Déculpabilisez !! le chocolat est excellent pour la santé mais il ne fut pas en abuser ; Merci Pierre Jean Llorens pour ce rappel ... les Pâques ont elles été bonnes ?

http://www.santelog.com/modules/connaissances/actualite-sante-chocolat-10-raisons-serieuses-de-ne-pas-s-en-priver_12192_lirelasuite.htm#lirelasuite

 

Alimentation et santé

Pâques et sa tradition de chocolat, permet de revenir sur les bénéfices démontrés du chocolat et des friandises à base de cacao. Pourquoi alors ne pas concilier santé et plaisir?

 

 

1. Craquer d'abord pour ses antioxydants : Car le chocolat pourrait être qualifié de "Super Food", comme le fruit du cacaoyer dont les graines apportent la poudre de cacao. Mais avec sa teneur en polyphénols et flavonoïdes et sa capacité antioxydante est encore plus élevée que celle des fruits. On connait l'effet bénéfique des flavanols du cacao à l'égard des maladies cardio-vasculaires:

2. Un coup de cœur sans risque cardiaque : Si les bénéfices du chocolat pour la santé cardiaque doivent être soigneusement pesés contre l'excès de calories et de graisses, plusieurs études de long terme ont démontré l'association d'une consommation modérée de chocolat et une réduction du risque d'insuffisance cardiaque et de maladies cardiaques en général.

3. Une récompense aussi pour le cerveau : Car le cacao et ses flavonoïdes sont bons pour notre système cardio-cérébro-circulatoire : 50g de chocolat par semaine font baisser –chez les femmes- de 15% le risque d'AVC et sa consommation est inversement associée au risque d'AVC.

4. Un stimulant aussi pour la mémoire, l'association entre la consommation de cacao, l'amélioration de la circulation sanguine vers le cerveau et l'amélioration de la mémoire ayant également été suggérée.

5. Se redonner une forme musculaire : Car l'épicatéchine, un composé de la famille des flavonoïdes de la classe des flavanols présente dans le cacao et dans le chocolat noir améliore les performances musculaireset dissipe la fatigue !

6. Pour garder un bel IMC : A condition d'en consommer raisonnablement, consommer du chocolat a été associé à un indice de masse corporelle plus faible (IMC). Une récente étude a montré qu'avec ou sans ajustement avec la pratique d'un exercice physique, l'âge ou autre facteur, la fréquence de consommation de chocolat prédit un IMC inférieur de 14 à 20%. En conclusion, le chocolat pourrait même contribuer à prévenir l'obésité.

7. Eviter les troubles métaboliques : Ses flavonoïdes pourraient nous apporter une protection durable contre le diabète de type 2.

8. Et s'il protégeait du soleil ? Si ce bénéfice reste à démontrer, une étude a déjà suggéré qu'une consommation chronique de chocolat noir riche en polyphénols pourrait s'avérer une stratégie efficace de protection (complémentaire) contre les effets nocifs des rayonnements ultraviolets.

9. Un antitussif naturel : Comme le miel, un peu de chocolat peut aussi contribuer à prévenir la toux. En cause, cette substance chimique du cacao, la théobromine, jugée aujourd'hui plus efficace que la codéine.

10. Enfin, le chocolat contribuera à votre bonne humeur, toujours grâce à son composé la théobromine !

Donc, à condition d'en consommer avec modération et que cela ne devienne pas une addiction le chocolat, c'est bon pour la santé aussi.