Merci à Pierre-Jean Llorens pour le partage de cet article :

Aujourd'hui, le prélèvement est possible à tous les âges. S'il est vrai qu'un cour est rarement prélevé après 60 ans, les reins ou le foie peuvent l'être sur des personnes beaucoup plus âgées. 29 % des reins greffés proviennent aujourd'hui de donneurs qui ont plus de 60 ans.

Inversement, quand un enfant décède, ses parents peuvent tout à fait autoriser le prélèvement de ses organes. Leur petite taille permettra vraisemblablement de greffer un autre enfant.

En 2008, 2,2 % des donneurs avaient moins de 16 ans, 30,1 % de 16 à 45 ans, 34,2 % de 46 à 60 ans et 33,5 % plus de 60 ans.

En 2009…

  • 4 580 greffes ont été réalisées.
  • 5 % des greffes ont été réalisées grâce à des donneurs vivants.
  • 14 403 personnes ont eu besoin d'une greffe en 2009.
  • 1 481 personnes ont été prélevées.
  • 250 malades sont morts faute de greffe.

Un donneur permet de greffer 4 personnes, en moyenne.

32 % des prélèvements possibles sont refusés. Dans près de 4 cas sur 10, c'est parce que le défunt a déclaré son opposition au don d'organes durant sa vie. Dans les 6 autres cas, l'opposition vient de la famille. Le manque d'informations sur la volonté du défunt est l'une des principales causes de refus de la famille.

Répartition des greffes en 2009

 

Greffes d'organes : évolution 2000-2009

sources : Agence de la biomédecine