A l'occasion de la journée mondiale de l'environnement, l’association internationale "Tribunal de la Nature" lance une pétition sur le réseau social citoyen Newmanity, dont l'objectif est la création d'une Cour Pénale Internationale pour

l’Environnement et la Santé destinée à juger les responsables de désastres écologiques. Une initiative soutenue, entre autre, par Edgar Morin, Boutros Boutros Ghali et Daniel Cohn-Bendit.

 

image tribunal de la nature



"Les responsables de crimes contre l’Environnement doivent être jugés !"

A l'occasion de la journée mondiale de l'environnement le 5 juin prochain, l’association internationale "Tribunal de la Nature" lance une pétition sur le réseau social citoyen Newmanity, dont l'objectif est la création d'une Cour Pénale Internationale pour l’Environnement et la Santé. Celle-ci est destinée à juger les responsables de désastres écologiques. La création de cette Cour Pénale Internationale serait une véritable avancée du droit international, permettant enfin de considérer les crimes contre l’Environnement comme des crimes contre l’humanité.

En effet, des catastrophes telles que Bhopal, Tchernobyl, Fukushima, le drame de l’amiante, les pollutions pétrolières à répétition, les multiples pollutions de rivières, des océans, de l’air… beaucoup restent impunies. Et jamais ou presque, le droit n'intègre ces crimes contre l'environnement.


Adressée à Mr Ban Ki Moon, secrétaire général de l'ONU, cette pétition demande que la création de la Cour Pénale Internationale pour l'Environnement soitmise à l'ordre du jour de l'Assemblée générale des Nations Unies du 23 septembre 2014, .


Pour accéder à la page de la pétition sur Newmanity, cliquez ici

Pour accéder au dossier de presse complet, cliquez ici


A propos de l'association Tribunal pour la nature

L’association
internationale "Tribunal de la nature", a pour ambition de faire reconnaitre les crimes environnementaux comme crimes contre l’humanité. En particulier elle est chargée de juger moralement les crimes contre la nature et l’humanité au nom du droit des générations futures. Elle est membre co-fondateur de "l’Alliance pour une Justice Internationale de l’Environnement et de la Santé", signataire de la Charte de Bruxelles 2014, soutenue par de très nombreuses personnalités.



Plus d'informations : www.tribunal-nature.org


Contact presse

Philippe Le Gonnidec
Tel : 01 40 82 75 25 / 06 23 22 26 99
Email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser._body"