Loin d'être un long fleuve tranquille, la vie d'une marque est rythmée par de nombreux éléments, parfois indépendants de sa volonté mais non sans effet. Cela peut être l'apparition d'une concurrence plus innovante, de tendances de consommation qui rendent son produit obsolète ou de problèmes économiques qui menacent sa survie. Autant de facteurs qui peuvent conduire à sa disparition... Du moins provisoirement, car le monde de la mode, de l'agro-alimentaire ou de l'automobile est ainsi fait que l'on observe parfois des comebacks incroyables.

Ray Ban, le Coq Sportif ou Lorina... Découvrez ces marques qui ont figuré en tête d'affiche et qui, après un passage à vide plus ou moins long, paraissent aujourd'hui incontournables.

Ça roule pour les scooters Piaggio de Vespa

Se laver avec deux fois moins d’eau, c’est facile : il suffit d’investir dans un pommeau de douche moins gourmand. Et pour éviter de gaspiller le précieux liquide aux toilettes ou dans l’évier, il existe de multiples solutions à bon marché. Notre tour d’horizon des équipements qui permettent de moins consommer.

On estime qu’un ménage consacre environ 60 % de son eau – potable – à l’hygiène corporelle et domestique et à l’évacuation des toilettes, et seulement 1 % à la boisson ! Le reste passe dans la préparation de la nourriture (6 %), le lavage de la vaisselle (10 %), du linge (12 %)…


http://www.amazon.fr/France-Lumi%C3%A8re/e/B00AHVC1C2/ref=ntt_athr_dp_pel_1
Les PIIGS semblent au bord du gouffre. La Grèce, d'abord, mais aussi le Portugal, l'Espagne, l'Italie et l'Irlande subissent les conséquences des doutes qui pèsent sur leur situation financière. Avant cela, l'Islande voyait son système financier sombrer, la Hongrie se retrouvait surendettée... Les institutions internationales et les pays voisins sont appelés à la rescousse. Comment un pays se retrouve-t-il soudain asphyxié par ses dettes ? Un Etat peut-il s'effondrer ? Quels pays sont menacés ? Eléments de réponse.
Réalisé par Fabien Renou, Journal du Net

Les Etats ne sont pas des entreprises, ils ne peuvent pas se placer en faillite

http://www.amazon.fr/France-Lumi%C3%A8re/e/B00AHVC1C2/ref=ntt_athr_dp_pel_1

Vous avez dû suivre cette information médiatisée : il existe un faux site implanté aux Etats Unis qui ressemblerait à s'y méprendre au site officiel ; déjà qu'il n'est pas très drôle de devoir à l'Etat des amendes fiscales, si en plus un site "escroc" soustrait ces rentrées d'argent, rien ne va plus ; alors voici le lien et l'article concernant le site "gouv" de référence ; à faire circuler pour le bien être de tous ; le mieux étant bien sûr de ne pas en devoir ...

Publié le 17.08.2011

Seul le site internet "www.amendes.gouv.fr" est habilité à recevoir le paiement des amendes, c’est ce que rappelle la Direction générale des finances publiques (ministère du budget, des comptes publics et de la réforme de l’Etat) dans un communiqué du 17 août 2011.

En un an, le CAC 40 a perdu près de 17 % de sa valeur. Si l'on remonte jusqu'au début de la crise des subprimes, la perte de l'indice phare parisien s'affiche à près de -46 %. Ce point de départ de la crise financière qui a vu les établissements bancaires perdre des centaines de milliards de dollars et licencier à tour de bras. Une crise, qui mois après mois, frappe surtout de plein fouet les économies nationales et qui décidément n'épargnera pas la France et les Français. Pour s'en protéger au maximum, le JDN Economie livre 16 conseils aux particuliers et aux entreprises.

Se prémunir du chômage