Merci Pierre-Jean Llorens ; ce constat évident est à dénoncer car bien des entreprises en profitent quelque peu ; alors il faut savoir équilibrer son existance autant que faire ce peut :

http://www.net-iris.fr/veille-juridique/actualite/31129/le-travail-deborde-sur-la-vie-privee-des-cadres.php

Les cadres ont de plus en plus de mal à trouver un équilibre entre leur vie personnelle et professionnelle, cette dernière empiétant largement sur la première.

 

Le débat sur le temps de travail des cadres ayant signé une convention de forfait en jours semble relancé, à la suite d'une enquête réalisée par la CFDT auprès de 3.282 cadres. Il ressort en effet de cette étude, que la majorité des cadres poursuivent leur journée de travail chez eux, le soir et le week-end.
Selon le syndicat, le travail à domicile représente le prolongement naturel de la journée de travail pour bon nombre de cadres. Ce travail à domicile vient s'ajouter aux 47 heures hebdomadaires que les cadres réalisent déjà sur leur lieu de travail.

Avec l'arrivée des nouvelles technologies de communication et l'utilisation des Smartphones, la sphère du monde du travail envahit de plus en plus celle de la vie privée. Les cadres accèdent aux mails professionnels depuis leur domicile.

Ce débordement du travail sur la vie privée peut aussi s'expliquer par un rythme de travail trop élevé. Seuls 27% des femmes managers et 35% des hommes encadrants déclarent trouver un bon équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle.

Cette étude confirme que l'implication des salariés dans leur travail est indépendante de leur rémunération, mais davantage liée au contexte économique et aux besoins de l'entreprise, comme l'avait confirmé une précédente étude d'OpinionWay en novembre 2012.

Source : Cadremploi

© 2013 Net-iris