Voilà une info qui va calmer les responsables d'associations qui se battent pour faire entendre leur voix ; merci à Pierre-Jean Llorens pour le partage de cet info d'importance :

Tout fait de harcèlement sexuel est au moins passible de 2 ans d'emprisonnement et de 30.000 euros d'amende.

Merci à Pierre-Jean Llorens pour le partage de ces articles :

Toutes les aides publiques aux entreprises en un clic !
Prêts, avances, subventions, garanties... Une nouvelle base de données recense l'ensemble des dispositifs existants, en vous donnant la possibilité de faire une recherche par secteur d'activité et par zone géographique.

Merci à Pierre-Jean Llorens pour le partage de cet article :

Le nouveau permis de conduire à puce entrera en vigueur en janvier 2013. De la taille d'une carte de crédit, tous les automobilistes vont petit à petit en être dotés.

Un permis de la forme d'une carte bancaire. Le nouveau document, qui aura la forme d'une carte de paiement, contiendra les empreintes digitales du conducteur, ainsi qu'une puce qui permettra de régler les amendes routières par internet ou se connecter sur le site du ministère de l'Intérieur pour, par exemple, consulter son solde de points de façon plus

Merci à Pierre-Jean Llorens pour le partage de cet article :

Le suicide s'invite dans le débat présidentiel
Le président de l'association France Prévention suicide, Michel Debout, parle de « victimes cachées de la crise » : ces « suicidants » qui ont craqué sous le poids des difficultés quotidiennes liées à la rupture professionnelle.

Ils sont 750 à avoir perdu la vie. Afin d'alerter sur ce phénomène, il organise un colloque, le 11 février au Palais du Luxembourg, en partenariat avec le cabinet Technologia dirigé par Jean-Claude Delgènes, connu pour ses audits de

merci à Pierre-Jean Llorens pour le partage de cet article :

Le Parlement approuve que l'état civil du titulaire de la carte nationale d'identité et ses données biométriques numérisées figurent dans une puce électronique.

Introduction

La proposition de loi des sénateurs Lecerf et Houel relative à la protection de l'identité - qui a pour objet de garantir une fiabilité maximale aux passeports et aux cartes nationales d'identité, afin de lutter contre les délits liés à l'usurpation d'identité et à la fraude documentaire - a été adoptée et amendée le 3 novembre 2011 en seconde lecture par le Sénat. Il revient donc à l'Assemblée nationale d'examiner à nouveau ce texte.