Pour la Société Advancia - De la plume aux lèvres 


Juin 2012 : le client me demande, dans la norme des algorythmes de cette époque, de réaliser un certain nombre de textes. Vous trouverez, pour chaque rédaction, les impératifs d'usage des mots clés :

Thématique : tapis kazak (1page + 1 articles SEO)

Nombre de mots : 450 (page) + 350 (seo) Mots clé : tapis kazak; laine; paris; origine tapis kazak; tapis d’orient kazak;

Thématique : tapis moderne, tapis design (1page + 2 articles SEO) Nombre de mots : 600 (page) + 350 (seo)

Mots clé : tapis oriental; tapis orientaux; tapis de luxe; tapis oriental paris; tapis fait main;

Mots clé en + pour la page : tapis d’orient tissé; moderne; tapis en lain; en soie; tapis orientaux paris; haut de gamme; luxe; entretien des tapis orientaux

1page – 600 mots

Un intérieur de caractère : chaque foyer est unique, chaque occupant exprime, au travers de sa décoration intérieure, sa personnalité, ses goûts, son bien être. Les meubles, les fleurs et plantes, les tableaux, les appliques, tout contribue à donner une touche personnelle dans chaque maison, chaque appartement. Mais plus que tout cela, les tapis remplissent à eux seuls des rôles variés.

Le tapis devient protecteur lorsque, par sa surface, il recouvre un parquet. Il devient revêtement lorsque le sol a besoin d’être recouvert et embelli. Le tapis devient alors un objet de décoration dès qu’il s’accorde avec le style, la surface, le lieu. Chaque tapis a son usage et chaque usage a son tapis. La notion de confort, chaleur, harmonie est recherchée.

La mission qui consiste à acheter un tapis de décoration implique le choix, en amont, de la pièce qui devra le recevoir. Décorer un dessous de table à manger en acajou par exemple n’a rien à voir avec le choix d’un tapis devant se marier avec des meubles contemporains dans un grand salon très allégé d’un blanc cru. Les architectes d’intérieur vont diriger leurs clients vers des colories, des formes, des textures qui captent l’attention et impriment un style et une ambiance. De la même façon, les tapis ont leurs usages. Une chambre à coucher d’adultes ne recevra pas le même style de tapis qu’une chambre d’enfant. Le matériau sera différent et les soins nécessaires seront pris en compte. Un lieu de passage, comme les couleurs, les entrées, exigera une qualité de solidité à toutes épreuves.

C’est pourquoi, le choix d’un tapis revêt une grande importance dès que l’on est soucieux de caractériser son bien être intérieur. Dans ce domaine, les choix sont bien plus larges et variés avec des tapis modernes, des tapis design, des tapis de luxe. Si le style intérieur du logis est plus classique, les tapis orientaux ont toutes leurs chances. Les tapis fait main sont un compromis évidemment intéressants, en particulier lorsque la pièce à décorer a des caractéristiques de taille, de style et de couleur exigeants. Il faut donc avant tout rechercher de vrais accords pour que la partition soit respectée. L’autre avantage de cette solution c’est qu’à peu près tout est permis en terme de design et de forme.

Le tapis oriental, à Paris en particulier, revêt une autre dimension : l’exotisme. C’est du plus grand chic de voir une immense pièce parée d’un tel ornement. La capitale regorge de spécialistes en tapis oriental qui assure également l’entretien et la réparation, la restauration. Les tapis hauts de gamme nécessitent une maintenance particulière pour parfaire leur raffinement dans le temps. Dès qu’il s’agit de tapis d’orient tissé, en lin, en soie, la plus grande précaution est d’usage car, tout en étant résistant, ils sont fragiles et demandent une attention toute particulière.

Les couleurs des tapis d’orient sont réputés et apportent souvent des thèmes assez novateurs en fonction des régions de fabrication. Les tapis design et modernes allient cette richesse de tons mais en plus, ils s’offrent des originalités à l’image des grands tableaux de maîtres. Ainsi, selon des imaginations débridées, des idées très créatives, les tapis faits main, les tapis modernes, les tapis design, les tapis de luxe vont rivalisés de colories chatoyants, de matières lumineuses, de formes inédites, de tailles très réduites aux immensités démesurées pour répondre aux souhaits les plus extravagants.

Le tapis devient alors une véritable carte d’identité, une « patte » de caractère, une inspiration unique au service du bon goût et de la personnification d’un foyer. Un tapis bien choisi, bien adapté au lieu, rehausse considérablement les sensations, les impressions et suggère une quête du bon goût voire du raffinement.

2 articles SEO 350 tapis moderne, tapis design : tapis oriental; tapis orientaux; tapis de luxe; tapis oriental paris; tapis fait main

L’ameublement s’entend par tout ce qui compose un intérieur confortable. Les meubles meublants, les tableaux, les lampadaires et appliques, les tissus, tout révèle un style, des tendances, des goûts. En fonction de chacun, les tapis vont prendre ou non leurs places dans cet espace. Les occupants sont adeptes ou non des tapis. Ceux qui le sont auront le choix avec des tapis dits classiques ou des tapis modernes. Tout est une question de goût, de style, de taille, de colories et bien sûr de destination. En effet, il ne saurait être question de ne pas tenir compte de la pièce à décorer. Un salon, une chambre, une salle à manger, un couloir, une salle de bain, un bureau : chaque lieu de vie a sa destination, ses usages. Le choix des tissus revêt donc une grande importance pour la longévité des tapis. Les tapis de luxe vont imposés, qu’ils soient faits main ou non, un entretien particulier. Leur fragilité relative implique de choisir leur emplacement avec attention et réflexion.

Les tapis orientaux se modernisent sous l’influence des époques. A Paris par exemple, le tapis oriental, vendu par des magasins spécialisés, a inondé les appartements de standing, anciens, et se retrouve souvent choisi par ses belles dimensions et ses thèmes aux colories chatoyants. Les tapis d’orient sont particulièrement réputés pour le réel savoir faire. Les tapis fait main révèle un art indéniable qui se perpétue d’une génération à l’autre en orient. En fonction des régions, le tapis oriental va respecter une forme, un thème, des couleurs dominantes, une texture propre à sa localisation.

Il est tout à fait possible d’allier, dans un tapis moderne, une forme de tradition avec une véritablement originalité. Le mariage des colories, les dessins novateurs et recherchés, une texture originale et le tapis moderne s’offre des pièces pour être exposé aux yeux de tous et pour le plaisir de quelques uns. Il a fait une entrée fracassante dans certains habitats où le style est épuré, les couleurs de fond sont inexistantes et où le tapis est l’acteur essentiel et principal. A lui seul, il devient le chef d’orchestre de l’identité d’une pièce.

2 articles SEO 350 tapis moderne, tapis design: tapis oriental; tapis orientaux; tapis de luxe; tapis oriental paris; tapis fait main

L’architecture moderne a bouleversé les codes en matière de décoration intérieure. Mais il ne faut pas s’y tromper. Certes, il faut tenir compte du style d’un immeuble, d’un appartement, d’une maison. De plus en plus, le design, depuis les années 60, a colonisé les foyers. Les ameublements design ont fait une entrée en force et ont gagné de plus en plus leurs lettres de noblesse. Les adeptes des meubles design se multiplient. Tout naturellement, le tapis design a suivi la même tendance. Un incontournable dans une décoration design, le tapis se veut avant tout avant-gardiste par ses formes, ses thèmes, ses dessins, ses couleurs, la matière utilisée. A l’instar des tapis orientaux, plus classiques bien que modernes par l’évolution de leurs destinations, le tapis design est un nouveau concept qui trouve pleinement sa place par exemple dans une décoration made in un architecte intérieur. Si la pièce le permet, allégée volontairement de ses meubles, simplifiée par des murs nus et des espaces vides, le tapis design va s’imposer comme le tableau par où tout repose quant au style recherché.

A Paris, le tapis design est venu disputer la suprématie du tapis oriental, du tapis de luxe, du tapis fait main. Il s’est imposé comme un nouveau code du bien être, de la créativité, de l’originalité. Tout un appartement peut ainsi être décoré. Généralement, ce sont surtout les pièces de vie, de réception qui reçoivent l’adjonction d’un tapis de ce type. Dans les chambres, les pièces de confort, d’eau, le soin peut tout aussi bien y être apporté de la même façon, en particulier si elles bénéficient de généreuses dimensions. Car l’épurement des lignes, l’absence de couleurs détonantes apportent un charme particulier laissant toute la place à un tapis design. Les tapis orientaux, par leurs remarquables couleurs bigarrées, leurs thèmes assez marqués, ne trouvent pas toujours leurs places dans un tel décor.

Ainsi, l’évolution en matière de décoration intérieure a ouvert une voie importante sur la personnalisation moderne des intérieurs. La quête du bien être, de la chaleur intérieure, de la personnalisation couvrent les magazines sur ce sujet. Tout est devenu design. C’est pourquoi, les tapis design joue naturellement un rôle prépondérant pour soit donner une touche finale à une ambiance soit imposer un style propre et unique.

Thématique : tapis persan (1page site + 2 articles SEO) Nombre de mots : 500 (page) + 350 (seo)

Mots clé : tapis persan; tapis persan paris; tapis persan de collection; tapis persan moderne; tapis persan soie

tapis persan (1page site

L’ancienne Perse a laissé une multitude de témoignages religieux par leurs édifices, culturels par son patrimoine architectural unique, artistiques par ses poteries, sculptures, tapisseries pour ne citer qu’eux. Précisément, lorsque l’on évoque le tapis persan, il n’est guère possible de dissocier la fantastique histoire de ce pays contrasté, bigarré et assailli depuis des siècles. Pour mieux comprendre l’origine et le style même des tapis persans, il faut se resituer à cette époque où les traditions étaient déjà très fortes, où le savoir aussi se transmettait de père en fils. Rien n’a vraiment changé. Les tapis persans ont trouvé une nouvelle vie par l’intrusion d’une certaine modernité grâce à la mondialisation. Les tapis persans se retrouvent en effet à couvrir les sols de bien des contrats partout sur le globe. Ils sont réputés. D’une façon générale, l’art de la tapisserie est particulièrement renommé au Moyen-Orient et s’exporte très bien.

Ainsi, dans diverses villes d’Iran, ancienne Perse, Shiraz, Kirman au sud du pays, Birjand, Isfahan en son centre et Meshed, Téhéran et Tabriz au nord, sont des lieux reconnus en matière de fabrication de tapis persans. L’influence des pays limitrophes est venue modifier sensiblement, au fil des siècles, la création de certains de ces tapis persans, en particulier la partie turcophone du territoire. Sa population en effet travaille souvent avec le nœud nommé « de Ghiordès ». Dans une grande partie du pays, le nœud le plus couramment utilisé se nomme « Senneh ». Ces particularités permettent d’offrir une grande variété de tapis, tant par leurs tailles que par leurs types. Les Perses étaient les maîtres incontestés en matière de tissage de tapis. Comme dans d’autres pays, les tapis vont prendre les noms des régions où ils sont tissés. Il s’agira le plus souvent d’utiliser des appellations rappelant les ethnies d’origines.

Il n’est donc pas rare, pour le tapis persan de collection, de se voir présenter des tapis « Ghashghaï », « Bidjar », « Shiraz », « Mashad » ou « Hamadan ». Les connaisseurs savent par ailleurs que certains noms persans s’écrivent de façon différentes en français par exemple ou en persan. Ainsi l’orthographe peut en être sensiblement modifiée. A titre d’exemple, prenons le cas du tapis fabriqué à Ispahan. Les orthographes peuvent devenir Esfahan ou Isfahan, selon. Le classement des noms sera réalisé par ordre alphabétique afin de mieux s’y retrouver.

A Paris, où l’art de vivre est légion et les collectionneurs nombreux, entre autre, le tapis persan moderne est très en vogue. Le tapis persan en soie, quant à lui, ne s’est jamais si bien porté. Il faut dire que l’ancienne Perse précisément a son pesant d’histoire. Les tapis ont suivi graduellement les évolutions des peuples et ses coutumes. Le pays en a compté plus de 28 différents. Les divisions, les règnes successifs des souverains ont bouleversé la vie sociale. Le tapis persan a traversé toutes ces épopées en conservant son authenticité. L’économie même du pays est fortement influencée par toute la chaîne qui va de l’animale à élever, puis de la production de la matière première au tissage, en passant par la teinture, jusqu’à la vente et la réparation.

tapis persan (2 articles SEO) 350 tapis persan; tapis persan paris; tapis persan de collection

Il n’est pas rare, sur la place de Paris, de rencontrer, lors de grandes manifestations de ventes, des collectionneurs de tapis persans. Forts réputés, ils font le délice des grands amateurs qui parent leurs intérieurs de ces œuvres d’art. Car le tapis persan est un art à part entière. De part ses origines, l’histoire même de l’ancienne Perse, la multiplicité des styles propres à chacune des contrées de ce grand pays, tout contribue à apporter une réelle valeur ajoutée à ces tapis emprunts d’une forte tradition. Ceci s’explique en grande partie par la réelle renommée du tapis persan tenant à ses qualités de tissage. Le choix des motifs, le mariage des couleurs, la texture, les tailles variées font des tapis persans une réelle réputation ancestrale. De tous temps en effet, les souverains de grand pays que fut la Perse offraient à leurs visiteurs de marque des tapis les plus extraordinaires les uns que les autres. La réputation mondiale du tapis persan tient précisément qu’il s’est répandu, au fur et à mesure du temps, un peu partout dans le monde entier. Au Moyen-Orient, le tapis persan est très largement reconnu à lui seul dans cette partie du globe.

L’art du tissage « persan » est donc très prisé. En fonction des villes de production, le tapis persan prendra différentes appellations, parfois provenant d’ethnies particulières. La liste alphabétique est assez impressionnante et dénote donc très bien la réelle richesse des motifs et origines du tapis persan. Selon les zones, le tapis persan a reçu plus ou moins une influence par un pays de proximité comme la Turquie par exemple. Les populations créeront alors des modèles qui intègreront ces spécificités.

Le tapis persan de collection, en soie ou non, moderne ou pas, à Paris ou ailleurs, a acquis depuis des années ses lettres de noblesse. Aucun amateur de tapis d’origine ne saurait passer devant un étalage sans s’arrêter pour admirer la magnificence de ces pièces souvent uniques. Les connaisseurs ne s’y trompent pas non plus. Posséder un tapis persan chez soi est la marque d’un excellent goût pour les belles choses. Sa réputation justifiée est d’autant plus amplifiée que sa cote est haute sur le marché de l’art et les pièces rares sont très recherchées.

tapis persan (2 articles SEO) 350 persan moderne; tapis persan soie

Parmi les tapis très en vogue dans les habitats actuels, le tapis persan moderne s’est fait une place de choix. En effet, tout en conservant la tradition du tissage propre à l’ancienne Perse, qui a traversé les âges, les contrées, les populations, le tapis persan moderne n’a rien à envier aux tapis de soie qui ont fait leurs renommés sur toutes les places du monde. A Paris, par exemple, le tapis persan est très prisé par les collectionneurs. En effet, depuis l’époque de la Perse, nom qui disparu au profit de celui de « Iran » en 1934, le tapis persan de collection est à l’image de la fabuleuse histoire de ce pays. Chaque ville de production, qui du reste a donné un nom à chacun de ces tapis de part ses origines ethniques le plus souvent, a considérablement enrichit le patrimoine artistique de l’Iran. L’héritage est d’autant plus prestigieux que les souverains, qui se sont succédés depuis des siècles, ont largement contribué à sa renommée. Les tapis persans étaient offerts en effet aux hôtes de marques. Ainsi le tapis persan est admiré dans tous les pays du monde et est reconnu par son raffinement et la qualité incroyable de son tissage.

Posséder un tapis persan ancien, en soie, ou moderne avec de nouvelles teintes, formes, tailles, est considéré comme une marque de très bon goût en matière de tapisserie. L’élégance, la robustesse, la délicatesse, font des tapis persans un bien de choix pour le collecteur averti. C’est pourquoi, le tapis persan remporte la palme sur le marché du Moyen-Orient. Dans tous les édifices religieux, il revêt un caractère sacré. Ce patrimoine artistique est sans aucun doute ce qui lui aura permis de traverser les âges. Aujourd’hui, le tapis persan a une valeur marchande incontestable. La soie bien sûr est une matière très recherchée lors de l’achat d’un tapis persan. Les effets de cette matière sont extraordinaires sur une pièce importante en fonction de la luminosité. Il n’y a donc pas de doute : qu’il s’agisse d’un tapis ancien, d’un tapis persan moderne, les sensations sont les mêmes parce que la touche propre à la tradition perse s’y retrouve. Voilà ce qui explique la telle renommée du tapis persan.

  Thématique : tapis moderne, tapis design (1page + 2 articles SEO) Nombre de mots : 500 (page) + 350 (seo)

Mots clé : tapis moderne; tapis design; tapis moderne paris; tapis moderne haut de gamme; tapis laine et soie moderne

tapis moderne, tapis design (1page 500)

Dans l’aménagement de son intérieur, un occupant sera soucieux d’un confort, d’un espace, d’un cadre de vie agréable, d’une personnalisation à son image. Les styles de chacun s’adaptent donc pleinement aux choix très étendus qui caractérisent le marché de l’ameublement et de la décoration. De tous temps, les populations ont porté une attention particulière aux étoffes, aux représentations sculpturales, au foisonnement de verdure et de couleurs lors des floraisons. Les couleurs, les motifs, l’ancien, le nouveau sont donc bien une part importante des particularismes de chacun. Qu’il s’agisse d’une maison, d’un appartement, d’un loft, à Paris, en province, les goûts sont divers et variés. Chacun va s’approprier un courant, une mode, une tendance ou non. Le classicisme et le modernisme se disputent les adeptes.

Les tapis ont pris une part importante dans les styles architecturaux intérieurs. Qu’il soit question d’ancien et les tapis offrent une palette des plus grandioses en motifs, couleurs, tailles, styles, origines, tissus. Le but recherché est d’accommoder au mieux le tapis à la pièce et son ameublement. Si le moderne prédomine, le tapis sera adapté de la même façon. Dans les deux cas, le tapis moderne, le tapis ancien, le tapis design deviennent des points de mire offrant une touche bien marquée sur les goûts de son propriétaire. Dès que l’on arrive aux tapis modernes haut de gamme, cette exigence est indispensable.

Dans les grandes villes, comme Paris, les tapis ont leurs palais. Les spécialistes des tapis anciens et modernes foisonnent dans la capitale. Il sera alors plus facile d’y trouver un choix prestigieux de tapis haut de gamme qui en font souvent la particularité. Le tapis s’est largement démocratisé et l’on en trouve un peu partout dans les surfaces d’aménagement et de décoration. Il y en a alors pour tous les goûts et tous les usages.

En effet, il faut choisir un tapis avec attention. Les tapis de soie par exemple, tapis de soie anciens ou de tapis de soie moderne, sont plus fragiles que les tapis de laine. Il sera alors judicieux d’installer ce tapis dans une pièce où il aura une place de choix pour y être admiré. A l’inverse, les tapis de laine seront bien plus apprécié dans les chambres, en particulier s’il s’agit de chambres d’enfants. L’usure, l’altération d’un tapis, en particulier s’il s’agit d’un tapis design ou haut de gamme, en soie ou non, moderne ou ancien, impose un entretien régulier, voire une restauration dans le pire des cas. Pour limiter les risques d’endommagement précoce, bien placer un tapis à sa bonne place est un conseil non négligeable.

Le tapis moderne haut de gamme, le tapis design ont permis, comme pour des tableaux de maître, une grande diversité de motifs et de coloris bigarrés. Les amateurs sont nombreux. Dans un décor design très épuré, un tapis moderne donne un style remarquable et enrichi. Le mariage est alors parfait et le tapis apporte la touche finale à la décoration recherchée. Il n’est donc pas rare de constater que les murs peuvent rester blancs ou neutres alors que le sol est embelli d’un tapis d’une chaleur incroyable par les tons employés et les dessins utilisés.

: tapis moderne, + 1 articles SEO 350

Le tapis moderne a fait une entrée fracassante dans les demeures. Le tapis s’est démocratisé et modernisé au fil du temps. Les tendances, les modes ont donné un petit coup de rajeunissement aux tapis, les rapprochant parfois sensiblement aux tentures picturales. Que le tapis modern soit design ou non, haut de gamme ou non, en soie, en laine, en acrylique ou d’une toute autre texture, sa place est désormais réservée et son effet visuel très recherché. Les tapis modernes s’accommodent plus facilement des espaces, des styles. Un appartement d’architecture très moderne dans un immeuble dernier cri saura encore mieux mettre en valeur une pièce de tapisserie au sol que tout autre revêtement. L’épurement des formes, des lignes, des teintes pâles au blanc indémodable, le tapis moderne donne indéniablement l’imprimé du goût de ses occupants.

Dans certains grands magasins spécialisés à Paris et dans les grandes villes de France, les tapis modernes font leur show. Les dessins rivalisent d’originalité, de personnalité. Les couleurs sont flamboyantes ou au contraire très discrètes. Le tapis moderne en soie est particulièrement recherché, en particulier pour des pièces où l’ameublement a été choisi haut de gamme : sa taille influencera considérablement la décoration générale. Ni trop grand, ni trop petit, un tapis doit avoir la bonne dimension en fonction de l’effet désiré. Il doit révéler une personnalité en fonction de la destination de la pièce concernée. Dans certains cas, le tapis design s’adaptera particulièrement bien aux formes novatrices voire très recherchées.

Chaque tapis a sa place, sa pièce, sa destination. Les architectes d’intérieur veilleront à ce qu’il y ait une harmonie dans l’ensemble d’un logement. Des pièces de vie comme le salon, la salle à manger, les chambres, bureaux, bibliothèques trouveront le type le plus approprié dans divers gammes de tapis. Le tissage d’un tapis de soie ou d’un tapis de laine sera choisi en fonction de la pièce à meubler. Il faut en effet garder à l’esprit d’un tapis quel qu’il soit nécessite un soin et de l’entretien. Il est donc important de bien choisir et d’estimer l’usure à limiter en fonction de la texture et des passages réguliers et fréquents sur le tapis.

, tapis design 1 articles SEO 350

Le secteur de l’immobilier ne cesse de croître partout en France. Les styles architecturaux sont de plus en plus osés. Les acquéreurs recherchent un art de vivre, une vision futuriste de leur lieu de vie. Ce qui se choisit alors à l’extérieur s’achètent aussi à l’intérieur. Depuis les années 1970, les meubles design ont connu un véritable essor, rencontrant un vif succès avant-gardiste et donc certains magazines s’en sont fait une véritable spécialité. Il faut bien reconnaître que dans ce domaine, il y a eu un peu du tout et du n’importe quoi. La créative débordante de certains designers s’exprimait sous des formes les plus excentriques les unes que les autres. Les formes les plus variées ont été apportées aux meubles, repensant ainsi la destination même de certains éléments de décoration. Les couleurs sont venues grimer les incontournables tables, chaises, fauteuils, armoires, penderies, rideaux. Les tailles sont immesurables tellement les formes sont concaves, convexes, sans réel point distinct de repère. Les matières utilisées sont incroyablement évoluées et surprenantes comme par exemple le recyclage en matière d’ameublement et de décoration.

Le tapis n’a pas échappé à cette tendance. Il est devenu design pour fréquenter, de près ou de loin, ces nouvelles formes, couleurs, matières. Il a fait une entrée en force dans les logis. Le tapis se déclinera alors comme tapis moderne haut de gamme, tapis design, tapis de soie moderne, tapis de laine moderne. Il n’y a pas qu’à Paris que le tapis fait sa révolution. Il s’accommode très bien de cette révolution des styles générationnels. Au contraire. A l’image d’un tableau, le tapis design saura réfléchir les courants de pensées, les styles, les tendances, les modes. Ceux qui se pareront d’un tel ornement miseront avant tout sur la capacité à ce tapis design d’exprimer un goût affiché au modernisme et à la personnalisation.

L’art de vivre nouvelle génération a donc trouvé un style. Le tapis design s’en est emparé. Il alliera avec virtuosité tous les courants tant dans les formes que dans les teintes, dans les tailles que dans le tissu ou la matière. Le tapis design haut de gamme prendra alors ses aises dans des volumes où le vide le plus souvent est habité par cette pièce tressée unique.

Thématique : tapis deco (1page + 3 articles SEO) - rester dans l’esprit “haut de gamme” Nombre de mots : 500 (page) + 350 (seo)

Mots clé : tapis deco; tapis deco paris; rouge; vert; crème; tapis d’entrée; fait main;

tapis deco (1page 500 haut de gamme : tapis deco; tapis deco paris; rouge; vert; crème; tapis d’entrée; fait main;

L’art déco ou art contemporain : certains trouveront que le style a outrepassé les genres, d’autres diront au contraire que c’était le signe, dès les années 20, d’une réelle mouvance des codes sociaux, l’expression d’une grande liberté de pensées et d’actions, la genèse d’un nouveau monde. La quête de l’inspiration fut d’autant plus exacerbée que l’ère du renouveau se faisait attendre. Progressivement, l’art déco a pris sa place entre l’art abstrait et l’art ornemental, la tradition et le modernisme, associant les couleurs, les formes, la matière de façon très généreuse allant vers le loufoque. Ainsi, de l’ornement mural, dans des temps anciens où le chauffage était quasi inexistant, à la décoration du sol, le tapis a évolué avec les époques, en conservant un sens très marqué quant à son usage. Ornement décoratif, le tapis fut plus à cette époque un apparat d’une catégorie sociale, un produit de choix pour les offrandes à des hôtes de marque. Le tapis avait un style, une origine, une tradition souvent marqués par sa provenance. Les années 20, avec l’émergence de l’art déco, ont influencé la décoration intérieure de façon très importante. Le tapis déco saura aussi bien se placer sur un mur qu’au sol, indifféremment comme tapis d’entrée ou tapis de salle à manger ou salon. L’esthétisme est avant tout recherché. Le tapis moderne peut donc tout à fait allier une qualité haut de gamme avec une réalisation fait main. L’harmonie est avant tout recherché dans le tapis déco : forme, couleur, matière, motif, dessin, taille, volume. L’originalité s’exprime ainsi sans contrainte, sans limite dans une quête de personnalité propre à cet art nouveau. L’univers créatif trouve alors toute sa puissance : faire d’un tapis déco une œuvre d’art.

Voilà donc l’apparition de tapis aux formes géométriques les plus originales. Les tableaux muraux avant-gardistes, les peintures modernes voient là les effets de leurs influences. L’incroyable richesse de ces créations provient de l’étendue de la palette des couleurs, de la diversité des matières, des aspirations créatives vraiment originales de leurs auteurs. Rechercher un tapis deco haut de gamme revient à réserver son choix à la réalisation unique. Posséder chez soi un tableau produit en un seul exemplaire est le rêve d’un amateur de tapis déco de créateur renommé. Tel un collectionneur, il saura se rapprocher de l’artiste et lui passer commande de cette œuvre exceptionnelle. Sa réalisation fait main lui en donnera encore plus de valeur. Le tapis deco haut de gamme devient alors un produit de luxe répondant à un univers de perfection et de rareté. Sur la place de Paris, les personnalités reconnus dans ce domaine se disputent la célébrité. Que le tapis déco parisien soit mural ou non, la quête sera avant tout la recherche de son exemplarité.

Parmi les couleurs les plus usités dans les tapis déco se retrouvent les teintes rouges, vertes, crèmes. Les tons sont chauds et se marient avec perfection à des dessins futuristes, géométriques. Ces nouvelles formes de tapisseries modernes rehaussent les couleurs d’un intérieur lui redonnant une chaleur sensorielle sans pareil. Ainsi, il n’y aura rien d’étonnant à ce qu’un tapis déco utilisant un ton crème, vert ou rouge trône sur un immense mur d’une salle épurée et design ou en guise de parterre pour rehausser des meubles aux formes allégées.

1-3 articles SEO 350 tapis deco; tapis deco paris; rouge; vert; crème; tapis d’entrée; fait main

Les couleurs se portent haut et fort dans le tapis déco. Cette tendance artistique, remontant aux années 20, a touché l’art pictural tant mural qu’au sol. Fini le temps où les tapis calfeutraient les espaces où la froidure et l’humidité étaient les habitants permanents des logis. Un vent de révolution a soufflé sur les créateurs d’esthétisme. La décoration n’a pas fait exception à cette nouvelle vague en utilisant des formes, des colories, des motifs tout à fait novateurs. Ce ne fut pas seulement à Paris que l’art déco a pris son envol. Le mouvement s’est étalé avec une rapidité surprenante. Le besoin se faisait cruellement sentir d’apporter du renouveau dans les intérieurs, d’égayer les lieux de vie et d’apporter une réelle touche de folie dans un monde en berne. Le tapis a toujours connu une destinée utile, voire décorative. Le tapis déco des années 20 bouscule les codes, les bienséances, les traditions pour ouvrir un champ de modernisme et d’ouverture. Certes, ce fut osé mais l’incroyable fut l’écho qui a sonné sur le public. Une mode n’existe pas si elle n’a pas de répondant, pas d’écoute, pas d’envie, si personne ne veut se l’approprier et la reproduire.

Les codes couleurs du tapis déco et les formes géométriques ont fait ainsi fait leur apparition dans les créations de cette période. Le tapis déco crème, vert, rouge a détonné comme une salve dans les esprits les plus réfractaires au changement et au renouveau. Comment peut-on imaginer posséder un tapis déco fait main ainsi bigarré ? Quelle honte, quelle extravagance. Et pourtant, cette tendance a fait l’effet d’une bombe dès que les plus grands designers se sont penchés sur ces nouvelles formes, ces nouvelles palettes de couleur. Tout était alors permis. Le tapis déco à Paris fut la coqueluche de toute une caste avide de nouvelles richesses et distinctions.

Bien sûr l’art déco n’est pas venu seul : il s’est acoquiné avec de nouveaux espaces, de nouveaux styles meublants, de nouvelles aspirations architecturales. Ce fut donc un vent nouveau qui a soufflé sur le tapis déco qui s’est rhabillé de nouvelles parures esthétiques sans commune mesure avec le style classique toujours prédominant à ce jour.

2-3 articles SEO 350 tapis deco; tapis deco paris; rouge; vert; crème; tapis d’entrée; fait main

Choisir un style de décoration dans un logement intérieur n’est pas toujours chose facile. Parfois les lieux ne s’y prêtent pas. Parfois, pour y parvenir, il faut tout casser du sol au plancher. Souvent un appartement, une maison, est choisi en fonction de son aspect global, de ses dimensions, indépendamment de ses arguments de localisation, de prix, de commodités. Une fois l’entrée dans les lieux, il convient d’apporter sa touche personnelle et unique à ce nouvel intérieur. Toutes les modes d’ameublement et de décoration ont leur place. Il s’agit du bien être de chacun dans un lieu de vie qui se doit d’être confortable et apaisant, ressourçant. Les tendances, dans ce domaine, ont évolué considérablement depuis les années 20 avec l’émergence de l’art déco. Les meubles, les luminaires, les éléments de décoration font un tout dans une ambiance recherchée. Seront choisis des tissages, des peintures, des revêtements de sol qui conviendront ou non à l’effet recherché.

Le tapis déco s’est créé une large place dans ce nouvel univers. Bousculant tous les codes connus, l’art déco s’est immiscé dans l’usage des couleurs, des formes, des matières. Explosant les habitudes et repères classiques, le tapis déco s’est frotté à l’esthétisme en proposant, telle une œuvre d’art pictural, des pièces ornementales murales aussi bien que de revêtements de sol. Ne nous y trompons pas. Le tapis déco a acquis ses lettres de noblesse et les réalisations haut de gamme se sont révélées particulièrement productives là où peut être on ne les attendait pas. La vague déco est passée par là. A Paris comme ailleurs, le tapis déco s’est vu ovationner. Ainsi, le tapis crème, vert et rouge avec des carrés, des ronds, des triangles, des traits et autres originalités a fait passer de mode le tapis, toujours très recherché, dit « traditionnel ».

Dans un logement où le modernisme est recherché, tout est sujet à décoration : ainsi il sera courant de trouver un tapis d’entrée, un tapis déco haut de gamme fin main au salon ou dans la salle à manger, dans les chambres, la bibliothèque, le bureau. Le tapis déco a inondé les lieux de vie.

3-3 articles SEO 350 tapis deco; tapis deco paris; rouge; vert; crème; tapis d’entrée; fait main

Le luxe d’un logis se distingue par de multiples détails. Certes, la valeur vénale des objets, des meubles, des éléments de décoration est perceptible. Un soin tout particulier transpire au travers de la qualité des matières, des textures, de l’harmonisation des matières utilisées pour les meubles, les peintures jusqu’aux tentures. Chaque lieu de vie a son style. Chaque intérieur a sa personnalité. Chaque occupant donne sa touche unique à son havre de paix et de sérénité. Les choix de chacun révèlent souvent les traits de caractère de chaque individu. Aussi, lorsque l’intérieur d’un appartement ou d’une maison est fortement marqué par le style déco des années 20, il est fort à parier que ce n’est pas un hasard. En effet, l’avènement de l’art déco fut une véritable révolution et a bouleversé les codes sociaux. Il faut bien comprendre que marier les formes géométriques avec des couleurs crillardes pour certains, osées pour d’autres, était tout à fait novateur pour l’époque.

Crème, vert, rouge, les tapis déco ont offensé les habitudes. Non qu’ils ont mis au rebut les tapis dits classiques ou traditionnels, bien au contraire. Cette incroyable vague de créativité a répondu à un impérieux besoin d’ouverture, d’expression, de distinction. Posséder un tapis déco fait main haut de gamme révèle un goût particulièrement prononcé pour l’originalité et la modernité. Le tapis déco doit trouver sa place : une pièce de grande taille, comme l’on en trouve de plus en plus dans les architectes récentes, épurée presque vide, où les meubles ne s’imposent pas par leur destination mais leur suggestion. C’est un nouvel art de vivre. L’esthétisme est avant tout recherché. A l’heure où le stress gagne, où les tensions de la vie sociale sont intenses, les espaces clairs et non encombrés sont très tendance.

Ainsi, le tapis déco devient une part pleine et entière sur laquelle repose la recherche décorative. Il redevient mural et revêtement au sol dans l’unique but de donner la touche essentielle au style ambiant. Tapis d’entrée, tapis de salle à manger ou de salon, tapis déco de chambres, rien n’est alors laissé au hasard afin que l’harmonie soit parfaite.

Thématique : tapis laine, tapis de soie (1page + 2 articles SEO) Nombre de mots : 500 (page) + 350 (seo)

Pour la page, les titres : tapis de laine; tapis de soie; tapis laine et soie;

Mots clé : tapis de laine; tapis de soie; tapis laine et soie; tapis laine contemporain; pakistan; prix des tapis persans

tapis laine, tapis de soie (1page 500

Lors de l’acquisition d’un tapis, le choix reste entier en ce qui concerne la matière. Qu’il s’agisse d’un tapis ancien, contemporain, de tradition ou moderne, le textile utilisé lui donne sa caractéristique. La provenance d’un tapis peut en grande partie définir sa composition. En fonction des régions de fabrication, des pays producteurs, la laine sera utilisée et connaîtra un filage différent pour aboutir au résultat escompté. La laine a elle seule a de nombreuses provenances. Sa consistance, qualité va donc être étroitement liée à l’animal lui-même et ses caractéristiques. Il y a d’autres alternatives dans les matières naturelles : le coton, le chanvre, la soie sont souvent utilisés pour la fabrication des tapis. Depuis l’origine, dès que les hommes ont su tirer partie de la richesse de la nature, ils ont su concevoir d’abord des vêtements puis utiliser les peaux pour leurs habitats. Très vite, l’usage de ces textiles ont permis la confection des tapis. Tout d’abord protecteur contre la chaleur, contre le froid, très vite les tapis sont devenus parure d’intérieur. A usage décoratif, le tapis mural et revêtement de sol s’est imposé pour devenir aujourd’hui un objet esthétique très recherché.

Dans des temps anciens, les artisans utilisaient ces matières premières coton, soie, laine de façon séparées soit au contraire tissaient en assemblant harmonieusement laine et soie par exemple. Tout en obtenant la solidité et l’épaisseur avec la laine, la soie venait alors apporter une touche de douceur et de finesse à l’ensemble. La tradition s’est emparée, en fonction des pays, des techniques propres à chaque tissage pour donner au tapis une qualité d’ensemble. Les peuples du Moyen-Orient sont passés maître dans la pratique du tissage dont les motifs, la splendeur des couleurs sont sans pareil. La structure d’un tapis exige d’utiliser tel ou tel matière première en fonction du modèle et du motif à atteindre. Cette trame sera donc plus aisée avec du coton, de la soie ou de la laine. A l’image par exemple du Pakistan et de son histoire, le savoir-faire était identique en Inde. Lors de la migration des indous vers le Pakistan, les tisseurs de tapis musulmans n’ont eu aucune difficulté à retrouver une activité dans ce pays dont la réputation n’est plus à faire en la matière. L’évolution technique a permis, jusqu’à aujourd’hui, de conjuguer art du tissage avec usage de matières premières issues du pays mais aussi d’autres contrées comme l’Australie. La laine, à force d’un long travail de préparation, obtient des résultats équivalents à la soie. Ces nouvelles méthodes de travail permettent la vente de ces tapis à des prix inférieurs à ceux des tapis persans. La forte production, l’utilisation de motifs anciens favorisent une réduction des coûts.

Le tapis contemporain en laine profite pleinement des évolutions. Le tissage en série, le traitement optimisé de la laine, de la soie, du coton, du chanvre offre une variété intéressante. La tradition se respecte et les tapis anciens sont plus que jamais convoités. Mais plus seulement. Chaque usage son tapis : pour les adaptes des tapis, le choix est grandiose, les motifs sont innombrables, les couleurs d’une richesse incroyable, les tailles respectables.

: tapis laine 2 articles SEO + 350

Chaud, épais, robuste, élégant, le tapis de laine s’est répandu dans toutes les contrées du globe. Plébiscité dans des demeures sujettes aux fraîcheurs hivernales et aux étés caniculaires, le tapis de laine possède bien des vertus. Epais, son confort est indéniable. Authentique, la laine est travaillée de telle sorte que sa rudesse soit atténuée. Le tissage est donc une part essentielle du travail préparatoire avec le filage. Facile à manipuler, la laine se décline comme une matière première parfaitement adaptée aux tapis. Adaptable, la laine s’emploie pour tous les tapis à motifs exigeants. La teinture de la laine est l’une des étapes essentielles de la préparation. Ainsi un tapis en laine va se décliner sous toutes les teintes possibles pour fidèlement représenter les motifs souhaités.

La soie se marie parfaitement avec la laine. Ainsi des tapis de grandes qualités sont obtenus, rivalisant avec les plus beaux spécimens de tapis pur soie. Au Pakistan, ces tapis sont fabriqués selon des motifs anciens mais dont les prix sont plus accessibles que la plupart des tapis persans. Il faut dire que l’ancienne Perse est inégalable quant à la qualité de ses tapis et de ses dessins traditionnels.

Posséder chez soi un tapis de laine est assurément un gage d’esthétique et de solidité. Facile à entretenir, le tapis de laine requiert tous les suffrages quant à son emploi dans toutes les pièces de la maison, en particulier dans les chambres d’enfants. Il en existe de toutes tailles. Ainsi toutes les pièces de vie pourront être parées de ces tapis de laine, laine et soie, pure soie, soit de style contemporain, soit de style traditionnel. Il y aura moins à craindre de voir un petit garçon s’amuser avec un jouet sur un tapis en laine qu’avec un tapis de soie. Il convient donc d’adapter le tapis soie, laine à la pièce de vie. Le salon et la salle à manger pourront donc être agrémenter d’un tel tapis sans risque d’altérations précoce. Dans tous les cas, il faudra porter un soin particulier lors de l’entretien du tapis afin de prévenir de toute dégradation et usage du temps.

tapis de soie 2 articles SEO + 350

Luisant, doux au toucher, harmonieux dans son ensemble, sensible aux effets de lumière, le tapis de soie remporte tous les qualificatifs les plus honorifiques. A nul autre pareil, le tapis de soie fait ressortir magnifiquement les plus beaux motifs. Les couleurs y sont plus chatoyantes. Que le tapis provienne d’Asie, du Moyen-Orient, sa côte n’a jamais cessé de monter. Parmi tous les pays du monde qui produisent des tapis de soie de qualité, le Pakistan, l’Inde, l’Iran, la Turquie et bien d’autres encore, sont réputés pour leur savoir-faire en la matière. Les tapis persans ont longtemps été copiés dans cette partie du globe. Autant dire que les peuples, les ethnies de ces contrées ont savamment su préserver ce prodigieux héritage. Si le tapis a évolué avec l’histoire du temps, passant d’utile au décoratif, servant d’isolant contre le chaud et le froid pour devenir une pièce d’esthétisme, son évolution l’a amené à des ères modernes. Les techniques de tissage n’ont guère évolué mais pourquoi auraient-elles dû l’être ? Que le tapis de soie soit ancien ou moderne, la trame est respectée. Seulement tout le charme d’un tel tamis contemporain va résider dans la recherche de formes, de dessins, de thèmes, de couleurs voire de tailles.

Le prix des tapis persans justifie amplement sa réputation et l’inverse est vrai. Tapis de soie mais aussi tapis de laine : les répertoires dans ces deux catégories sont aussi larges que variés. A-travers le monde, les tapis ont dépassé de très loin l’effet de demande. Le tapis devient une institution. Bien sûr, les codes ont changé. Posséder un tapis ne revêt plus la même importance qu’auparavant. Aujourd’hui, il s’agit d’un choix du bon goût. Intérieur style ancien ou intérieur style moderne ou design, le tapis offre une gamme incroyable de variétés. Le raffinement est poussé jusqu’à allier les deux matières : la soie et la laine. L’effet est purement et simplement bluffant.

Il faut bien choisir l’emplacement idéal pour installer un tapis de soie dans un logement. En effet, même si sa robustesse n’est pas mise en cause, sa fragilité relative est à prendre en compte. Un tapis haut de gamme en soie implique de prendre certaines précautions pour ne pas l’exposer à une usure prématurée.

Thématique : Achat de tapis d’orient (1page + 2 articles SEO) Nombre de mots : 500 (page) + 350 (seo)

Pour la page, les titres : tapis de laine; tapis de soie; tapis laine et soie;

Mots clé : achat tapis d’orient; vente de tapis orientaux; achat de tapis persans; achat de tapis iranien; tapis d’iran; tapis fait main; décoration; tailles de tapis

Achat de tapis d’orient (1page 500

L’achat d’un tapis d’Orient ne doit pas être un acte anodin. Cet acte est avant tout la volonté de pouvoir admirer à satiété une merveille du genre qui retrace, pour certains tapis, une lignée d’histoire. En fonction de sa provenance, le tapis d’Orient, qu’il soit en laine, en soie, ou les deux, laine et soie, raconte une passation de savoirs traditionnels, la migration de peuples qui ont emmené avec eux les techniques de tissage à moins qu’ils ne les aient découvertes dans le pays d’accueil. Les traditions sont fortes et l’histoire s’est transmise d’un tableau à l’autre sur ces tapis muraux avant de devenir des surfaces au sol pour parer les intérieurs richement décorés. Tous les pays du Moyen-Orient sont très largement réputés en la matière et à juste titre. Le tapis persan est devenu à lui seul une réelle institution. En vérité, cela devient un réel casse-tête que de devoir choisir entre un tapis afghan, un tapis iranien, un tapis persan, un tapis turc, un tapis pakistanais …l’achat d’un tapis fait main recèle bien des embûches quant aux choix.

Les tapis orientaux véhiculent, depuis des siècles, une variété étonnante de couleurs, de motifs, qu’ils soient en laine, en laine et soie, en soie pure. L’une de leurs particularités est souvent leurs tailles. En effet, lorsque l’on connaît le délai moyen de fabrication d’un tapis oriental, en fonction de ses difficultés techniques, l’admiration est présente devant une pièce d’une envergure impressionnante. Le travail de tissage est certes collectif dans certains cas. Mais la complexité de la trame à elle seule laisse pantois devant de tels tapis uniques en leur genre. Il est donc plus que concevable qu’acheter une tel chef d’œuvre demande réflexion. Que veut-on en faire ? Ou va-t-il aller ? Quel est l’objectif décoratif recherché ? La surface de la salle qui recevra le tapis d’Orient sera-t-elle suffisante pour le mettre en valeur, sans l’étouffer ou au contraire le faire se perdre dans l’immensité des dimensions ? La vente d’un tapis oriental impose ses règles de bienséance.

La destinée d’un tapis d’Iran par exemple est donc à définir avant l’achat. Un tapis en laine sera employé dans tel type de chambre plutôt qu’un couloir. Un tapis de laine et soie pourra se réfugier dans une entrée. Un tapis de soie pure se distinguera plus aisément dans un salon. Bien sûr, il faudra tenir compte de l’ameublement. Le tapis fait main robuste, quoique plus fragile dans son usage, doit trouver sa place en un lieu où le passage moins fréquent usera moins ses bordures. Le tissage, très serré, nécessite une non-maltraitance. Décorer sa maison d’un tapis provenant du Moyen-Orient démontre non seulement du bon sens mais un goût indéniable pour l’artisanat de luxe. Il importe donc de faire honneur à cet achat en plaçant le tapis d’Orient en un lieu où il trônera de toute sa splendeur pour le bien être des yeux et le confort de ses hôtes. Il s’agira donc bien d’un achat réfléchi d’un connaisseur, voire d’un collectionneur. Quant à la taille, elle devra être choisie avec exactitude et bon goût.

Achat de tapis d’orient 1 article 350

Tous les intérieurs ne supportent pas des tapis. Tous les logements ne sont pas stylés pour recevoir un tapis d’exception provenant du Moyen-Orient. L’exigence doit être forte lorsque le choix se porte sur l’achat d’un tapis iranien par exemple. Il apparaît comme primordial de s’informer sur la provenance, les origines, l’histoire, les techniques. Aucun tapis d’Orient ne se ressemble sauf à utiliser des trames propres à cette région que n’ont pas modifiées les nombreuses migrations d’un territoire à l’autre de cette partie du monde. L’achat d’un tapis d’Iran impose par ailleurs d’apprécier la pièce de destination qui devra recevoir cette œuvre d’art. En effet, il n’est pas rare que les tailles de ces tapis soient imposantes. Sauf à vouloir gâcher l’effet d’un tel achat sur la décoration globale d’une salle, il vaut mieux en effet que les proportions de celle-ci soient bien visées. Un tel tapis ne supporte pas la médiocrité. Bien au contraire, l’harmonie est absolument à rechercher pour rehausser les tons, les formes, les couleurs, les caractéristiques des meubles meublants le lieu.

Parmi les gammes de tapis orientaux vendus, il faut distinguer les tapis en laine, les tapis en soie pure et les tapies en laine et soie. Si les techniques de tressage sont identiques à peu de chose près d’une ethnie à l’autre, les pays de fabrication ont conservé des traditions ancestrales dans leurs conceptions. Les tapis persans remportent la palme absolue de l’excellence en la matière et ce savoir-faire est reconnu dans tous les pays du monde où ils se sont implantés. A nul autre pareil, le tapis persan en soie devient une réelle pièce de collection tellement son tissage fait main atteint la perfection.

En décoration, les tapis ont pris des destinations différentes, passant il y a des lustres d’un usage d’isolant contre le chaud et le froid, au mur et/ou au sol, à celui de décoratif avec cette quête d’harmonie. Aujourd’hui, l’acte d’achat d’un tapis d’Orient impose de réfléchir à « où je vais le placer », de quelle taille doit –il être, comment le mettre en valeur ? Il n’est pas concevable, pour un tel produit de luxe, d’opérer autrement. La vente d’un tapis oriental impose ses règles.

Achat de tapis d’orient 1 article 350

Après une restauration d’appartement, de maison, c’est toujours l’occasion de revoir intégralement sa décoration intérieure. C’est le moment de changer de style, de revoir l’emplacement des meubles, d’imaginer d’autres draperies et tentures, de concevoir un nouveau mode de vie, du moment où la nouveauté et le changement sont atteints. Certes, certaines tendances décoratives permettent de marier les genres et un tapis d’Iran par exemple aurait toute sa place dans une pièce plutôt design, de forme et couleurs épurés. Il existe des tapis contemporains qui s’adaptent à tous les lieux tout en préservant les qualités d’origine du pays producteur. Ces chamboulements décoratifs sont aussi l’occasion d’introduire des chefs d’œuvre muraux et parterre en décidant l’achat d’un tapis d’Orient aux dimensions imposantes. Il y en a de toutes les tailles. Avant de faire son achat, il convient toutefois de bien se renseigner sur les tailles, les styles, les trames, les motifs, les particularités ethniques. La dominante de certaines couleurs peut être contrariée par des meubles existants, des tapisseries non adaptées, des éclairages insuffisants, une configuration exigüe.

Avant de procéder à l’achat d’un tapis persan fait main, il est préférable de s’informer de sa provenance de fabrication. Au Moyen-Orient les techniques de tissage sont légion mais il convient de bien distinguer les nombreuses appellations coïncidant avec une contrée bien définie. Réaliser un tel achat sans connaître l’histoire de ses origines revient à poser de la moquette provenant d’une grande surface. Ce n’est pas un achat anodin. Au-delà d’être un réel signe de bon goût, il faut être avant tout connaisseur, pour ne pas dire collectionneur et expert. La vente d’un tapis oriental nécessite de fournir un guide de fabrication.

Tapis de laine, tapis de soie, tapis de laine et soie, voilà qui donne à réfléchir. En fonction des rêves de décoration formulées, un tapis trouvera sa place pour apporter bien être, chaleur, confort, harmonie dans un intérieur conçu pour le recevoir. Un élément essentiel est à considérer : sa taille. Il est courant que les tapis d’Orient aient des dimensions importantes. Autant prendre la précaution des mesures afin de faire l’achat d’un tapis à la bonne taille.

Thématique : tapis d'iran (2 articles SEO) Nombre de mots : 350 (seo)

Mots clé : tapis d'iran;  tapis persans; Tapis Iranien ; tapis d'iran Paris; vente de tapis d'iran; tapis iranien fait main; tapis de soie

Les tapis iraniens ont leur musée. L’art ancestral s’est perpétué sur des siècles d’histoire. Le raffinement est l’une des caractéristiques du tapis d’Iran. La représentation est un voyage permanent vers la nature. A l’image du jardin persan, les tapis d’Iran fait main en soie sont parés de motifs très recherchés où les animaux, la végétation sont omniprésents. Chaque tapis persans raconte une histoire, reflète, en particulier s’il est en soie, une culture et des traditions. Tout art a donc droit à son musée. Les coutumes sont inscrites dans ces véritables pièces de collection. La maîtrise du tissage se perpétue de père en fils, de mère en fille. Pour les connaisseurs, chaque tapis représente des scènes, des motifs liés à l’origine même des artisans vivant dans des peuplades différentes dans tout le pays. Ainsi, les formes, les tailles, les colories, les dessins sont une identité à part entière. Dans certains tapis, comme les Kilim ou les Gabbeh, les différences se feront au nombre de nœuds, précisément au mètre carré, à sa texture, à sa trame. Les colories utilisés varient de la même façon en fonction des régions de production. Ainsi, à partir de la récolte de plantes sauvages, les teintes travaillées vont proposées une palette de couleurs du rouge carmin, au blanc ivoire, au bleu marine entre autre chose. La teinture est l’une des étapes les plus importantes pour le traitement du textile. Qu’il s’agisse de laine, de soie, de laine et soie, les tapis Persans peuvent se glorifier d’une myriade de teintes chaudes, luminescentes.

Dans le monde entier, l’habilité des artisans iraniens s’est répandue comme une traînée de poudre. Certaines subtilités, lors du traitement du tapis, sont parvenues aux conseils lors de la vente de tapis d’Iran. Saviez-vous que le tapis, à peine achevé, était trempé et lavé dans du thé ? Ainsi traité, le tapis obtient une douceur inégalée et optimise sa qualité de finition. Alors rien d’étonnant qu’à Paris les tapis persans soient vendus tels des produits de grand luxe. La vente d’un ouvrage d’art haut de gamme impose une surface appropriée afin de porter au mieux les éclairages des couleurs de chaque ouvrage. Le tapis iranien à Paris se porte donc plutôt bien. Les fins connaisseurs sauront lire, sur chaque tapis persans, les motifs ancestraux, les influences lors des périodes d’invasion, les mythes des tribus nomades, leurs croyances islamiques, les tendances orientales. Un tapis d’Iran est un véritable livre d’histoire.

tapis d'iran (2 articles SEO) Nombre de mots : 350 (seo)

La vente d’un tapis iranien ne s’improvise pas. Il est indispensable de savoir lire à ses clients toute l’histoire qui se cache dans ces chefs d’œuvre de tapisseries exceptionnelles. En fonction des périodes, les tapis persans ont évolué en fonction des invasions, des conquêtes, des tendances politiques, des rituels ancestraux des peuplades productrices de ces tableaux vivants. Il est indéniable que la réputation du tapis d’Iran est plus que mérité. Parmi tous les tapis mis à la vente dans les magasins de luxe à Paris, le tapis persan trône en perfection absolue pour ses qualités uniques, ses motifs extrêmement travaillés, ses textures incroyables. Avec le temps, les artisans de chacune des régions d’Iran ont vu les dessins se transformer, laissant apparaître ça ou là une recherche géométrique sous l’influence de l’islam ou des motifs plus orientaux. Certains tapis persans s’assimilent presque à de la mosaïque, autre art où les iraniens sont passés maîtres.

Les tapis iraniens fait main sont la richesse culturelle de tout un peuple. La chaîne artisanale de sa conception intègre tous les corps de métier. Garder les moutons, récolter la soie, le filage, la teinture, le tissage, le lavage, tous les savoir-faire sont mis en œuvre pour parvenir à la vente et au travail d’entretien et de réparation. Sur plus de deux millénaires, l’histoire de la Perse a transpiré dans tous ces tableaux architecturaux.

Les tapis iraniens fait main, en fonction des peuplades, seront réalisés en soie naturelle, en laine, en laine et soie. La variété de ces textures mixée avec les différents motifs et colories caractéristiques à chaque région offrent un choix très important. Les connaisseurs sauront, au premier coup d’œil, apprécier l’origine d’un tapis persan. Ce n’est donc pas un hasard si la réputation du tapis persan a fait le tour du monde. Considéré comme un véritable produit de luxe, le tapis persan se retrouve à décorer, meubler, tel une pièce de collection unique, les plus beaux espaces et contribue à y donner un réel cachet. Les tailles de ces tapis sont souvent imposantes. Pour bien mettre en valeur, soit au mur soit au sol, un tel tapis, l’espace dimensionnel d’un lieu est indispensable.

Thématique : tapis fait main (1page + 1 articles SEO) Nombre de mots : 450 (page) + 350 (seo)

Mots clé : tapis fait main; laine; soie; turquie; iran; tapis tissé; nombre de noeuds; bordure; franges

Les tapis fait main provoquent l’admiration. Indépendamment de la magnificence de ces réalisations, le travail de fourmis des ouvrières est un véritable tour de force. Des heures durant, semaines après semaines, mois après moi, elles s’acharnent sur leur métier à tisser pour parfaire de véritables chefs d’œuvre. Les tapis d’Iran sont largement réputés, dans tout le Moyen-Orient mais aussi dans toutes les contrées du monde, comme la perfection du genre. Produit de luxe, les tapis tissés à la main se distinguent dans la complexité du nombre de nœuds au mètre carré. Les finitions d’un tel tapis, comme les bordures et les franges, parachèvent un tel chef d’œuvre.

Un tapis fait main en Turquie, en Iran et dans tout le Moyent-Orient se décline sous diverses textures : la laine, la soie pure, la laine et soie. Chaque tapis est une page d’histoire. Les influences religieuses, les migrations des peuplades se lisent dans ces véritables tableaux. Les motifs, les dessins, les colories sont aussi riches et variées que les tissages proviennent de contrées différentes. Le tapis fait main est une véritable institution en Orient. Le savoir-faire est ancestral et se transmet d’une génération à l’autre et ce, depuis des siècles. Véritable offrande pour les visiteurs étrangers, les énarques ont largement contribué à leurs prestiges. Isolant tout d’abord, contre le chaud et le froid, le tapis est devenu une véritable valeur esthétique. Décoration murale ou tapis de sol, ces productions exceptionnelles trouvent leur place dans des lieux prestigieux avec des pièces d’envergure.

En Turquie, en Iran, en Afghanistan, en Irak, et partout dans cette partie du globe, posséder un tapis persan fait main relève d’une tradition incontournable. Il représente la fierté de tout un peuple. Le tissage avec ses particularités locales, est un message fort dans une humble demeure. L’histoire se lit au travers des motifs. La nature est un thème souvent abordée permettant l’usage de colories très riches. La phase de teinture est un moment crucial pour donner au tapis les tons recherchés. Les rouges, les verts, les crèmes sont des teintes régulièrement employées pour représenter des oiseaux, des étendues herbeuses, une pléiade de floraisons.

Les tapis en laine n’ont rien à envier aux tapis en soie. Les laines et soie ressemblent à s’y méprendre à certains tapis en soie naturelle. Le choix va consister, indépendamment du style de chaque tapis, à opter pour un usage particulier, pour un emplacement mûrement choisi, pour une décoration murale ou au sol. La mise en valeur est absolument indispensable pour un tel tapis fait main. Il est nécessaire d’apprécier les surfaces afin que les bordures et les franges ne soient pas oubliées. S’il est au sol, il faut veiller à le préserver des usages du temps et des usures s’il est en parterre.

tapis fait main (1 articles SEO) Nombre de mots :  350 (seo)

Lors d’un voyage en Moyen-Orient, les étrangers ne sauraient ignorer ce qui fait la fierté de tous ces peuples. Depuis des millénaires, les turques, les iraniens, les afghans, les irakiens ont tissé, de leurs mains, de véritables ouvrages d’art. Selon des méthodes ancestrales, des techniques utilisées depuis des générations, les tapis de laine, de soie naturelle, de laine et soie sont produits dans une qualité absolument irréprochable. La réputation des tapis fait main d’Iran n’est plus à faire. Chaque contrée, chaque pays, chaque peuplade a sa signature. Les motifs, les dessins, les textures, les couleurs varient au gré des influences. Elles furent nombreuses depuis des siècles d’histoire. Il faut donc s’imaginer des ouvrières de tous âges souvent œuvrer jour après jour à la conception de ces véritables tableaux de maître. Considérées comme des produits de luxe, les tapis tissés à la main ont fait le tour du globe. Leur renommée est largement méritée. Le travail est minutieux, le nombre de nœuds au mètre carré varie d’une technique à l’autre, d’une peuplade à l’autre. La qualité est une véritable suprématie pour ces tapis fait main. Les finitions ne sont pas laissées au hasard. Le soin est tout autant apporté à la surface de tissage par elle-même qu’à ses bordures et ses nombreuses franges.

La beauté des tapis fait main réside dans la perfection des motifs, la qualité de la matière, les finitions. Que le tapis tissé soit en laine, en soie pure ou en laine et soie, il s’agira d’un véritable tableau. Les rouges, les verts, les crèmes prédominent dans certains types de tapis iraniens. Les influences religieuses, ethniques apportent à chaque origine de production une touche distincte reconnaissable par les spécialistes. Véritable hymne à la nature, les tapis représentent des scènes toutes aussi différentes les unes que les autres.

Le travail d’un tapis fait main exige une réelle dextérité. Minutieusement, rangs après rangs, le fil entre en actions pour fidèlement représenter l’image et les motifs recherchés. La soie apporte une onde supplémentaire tel un champ de blé qui ondule sous le vent. Le tapis scintille, se transcende. Les teintes sont davantage avivées. Le tableau resplendit de mille feux. Ce sont précisément toutes ces couleurs chatoyantes qui font la réputation de ces tapis du Moyen-Orient.

Thématique : tapis ghoum (1page + 1 articles SEO) Exemple :http://www.mengal-orient.be/images/tapis/ghoum.htm

Nombre de mots : 500 (page) + 350 (seo) Mots clé : tapis ghoum; soie; laine et soie; iran; persan; prix d’un tapis ghoum; orient

Tapis voyageur ? L’allusion est permise. Lorsque le mot propre « Ghoum » est évoqué, immédiatement l’esprit vagabonde vers la ville sainte à vol d’oiseau de Téhéran à 140 kilomètres. L’Iran est un gros producteur de tapis ghoum. Comme dans d’autres contrées du Moyen-Orient, chaque région, chaque peuplade, est marquée par les techniques employées, les motifs représentés, les couleurs utilisées. La qualité a un prix. Les tapis Ghoum sont réputés et le prix d’achat est en rapport avec la finesse de l’ouvrage, sa taille bien sûr, sa texture, sa rareté. Les tapis en soie font la renommée de cette lignée de tissage. Le plus sublime de ces tapis d’Iran c’est la variété des tons, des couleurs, des motifs, des décors, des dessins. L’incroyable richesse de ces tapis persans les assimile à de véritables tableaux de maître.

L’art « Ghoum » est la représentation d’un classicisme propre aux tapis iraniens. Les dessins sont répétitifs et des thèmes simples sont souvent employés. Le nœud persan, très serré, offre un résultat unique de finesse et d’élégance. Il est nommé « farsbaf » pour se distinguer des techniques usitées au Moyen-Orient. En soie, l’aspect « velouté » donne un cachet supplémentaire unique à un tel chef d’œuvre ancestral. En laine Kork ou en laine et soie, le tapis persan n’en finit pas de surprendre. Classique, contemporain, depuis des générations le savoir-faire est transmis d’une ouvrière à l’autre et aucun style n’est épargné. Evidemment, l’ouverture vers le monde a influencé, comme à l’époque des invasions, les modèles. Mais la technique demeure la même. En fonction de la texture utilisée, sera obtenu un tapis plus ou moins fin et épais. Pour des pièces plus fines utilisant le nœud persan par exemple, la trame et la chaîne seront en soie sinon le coton sera employé. Il est surprenant de constater combien les tapis en laine et soie se rapprochent de l’effet de la soie. La vision d’un velours chatoyant est recherchée dans l’un et l’autre cas. C’est manifestement le haut de gamme des ateliers ruraux et ceux qui sont les plus prisés sur les places du monde. La souplesse des réalisations permet d’aborder de véritables ouvrages d’art, en passant pas le classicisme des œuvres traditionnelles sans épargner les créations novatrices un peu décalées se rapprochant du « spontané » créatif.

En Europe et occident en général, les intérieurs s’adaptent à chaque style et tendance. Chacun s’approprie son identité décorative. En fonction, les tapis habilleront magnifiquement un logement plutôt classique en proposant en ornement un tapis traditionnel. Pour des intérieurs design et modernes, les tapis contemporains offriront des motifs plus épurés, basés sur des palettes de couleurs plus uniformes. Le tapis fait main, de quelle modèle qu’il soit, s’il est judicieusement choisi, saura prendre sa place dans n’importe quel type d’intérieur. Le plus souvent, les matrices sont créés par des artistes de renom, très au fait des exigences des clients. Ainsi, en laine, en soie, les nouages, plus ou moins serrés, les tapis seront conçus en alliant modernisme et techniques traditionnelles.

tapis ghoum (1 articles SEO 350)

En Europe entre autre, les tapis du Moyen-Orient figurent en tête des réalisations artistiques les plus prisées. A y regarder de plus près, les tisserands d’Iran perpétuent depuis des siècles un savoir-faire qui ne s’est jamais démenti. Un tableau fournit une multitude de détails, de techniques, d’effets sur l’ensemble. Il en va de même d’un tapis persan fait main. La minutie apportée, en particulier par la maîtrise de la technique du serrage des nœuds au décimètre carré, révèle des motifs d’une précision exceptionnelle. Pour parvenir à cette excellence de la matière et du tissage, les ouvrières utilisent des fils de laine, de soie, de laine et soie, selon, qu’elles rangent soigneusement en respectant la trame d’un dessin de multiples fois répété. Il s’agit là de réalisations traditionnelles propres à l’histoire d’un peuple, d’une ethnie. Chaque région du Moyen-Orient, dans quelques pays qui la compose, a en quelque sorte sa marque de fabrique. Depuis des siècles, ces tableaux de perfection ont traversé le temps et proposent aujourd’hui plus que jamais de magnifiques réalisations.

Parmi les œuvres d’art du marché des tapis se retrouvent celles de la ville Sainte de Ghoum. Près de Téhéran, à environ 140 kilomètres, les tisserands fabriquent des tapis d’une rare beauté. Réputés, ces tapis fait main excelle de virtuosité par des dessins très recherchés d’une très grande complexité technique. Le travail est admirable, l’effet est saisissant, la finition irréprochable. Les tapis persans n’en finissent pas de rivaliser avec les fabrications de laine et soie. Ces dernières sont bluffantes car ressemblent à s’y méprendre à leurs homologues en soie naturelle. Mais un œil expert ne s’y trompe pas. Ces matériaux nobles et solides à la fois s’harmonisent magnifiquement dans quelles réalisations que ce soient.

Le tapis Ghoum fascine, envoûte, s’invite dans les salons, les palaces, les lieux prestigieux. La culture orientale s’immisce, transforme, sublime. Sa valeur vénale va de pair avec celle qu’elle véhicule pour enrichir des lieux publics, privés, interdits. L’Orient est partout et les tapis Ghoum ont une place d’honneur partout dans le monde. L’intemporelle beauté de ces œuvres d’art fait la fierté de ses détenteurs.

Thématique : tapis kazak (1page + 1 articles SEO) Exemple :http://www.mengal-orient.be/images/tapis/ghoum.htm

Nombre de mots : 450 (page) + 350 (seo) Mots clé : tapis kazak; laine; paris; origine tapis kazak; tapis d’orient kazak;

tapis kazak (1page 450

Moyen-Orient ou Asie Centrale, les tapis rivalisent de magnificences. Véritables chefs d’œuvre ancestraux, les tapis d’Orient prédominent sur les marchés mondiaux. La réputation faite à ces tapis en laine en provenance de ces contrées est largement justifiée et mérite toute notre attention. L’artisanat du tapis kazak joue sur la finesse de ses motifs, la qualité de sa matière première, le savoir-faire des tisserands, le respect des traditions, l’excellence des finitions, la palette des couleurs et dessins. Les magasins spécialisés à Paris ne s’y sont pas trompés. Ils offrent un large choix de produits haut de gamme. Les tapis d’origine kazak sont très largement représentés. En sachant que ces tapis sont faits à la main, il est époustouflant de constater les possibilités de tailles qui sont offertes aux chalands. De la petite descente de lit au parterre majestueux qui occupe la plus grande surface d’une pièce aux dimensions importantes, tous les désirs peuvent être satisfaits.

Il a bien fallu que les artisans kazaks s’adaptent aux exigences de la clientèle internationale. La mondialisation continue à influencer les pays producteurs de tapis d’Orient. Depuis des millénaires, la tradition, les coutumes, les techniques ancestrales, les cultures orientales ont été le moteur des créations et des reproductions. Véritables tableaux muraux ou revêtement haut de gamme de sol, les tapis kayaks n’ont cessé de jongler avec tous ces impératifs tout en préservant leur authenticité qui fait leurs renommées. Incroyable défi que de parvenir à tisser à l’ancienne des motifs contemporains en adaptant les couleurs primaires fournies par sa flore locale. Les tapis kazaks en laine allient raffinement et robustesse. Bien avant que ces tapis inondent le marché mondial, activités marchandes florissantes pour ces pays du Moyen-Orient, ils ne sortaient que rarement de cette grande région, sauf en offrande aux prestigieux représentants étrangers de passage auprès des souverains. Véritable trésor national, la plupart des habitants en possédait au moins un. D’abord utilisé comme isolant au mur et au sol, très vite il est devenu un produit d’apparat. Certaines pièces d’une rare beauté ornent les palais les plus somptueux.

Les tapis d’Orient sont reconnaissables par la richesse des motifs et des colories. La faune et la flore y sont représentés, souvent avec des effets répétitifs sur des pièces importantes. Le raffinement de certains détails est expliqué par un tressage particulièrement serré et où les nœuds sont réduits au minimum. Sans cela, une précision de cette qualité ne serait guère possible. Il faut véritablement être un expert en la matière pour reconnaître l’origine d’un tapis kazak parmi l’ensemble des productions de tapisserie orientale.

kazak (1 articles SEO 350

Dès qu’il s’agit de rapporter un tapis d’origine kazak en revenant de ses vacances, les choses se compliquent. La valeur d’un tel tapis ne passe pas inaperçu et sa taille non plus. Cela s’entend que l’achat effectué porte sur un tapis de grande dimension donc volumineux et d’un poids non anodin. Porter son choix sur un tapis d’Orient c’est pousser un éclairage sur la représentation d’un savoir-faire traditionnel exceptionnel. Les tapis en laine kazal sont renommés. Le tressage est exigeant pour satisfaire la réalisation de motifs d’une grande finesse, où les détails sont remarquables de précision. Cela tient au nombre de nœuds au mètre carré de tapisserie. En fait, et particulièrement depuis l’expansion économique des pays producteurs du Moyen-Orient, pour répondre aux exigences des acheteurs internationaux, des tapis de toutes tailles sortent des tissandiers locaux. Tous les usages sont permis avec ces tapis d’orient.

Depuis des millénaires, les traditions ont colporté tant un savoir-faire, dans les techniques employées, qu’un usage pour satisfaire aux modes de vie des peuplades. Les tapis servaient alors d’isolants été comme hiver faute d’un mode de chauffage performant. Ils ornaient murs et sols. Ces tapis de laine, d’un grand confort, meublaient les intérieurs. L’essor des tapis kazaks s’est développé, par son expansion, au-delà des frontières. Très vite, la qualité du travail, la magnificence des décors, la superbe des couleurs, la finition irréprochable ont valu cette notoriété incontestée. A Paris, dans les plus grands magasins haut de gamme, s’affichent des pièces d’une splendeur inouïe et dont l’origine n’est pas discutable. Les tapis d’origine kazak offrent des richesses de tons, un effet velours unique, fort reconnaissables même par des yeux non experts.

La laine est une matière naturelle solide, quasiment inusable si l’on en prend soin. Ceci est un détail à ne pas négliger pour la pérennité d’une pièce d’exception. Il faut veiller à protéger les contours d’un tapis ainsi que ses franges, parties les plus sollicitées si le tapis est au sol. En cela, les tapis d’Orient sont uniques par leurs finitions d’une grande qualité. Décor mural ou non, les tapis d’origine kazak ont largement leurs places dans les intérieurs occidentaux.