole-emploi.fr

 

 

ALERTE PRESSE

Janvier 2019

La 2ème édition du salon Hello Handicap PME, 100% digital, parrainé par le Président de la République se déroulera du 13 au 15 février 2019.

C’est le 1er salon de recrutement dédié à l’emploi des travailleurs handicapés au sein des PME et des Entreprises de Taille Intermédiaire.

1000 postes à pourvoir dans toute la France dans 272 entreprises, dont de nombreuses entreprises adaptées.

Des entreprises emblématiques :

Le Slip Français, Fermob, Chocolats Weiss, Aubade, Cheerz, Charles et Alice, Laguiole, Drivy, Flixbus, Fédération Française de Tennis, Les 2 Marmottes, Les Toques Blanches Lyonnaises, Saint James, Michel et Augustin, Opinel, PrestaShop, ReCommerce, Tediber, Wheeliz ...

Les partenaires :

L'Agefiph, l'Apec, Pole Emploi, Agefos PME, la CPME Ile-de-France et la CPME Pays de Loire, Entreprises pour la Cité et la Charte de la Diversité, APF France Handicap, la FHP, la Fagerh, la Fnath, PEPS, Réseau Entreprendre, l'Ordre des Experts Comptables Rhône-Alpes et l'UNEA.

APPEL A CANDIDATURE !

Les inscriptions sont ouvertes sur https://pme.hello-handicap.fr/

MEMO MODE D’EMPLOI : 

Le salon en ligne Hello Handicap est la solution pour faciliter le recrutement des travailleurs handicapés : le candidat postule aux offres d’emploi qui l’intéressent. Il passe des entretiens par téléphone ou par chat, sans se déplacer. Ce dispositif inédit permet de balayer les obstacles à l’emploi des personnes handicapées comme : la distance, la différence physique, les troubles auditifs, l’anxiété…Le ou la candidat(e) RQTH* peut déposer son CV. Il ou elle postule aux offres de son choix et est sélectionné(e) par les recruteurs pour des entretiens qui se déroulent sur rendez-vous entre le 13 et le 15 février : par téléphone ou par chat.

*Reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé

 

 

 

Un réseau social ambitieux naît à Valence Mode, beauté, gastronomie, vins & spiritueux, artisanat, art : Direct Producteur regroupe et fédère des producteurs et leurs clients afin de créer LE réseau social de la vente directe. Une approche inédite, qui repose sur une solide conception technique, et l’expérience croisée des cofondateurs. Implantée à Valence, l’entreprise préempte un nouveau territoire du business online, ambitionne de s’étendre à l’Europe d’ici 4 ans et lance une levée de fonds à horizon 2019. Une approche inédite pour un marché demandeur La vente directe se montre encore peu développée ou mal organisée, en particulier sur internet. Elle constitue pourtant une tendance de fond, appelée de leurs vœux tant par les consommateurs que par les producteurs. Elle figure en 1ère place parmi les critères d’approvisionnement des consommateurs, mais, faute d’offre satisfaisante, aucun site de ce type ne figure parmi les sites les plus visités ! Selon une étude Nextpractice, 31% des Français attendent un outil regroupant les professionnels qui vendent en direct1 . 50% des producteurs estiment que le numérique permet de garder le contact avec leur clientèle2 . C’est précisément ce que propose Direct Producteur !

 

La vente directe : • plus de 8 Français sur 10 la voient comme une réponse aux enjeux économiques, sociaux et environnementaux1 ; • 8 producteurs sur 10 veulent augmenter leur part de vente directe pour une meilleure valorisation et pour garder un contact direct avec le consommateur3

 

En quoi Direct Producteur est-il novateur ? Emmanuel Lepage : « directproducteur.com est un réseau social. A la différence d’une « marketplace » (site de vente en ligne), le producteur peut créer librement sa page en quelques clics, ajouter ses produits, et bénéficier d’une visibilité inégalée grâce à la technologie et les moyens de Direct Producteur. C’est un outil puissant au service des producteurs et artisans de tous secteurs ». Benoit Chazallon : « L’internaute peut suivre – en public ou en privé – les producteurs de son choix. Il se crée son portfolio unique de producteurs, se connecte à ses autres réseaux sociaux, invite ses amis, et peut commenter et partager sa relation avec ses producteurs auprès de toute sa communauté. Il permet véritablement de créer des échanges directs entre producteur et consommateur, et pour les artisans de bénéficier d’un levier de viralité. Par ailleurs, chaque artisan producteur est accompagné par notre équipe pour l’aider à tirer le meilleur parti de Direct Producteur ». La vente directe : • plus de 8 Français sur 10 la voient comme une réponse aux enjeux économiques, sociaux et environnementaux1 ; • 8 producteurs sur 10 veulent augmenter leur part de vente directe pour une meilleure valorisation et pour garder un contact direct avec le consommateur3 . Communiqué de presse // Valence, janvier 2019 Une solide base technique Outre son adéquation avec une forte demande du marché, le potentiel de Direct Producteur repose sur sa puissance technologique. Depuis deux ans, Direct Producteur affine son algorithme et peaufine l’exploitation de ses futurs data : Consumer Data Platform, Datalake, « scoring » par des algorithmes en « machine learning », etc. A partir des contenus créés par les producteurs (l’annonce d’une journée portes ouvertes, une recette avec leur dernier produit, leur plus belle photo instagram…), ces outils permettent d’afficher aux internautes le bon message au bon moment : le produit susceptible de plaire et de déclencher l’achat. Direct Producteur voit grand Emmanuel : « Direct Producteur c’est un concept simple, avec une réalisation d’envergure. ». Benoît : « A 4 ans, nous ciblons 40 000 producteurs, 2 millions de membres, 88 millions d’euros de CA, et l’implantation dans d’autres pays européens. » Prochaines étapes pour y parvenir : nouer des partenariats avec des acteurs nationaux (Syndicats de Producteurs, Chambres de métiers et d’artisanat, Labels…) ; déployer tous les outils publicitaires pour se faire connaître des artisans et producteurs ; créer l’appli mobile Direct Producteur ; recruter de nouveaux collaborateurs à Valence (un poste de docteur en intelligence artificielle en cours, puis assistants producteurs, et développeurs – Objectif : passer de 8 à 33 salariés d’ici à 2022). Direct Producteur s’adresse aux 661 000* entreprises françaises potentiellement clientes, parmi lesquelles 200 000 artisans producteurs (ébénistes, savonniers, bijoutiers, chocolatiers, chapeliers…), 25 000 producteurs bio (maraîchers, apiculteurs…), 38 000 vignerons indépendants… Direct Producteur lance une levée de fonds de 1,2 millions d’euros pour finaliser le plan de développement et lancer les premiers budgets publicitaires d’envergure. Ancrage à Valence Direct Producteur a choisi Valence comme base de lancement, notamment pour sa situation géographique avantageuse (près de l’exploitation de Benoît, par ailleurs natif de la région), ses structures susceptibles d’accompagner les entreprises, et sa qualité de vie. Aujourd’hui, la start-up se réjouit de l’accueil favorable reçu et des liens tissés avec de nombreux acteurs du tissu économique local : la CCI, la Digital League, le Moulin Digital (de la French Tech), Valence en gastronomie, et la BPI. Par ailleurs, 7 producteurs déjà inscrits appartiennent au territoire de Valence Romans Agglo (19 en Drôme-Ardèche), et proposent déjà leurs produits sur le réseau (gastronomie, vin, mode, cosmétique, déco...). Benoît & Emmanuel : un duo éprouvé Ils ont commencé à travailler ensemble il y a 20 ans, sur les premières stratégies publicitaires et commerciales d’internet. Ils ont depuis continué à collaborer à travers différents projets, ont créé d’autres entreprises chacun de leur côté, avant de se retrouver à nouveau pour fonder Direct Producteur. Créateur de « PromoBenef » en 2000, Benoît Chazallon a développé un réseau de 60 000 sites web en 5 ans et gère actuellement le « Château de la Selve », domaine viticole de 60 ha en Ardèche du Sud. Il a fondé « Vignerons de nature » (+ de 50% de CA tous les ans depuis 6 ans, leader sur son marché). Passionné par internet, les concepts technologiques et les solutions publicitaires, Emmanuel Lepage a géré plus de 3 milliards d’affichages mensuel, et créé des outils en publicité programmatique. Une expertise et un parcours qui offrent à Direct Producteur une connexion directe aux enchères online : un atout exceptionnel pour une start-up, qui démultiplie ainsi sa force de frappe dès son lancement. Benoît : « En tant que vigneron, je n’ai pas trouvé de solution simple et économique pour continuer à gérer ma relation et vendre en direct à mes 18 000 clients particuliers. C’est pour répondre à ce besoin que nous nous sommes retrouvés autour de ce nouveau projet avec Emmanuel ». Emmanuel : « Ma volonté, c’est que Direct Producteur permette à chaque producteur d’exister en ligne, et de jouer à armes égales face à des acteurs qui ont davantage de moyens. »

 

Comment utiliser Direct Producteur ? CÔTÉ PRODUCTEUR • Pas d’abonnement, pas de frais fixe • Seulement 4,20 % de frais de gestion • La possibilité de gérer tous ses clients existants et d’en acquérir de nouveaux. Chaque producteur peut • créer sa page en 5 minutes, sans investissement ni connaissance technique. Il ajoute ses produits, et sa page de vente est prête ! • créer son réseau d’abonnés, ses propres Conditions Générales de Vente, etc. • utiliser sa base de données clients pour faire ses propres mailings, ou les outils basés sur les algorithmes Direct Producteur (pour acquérir de nouveaux abonnés grâce à la publicité programmatique, le retargeting, le référencement payant, les comparateurs de prix, les réseaux sociaux et les partenariats), etc. Direct Producteur s’engage à fournir la plateforme technologique de vente avec des interfaces simplifiées, des algorithmes intelligents pour étendre les communautés de clients et un assistant dédié pour guider chaque producteur, et des outils marketing. CÔTÉ MEMBRE • Trouver des producteurs et artisans • Echanger avec eux • Suivre leurs actualités • Leur passer commande en direct • Partager et faire connaître ses coups de cœur à ses amis Sources : 1Next Practice #2 février 2017 / 2 Agence Anouréa 2016 / 3 Enquête Producteurs sur les différentes formes de vente directe avec la participation de l'Equal // *Hors entreprises individuelles, négociants et coopératives éligibles A propos de Direct Producteur : Direct Producteur a mis en ligne fin 2018 le 1er réseau social de vente directe. Il compte en janvier 2019 : 270 producteurs et 4000 membres. Fondée par Benoît Chazallon et Emmanuel Lepage à Valence, l’entreprise salarie à ce jour 10 collaborateurs, et continue d’embaucher. www.directproducteur.com

 

Communiqué de presse

+ 20% d'offres d'emploi en 2018
Baromètre emploi RegionsJob / ParisJob


Paris, le 17 janvier 2019. La société HelloWork (anciennement groupe RegionsJob), acteur de référence sur le marché de l'emploi, du recrutement et de la formation sur internet en France a diffusé sur l'ensemble de ses plateformes (RegionsJob, ParisJob, Cadreo, BDM/job) près de 770 000 offres d'emploi en 2018.
Les 110 millions de visites et les 14 millions de mises en relation candidats-recruteurs et candidats-centres de formation l'an passé lui permettent de proposer un panorama complet des dynamiques de l'emploi en France. En 2018, le marché a été à la fois actif et irrégulier, avec un premier semestre très dynamique et une augmentation de 32% du volume d'offres d'emploi diffusées suivi d'un ralentissement de sa croissance sur la seconde période.

  • Quelles régions et métropoles ont été les plus dynamiques ? 
  • Quelles fonctions sont les plus recherchées ? 
  • Quels contrats sont les plus demandés ?

Voici un état des lieux complet de l'évolution du marché de l'emploi en 2018.


Nouvelle-Aquitaine, région la plus dynamique

La région Nouvelle-Aquitaine est en tête du classement national avec une évolution de +31%. L’Auvergne-Rhône-Alpes et la Bourgogne-Franche-Comté prennent quant à elles la 2nde place ex-aequo avec une croissance de +23%, laissant la 4ème place à la région Provence-Alpes-Côte-d’Azur, qui connaît elle aussi une belle évolution (+22%). L’Île-de-France, qui était en tête en 2017, se retrouve reléguée à la 5ème place du classement (+21%).

L'Île de France région la plus pourvoyeuse d'emploi

Si l'Île-de-France n'est pas la région à la plus forte croissance, elle n'en demeure pas moins celle cumulant le plus d'offres d'emploi proposées en 2018 (20% du volume national). L'Auvergne-Rhône-Alpes, qui avait déjà connu un excellent troisième trimestre, reste à la 2nde place du classement. C'est la Nouvelle-Aquitaine qui réalise la plus grande progression et brigue la 3ème place. Une attractivité qui peut s'expliquer en partie en 2018 par la nouvelle LGV Paris - Bordeaux. 

Bordeaux Métropole plus dynamique que le Grand-Paris

Bordeaux Métropole connaît la meilleure croissance avec +34% en 2018, devant la Métropole du Grand Paris et ses +30%.
Strasbourg accuse le coup et passe de la 3ème place (+44% de croissance en 2017) à la 7ème place (+16%) en 2018. Lyon perd également pied et cède sa 6ème place (+38% en 2017) à la métropole de Rennes (+18% en 2018). La Métropole d'Aix-Marseille-Provence de son côté tire son épingle du jeu et monte de la 8ème place (+33%) en 2017 à la 3ème place (+27%) en 2018 mais garde Grenoble sur ses talons (4ème place avec +25%).


L'ingénierie Industrielle en tête des fonctions porteuses

Le top 3 des fonctions les plus dynamiques est complètement renouvelé par rapport à 2017. Les métiers du BTP/construction, logistique/transport, bureau d'études/R&D sont repoussés dans le classement, alors qu'ils constituaient le trio de tête en 2017. Ils font place à l'ingénierie, qui a eu le vent en poupe en 2018 ! Du côté de l'ingénierie industrielle, première du classement, on observe une croissance de +31%, proche de celle de l'ingénierie études et développement informatique et ses +30%. Sur le podium également cette année, les métiers de la Comptabilité / Gestion / Finance / Audit qui briguent la 3ème place avec +27% sur l'année 2018.

Dynamiques par types de contrats

2018 a été propice à la création de CDI avec une évolution de +31%. Ces contrats pérennes représentent 71% de l'ensemble des contrats proposés ! Le travail temporaire a constitué 17% des offres d'emploi publiées mais perd de la vitesse (-4%) face aux CDD qui ont connu une croissance de 10%, et dont la proportion reste stable.

A propos de HelloWork

HelloWork, acteur majeur de l’emploi, du recrutement et de la formation sur Internet en France, accompagne les actifs tout au long de leur vie professionnelle, les entreprises, cabinets de recrutement et ETT sur leurs enjeux RH et recrutement et les centres de formation sur la valorisation de leurs offres.
HelloWork a généré plus de 14 millions de mises en relation candidats-recruteurs et candidats-centres de formation auprès de 11.000 clients en 2018.
Fort de 250 collaborateurs, 44 millions € de commandes en 2018 et 19 années d’expérience, les différentes plateformes d’HelloWork réunissent plus de 4 millions de Visiteurs Uniques par mois (Médiametrie//NetRatings - Mesure Internet Global – Mars 2018). 
HelloWork édite : 
- les plateformes emploi et recrutement : Bdmjob.com; Cadreo.com; Jobijoba.com; Regionsjob.com; Parisjob.com
- les plateformes dédiées à la formation professionnelle MaFormation.fr et Bdmskills.com
- Blogdumoderateur.com, le media de référence pour les professionnels du web 
- HelloWork développe également des solutions RH pour accompagner et favoriser l'expérience recruteur et candidat sur l'intégralité des process de recrutement : 
- CVCatcher, logiciel RH de captation de CV,
- Talent Detection, solution de gestion de candidatures,
- Talentplug, solution de multi-diffusion d’offres d’emploi et de stages.
HelloWork est par ailleurs actionnaire de référence de la société Aladom, le spécialiste de l’emploi et du recrutement pour les services à la personne et du jobbing qui édite les plateformes Aladom.fr et Jemepropose.com.
Enfin, HelloWork propose également des solutions aux collectivités à travers JobiJoba qui équipe plus de 40 collectivités locales, dont la ville de Paris, en plateformes emploi. Désabonnement Hellowork ici.

 

TOP 100 Manageo des PME françaises les plus performantes : de grandes disparités régionales, une présence digitale en demi teinte 

Téléchargez l’infographie du TOP 100 TPE - Manageo

Lien vers l’ensemble du classement TOP 100 TPE -  Manageo

Manageo, spécialiste de l’activation de data B2B, a analysé les données de  35 203 PME françaises pour établir le classement des 100 PME les plus performantes, reposant notamment sur l’évolution de leur résultat net (base bilan 2017). Ce classement dresse plusieurs constats : l’Île de France berceau des entreprises dynamiques, une concentration sur quelques secteurs d’activité, une présence digitale encore perfectible et une maturité gage de performance. Cinq jeunes entreprises créées il y a moins de 5 ans se distinguent toutefois en faisant leur entrée dans le classement.

Une majorité des PME les plus performantes rassemblées sur 3 secteurs d’activité

Le classement met en lumière que plus de la moitié des entreprises les plus performantes se répartissent  sur seulement 3 secteurs d’activité : le commerce avec 27% des PME du classement, l’industrie manufacturière (16%) et la construction (12%). Une répartition qui diffère des activités les plus représentées au sein des 11 millions d’entreprises actives françaises où les secteurs de l’immobilier, du commerce et des activités scientifiques et techniques rassemblent la plus forte concentration des sociétés.  

Une forte représentation des PME en Ile-de-France

Sans surprise, l’Ile-de-France regroupe près de la moitié (48%) des PME les plus performantes. Un constat assez logique, puisque cette région contient la plus grande concentration d’entreprises en France.   En revanche, la répartition sur les autres grandes zones géographiques semble assez homogène, oscillant entre 10 et 16%  :

  • Le nord-est de la France (Hauts-de-France ; Grand-Est ; Bourgogne-Franche-Comté) : 16%
  • Le nord-ouest (Normandie ; Bretagne ; Pays de la Loire ; Centre-Val de Loire) : 10%
  • Le sud-ouest (Nouvelle Aquitaine ; Occitanie) : 13%
  • Le sud-est (Auvergne-Rhône-Alpes, Provence-Alpes-Côte d’Azur ; Corse) : 13%.

Fait étonnant, la PACA, qui pourtant est la troisième région qui concentre le plus d’entreprises après l’Ile-de-France et l’Auvergne-Rhône-Alpes, ne compte que 3% des entreprises du TOP 100.

Une présence digitale contrastée et une maturité gage de succès !

La quasi-totalité des PME du classement (90%) ont un site web. En revanche, seules 38% d’entre elles sont présentes sur au moins un réseau social : un constat à mettre en perspective avec les résultats de l’étude réalisée par BPI France sur le rapport qu’entretiennent les PME-ETI avec les réseaux sociaux.

Il semble également que l’ancienneté des entreprises soit synonyme de performance : 66% des PME du TOP 100 sont âgées de 16 ans ou plus. Néanmoins, de jeunes entreprises ont fait leur entrée dans le classement, se hissant aux côtés de sociétés matures et établies. L’une d’entre elle, Bofinger SARL, occupe même la première place du podium.

TOP 10, extrait du TOP 100 (lien)

Classement

Raison sociale

Département

Activité

1

BOFINGER SARL

HAUTS-DE-SEINE

Hébergement et restauration

2

STRATEGIE ELABORATION INGENIERIE

VAL-DE-MARNE

Construction

3

GEMWAY ASSETS

PARIS

Activités financières et d'assurance

4

IN X TENSO

PARIS

Activités spécialisées, scientifiques et techniques

5

SOC ANTONA ET COFI

HAUTS-DE-SEINE

Construction

6

A S D AUTO

VOSGES

Commerce ; réparation d'automobiles et de motocycles

7

ECORENOVE

RHONE

Commerce ; réparation d'automobiles et de motocycles

8

CAVES D'ESCLANS

VAR

Commerce ; réparation d'automobiles et de motocycles

9

SOCIETE SOFRAMOTEL

ESSONNE

Hébergement et restauration

10

SARL DES HAUTS DE VILLIERS

AUBE

Commerce ; réparation d'automobiles et de motocycles

À propos :

Créée en 1999 et filiale du groupe Altares, Manageo est le leader français de l’activation de données.  Ce pionnier de la DATACTIVATION s’est fixé pour mission de transformer des milliards de DATA en opportunités business. Plateforme de marketing prédictif qui s'appuie sur la puissance du Big Data avec 10 milliards de données récoltées sur les entreprises françaises, manageo.fr est un outil dédié à la conquête BtoB. La solution de Manageo combine de la data, des outils d'activation et différents niveaux de services adaptés en fonction des besoins des clients, de la TPE aux Grands Comptes. Basée à Aix-en-Provence, Manageo a collaboré avec 30 000 clients en 16 ans.

Nous suivre : Site internet : www.manageo.fr - Twitter : @manageo_fr

 

 

2019 sera une excellente année, désormais vous pouvez compter sur CHANNEL JOB pour faire évoluer votre carrière !

Nous sommes heureux de vous annoncer la création de notre site d’offres d’emploi «channeljob.fr » dédié au secteur IT et plus particulièrement à son réseau de distribution.

Nous sommes partis d’un constat, le marché de la distribution informatique est un ecosystème avec ses codes, ses certifications, ses spécificités.
Tous ses acteurs (Constructeurs, Editeurs, Grossistes, VAR, ESN, …) ont besoin de recruter des professionnels reconnus selon leurs propres critères.

Nous avons ainsi conçu « channeljob.fr » par des spécialistes de l’IT Channel pour des professionnels de l’IT Channel.
Centrez-vous sur votre domaine de compétences, retrouvez vos spécificités sur «channeljob.fr ».

Que vous soyez aujourd’hui ou demain, en recherche d’opportunités professionnelles ou en recherche de candidats spécialisés dans l’IT Channel.
Dans tous les cas, pour rester à l’écoute du marché, inscrivez-vous simplement sur «channeljob.fr ».
Découvrez les annonces de nos clients et leurs cabinets de recrutements.

CHANNEL JOB vous souhaite une excellente année pleine d’opportunités professionnelle dans l’IT Channel.

L’équipe Channel Job.
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. _body" class="adr black-to-orange contextEntry" target="_blank" style="border: 0px; color: rgb(0, 0, 0); text-size-adjust: 100%; line-height: normal;"> Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Ingénieur Commercial Solutions et Dématérialisation H/F 
( COMERCIAL / VENTE ) 
75 : Paris
Chef de Projet BI H/F Puteaux
( COMERCIAL / VENTE ) 
92 : Hauts-de-Seine
Business Unit Manager (H/F) 
( COMERCIAL / VENTE ) 
69 : Rhône
Commercial Terrain Serveurs & Stockage DELL H/F
( COMERCIAL / VENTE ) 
92 : Hauts-de-Seine
Ingénieur Avant-vente sécurité (H/F)
( AVANT VENTE ) 92 : Hauts-de-Seine

 

 

MeilleursAgents annonce le recrutement

de 100 collaborateurs en 2019

Afin d’accompagner son développement, MeilleursAgents, leader de l’estimation immobilière en ligne renforce ses équipes et confirme sa position de scale-up innovante. Après avoir doublé ses effectifs en 18 mois pour atteindre 220 collaborateurs en 2018, MeilleursAgents créera 100 nouveaux emplois en 2019 !

 

MeilleursAgents fait partie de ces entreprises privilégiées qui associent forte croissance (+40% par rapport à 2017) et rentabilité. Pour 2019, MeilleursAgents ambitionne de poursuivre sa croissance en renforçant ses équipes avec de nouveaux talents. 100 postes aux métiers variés allant des commerciaux, en passant par des profils Tech, Data (développeur Front-End - Back-End, développeur SalesForce, machine learning engineer, géomaticien,..), marketing et communication sont à pourvoir.


« L’immobilier est un secteur en pleine transformation digitale et MeilleursAgents y contribue fortement, comme en témoignent nos excellents résultats et nos objectifs de recrutement pour l’année prochaine. Nous sommes ravis de pouvoir offrir de nombreuses opportunités de carrières à des talents qui nous permettront de construire ensemble la croissance de demain. » déclare Sébastien de Lafond, Président et co-fondateur de MeilleursAgents. 

De plus, la culture d’entreprise de MeilleursAgents qui souhaite allier performance et bienveillance, n’est pas une utopie mais bien une réalité comme en témoigne l’élection de MeilleursAgents au rang de n°1 du meilleur environnement de travail selon l’enquête d’Happy At Work.


« Nos valeurs de quête de l’excellence et d’entraide sont une boussole qui guide toutes nos actions. Offrir à nos salariés un rôle dans lequel ils trouveront du sens et pourront se construire sur le long terme est un challenge que nous relevons au quotidien ! Pour y parvenir, nous nous remettons constamment en question afin de créer et recréer un environnement de travail qui favorise l’épanouissement de tous.» ajoute Florie Garnier, Directrice des Ressources Humaines de MeilleursAgents. 

Pour postuler, rendez-vous ici


A propos de MeilleursAgents
Fondée en 2008 et n°1 de l’estimation immobilière en ligne (Médiamétrie Février 2018), la plateforme MeilleursAgents aide les particuliers à vendre ou acheter leur bien immobilier au bon prix avec l’aide des meilleurs outils d’estimation et la participation de plus de 11 000 agences immobilières partenaires. En 2018, un vendeur sur deux en France prépare son projet sur la plateforme, qui compte 220 collaborateurs.
www.meilleursagents.com 

 

Des investisseurs professionnels dévoilent tout de leurs attentes

81% des investisseurs cherchent avant tout une rentabilité et un retour sur investissement et 56% la participation à une aventure entrepreneuriale

L'élément clé : La qualité de l'équipe de management à 66%

Les projections financières représentent seulement 15%

91% des investisseurs privilégient l'équipe de management plutôt que le dirigeant

Les échecs passés ne sont pas rédhibitoires pour 94% des investisseurs

Les deux traits de personnalité les plus recherchés : la transparence à 72% devant l'ambition à 53%

Paris, le 14 janvier 2019

Pour la première fois, des investisseurs professionnels issus de plus de 40 fonds d'investissement différents ont répondu à une enquête réalisée par Equiteasy, la première plateforme qui facilite et automatise les levées de fonds et transmissions d'entreprises. Un questionnaire qui dévoile les véritables attentes des Fonds d'investissementCorporate ventures et Family offices 

Lien officiel : https://equiteasy.com/

« Quels sont les éléments les plus importants dans l'analyse des opportunités d'investissement ? Quels sont les paramètres humains primordiaux, les traits de personnalité les plus recherchés dans les équipes de management ? Etc. Nous avons voulu tout savoir sur les véritables attentes des fonds d'investissement en leur posant clairement et directement toutes les questions qui restaient jusqu'alors un peu floues ou tabou », Quentin Ducouret, CEO d'Equiteasy.

Que cherchent les investisseurs ?

Entre la participation à une aventure entrepreneuriale, le soutien d'une certaine vision d'un marché, ou d'un business, c'est clairement la rentabilité et le retour sur investissement qui motivent plus de 81% des investisseurs. A noter que les femmes sont partagées à 70% entre la participation à une aventure   entrepreneuriale et la rentabilité et le retour sur investissement, alors que les hommes sont respectivement à 42% et 92%.

En tant qu'investisseur professionnel, que cherchez-vous en priorité ? (2 choix possibles)

Réponses

Global

Femmes

Hommes

Participer à une aventure entrepreneuriale

56%

70%

42%

Soutenir une certaine vision d'un marché ou d'un business

31%

30%

33%

Une rentabilité et un retour sur investissement

81%

70%

92%

Quels éléments soulignent une opportunité d'investissement... ou non ?

De façon globale, 66% des investisseurs regardent avant tout la qualité de l'équipe de management. Le deuxième critère d'importance concerne l'avantage concurrentiel et les barrières à l'entrée, à 54%Enfin, les conditions financières de l'opération arrivent à la troisième place du classement avec 32%On constate que les projections financières (le fameux business plan) est l'élément qui est considéré comme le moins important.

Parmi ces éléments, lesquels sont les plus importants lorsque vous analysez une opportunité d'investissement ? (3 choix possibles)

Réponses

Global

Femmes

Hommes

La nature du produit ou des services

21%

30%

13%

La dynamique du marché sous-jacent

31%

30%

33%

L'avantage concurrentiel et les barrières à l'entrée

54%

60%

47%

La personnalité du dirigeant

37%

50%

24%

La qualité de l'équipe de management

66%

50%

82%

Les conditions financières de l'opération

32%

30%

34%

Les options de sortie à terme

23%

30%

16%

Les projections financières

15%

10%

21%

Et l'humain dans tous ça ?

Que l'investisseur soit une femme ou un homme, il va sans conteste privilégier l'équipe plutôt que le dirigeant. En effet, plus de 90% des femmes et 92% des hommes investisseurs recherchent une équipe de management homogène, à la fois solide, professionnelle et complémentaire, plutôt qu'un dirigeant charismatique.

En tant qu'investisseur, quel paramètre humain vous semble le plus important ?

Réponses

Global

Femmes

Hommes

Un dirigeant charismatique, qui incarne à lui seul la société

9%

10%

8%

Une équipe de management plus homogène : solide, professionnelle et complémentaire

91%

90%

92%

L'échec est-il vecteur de réussite ?

A la question "Un projet porté par un entrepreneur ayant vécu des échecs par le passé est-il rédhibitoire ?", les investisseurs répondent à plus de 94% : "non" !  Une notion fondamentale qui montre que la réussite se moque des écueils et des difficultés.

Si un projet est porté par un entrepreneur ayant vécu des échecs par le passé, cela est-il rédhibitoire ?

Réponses

Global

Femmes

Hommes

Oui

6%

10%

3%

Non

94%

90%

97%

Portrait robot d'un entrepreneur

Parmi les traits de personnalité que les investisseurs professionnels recherchent le plus au sein d'une équipe de management, deux adjectifs ressortent clairement. En numéro 1 avec 72% des votes arrive "la transparence" (80% pour les femmes et 63% pour les hommes). En deuxième place, avec 53% de représentativité c'est"l'ambition" qui séduit les investisseurs (60% pour les femmes et 45% pour les hommes).

Quels sont les traits de personnalité que vous recherchez le plus dans les équipes de management ? (2 choix possibles)

Réponses

Global

Femmes

Hommes

L'ambition

53%

60%

45%

La sincérité

29%

30%

29%

La transparence

72%

80%

63%

La passion

17%

10%

24%

L'audace

18%

20%

16%

*Méthodologie : Enquête réalisée auprès de 40 investisseurs en décembre 2018.

Répartition :

Fonds d'investissement et Corporate Ventures : 82%

Association de Business Angels 12%

Family Offices : 6%

Pays concernés France (94%), étranger (6%)

Profils des personnes ayant répondu : 20de femmes et 80% d'hommes.

Le sondage a été effectué en ligne, sur le panel propriétaire Equiteasytoutes les informations mises en avant par les personnes interrogées sont déclaratives.

A propos de Equiteasy

Lancée fin 2017, Equiteasy est une plateforme de matching entre entrepreneurs et professionnels de l'investissement. Equiteasy a développé un algorithme pour structurer et automatiser les projets de levée de fonds ou de transmission d'entreprisesLes entrepreneurs peuvent ainsi entrer en contact et interagir facilement avec les investisseurs les plus pertinents pour leur projet. Equiteasy a déjà prouvé la viabilité et l'efficacité de sa plateforme avec déjà plus de 40 projets en cours de levée de fonds, à tous les stades de maturité depuis le seed jusqu'au LBO, pour des montants allant de 300.000 euros à plusieurs millions d'euros. En juin 2018, Equiteasy réalise une première levée de fonds de 700.000.

Pour plus d'informations : https://equiteasy.com

 

7 ENTREPRISES ISSUES DE LA FILIÈRE NUMÉRIQUE
ONT ÉTÉ LABELLISÉES ENR

(Entreprise Numérique Responsable)

Un label national de reconnaissance pour opérer transition digitale des entreprises, délivré par France IT, le réseau national des clusters numériques

  • ADISTA, (SAINT-ETIENNE, AUVERGNE RHONE-ALPES)
  • AM CREATIONS, LA ROCHELLE (NOUVELLE AQUITAINE)
  • ASTREE SOFTWARE, SAINT-ETIENNE (AUVERGNE-RHONE-ALPES)
  • EVODE, PLORGUES (PACA)
  • GUARDEA CYBERDEFENSE, MARSEILLE (PACA)
  • TELECOM OBJECT, SAINT ETIENNE (AUVERGNE RHONE ALPES)
  • TYMATE, LOMME (HAUTS-DE-FRANCE)

VOIR LE COMMUNIQUE DE PRESSE >>

A PROPOS DU LABEL ENR

Pour tout savoir sur le Label ENR, France IT vous invite à son webinaire (gratuit / sur inscription) le vendredi 8 février – 9h30 – 10h15. Inscription et programme >>

Nouvelle vague de labellisation en cours. Date limite de réception des dossiers le 22 mars 2019. En savoir plus sur la labellisation >>

Le label ENR récompense les Entreprises Numériques Responsables qui intègrent volontairement des préoccupations éthiques, sociales et environnementales dans leurs activités
commerciales et dans leurs relations avec les parties prenantes internes et externes.
Ce label National est tout particulièrement dédié aux PME et TPE.
Voir la liste des labellisés ENR ou en savoir plus sur le Label ENR >>

 

A PROPOS DE FRANCE IT

Le réseau national des clusters du numérique

  • 11 clusters
  • 2500 Entreprises numériques impactées
  • 80 acteurs de la recherche et de la formation partenaires des clusters membres
  • France IT est à l’origine du Label Entreprise Numérique Responsable et du Label Cloud

 

Vous inspirer

Mise en avant d’une bonne pratique, d’un partage d’expérience, d’une prise de parole (intervenants Pôle emploi ou experts extérieurs), d’un nouveau métier, d’une tendance, une conférence inspirante…
Conseil
Pour une candidature plus percutante...
Pensez au service "focus compétences" de Pôle emploi.
En savoir plus
Tendance
Recherche d'emploi et réseaux sociaux
Les bonnes pratiques à adopter.
En savoir plus
 

 Vous informer

Recrutement, carrière, droits et événements : retrouvez toutes les actus qui vous concernent, partout en France. Pour ne jamais manquer une opportunité…
Ça m'intéresse (Nouvelle fenêtre)
Pôle emploi
Actualisation et allocationConsultez le calendrier 2019 des périodes d'actualisation et des paiements de votre allocation.
Ça m'intéresse
J'en profite (Nouvelle fenêtre)
Evénement
Salon du travail et de la mobilité professionnelleFaites bouger votre vie professionnelle !
J'en profite
J'en profite (Nouvelle fenêtre)
Evénement
Les rendez-vous de l'AdieComme Eric, rencontrez l’Adie pour assurer le succès de votre projet d’entreprise !
J'en profite
Ça m'intéresse (Nouvelle fenêtre)
Information
Vos allocations chômage et le prélèvement à la sourceExplications...
Ça m'intéresse
Ça m'intéresse (Nouvelle fenêtre)
Evénement
Salon des entrepreneursCréateurs, startups, dirigeants, repreneurs, franchisés… Rejoignez 65 000 entrepreneurs passionnés et donnez vie à votre projet !
Ça m'intéresse
17JANVIER Ateliers Nouvelles Compétences Industrielles à la cité des métiers de RouenPôle emploi Quevilly vous aide à vous former dans le domaine de l’industrie.
Du 17 JAN.au 17 AVR. Salons Travail, Avenir et Formation en Occitanie1 300 entreprises proposent plus de 10 300 emplois !
25/26JANVIER 41ème édition du Salon Formation Emploi AlsaceRendez-vous au Parc Expo de Colmar pour trouver une formation ou un emploi !
31JANVIER #DestinationEmploi en Nouvelle-Aquitaine :150 postes à pourvoirL’aéroport de Bordeaux, Pôle emploi et la Ville de Mérignac, vous donnent rendez-vous avec toutes les entreprises de l’aéroport qui recrutent sur terre ou dans les airs !
Tous les événements
 

 

 Vous rendre service

Les infos, outils, services et astuces à ne surtout pas manquer pour faciliter votre retour à l’emploi.
Efficace
  S'informer sur un métier, découvrir le marché du travail, explorer les opportunités en régions...C'est possible gràace au service Information sur le Marché du Travail de Pôle emploi !
Pratique
  Testez le simulateur "Mon entretien d'embauche" de Pôle emploi en réalité virtuelleL'entretien d'embauche est synonyme de stress ? Vous pouvez y remédier en vous y préparant avec ce simulateur !
Utile
  Le montant du SMICLe Salaire Minimum Interprofessionnel de Croissance a été revalorisé au 1er janvier 2019.
Indispensable
  L'application "Mes offres" de Pôle emploiVous êtes à la recherche d’un emploi, téléchargez l'application mobile "Mes Offres".

 

 

Alerte email
14 nouvelles opportunités
correspondent à votre recherche
INTERNET - E-COMMERCE - RHÔNE-ALPES
Responsable Service Relation Client H/F
SAINT-PRIEST
Responsable Marketing Opérationnel (F/H)
RHÔNE
Marketeur Digital F/H
RHÔNE
Product Marketing Manager H/F
RHÔNE
Chef de projets digital H/F
RHÔNE
CHEF DE PUBLICITÉ H/F
RHÔNE
Chef de produit H/F - CDI
DRÔME
CHARGE(E) DE COMMUNICATION H-F H/F
RHÔNE
Chef de projets Thermodynamiques H/F
AIN
Chef de Projet Marketing et Digital H/F
DRÔME
DIRECTEUR DE BUSINESS UNIT H/F (69)
RHÔNE
Manager Centre Relation Client H/F
RHÔNE
Chef de Secteur F/H
HAUTE-SAVOIE
Chargé d'Affaires Export - Afrique H/F
RHÔNE
DÉCOUVRIR
TOUTES LES OPPORTUNITÉS

Le marché des services à la personne (SAP) en panne de croissance

 

 

En hausse de 0,4% à 18 milliards d'euros en 2017, le secteur des services à la personne (SAP) est atone, voire à l'arrêt, en France. Le nombre d'heures travaillées - 857 millions en 2017  ne cesse en effet de reculer depuis 2010. Idem pour les effectifs qui ont fondu de 10% depuis 2010 pour s'établir à 1,32 million de salariés. 

Le recours au travail au noir et au faire soi-même explique la morosité d'un marché qui devrait progresser de seulement 0,6% par an entre 2018 et 2021 puis de 1% par an en moyenne entre 2022 et 2025, selon le scénario médian établi par les experts de Xerfi Precepta. 

Malgré un immense potentiel de croissance, en particulier sur les plans démographiques et socioculturels, le marché peine de fait à trouver un second souffle après la forte croissance du nombre d'heures observée suite au plan Borloo. 

Dans ces conditions, une seule certitude : les organismes de SAP doivent réduire leur dépendance au soutien de l'Etat en intensifiant leurs stratégies de croissance, notamment en matière de qualité des prestations. 

A ce titre, les outils numériques constituent des opportunités considérables pour monter en gamme mais aussi pour gagner en visibilité et accroître la productivité, en front et en back office. Mais le digital rebat les cartes du jeu concurrentiel. La percée des plateformes de mise en relation fragilisent en effet les positions des acteurs traditionnels.

Malgré sa très modeste croissance, le marché des services à la personne se structure pourtant peu à peu. Si leur poids reste prépondérant, les associations et le gré-à-gré sont en perte de vitesse. Les entreprises privées grignotent en effet progressivement des parts de marché et représentent désormais 17% du chiffre d'affaires total

Avec plus de 32 000 structures actives début 2018, leur nombre a littéralement explosé en 10 ans. Une situation qui s'explique par les nombreuses aides fiscales et qui devraient perdurer, de l'avis des experts de Xerfi Precepta. 

Avec une croissance annuelle moyenne supérieure à 8% entre 2017 et 2021, les entreprises privées continueront d'endosser le rôle de locomotives du marché, même si leur poids restera minoritaire. Leur chiffre d'affaires s'établira alors à 4,3 milliards d'euros (contre 3,1 milliards en 2017).

Si les perspectives sont au beau fixe pour les grands réseaux privés, les associations (ADMR, UNA, Adessadomicile) n'ont pas dit leur dernier mot. Elles ne manquent en effet pas d'atouts entre leur image positive dans le domaine de l'entraide, leur savoir-faire et leur notoriété sur le segment de l'aide aux personnes âgées et dépendantes. Sans oublier leur forte présence dans les zones rurales, souvent délaissées par les entreprises privées.

 

Quant aux plateformes digitales (Helpling, Stootie, Aladom, Hoper, Youpijob...), elles montent certes en puissance mais elles n'ont pas encore complètement pris le pouvoir. Offre et demande encore très fragmentées, appétence croissante pour le e-commerce de services, essor de la mobilité, etc. : le contexte de marché leur est favorable. Mais jouer la carte de la structuration, de la clarification et de la qualification de l'offre n'est pas chose aisée quand on mise sur les volumes.

Le digital est aussi une opportunité pour les acteurs traditionnels

 

Face à un tel contexte de marché, les enseignes physiques ne sont bien sûr pas restés inactives. Leurs stratégies de croissance s'articulent autour de cinq grands axes, selon l'analyse des experts de Xerfi Precepta

Le premier consiste à élargir le portefeuille de services proposés pour faire davantage volume et ainsi mieux rentabiliser les frais fixes. Le deuxième axe est celui de la montée en gamme pour se différencier et apporter une véritable valeur ajoutée par rapport au gré-à-gré (déclaré et surtout non-déclaré). 

Pour contrer le risque potentiel d'ubérisation, les opérateurs étendent également leurs réseaux physiques, en optant surtout pour la franchise. Pour surmonter leurs difficultés de recrutement, les organismes de SAP s'attachent à renforcer leur marque employeur. Enfin, ils exploitent les outils digitaux pour améliorer les services aux clients et optimiser leur gestion interne. 

Certains ont même lancé leur propre plateforme de mise en relation, à l'image de Vitaliance (spécialisé dans l'aide aux personnes âgées et dépendantes) avec Nagora. Les experts de Xerfi Precepta préconisent aussi d'anticiper d'éventuels changements fiscaux. Une forte diminution des aides mettrait sans aucun doute le secteur des SAP en péril.

Auteur de l'étude : Thomas Roux

 

image.png