Publications

Recherche d'articles

Dernières Nouvelles

Publié le 21/02/2018, 09:29 par Claire Mollien
avec un grand merci à Isis de Romefort pour ses partages : URGENT : ASSISTANT(E) GESTION & COMPTABLE - ADMINISTRATION VENTES...
Publié le 14/02/2018, 09:54 par Claire Mollien
Avec près de 300 agences réparties dans les départements de la Savoie et de la Haute-Savoie, la FNAIM SavoieMont-
Publié le 14/02/2018, 09:50 par Claire Mollien
Les "fêtes commerciales" et leurs lots d'abus ... communiqué/pub.., un sujet intéressant en tous cas ; à chacun de se faire son...

Pour notre client final basé dans le 77 (leader sur son marché entreprise industrielle mondiale) nous cherchons les candidats siuvants

-Développeur ABAP : Salaire 30/40 ke

-Responsable équipe ABAP : Salaire 60/65 ke 

Aucun déplacement n'est à prévoir

L'activité sera à hauteur de 70 % de projet et 30 % de TMA

Etes vous actuellement disponible ?
 

Hervé Dulaire

IT Resourcer

ITProject-search

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Visitez notre site : Notre site

 

 

 

Modis recrute 40 collaborateurs en CDI à Clermont-Ferrand en 2018

Modis, société de conseil en Ingénierie, Services Numériques et Sciences de la Vie, filiale de the Adecco Group, recrute 1 000 collaborateurs en 2018 pour accompagner sa croissance, dont 40 à Clermont-Ferrand. Ce plan de recrutement ambitieux concerne toutes les fonctions de l’entreprise : consultants et chefs de projets, business managers et collaborateurs de fonctions transverses. Véritable acteur de l’emploi des jeunes, 80% des postes à pourvoir sont ouverts à des profils en début de parcours.

 

Un nouvel acteur majeur dans son secteur

Le 1er décembre 2017, Modis, Entreprise de Services du Numérique et euro engineering, Société d’Ingénierie et de Conseil en Technologie, ont uni leurs forces sous la nouvelle marque Modis. Convaincu que les métiers de l’ingénierie et les métiers du numérique sont interdépendants à l’ère des mutations technologies, Modis propose désormais à ses clients une offre globale en Ingénierie, Services Numériques et Sciences de la Vie. Grâce à la fusion des deux marques, Modis renforce son maillage territorial en étant désormais présent dans 15 villes en France, et accroît sa proximité avec ses clients, ses candidats et ses salariés.

 

Pour accompagner son développement, Modis recrute 1 000 nouveaux talents en France, dotés du sens de la relation client, passionnés par l’innovation et les technologies et prêts à relever de stimulants challenges. 40 consultants et chefs de projets sont recherchés à Clermont-Ferrand.

 

Une conviction : le capital humain constitue la richesse des entreprises

Convaincue que le capital humain constitue le premier avantage concurrentiel des entreprises, Modis met l’accent sur la détection et le développement du potentiel de chaque talent. Ainsi, Modis, véritable acteur pour l’emploi des jeunes, ouvre 80% de ses postes à des profils évolutifs en début de parcours.

 

« Chez Modis, nous misons sur le potentiel de nos collaborateurs. Nous croyons en la connexion des talents, de la passion et de l’innovation. Pour accompagner nos collaborateurs dans l’envol de leurs compétences et de leur carrière, nous leur proposons des projets motivants de haut niveau, un accompagnement individualisé et un parcours de formation construit et soutenu », affirme Laurent Graciani, Directeur Général France the Adecco Group en charge des activités consulting et outsourcing.

 

Modis, acteur du conseil en ingénierie, services numériques et sciences de la vie, est le partenaire des entreprises pour les accompagner dans leur transformation et leur recherche de performance. Nous construisons l’avenir avec nos clients en créant des solutions sur mesure qui s’appuient sur nos talents, notre capacité d’innovation et notre agilité. Nous développons les compétences et les carrières de nos collaborateurs au travers de la diversité des projets proposés, d’une politique de formation soutenue et d’un accompagnement personnalisé. Nous sommes convaincus que la connexion des talents, de la passion et de l’innovation nous permet d’aller ensemble vers l’excellence. http://www.modisfrance.fr/

 

A propos de the Adecco Group en France

The Adecco Group, basé à Zurich en Suisse, est le leader mondial des solutions emplois. A travers notre réseau de 1 200 bureaux et agences partout en France et aux côtés de nos 8 800 collaborateurs, nous transformons le monde du travail. Nous mettons en relation les talents avec les organisations à qui nous proposons également des services en ressources humaines et une technologie de pointe pour leur permettre de réussir dans une économie en constante évolution. Nous nous appuyons sur un ensemble de marques expertes dans leur domaine : Adecco, Adecco Training, Réseau Adecco Insertion, Adecco Medical, Adecco Outsourcing, Modis, Badenoch & Clark, Spring, Altedia LHH, Pontoon, YOSS, PmSm et RH Santé. Le Groupe a réalisé en 2016 un chiffre d’affaires de 4,9 milliards d’euros. www.adeccogroup.fr

 

La CPME entendue sur l’objet social de l’entreprise

Nicole Notat et Jean-Dominique Senard ont été mandatés par 4 ministres du gouvernement pour prolonger les travaux du projet de loi PACTE sur l’engagement sociétal des entreprises. Lors de cette audition, la CPME a rappelé sa position sur l’objet social des entreprises et ses actions pour valoriser les démarches RSE des PME 

Consultez ici la synthèse de cette position

 

Pôle emploi s'attaque aux offres difficilement pourvues

http://bfmbusiness.bfmtv.com/emploi/pole-emploi-s-attaque-aux-offres-difficilement-pourvues-1363620.html

Dans chaque région, un correspondant sera chargé de s'occuper de ces dossiers-là.

QWUANT la start-up française ..

challenger dans le secteur des moteurs de recherche sur internet, la start-up française Qwant propose de protéger les données des ses clients là où le géant américain Google les vend au plus offrant. Une stratégie qui commence à porter ses fruits.

https://www.qwant.com

Selon un article de l'hebdomadaire Marianne, le 14 janvier, neuf internautes sur 10 utilisent Google plutôt qu'un autre moteur de recherche, au quotidien.

https://francais.rt.com/economie/47276-francais-qwant-veut-proteger-donnees-utilisateurs-quand-google-californien-les-vend

Il existe pourtant un challenger français à la toute-puissance du géant californien : Qwant, moteur de recherche gratuit revendiquant être le seul au monde qui ne stocke pas les données de ses utilisateurs pour les vendre au plus offrant et financer son développement. Mieux : l'entreprise française assure que 14 de ses employés «gèrent exclusivement le fait de garantir [la] vie privée», à en croire Eric Léandri, son fondateur. Sans publicités ciblées, comment Qwant génère-t-il des revenus ?

Le moteur de recherche lancé en 2013 à Nice totalise 52 millions de requêtes par mois et se rétribue en partie grâce au e-commerce qui transite par sa plateforme : «A peu près 30% des requêtes d'utilisateurs concernent le shopping et 4% des utilisateurs cliquent sur de la pub. C'est énorme», se félicite Eric Léandri. Quelques grands groupes européens ne s'y sont d'ailleurs pas trompés, à l'instar de Nathan, Universal ou encore Axel Springer, qui ont investi dans l'entreprise. 

Nous sommes venus expliquer aux autorités chinoises que nous ne prenons pas les données des internautes pour les transférer en Europe

Pour s'attaquer au colosse américain de la recherche en ligne – Google totalise 3,3 milliards de requêtes quotidiennes – la stratégie de la petite start-up hexagonale est donc simple : la préservation de la vie privée, car c'est bien là le point faible du monstre sacré de la Silicon Valley.

Qwant faisait partie des entreprises qu'Emmanuel Macron a emmenées dans sa valise diplomatico-commerciale en Chine lors de son déplacement de janvier. Ce fut l'occasion pour Eric Léandri d'adresser un message aux expatriés : «Nous sommes venus expliquer aux autorités chinoises que nous ne prenons pas les données des internautes pour les transférer en Europe.»

Qwant Music pour faire des recherches sur son artiste préféré, Qwant Junior (en partenariat avec l'Education nationale) pour bloquer les contenus réservés aux adultes... Le petit tailleur bleu, blanc, rouge ne semble jamais à court de projets ambitieux et développe ses activités à l'international : Qwant a déjà installé des bureaux en Allemagne, en Italie et en Suisse. «Si vous voulez un moteur de recherche européen, à l'heure actuelle, nous sommes les seuls à pouvoir l'offrir», se targue Eric Léandri. La contre-attaque économique viendra-t-elle du digital ? Affaire à suivre.

 

 

 

 

Comment réagissent les Français quand ils sont virés ?

87% des Français ne font pas semblant que tout va bien

68% des femmes et 62% des hommes deviennent sombres, irascibles, voir exécrables 

96% des Français n'organisent pas de pot de départ en cas de licenciement

76% des Français n'osent pas dire à un collègue qu'il est licencié

27% des femmes éliminent tous leurs anciens contacts professionnels contre 9% des hommes

76% des Français gardent les termes de leur licenciement secrets

 

Qapa.fr, partenaire emploi de tous les français, dévoile les résultats d'un sondage sur les réactions des Français face au licenciement. Des résultats qui montrent que si certaines attitudes ont changé, beaucoup de choses restent encore très compliquées...

Lien officiel : www.qapa.fr

*Méthodologie : sondage effectué par e-mailing auprès de 4,5 millions d'inscrits sur la base Qapa.fr entre le 24 et 30 janvier 2018. Profils des personnes interrogées : 50% de femmes et 50% d'hommes.Tranches d'âges : 1% de 18-24 ans, 22% de 25-34 ans, 43% de 35-44 ans, 33% de 45-54 ans et 1% de plus de 55 ans. Toutes les informations mises en avant sont déclaratives.

"Tout le monde s'entend à dire que le licenciement est un sujet tabou en France. Nous voulions êtres certains que cela était effectivement le cas et si les choses n'avaient pas évoluées depuis plusieurs années. Il semblerait effectivement que si, avec une ouverture et une communication plus facile même si certains points de blocage persistent encore ".

Stéphanie Delestre, fondatrice de Qapa.fr

"Oyez, Oyez ! "

Loin d'en garder le secret, la grande majorité des Français clame haut et fort leur mésaventure en cas de licenciement. Ainsi, plus de 65% des femmes et 52% des hommes interrogés avouent informer leurs collègues lorsqu'ils sont licenciés.

Si vous êtes licencié(e), en informez-vous vos collègues ?

Réponses

Femmes

Hommes

Oui

65%

52%

Non

35%

48%

     

"Je vais bien, tout va bien ! "

Pas la peine de faire semblant que tout va bien ! En effet, 87% des Français avouent qu'une fois leur licenciement acté, ils cachent difficilement leur état et montrent clairement que les choses vont mal pour eux (89% pour les femmes et 85% pour les hommes).

Faites-vous semblant que tout va bien ?

Réponses

Femmes

Hommes

Oui

11%

15%

Non

89%

85%

     

"Laissez-moi tranquille !"

Pour ce qui est de l'attitude professionnelle, peu de Français restent pro jusqu'au bout. Ils ne sont que 15% dans ce cas (13% de femmes et 16% d'hommes). Et si 21% ne font que le strict minimum, la grande majorité devient beaucoup plus sombre. Ainsi, 39% des femmes et 47% des hommes continuent à travailler mais en étant très irascibles. Enfin, 29% des femmes et 15% des hommes avouent ne plus rien faire du tout et être totalement exécrables avec les autres.

Avez-vous la même attitude jusqu'à votre départ ?

Réponses

Femmes

Hommes

Oui je reste pro jusqu'à la fin

13%

16%

Oui mais j'en fais le minimum

19%

22%

Non je suis plus sombre et irascible mais je continue à travailler

39%

47%

Non je ne fais plus rien du tout et je suis exécrable

29%

15%

     

Pas de pot...

L'heure n'est effectivement pas à la fête, puisque 96% des Français n'organisent pas de pot de départ en cas de licenciement (94% de femmes et 98% pour les hommes).

En cas de licenciement, faites-vous un pot de départ ?

Réponses

Femmes

Hommes

Oui

6%

2%

Non

94%

98%

     

Des Français pas très honnêtes ... 

Les Français sachant qu'un de leur collègue est sur le point d'être licencié, ne lui disent absolument rien et agissent sans rien changer à leurs habitudes. C'est en effet la posture de 87% des femmes et 65% des hommes interrogés.

Que faites-vous si vous savez qu'un(e) collègue va être licencié(e) avant lui(elle) ?

Réponses

Femmes

Hommes

Je ne dis rien et je continue comme d'habitude

87%

65%

Je lui dis clairement la situation

13%

35%

     

"On se téléphone ?"

Néanmoins, les Français licenciés tentent de garder contact avec leurs amis proches au sein de leur ancienne entreprise. C'est ce que déclarent 62% des femmes et 59%des hommes. Les hommes semblent plus attentifs et intéressés en essayant de conserver un maximum de contacts professionnels (32%) contrairement aux femmes (11%). Enfin, les femmes sont plus nombreuses (27%) à faire table rase du passé que les hommes (9%).

Licencié(e), essayez-vous de garder des contacts avec vos anciens collègues ?

Réponses

Femmes

Hommes

Oui mais seulement les amis proches

62%

59%

Tous les contacts possibles

11%

32%

Non aucun contact

27%

9%

     

Gardons le silence !

Un sujet qui reste particulièrement tabou chez la grande majorité des Français : les termes du licenciement ! En effet, plus de 72% des femmes et 79% des hommesinterrogés déclarent qu'ils ne communiquent rien à leurs collègues sur ce sujet délicat.

Communiquez-vous sur les termes de votre licenciement ?

Réponses

Femmes

Hommes

Oui sans problème

28%

21%

Non pas du tout

72%

79%

     

A propos de Qapa.fr

Qapa.fr est le partenaire emploi de tous les Français. 100% positif 0% souci. Qapa.fr rassemble aujourd'hui 4,5 millions de candidats, 200.000 nouveaux inscrits chaque mois et 400.000 offres d'emploi dans tous les secteurs et dans toute la France. En 2016, Qapa.fr a lancé le 1er service de recrutement d'intérimaires en temps réel 100% digital et mobile.