de France Lumiere


http://www.amazon.fr/-/e/B00AHVC1C2

 Les chiffres parlent d’eux même et font finalement resituer certains a priori. De 1980 à 2008, la baisse des tués sur la route est passée de 12.384 à 4.443. Les accidents de la vie quotidienne représentent en 1982 22.300 et 19.000 en 2008.

 Les principales causes de ces accidents de la vie quotidienne sont les chutes (10.520), les suffocations (3.543), les intoxications (758), noyades (547), accidents par le feu (460). Une des rares sources d’informations parcellaires existantes : le portail www.stopauxaccidentsquotidiens.fr. Force est de constater que malgré l’ampleur des constats, les campagnes de préventions sont timides, la réglementation inadaptée et les contrôles légers.

 « Grande Cause Nationale » ? Une déclaration de bonnes inventions qui a déjà été repoussée de 2010 à 2011, ce qui laisse à penser que finalement le nombre de ces blessés quotidiens par rapport à ceux de la route ne méritent pas que l’on s’y intéresse puisqu’en plus les industriels devraient être sensibilisés … un tiers des 250.000 incendies domestiques est d’origine électrique ! Cherchez l’erreur !

 La cerise sur le gâteau : les dommages les plus ordinaires et les plus fréquents de la vie quotidienne, fondement des publicités des contrats d’assurances GAV, peuvent ne pas être couverts. Un récent arrêt de la Cour de Cassation joue sur la notion de « cause extérieure » !

France LUMIERE