de France LUMIERE


http://www.amazon.fr/-/e/B00AHVC1C2

 La nature est la propriété de personne et le bien de tous. Sa protection, sa sauvegarde sont une obligation collective. Conserver sa pureté et propreté passent déjà par le respect de ce lieu commun. Poubelles et détritus, dépotoirs publics peuvent exister mais chez soi,

dans ses lieux privés, mais en aucun cas en pleine nature. Et c’est là que sont franchies les confusions. Une journée de pêche confortablement implantée avec tentes, canettes de bière, bouteilles de vin, papiers d’emballage, permet de reconstituer ce que furent les menus et boissons après le départ des pêcheurs si respectueux de l’environnement dans leurs campagnes électorales. « Touche pas à MA zone de pêche » ! Car en plus de laisser les souillures et immondices de son passage remarqué, il ne permet, ne tolère aucune incursion. Les pratiquants de sports nautiques par exemple sont parfois sérieusement agressés verbalement et par des jets de pierre.

 Les chasseurs quant à eux disputent leurs parcelles parfois dangereusement aux randonneurs et cueilleurs de champignons, sans parler des cyclistes qui ont eu la mauvaise idée de traverser leur périmètre silencieusement. L’argument choc « j’ai payé cher pour avoir le droit d’être là » !

 Pendant que les pratiquants de sports sont à jeun au moment de ces confrontations, les chasseurs et surtout les pêcheurs eux ne le sont pas. L’alcool aidant voire l’ivresse, aucun comportement intelligent et civique de tolérance n’est possible de leur part. Faudra-t-il des morts pour que cela cesse ???

France LUMIERE