Publications

Recherche d'articles

Dernières Nouvelles

Publié le 14/11/2018, 09:05 par Claire Mollien
offres-et-pistes-d-emploi-en-partageNouveauté du jour 15/11/2018 recherche candidat pour poste chef de projet informatique en cdi client final
Publié le 19/10/2018, 08:49 par Claire Mollien
Merci Isis de Romefort pour le partage de cette annonce ... à diffuser autour de vous SVP merci : Société SARL/ spécialisée dans la...
Publié le 19/10/2018, 08:45 par Claire Mollien
A partager autour de vous, avec un grand merci à Isis de Romefort pour confier ce poste en diffusion sur le réseau du Triangle...

Recherche candidats sap co pour un cdi en province en client final

Pour nos clients finaux basés en province, nous cherchons :

- Consultant SAP CO - en RHONE APLES - exprience 2 à 3 ans

Etes vous actuellement disponible ?

 

Hervé Dulaire

IT Resourcer

ITProject-search

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. > Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

Auvergne-Rhône-Alpes, 2ème région la plus dynamique de France : + 9% d’offres d’emploi au 3ème trimestre 2018, +32% sur l’ensemble de l’année 2018 
Baromètre de l’emploi du groupe Hellowork

HelloWork, acteur majeur de l’emploi et du recrutement en France, a diffusé sur ses plateformes RegionsJob, 565 193 offres depuis le 1er janvier 2018. Il vous dit tout de l’emploi en Auvergne-Rhône-Alpes durant ce troisième trimestre 2018 : si le marché de l’emploi est toujours en croissance il est peut-être en passe d’atteindre une stabilisation. 

Les plus de 4 millions de visiteurs uniques mensuels (Mars 2018) et les 11 millions de mises en relation candidats-recruteurs en un an permettent au groupe Hellowork de proposer un éclairage précis sur les dynamiques de l’emploi en France et en Auvergne-Rhône-Alpes. En comparant le nombre d’offres d’emploi diffusées au 3ème trimestre 2018 avec la même période en 2017, le groupe RegionsJob propose une analyse complète de l’évolution de l’emploi : 

- Quelles départements et métropoles ont été les plus dynamiques ? 
- Quels secteurs recrutent le plus ? 
- Quelles fonctions sont les plus recherchées ?  


L’Ain, département le plus dynamique de la région

La région Auvergne Rhône-Alpes se place en deuxième place du classement national, connaît une évolution différente en fonction de ses départements. En effet, l’Ain est en tête du classement (+25%) suivi de près par le Puy-de-Dôme (+23%). Alors que l’Allier et l’Ardèche sont stables (0%), on note que le Cantal (-5%) et la Haute-Loire (-6%) sont en léger recul par rapport à 2017.

Côté métropoles, le troisième trimestre 2018 consacre Grenoble-Alpes Métropole avec une croissance de 12%, supérieure à la moyenne régionale. La Métropole de Lyon, quant à elle, accuse le coup avec une perte de vitesse (-2%) en termes d’emploi. 


43% de croissance du secteur informatique : Auvergne-Rhône-Alpes, nouvelle Silicon Valley ?

Le secteur de l’Informatique a connu une croissance impressionnante de +43%, très loin devant le secteur Services aux entreprises qui prend la deuxième place avec +26%. La Distribution (+21%) et la Construction / BTP (+20%) tiennent la corde. Enfin, la Production manufacturière, avec +11% est bien plus dynamique dans la région qu’au niveau national (+2%)



Métiers de la production industrielle : plus forte croissance régionale (+37%)

Les métiers de la production industrielle connaissent en Auvergne-Rhône-Alpes la meilleure croissance avec +37%. La seconde place revient aux métiers de la Logistique, des transports et de la supply chain (+24%) suivi d’assez loin par les fonctions commerciales (+11%).

Plus de détails disponibles sur demande au service de presse.

Contacts Rumeur Publique

Jean-Sébastien Arrighi : 01 82 28 37 37

Romain Spinazzé : 01 82 28 37 25

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. _body" class="adr black-to-orange contextEntry" target="_blank" style="border: 0px; color: rgb(68, 68, 68); text-decoration-line: none; line-height: normal;"> Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

A propos d’HelloWork qui édite RegionsJob :


HelloWork, acteur majeur de l’emploi, du recrutement et de la formation sur Internet en France, accompagne les actifs tout au long de leur vie professionnelle, les entreprises, cabinets de recrutement et sur leurs enjeux RH et recrutement et les centres de formation sur la valorisation de leurs offres.
Fort de 250 collaborateurs, 38 millions € de commandes en 2017 et 18 années d’expérience, les différentes plateformes d’Hellowork réunissent plus de 4 millions de Visiteurs Uniques par mois (Médiametrie//NetRatings - Mesure Internet Global – Mars 2018). HelloWork a généré plus de 11 millions de mises en relation candidats-recruteurs auprès de 10.000 entreprises en 2017.
HelloWork édite : 
- les plateformes emploi et recrutement : Regionsjob.com ; Parisjob.com ; Cadreo.com ; Bdmjob.com et Jobijoba.com
- les plateformes dédiés à la formation professionnelle MaFormation.fr et Bdmskills.com
- Blogdumoderateur.com, le media de référence pour les professionnels du web : ressources, outils, décryptages et actualités
HelloWork est également actionnaire de référence de la société Aladom, le spécialiste de l’emploi et du recrutement pour les services à la personne et du jobing qui édite les plateformes Aladom.fr et Jemepropose.com.
HelloWork développe des logiciels RH pour accompagner et favoriser l'expérience recruteur et candidat  sur l'intégralité des process de recrutement : CVCatcher, logiciel RH de captation de CV,   Talent Detection, solution de gestion de candidatures et Talentplug, solution de multi-diffusion d’offres d’emploi et de stages. Jobijoba équipe également plus de 40 collectivités locales, dont la ville de Paris, en plateformes emploi.

 

L’Île-de-France : + 6% d’offres d’emploi au 3ème trimestre 2018, +30% sur l’ensemble de l’année 2018 
Baromètre de l’emploi du groupe Hellowork 

Paris, le 18 octobre 2018 -HelloWork, acteur majeur de l’emploi et du recrutement en France, a diffusé sur ses plateformes RegionsJob, 565 193 offres depuis le 1er janvier 2018. Il vous dit tout de l’emploi en région Île-de-France durant ce troisième trimestre 2018 : si le marché de l’emploi est toujours en croissance il est peut-être en passe d’atteindre une stabilisation. 

Les plus de 4 millions de visiteurs uniques mensuels (Mars 2018) et les 11 millions de mises en relation candidats-recruteurs en un an permettent au groupe Hellowork de proposer un éclairage précis sur les dynamiques de l’emploi en France et en région Île-de-France. En comparant le nombre d’offres d’emploi diffusées au 3ème trimestre 2018 avec la même période en 2017, le groupe RegionsJob propose une analyse complète de l’évolution de l’emploi : 

- Quelles départements et métropoles ont été les plus dynamiques ? 
- Quels secteurs recrutent le plus ? 
- Quelles fonctions sont les plus recherchées ?  

Une croissance inégale en fonction des départements

La région Île-de-France connaît une belle croissance avec Paris (+19%) et les Hauts-de-Seine (+15%). Si la Seine-Saint-Denis (+4%), le Val-de-Marne (+2%) et les Yvelines (+0%) sont stables, la Seine-et-Marne ainsi que l’Essonne sont en léger recul (-5%). Enfin, le Val-d’Oise arrive en dernière position avec -9% d’offres d’emploi au troisième trimestre. 


Distribution, immobilier et services aux entreprises : le tertiaire recrute en Île-de-France

En Île-de-France, la distribution (+39%) et l’immobilier (+33%) sont les secteurs les plus en demande. Les services aux entreprises suivent avec +11%, suivis de l’informatique (+7%) et du Transport, logistique et supply chain (4%)


Marketing et Communication : l’Île-de-France au top de la com’

Les métiers du Marketing, de la Communication et du Graphisme sont ceux qui connaissent la plus forte croissance (+29%) en ce troisième trimestre. Viennent ensuite les professions commerciales (+18%), les ingénieurs et informaticiens (+14%). Les métiers de la Comptabilité, Gestion, Finance et Audit augmentent de 5% quand l’Administration des ventes, de son côté, peine à croître d’1%.

Plus de détails disponibles sur demande au service de presse.

Contact Rumeur Publique

Yohan Bisson : +33 (0)6 62 29 55 73

Jean-Sébastien Arrighi : 01 82 28 37 37

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. _body" class="adr black-to-orange contextEntry" target="_blank" style="border: 0px; color: rgb(68, 68, 68); text-decoration-line: none; line-height: normal;"> Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

A propos d’HelloWork qui édite RegionsJob :


HelloWork, acteur majeur de l’emploi, du recrutement et de la formation sur Internet en France, accompagne les actifs tout au long de leur vie professionnelle, les entreprises, cabinets de recrutement et sur leurs enjeux RH et recrutement et les centres de formation sur la valorisation de leurs offres.
Fort de 250 collaborateurs, 38 millions € de commandes en 2017 et 18 années d’expérience, les différentes plateformes d’Hellowork réunissent plus de 4 millions de Visiteurs Uniques par mois (Médiametrie//NetRatings - Mesure Internet Global – Mars 2018). HelloWork a généré plus de 11 millions de mises en relation candidats-recruteurs auprès de 10.000 entreprises en 2017.
HelloWork édite : 
- les plateformes emploi et recrutement : Regionsjob.com ; Parisjob.com ; Cadreo.com ; Bdmjob.com et Jobijoba.com
- les plateformes dédiés à la formation professionnelle MaFormation.fr et Bdmskills.com
- Blogdumoderateur.com, le media de référence pour les professionnels du web : ressources, outils, décryptages et actualités
HelloWork est également actionnaire de référence de la société Aladom, le spécialiste de l’emploi et du recrutement pour les services à la personne et du jobing qui édite les plateformes Aladom.fr et Jemepropose.com.
HelloWork développe des logiciels RH pour accompagner et favoriser l'expérience recruteur et candidat  sur l'intégralité des process de recrutement : CVCatcher, logiciel RH de captation de CV,   Talent Detection, solution de gestion de candidatures et Talentplug, solution de multi-diffusion d’offres d’emploi et de stages. Jobijoba équipe également plus de 40 collectivités locales, dont la ville de Paris, en plateformes emploi.

 

Le bonheur dans l'entreprise, utopie ou impératif ?
Par Jean Noël Gaume

C'est en période difficile, d'incertitudes ou de crise qu'il faut libérer le bonheur
dans l'entreprise
Ou les gens ont plus de bien-être et de plaisir et libèrent des stratégies de conquête, ou le système entier va se dégrader.


Comment allier bienveillance et exigence ?
Ce que cherche avant tout l'entreprise pour exister, c'est le profit, créer de la richesse. Quand elle ne fait pas de profit, c'est souvent parce que le bonheur n'est pas là. Un collaborateur heureux rendra un client également heureux. Autrement, l'échec de cette entreprise sera programmé. Les gens travaillent pour obtenir une reconnaissance, trouver un équilibre, faire sa place dans la vie, mais aussi pour être utile et découvrir des nouveaux univers. Ils travaillent par amour d'eux-mêmes et de leurs enfants. Cela vaut également pour les patrons, les actionnaires et les clients. Aucune entreprise n'aurait pu exister si celui qui l'a fondée n'avait pas eu la certitude de créer son propre bonheur. C'est pour cela que des termes comme holocratie ou CHO (Chief Happiness Officer) ont fait leur apparition dans le vocabulaire courant. L'entreprise doit être une entité vivante et privilégier l'intelligence collective. La hiérarchie avec son organigramme classique ne fait plus partie de ce nouveau paysage. Les rôles sont affectés en fonction des compétences. Supprimer les positions de pouvoir et la bureaucratie permet de donner plus d'agilité à l'entreprise.

Il est vrai que le bonheur en entreprise est un concept qui ne semble pas être prioritaire dans la conscience collective en tant que moteur de la performance. Jusqu'aux années 2000, l'effort, la volonté, la conscience professionnelle constituaient pour l'entreprise les critères majeurs de la performance individuelle et collective avec une étanchéité presque parfaite entre une vie professionnelle parfois dévorante et une vie personnelle avec ses valeurs propres souvent peu ou pas respectées. 
Depuis, nous avons changé de monde ; avec la mondialisation, l'arrivée du numérique, la transition écologique, les dérèglements climatiques et la formidable accélération du temps, les nouvelles générations hyper connectées appelées communément les Y et les Z n'ont pas la même relation avec l'entreprise que leurs ainés. Elles y sont d'abord moins attachées et sont friandes d'espaces de liberté n'acceptant une certaine hiérarchie que si elle leur apporte le bien-être au présent et les fait progresser vers leur idéal professionnel et personnel. 

Si beaucoup pensent que la réussite professionnelle, ce n'est pas forcément le bonheur, il n'en est pas moins vrai qu'elle constitue une première étape nécessaire à l'accession à celui-ci, à condition toutefois que le travail soit un lieu de plaisir. Avec le management par la terreur on a fait du travail une torture et on s'est lourdement trompé. L'entreprise, c'est souvent le seul lieu où l'individu peut développer ses talents et trouver son achèvement. L'espoir d'un futur épanoui et le plaisir du chemin à parcourir sont les deux moteurs du succès. A l'inverse, la non réussite professionnelle constitue probablement la plus sûre manière de ne jamais conquérir son bonheur. Celui qui s'épanouit dans son métier rentre chez lui l'esprit libre, disponible pour la famille. Celui qui s'épuise dans son boulot, rentre chez lui le soir énervé, renfermé, et abîme la vie de la famille. L'échec peut révéler la nature mauvaise de l'homme. Mais à qui est imputable l'échec ?

On s'accorde à dire que le bonheur c'est l'état de pleine satisfaction. Et si le bonheur était la capacité permanente et sereine à accomplir tous les talents et toutes les promesses dont nous sommes porteurs ? L'entreprise ne doit pas avoir de doute sur la manière dont elle amène les collaborateurs à s'en approcher.

« Le bonheur est cet état d'esprit où on peut aimer le présent »  a écrit Edouard Limonov, écrivain russe et dissident politique.
Je pense en effet que le bonheur c'est être bien ici et maintenant tout en étant conscient du chemin qui reste à faire pour être meilleur : meilleur père, meilleur conjoint, meilleur frère, meilleur ami, meilleur collaborateur, meilleur manager. Celui qui ne cherche pas à  être meilleur est déjà moins bon. L'excellence est aux limites du possible mais chaque progrès est payant et nous donne de l'énergie en plus pour l'atteindre. Il n'y a pas d'individus limités. Il n'y a que des individus qui se croient aux limites de leurs possibilités. Le profit et le bonheur sont les deux ailes de la performance. Quand on atteint un niveau de performance partagé, le bonheur est infini. (cf. l'équipe championne du monde de football).

Si on fait du chiffre sans bonheur, on va tourner en rond jusqu'au moment où le système va se dégrader et il en va de l'entreprise comme de l'individu, il n'y a pas d'état stationnaire. Ou elle avance, ou elle recule. Le point stable n'existant pas, le non progrès est fatal. La journée au travail, c'est le plaisir à vivre, l'apprentissage, le sourire, la croissance des chiffres. 
Pour cela le Management doit avoir l'obsession du plaisir et du bien-être. Le plaisir, c'est la relation positive, le bien-être, c'est la cohésion fraternelle et émotionnelle, dans un système relationnel, organisationnel et culturel ponctué de séquences ressourçantes qui associent la bienveillance et la convivialité. C'est tout l'enjeu du management collaboratif réconciliateur : faire de beaux résultats avec des collaborateurs épanouis et heureux en conciliant l'économique et l'humain, l'économie et l'écologie, le bonheur individuel et le bonheur collectif.


L'auteur
Jean-Noël Gaume est auteur et conférencier, spécialiste du Management Haute Performance. Passionné par le monde de l'entreprise comme celui du sport de haut niveau, inventeur du management réconciliateur, il est adepte, pour partie, de l'entreprise libérée sans pour autant souscrire, dit-il,  « aux élucubrations de ceux qui prônent cette libération sans véritables stratégies rationnelles d'instrumentation. » 
Il a été aussi dirigeant de plusieurs sociétés. Il a reçu le Prix de la meilleure gestion d'entreprise remis par le Ministre des Finances, Chargé par le Ministre de l'Industrie de la restructuration industrielle, co-fondateur d'ORGAMA, Directeur Délégué National du CRECI, conférencier, consultant, Jean-Noël Gaume est intervenu auprès des plus grandes entreprises et dans tous les secteurs d'activité. 
« Pour performer durablement, l'entreprise doit fermer une porte derrière elle définitivement et en ouvrir une autre. Elle doit sortir de la dictature du « ou » pour entrer dans l'obligation du « et » en réconciliant simultanément les intérêts de l'entreprise et les intérêts des personnels, le travail et le plaisir, l'argent et le bien-être, l'engagement professionnel et la qualité de vie personnelle. » 

 
L'Entreprise Inspirante, récemment publié aux éditions KAWA. 224 pages. Prix : 23 ,95

Auvergne-Rhône-Alpes 2ème région la plus dynamique de France : + 9% d’offres d’emploi au 3ème trimestre 2018, +32% sur l’ensemble de l’année 2018 
Baromètre de l’emploi du groupe Hellowork

Paris, le 18 octobre 2018 - HelloWork, acteur majeur de l’emploi et du recrutement en France, a diffusé sur ses plateformes RegionsJob, 565 193 offres depuis le 1er janvier 2018. Il vous dit tout de l’emploi en Auvergne-Rhône-Alpes durant ce troisième trimestre 2018 : si le marché de l’emploi est toujours en croissance il est peut-être en passe d’atteindre une stabilisation. 

Les plus de 4 millions de visiteurs uniques mensuels (Mars 2018) et les 11 millions de mises en relation candidats-recruteurs en un an permettent au groupe Hellowork de proposer un éclairage précis sur les dynamiques de l’emploi en France et en Auvergne-Rhône-Alpes. En comparant le nombre d’offres d’emploi diffusées au 3ème trimestre 2018 avec la même période en 2017, le groupe RegionsJob propose une analyse complète de l’évolution de l’emploi : 

- Quelles départements et métropoles ont été les plus dynamiques ? 
- Quels secteurs recrutent le plus ? 
- Quelles fonctions sont les plus recherchées ?  


L’Ain, département le plus dynamique de la région

La région Auvergne Rhône-Alpes se place en deuxième place du classement national, connaît une évolution différente en fonction de ses départements. En effet, l’Ain est en tête du classement (+25%) suivi de près par le Puy-de-Dôme (+23%). Alors que l’Allier et l’Ardèche sont stables (0%), on note que le Cantal (-5%) et la Haute-Loire (-6%) sont en léger recul par rapport à 2017.

Côté métropoles, le troisième trimestre 2018 consacre Grenoble-Alpes Métropole avec une croissance de 12%, supérieure à la moyenne régionale. La Métropole de Lyon, quant à elle, accuse le coup avec une perte de vitesse (-2%) en termes d’emploi. 


43% de croissance du secteur informatique : Auvergne-Rhône-Alpes, nouvelle Silicon Valley ?

Le secteur de l’Informatique a connu une croissance impressionnante de +43%, très loin devant le secteur Services aux entreprises qui prend la deuxième place avec +26%. La Distribution (+21%) et la Construction / BTP (+20%) tiennent la corde. Enfin, la Production manufacturière, avec +11% est bien plus dynamique dans la région qu’au niveau national (+2%)



Métiers de la production industrielle : plus forte croissance régionale (+37%)

Les métiers de la production industrielle connaissent en Auvergne-Rhône-Alpes la meilleure croissance avec +37%. La seconde place revient aux métiers de la Logistique, des transports et de la supply chain (+24%) suivi d’assez loin par les fonctions commerciales (+11%).

Plus de détails disponibles sur demande au service de presse.

Contact Rumeur Publique

Yohan Bisson : +33 (0)6 62 29 55 73

Jean-Sébastien Arrighi : 01 82 28 37 37

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. _body" class="adr black-to-orange contextEntry" target="_blank" style="border: 0px; color: rgb(68, 68, 68); text-decoration-line: none; line-height: normal;"> Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

A propos d’HelloWork qui édite RegionsJob :


HelloWork, acteur majeur de l’emploi, du recrutement et de la formation sur Internet en France, accompagne les actifs tout au long de leur vie professionnelle, les entreprises, cabinets de recrutement et sur leurs enjeux RH et recrutement et les centres de formation sur la valorisation de leurs offres.
Fort de 250 collaborateurs, 38 millions € de commandes en 2017 et 18 années d’expérience, les différentes plateformes d’Hellowork réunissent plus de 4 millions de Visiteurs Uniques par mois (Médiametrie//NetRatings - Mesure Internet Global – Mars 2018). HelloWork a généré plus de 11 millions de mises en relation candidats-recruteurs auprès de 10.000 entreprises en 2017.
HelloWork édite : 
- les plateformes emploi et recrutement : Regionsjob.com ; Parisjob.com ; Cadreo.com ; Bdmjob.com et Jobijoba.com
- les plateformes dédiés à la formation professionnelle MaFormation.fr et Bdmskills.com
- Blogdumoderateur.com, le media de référence pour les professionnels du web : ressources, outils, décryptages et actualités
HelloWork est également actionnaire de référence de la société Aladom, le spécialiste de l’emploi et du recrutement pour les services à la personne et du jobing qui édite les plateformes Aladom.fr et Jemepropose.com.
HelloWork développe des logiciels RH pour accompagner et favoriser l'expérience recruteur et candidat  sur l'intégralité des process de recrutement : CVCatcher, logiciel RH de captation de CV,   Talent Detection, solution de gestion de candidatures et Talentplug, solution de multi-diffusion d’offres d’emploi et de stages. Jobijoba équipe également plus de 40 collectivités locales, dont la ville de Paris, en plateformes emploi.

 

 

Invitation & Programme
Il est encore temps de vous inscrire à la Journée de l’Innovation Sociale #4 proposée par le réseau des incubateurs d'innovation sociale.

Cette journée aura lieu le vendredi 26 octobre prochain au 8 avenue des Canuts, Vaulx-en-Velin.
On vous laisse découvrir le programme !

Inscription gratuite mais obligatoire auLIEN SUIVANT.

 
Le programme est également téléchargeable auLIEN SUIVANT.
 

 

Job pour tous dynamise l'emploi 
des travailleurs handicapés au niveau local
3e édition du 19 novembre au 7 décembre 2018


La France compte aujourd'hui, 500 000 personnes en situation de handicap inscrites à Pôle emploi et leur taux de chômage est deux fois supérieur à la moyenne nationale. C'est en partant de ce constat que le gouvernement a engagé une réforme sur l'obligation d'emploi des travailleurs handicapés, afin d'améliorer le taux d'emploi des personnes en situation de handicap.
 
Des mesures pour favoriser l'intégration professionnelle des personnes en situation de handicap
Afin de mobiliser plus fortement les entreprises dans le respect de leur obligation légale, qui est d'employer des travailleurs handicapés dans la proportion de 6% de leur effectif total de salariés, le Gouvernement a présenté cinq nouvelles mesures-clés.
« Parmi ces mesures phares, la réforme sur les accords handicap devrait avoir un impact concret sur l'emploi direct et durable des personnes en situation de handicap. Et c'est notamment pour cette raison que les acteurs de l'emploi et du handicap comme l'association Hanploi CED doivent continuer d'agir activement pour aider les employeurs à changer de regard sur le handicap et leur faire comprendre que le recrutement d'une personne en situation de handicap ne sera pas un frein à la réussite de leur entreprise. » indique Franck Seurin, Directeur Général d'Hanploi CED et Fondateur du salon virtuel de recrutement Job pour tous.
Désormais, les accords collectifs handicap agréés d'une durée de 3 ans ne pourront être renouvelés qu'une fois. Cette démarche incitera sans doute les entreprises à tout mettre en œuvre pour atteindre le taux de 6% au terme de ces 6 années, en embauchant des collaborateurs en situation de handicap ou des bénéficiaires de l'obligation légale, quel que soit le type de contrats (CDI, CDD, stage, alternance, intérim, contrats aidés, …).
 
« Job pour tous » du 19 novembre au 7 décembre 2018 et toujours gratuit pour les PME
En accord avec cette volonté d'inciter les employeurs à intégrer des salariés en situation de handicap dans leur collectif de travail, Hanploi CED, accompagné de son partenaire Cheops (le réseau national des Cap emploi), lance la 3e édition de son salon virtuel de recrutement Job pour Tous  à l'heure où s'ouvrira la « Semaine européenne pour l'emploi des personnes handicapées » (SEEPH) 2018.
« Comme l'ont montré les précédentes éditions, Job pour tous dynamise l'emploi au niveau local, notamment grâce à l'implication des Cap emploi, partenaires de l'événement. Leur connaissance des besoins de recrutement des employeurs de proximité, permet ainsi de proposer aux candidats des offres d'employeurs près de chez eux. La force de ce salon virtuel réside bien dans notre volonté de faciliter l'accès au marché de l'emploi pour tous, quelque soit sa région. » précise Franck Seurin.
C'est également en vue de faciliter la rencontre entre les petites entreprises locales et les candidats, qu'Hanploi CED avec le soutien de l'Agefiph, du Fiphfp, de l'UNEA et de l'OETH, permet aux PME (jusqu'à 250 salariés) de participer gratuitement au salon virtuel.
 
 Échanger avec son futur employeur près de chez soi, c'est très simple
« Job pour Tous », conçu pour être simple d'utilisation, permet au candidat de postuler aux offres qui l'intéressent ou qui correspondent aux métiers dans lesquels il a les plus de chance de réussir. Dès que sa candidature est acceptée par le recruteur, l'entretien est programmé par téléphone, chat ou visio-conférence.
Ainsi, plus besoin de subir le stress du déplacement ou du monde sur des forums de recrutement : échanger avec son futur employeur se fait à distance. 
 
Une solution de matching pour prédire quel candidat a les meilleures chances de réussir pour chaque poste !
Si les compétences professionnelles sont essentielles à prendre en compte lors de la sélection d'un candidat, les compétences comportementales (par exemple la façon de réagir face au stress, d'entrer en contact avec un client ou un collègue, le savoir-être, …) sont déterminantes pour garantir sa probabilité de réussite sur un poste donné.
Ainsi « Job pour Tous » propose aux candidats inscrits de répondre à un questionnaire qui, leur permettra d'identifier leur potentiel et de visualiser leur pourcentage de réussite sur l'offre de l'entreprise à laquelle ils souhaitent postuler. D'autre part, le recruteur aura quant à lui accès aux scores des meilleurs candidats pour chaque emploi (sous réserve d'acceptation de communication du score par le candidat). Chaque score est accompagné d'un document expliquant le résultat du candidat. 


Découvrez en pièces jointes la version PDF du communiqué de presse et le logo "Job pour tous". 

 

 

Les métiers en tension
Nº37 | Octobre  2018
Bonjour,
Dans ce hors-série de Mode d'emploi, nous vous parlons des métiers en tension et de l'opération #VersUnMétier, lancée par Pôle emploi pour répondre concrètement aux difficultés de recrutement rencontrées par les entreprises. 
 

#VersUnMétier

Pôle emploi organise de nombreuses actions sur tout le territoire pour répondre aux besoins urgents en main d'œuvre des entreprises. Soyez au rendez-vous !
> En savoir plus

L’hôtellerie-restauration a besoin de vous

Et si vous prêtiez main forte à un secteur qui ne connaît pas la crise ? 
> Lire l'article
restangle-hs

Le secteur de la propreté recrute aussi !

Avec 47 056 entreprises et près de 90 000 emplois nets créés en 10 ans*, la propreté reste un secteur dynamique !
*Source : chiffres-clés 2018 - FEP (Fédération des Entreprises de Propreté et Services Associés)
> En savoir plus

Envie de donner du sens à votre métier ?

Les services à la personne contribuent à simplifier la vie quotidienne de milliers de français. Si vous aimez le relationnel, ces métiers sont faits pour vous !
> En savoir plus

Pour aller plus loin

L’Enquête Besoins en Main-d'Œuvre 2018

Pour s’informer sur l’évolution du marché du travail et les métiers porteurs.

L’information sur le marché du travail

Un accès simple et rapide aux informations du marché du travail : pour un métier, un secteur d'activités ou une région.

Boostez votre visibilité sur pole-emploi.fr avec votre Profil de compétences !

On vous explique comment.

Partager sur

Facebook Google+ Linkedin Twitter Viadéo

Merci de ne pas répondre à cet e-mail. Si vous utilisez un anti spam, ajoutez l'adresse 
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. _body" class="adr black-to-orange contextEntry" target="_blank" style="border: 0px; color: rgb(68, 68, 68); text-decoration-line: none; line-height: normal;"> Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.  à vos contacts pour être sûr(e) de recevoir tous nos e-mails.

« Conformément aux articles 12 à 23 du règlement général (UE) sur la protection des données n°2016/679 du 27 avril 2016 et à la loi Informatique et libertés n°78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous bénéficiez notamment d’un droit d’accès, de rectification, d’effacement et le droit de porter une réclamation devant la Commission nationale de l’informatique et des libertés pour les données vous concernant. Vous pouvez vous adresser au délégué à la protection des données de Pôle emploi : 1, avenue du Docteur Gley 75987 Paris cedex 20,   Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. _body" class="adr black-to-orange contextEntry" target="_blank" style="border: 0px; color: rgb(68, 68, 68); text-decoration-line: none; line-height: normal;"> Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.  ou vous pouvez vous désabonner si vous ne souhaitez plus recevoir notre newsletter en cliquant sur ce lien.