de France LUMIERE


http://www.amazon.fr/-/e/B00AHVC1C2

 A l’image du pétrole, du plastique et de bien d’autres produits de grande consommation, les citoyens du monde sont éduqués depuis des décennies pour adopter l’attitude d’achat et de consommation que l’on attend d’eux.

Les biens pensants que sont entre autre les industriels, les plus gros pollueurs tant pour leur production, que par les matériaux utilisés que pour leurs produits finis et jetés, nous créent nos besoins. Nos moindres désirs non avoués font l’objet d’études et de recherches et ils les réalisent pour nous. Le lobbying joue à tous les stades un rôle prépondérant et sans aucun état d’âme sur la santé car des fortunes sont en jeu. Le réchauffement climatique au cœur du sommet de Copenhague est traité aussi en France à coups de taxe carbone. L’exemption plus que tolérante et révoltante à l’égard des industriels donne bien le ton.

 Presqu’une raison d’Etat ! La compétitivité internationale ne permet pas de taxer les plus gros pollueurs. Finalement en voulant faire payer comme d’habitude les consommateurs, c’est aussi une façon de leur dire qu’après tout la faute leur revient puisque c’est en toute liberté qu’ils consomment tel ou tel produit non écologique.

 Il s’agit surtout du refus de responsabilités car la pollution s’opère à tous les niveaux, tant par les personnes morales que par les personnes physiques. La taxe carbone n’est que le début de la poudre aux yeux.

France LUMIERE