Publications

Recherche d'articles

Dernières Nouvelles

Publié le 05/12/2017, 10:35 par Claire Mollien
Bilan du SMCL 2017 : 58 120 visiteurs qualifiésLe rendez-vous business de référence du marché des collectivités locales
Publié le 05/12/2017, 10:31 par Claire Mollien
l-emploi-et-ses-chiffresDes emplois "relayés partagés" sur Twitter : https://twitter.com/TriangleLe chaque jour ; ne vous en privez pas, c'est gratuit...
Publié le 28/11/2017, 15:26 par Claire Mollien
lyceens-de-terminale-ce-qui-va-changer-pour-l-inscription-dans-le-superieur-en-2018https://www.service-public.fr/particuliers/actualites/A12143?xtor=EPR-100 Fin d'APB remplacée par la...

http://www.pole-emploi.fr/actualites/systeme-u-recrute-@/article.jspz?id=477236

Système U, enseigne de Grande Distribution, est une structure coopérative. Ce mode

d’organisation permet de concilier au mieux la puissance à travers le regroupement (centrales d’achat U et de services), et la proximité grâce à la nature même des Nouveaux Commerçants, qui sont des chefs d’entreprise indépendants.

 

Le développement de nos enseignes (Hyper U, Super U, U express et Utile) passe par la qualité de nos produits, notre volonté de satisfaire nos clients dans le respect de nos collaborateurs à qui nous proposons des opportunités professionnelles à travers la formation et de nombreux métiers que nous proposons en Magasins U et en centrale d’achats.

Quelques chiffres : 

   Image chiffres Super U 

 

RECRUTEMENTS EN COURS

Nous ouvrons plus de 2000 postes sur les métiers traditionnels dans nos Magasins U (Boucher h/f, Pâtissier h/f, Boulanger h/f, Poissonnier h/f ….)  dont 1000 BOUCHERS (H/F) pour des  contrats en CDI, CDD et Contrats d'Alternance.

  Image boucher Super U

Les missions :


Le Boucher (H/F) sera en charge de :

  • Découper et préparer les produits
  • Conseiller et fidéliser la clientèle
  • Assurer la présentation du rayon
  • Participer à la gestion des marchandises du rayon
  •  Appliquer les règles d’hygiène et de sécurité alimentaire

Le Profil :

Pour mener à bien ces missions, il est important de :

  • Être titulaire d’un CAP de boucher ou avoir une expérience du métier OU préparer un CAP de boucher pour les candidats en Alternance
  • Avoir le sens du service client et des qualités relationnelles
  • Faire preuve de rigueur et avoir le sens de l’organisation
  • Avoir l’esprit d’équipe

L'évolution de Carrière :

En fonction de vos compétences et de votre motivation, le boucher pourra évoluer vers un poste d’adjoint, puis de manager de rayon.

Pour postuler :


Il suffit d'aller sur notre site U-emploi à l'aide du lien ci-dessous :
http://www.u-emploi.com/cs/uemploi/espace-candidat

Ensuite, chaque candidat devra se créer un Espace Candidat :

 Image espace candidat Super U

Lorsque le candidat va créer son espace candidat, il devra envoyer son CV et sa Lettre de motivation en pièce jointe. Il devra également bien préciser le lieu géographique de sa recherche d'emploi.
 

Retrouvez les talents de nos professionnels U, avec la série "A l'épreuve du goût"  : 

Image Série

Quels sont les principaux modes de candidature ?

Réponse à une offre, candidature spontanée, cooptation, recommandation, réseaux sociaux, applications mobiles de l’emploi… Tour d’horizon des principaux modes de candidature pour trouver un emploi.

 

CV ET LETTRE DE MOTIVATION : LA CANDIDATURE CLASSIQUE S’ENRICHIT

Où les entreprises recrutent-elles en priorité ?

  • 40 % des recruteurs utilisent les jobboards, c’est-à-dire des sites spécialisés diffusant ou agrégeant des offres d’emploi (RegionsJob, MeteoJob, Keljob, Monster, Cadremploi…),
  • 64 % prêtent attention aux candidatures spontanées1.

Pour ces types de candidature, que ce soit en réponse à une offre d’emploi ou lors d’une candidature spontanée, le duo CV-lettre de motivation reste incontournable. Vous trouverez ci-dessous nos conseils pour vous accompagner dans la rédaction de votre CV rubrique par rubrique ainsi que votre lettre de motivation.

Le contenu attendu pour ces outils n’a pas changé au fil des années, mais la forme s’est enrichie avec les nouvelles technologies. Dans le cadre d’une candidature électronique par mail, la lettre de motivation est parfois remplacée par l’e-mail de motivation, qui doit être explicite, concis et percutant. C’est le premier élément lu par les recruteurs. Il doit donner envie d’ouvrir votre CV en pièce jointe.

Autre nouveauté : il est plus facile de joindre à votre mail un portfolio de vos réalisations professionnelles (documents, photos, vidéos…). L’occasion de présenter un projet sur lequel vous avez travaillé pour illustrer concrètement vos compétences.

 

RECOMMANDATION ET COOPTATION : LE TIERS DE CONFIANCE

 Vieilles comme le monde, les techniques de recommandation rassurent les recruteurs sur vos compétences. La preuve : 67 % des entreprises disent collecter des candidatures via leurs relations professionnelles ou personnelles 1.

Comment ça marche ?

  • La cooptation consiste en la recommandation de votre profil par un salarié (connaissance personnelle ou professionnelle) d’une entreprise qui vous intéresse.
  • Quant à la lettre de recommandation, elle est le témoignage écrit d’un ancien responsable, collègue ou professeur soulignant vos savoir-faire et qualités professionnelles.

Si vous hésitez à y recourir, sachez que la recommandation est tout sauf un « piston ». Vous avez marqué les esprits dans vos expériences précédentes, et vous ne le devez qu’à vous-même !

 

LES RÉSEAUX SOCIAUX MONTENT DOUCEMENT EN PUISSANCE

LinkedIn ou Viadeo pour les réseaux professionnels, Facebook ou Twitter pour les réseaux généralistes : 14 % des entreprises recrutent désormais sur les réseaux sociaux1, utilisant ces médias pour poster ou relayer leurs offres d’emploi. Pour la candidature proprement dite, ils vous redirigeront bien souvent vers le site internet de l’entreprise. Équipez-vous alors d’un CV et d’une lettre de motivation à jour.

Ces réseaux ont en revanche bouleversé la manière de vous présenter. Vous pouvez afficher des liens vers un blog, poster des vidéos, présenter des documents que vous avez réalisés… Autant d’éléments publics que les recruteurs pourront consulter/vérifier après avoir reçu votre candidature.

Notes :
1 Étude Pôle emploi, //www.pole-emploi.org/statistiques-analyses/la-place-du-numerique-dans-la-recherche-de-candidats-par-les-employeurs-@/30027/view-article-185226.html" style="background-color: transparent; cursor: pointer;">« La place du numérique dans la recherche de candidats par les employeurs » (2017) 

Orange recrute des chefs de projet IT F/H en France

Vous êtes demandeur(se) d’emploi, titulaire d’un diplôme d’ingénieure ou d’un bac +5 dans une filière scientifique et souhaitez vous réorienter. Et vous êtes prêt(e) à apprendre un métier dans lequel vous pourrez évoluer ? ORANGE, vous propose d’intégrer un programme de formation et acquérir des compétences clés dans le domaine de l’innovation, des réseaux et de l’IT.

 

Orange est l'un des principaux opérateurs de télécommunications dans le monde, avec un chiffre d'affaires de 40 milliards d'euros en 2015 et 154 000 salariés au 30 septembre 2016, dont 95 000 en France. La politique d’embauche d’Orange pour l’année 2017 vise à améliorer la représentation des femmes au sein de ses effectifs dans le domaine technique et du Système d’Information. Plusieurs postes sont à pourvoir dans différentes entités et technologies et dans différentes régions :

  • Chef de projet déploiement mobile F/H
    Postes basés à Nantes,  Villeneuve d’Ascq,  Villejuif
  • Responsable de domaine F/H
    Poste basé à Montpellier
  • Ingénieur radio F/H
    Postes basés à  Marseille, Île-de-France
  • Chef de projet spécifiques FH
    Poste basé en Île-de-France
  • Pilote de services système d’information F/H
    Poste basé à Lyon
  • Ingénieur de production F/H
    Poste basé en Île-de-France
  • Ingénieur d’exploitation F/H
    Poste basé à Villeneuve d’Ascq

LES MISSIONS

Ces postes orientés chef de projet, ont pour missions communes :

  • La validation de déploiement des installations
  • L'analyse et la validation des offres techniques
  • Le pilotage des opérations et des sous-traitants
  • Faire respecter la planification et les clauses contractuelles
  • Etablir des reportings réguliers de suivi

PROFIL RECHERCHE

Vous êtes : 

  • Inscrit(e) à Pôle Emploi
  • Intéressé(e) par les  nouvelles technologies et la dimension technique 
  • Attiré(e) par la gestion de projet vous attire,
  • A l’aise dans la relation client, autonome et rigoureuse
  • Curieux(se), et  aimez chercher et trouver des solutions aux difficultés que vous rencontrez
  • Volontaire pour vous engager dans une formation et disponible pour les périodes de formation en IDF,
  • Motivé(e) pour intégrer une grande entreprise dynamique et leader sur le marché de l’IT et des réseaux.

LA FORMATION

La formation se déroule en 2 phases : 

  • Courant l'été 2017 
    Vous intégrez le programme de formation à temps plein avec l'organisme de formation  Global Knowledge en Île-de-France.
  • Début septembre 2017 
    Vous intégrez Orange en CDI. Vous suivrez alors une formation interne de 3 mois à temps plein en distantiel et présentiel. Cette formation complémentaire sera spécifique aux process, méthodes et technologies de l’entreprise et de votre futur métier.


 

Evénements  •  2017  
     
     
 
 13 JUIN 
Job dating multisectoriel à Hayange
 
 13 au 14 JUIN
14ème édition du Salon des entrepreneurs à Lyon
 
 15 JUIN 
Forum de l’alternance à Lunéville
 
 22 JUIN 
Ateliers Nouvelles Compétences Industrielles à Rouen
 
 29 JUIN 
Forum saisonnier, cueillette de fruits à Einville-au-Jard

 

Plus d'infos  
     
 
 
  CV : des exemples pour présenter vos expériences professionnelles.
 
  Trouver votre formation avec le moteur de recherche.
 
  Enquête Besoins en main d'oeuvre 2017.
 
  Quelle responsabilité quand au contenu du CV ?

 

0% des 15-35 ans affirment vouloir être entrepreneurs, preuve que le monde du travail en France est en pleine mutation. Mais qui dit auto-emploi dit parcours du combattant pour trouver suffisamment de clients et avoir toujours du travail.
Et si j'avais un ami qui connait les entreprises qui embauchent le plus en France, capable de m'aider à trouver des missions régulièrement sur tous les secteurs ? Désormais avec
Findeur, c'est possible !

En s'inscrivant sur Findeur, les freelances accèdent en quelques clics à un réseau de 500 TPE-PME à la recherche de travailleurs indépendants compétents. La plateforme s'adresse à tous les talents, qu'ils soient chief happiness officers, développeurs, graphistes, commerciaux, professionnels de la communication, des travaux bâtiment, ou de la sécurité.

« Trois typologies se distinguent parmi les intéressés par l'auto-emploi : les millénials hyper connectés qui ne se reconnaissent plus dans le salariat classique, les personnes en reconversion professionnelle, avec une majorité de femmes, et enfin les séniors débarqués trop tôt des grands groupes. », explique le fondateur de FINDEUR.

Tarik Boutoustous, fondateur de Findeur, issu d'une famille de petits entrepreneurs, est passionné par les nouvelles formes de travail, et souhaite aider les freelances à vivre de leur talent. Pour lui, l'auto-emploi est la meilleure solution contre le chômage.

Je serais ravie de pouvoir vous mettre en relation avec :

  • Tarik Boutoustous, fondateur de Findeur,

  • Un freelance qui cherche ou a trouvé des missions sur Findeur,

  • Une entreprise qui a trouvé des freelances sur Findeur.

 

Avec FINDEUR, la révolution de l’auto-emploi est en marche Parce que l’envie d’être son propre patron et de pouvoir gérer son temps et ses clients comme on l’entend est une vraie tendance aujourd’hui, FINDEUR propose aux travailleurs indépendants de leur trouver des clients en les mettant en relation avec des TPE ou PME qui optent pour l’externalisation pour se développer. Près de 50 % des auto-entrepreneurs gagnent moins que le SMIC mensuel. Dans un tel contexte, FINDEUR est LA plateforme qui apporte une solution aux freelances en les mettant en relation avec les entreprises pour des missions temporaires grâce à la FINDEUR Family, communauté de près de 500 entreprises et de plus de 5000 indépendants.

FINDEUR permet aux freelances et aux entreprises de se rencontrer Grâce à FINDEUR, les Freelances accèdent en quelques clics à un vaste réseau d’entreprises TPE-PME à la recherche de travailleurs indépendants compétents. Les entreprises, elles, trouvent rapidement et facilement, des indépendants qualifiés pour externaliser des missions. FINDEUR permet ainsi à des PME et des TPE d’être aussi performantes que de grandes entreprises. « Le mois dernier, la start-up Insiti basée à Paris et spécialisée dans la mise en relation pour les commerces de proximité, a par exemple recruté plusieurs assistantes administratives à travers les territoire national grâce à notre solution. Nous avons finalisé cette mission en moins de 48h. La réactivité est fondamentale dans notre métier ! », indique le fondateur de FINDEUR, Tarik Boutoustous. Une plateforme généraliste simple d’utilisation et 100% digitale FINDEUR est à disposition de tout type d’entreprises et couvre tous les métiers, de la création graphique au développement web, en passant par la gestion administrative ou encore la téléprospection. Pour trouver de nouveaux clients sur FINDEUR, rien de plus simple : en quelques clics et après avoir créé son profil, le freelance peut accéder à plus de 500 entreprises partenaires et consulter les missions proposées. Le matching Profil/Mission fait en temps réel par le site, permet ainsi de recevoir des alertes et postuler rapidement. Pour l’entreprise, les facteurs temps et sélection sont clés et la plateforme FINDEUR répond à ces critères. En tant qu’intermédiaire, FINDEUR a un rôle de tiers de confiance, et assure une sécurité au freelance. De plus, la startup met à disposition des tests pour permettre aux entreprises d’évaluer directement l’expertise et les compétences de ces travailleurs indépendants. Sortir du chômage en créant son propre emploi Selon une étude OpinionWay, 26% des millénials se désintéressent du CDI, et 60% sont attirés par l'entrepreneuriat. Ainsi, les formats classiques de salariat diminuent pour faire place à la révolution de l’auto-emploi. D’ailleurs près de 30% des freelances inscrits sur la plateforme sont aujourd’hui en reconversion professionnelle. Et FINDEUR est prêt à accompagner ce changement sociétal. « Trois typologies se distinguent parmi les intéressés par l’auto-emploi : les millénials hyper connectés qui ne se reconnaissent plus dans le salariat classique, les personnes en reconversion professionnelle, avec une majorité de femmes, et enfin les séniors débarqués trop tôt des grands groupes. », ajoute le fondateur de FINDEUR. Tarik Boutoustous, issu d’une famille d’entrepreneurs, est passionné par les nouvelles formes de travail et l’apport du web dans les évolutions de la société́ . Avec FINDEUR, il ambitionne de promouvoir l’auto-emploi comme réelle solution contre le chômage. Avec sa communauté d’indépendants qualifiés d’une part et de TPE dynamiques et agiles d’autre part, FINDEUR va ouvrir la voie à cette forme d’activité professionnelle à même de résorber le chômage et de contribuer à la croissance d’une forme d’entrepreneuriat.

À propos de FINDEUR : http://findeur.fr Créé en 2015 par Tarik Boutoustous, FINDEUR est une plateforme web qui met en relation les freelances et les entreprises pour des missions temporaires dans tous les métiers. Grâce à une première levée de fonds de 350 000 € bouclée fin 2016 auprès d’Angelor et Invest Investment. FINDEUR ambitionne de transformer la société et de l’amener à reconsidérer sa vision du travail, en promouvant l’auto-emploi comme réelle solution contre le chômage. Implanté à La défense, FINDEUR est actuellement accéléré chez BigBang Accelerator cofondé par le groupe Démos et Leodev. A propos de Big Bang Accelerator : Big Bang Accelerator est un accélérateur de startups implanté à la Défense. Il propose aux porteurs de projet de développer leur stratégie, de réaliser leurs levées de fonds ainsi que leur développement à l’international, via un programme complet et son réseau de mentors. A propos de Demos : Demos est un expert reconnu de la formation pour l’accompagnement de la transformation des entreprises. Le groupe bénéficie d’un large réseau de formateurs experts en France et à l’International (11 implantations). Demos bénéficie d’une infrastructure et d’outils performants dédiés à la formation professionnelle, grâce à un virage vers le digital et le numérique que le groupe a opéré depuis plusieurs mois déjà. A propos de LeoDev : LeoDev est une société spécialisée dans l’accompagnement d’entreprises innovantes à fort potentiel de croissance. LeoDev propose aux startups diverses offres d’accompagnement adaptées à leurs besoins et leur stade de développement.

Les ressources humaines n’ont pas échappé à la révolution digitale et le Big Data a profondément bouleversé le secteur du recrutement. Les données permettent d’optimiser la gestion des ressources humaines mais aussi les organisations et donc la performance.

Les données et les nouvelles technologies sont devenues des outils stratégiques pour trouver un emploi ou recruter le bon candidat. Car en période de morosité économique où les recrutements sont moindres, on cherche à recruter mieux. Les erreurs de recrutement restent encore fréquentes et se révèlent très coûteuses pour les entreprises. Le Big Data et le digital peuvent grandement contribuer à l’améliorer et pas seulement pour éplucher les CV reçus en masse par les entreprises.

Compétences clés, personnalité, savoir-être, … ce sont autant de critères qui ont leur importance. Aujourd’hui, on ne recrute plus une personne sur les seules bases de son CV mais aussi pour sa personnalité afin de s’intégrer pleinement à l’entreprise. Les données permettent d’obtenir des informations qui n’étaient pas accessibles par le recruteur avant mais aussi de dépasser les intuitions en se basant sur les faits. En bref, la digitalisation a bousculé les habitudes des recruteurs et des candidats en plaçant la gestion des ressources humaines au cœur de la stratégie de performance de l’entreprise.

 Pour discuter autour de ce thème, je vous propose l’expertise de deux acteurs majeurs sur le marché de l’emploi et du recrutement :

  • Marko Vujasinovic, président de Meteojob, site de recrutement et leader sur le matching dans l’emploi. Depuis sa création en 2007, Meteojob se positionne parmi les acteurs les plus avancés en termes de technologie de matching et de Big Data.
  • Gonzague Lefebvre, co-fondateur de Visiotalent, outil de recrutement par vidéo différée ou en live. Visiotalent propose aux entreprises de remplacer l’appel téléphonique de pré-entretien par une vidéo avec une promesse : le gain de temps. Les candidats sont invités à répondre à quelques questions par vidéo que le recruteur pourra visualiser quand il le voudra permettant d’optimiser le processus de recrutement.

Comme vient de l’annoncer l’APCMA, qui rassemble les chambres des métiers et de l’artisanat et organise l’examen d’entrée aux professions de chauffeurs de taxis et VTC, la première session du nouvel examen commun pour les taxis et VTC a suscité un fort engouement des candidats, et pourrait annoncer le retour en grâce du métier de taxi !

 

Sur les 3 000 participants aux sessions des 15 et 30 mai, dans 10 régions, 2 000 personnes souhaitaient devenir taxis, contre 1 000 pour le statut de VTC, d’après le communiqué de l’APCMA. Après des années difficiles pour le métier de taxi, la modernisation du taxi a semblé porter ses fruits, en faveur de la nouvelle attractivité du métier.

Alors que le nouveau gouvernement s’attelle à la réforme du code du travail, faut-il toucher au contrat de travail ?

Depuis quelques années, beaucoup estiment que le CDI va disparaitre au profit des indépendants et des freelances : on parle alors de l’ubérisation du travail. Le travail indépendant prend de plus en plus d’ampleur et apporte plus de souplesse mais moins de protections sociales.

Quelles devraient être les priorités de la réforme du travail ? Est-ce que le CDI va ou doit disparaitre ? Quelles sont les limites du travail indépendant et faut-il l’encourager ?

onvention nationale de la Jeune Chambre Economique :

l'audace de la démarche citoyenne ! 
 

L'engagement citoyen au cœur de l'action


La 64ème Convention nationale de La Jeune Chambre Economique Française se tiendra du jeudi 15 au samedi 17 juin prochains à Montpellier.

Cette rencontre nationale portera sur l'implication du citoyen dans la cité "SmartCityZen", la promotion de l'engagement bénévole dans l'entreprise, et les transitions du paysage politique.

Plusieurs personnalités interviendrontparmi lesquelles Jean-Louis Blacher - Vice Président de la CPME, Pierre Farouz - DRHORACLE, Anne-Marie Goussard - Directrice des Affaires Publiques ENEDIS, Laurent Vogler - Directeur de la zone OccitanieADECCOGeoffroy Framery - Journaliste ECORESEAU BUSINESS afin de partager leurs expertises et échanger avec les700 jeunes citoyens engagés, membres bénévoles de la JCEF.

À cette occasion vous êtes cordialement invité(e) à la rencontre presse qui aura lieu :                           

Vendredi 16 juin à 12h

au Corum, Esplanade Charles De Gaulle, 34000 Montpellier

en présence de

Julien Bourgoin - Président National de la JCEF

Jean Marc Mormeck - Délégué Interministériel en charge de l'égalité des chances

A propos de La Jeune Chambre Economique Française

La Jeune Chambre Économique Française (JCEF), association reconnue d'utilité publique fondée en 1952 par Yvon Chotard, est indépendante de tout courant politique, religieux ou syndical. Sa principale vocation est de contribuer au bien-être de la cité et de ses individus par la mise en place de projets d'ordre social, économique, culturel et communautaire. La JCEF est composée de près de 3 000 bénévoles issus de tous horizons socioprofessionnels, âgés de 18 à 40 ans et répartis dans 150 Jeunes Chambres Économiques (JCE) locales et 23 Fédérations régionalesSans être partisane, mais en étant une véritable force de proposition politique, la JCEF est à même de proposer aux pouvoirs publics des projets novateurs, affirmant ainsi sa capacité d'action et de réflexion pour le bien de la collectivité et l'avenir de l'agglomération. www.jcef.fr