Actualités de l'emploi Michel Holtz © Cadremploi.fr - Publié le 02.09.11

Seuls 16% des français utilisent de faux arrèts maladie

Absentéisme pour fausse maladie : la France excellente élève

Avis à ceux, et ils sont quelques-uns, à considérer que la France est la patrie des fainéants et des malades pour un rien. Non, l'hexagone ne détient pas le record d'absentéisme lié à des maladies de complaisance. Loin de là. C'est Kronos qui le dit, ce qui n'est pas son intérêt, puisque c'est une agence conseil notamment spécialisée dans la gestion des effectifs et le contrôle du coût du travail.

En toute conscience de cette contre-publicité, elle a publié hier les résultats de l'étude qu'elle a commandé à Harris Interactive. Elle a été réalisée à travers la planète au mois de juillet dernier et l'on y constate que la France est le meilleur élève de cette promotion mondiale. Seuls 16% de nos concitoyens avouent avoir recours à ce stratagème pour se la couler douce tout en étant payés. La Chine est au tout dernier rang de l'assiduité et 71% de ses salariés déclarent avoir séché avec la complicité de leur médecin. Les pays anglo-saxons ne sont pas très rudes à la tâche non plus. Le score du Canada et des Etats-Unis est de 52%.

Quant à celui de notre voisine grande bretonne, il atteint tout de même 43%.

Curieux, les enquêteurs ont voulu savoir pourquoi les absents s'absentaient. Et curieusement, le nombre de jours de congés limités et autorisés dont ils disposent n'arrive pas en tête de leurs revendications. Ils sont beaucoup plus nombreux à évoquer le stress et la fatigue. Pourtant, la différence entre les chiffres anglo-saxons et ceux de la France sont suffisamment éloquents pour les mettre en parallèle avec nos cinq semaines de congés auxquels s'ajoutent les RTT, et les 20 jours des Anglais. Sans parle des 15 petites journées des Américains.

Michel Holtz © Cadremploi.fr

http://www.puzzle-concept.fr/wp-content/uploads/2011/05/i-absenteisme.jpg

http://www.puzzle-concept.fr/wp-content/uploads/2011/05/i-absenteisme.jpg

merci Pierre-Jean Llorens pour le partage de cet article avec de bons liens hypertextes tels que souhaités par le site Cadreemploi.