http://blog.h-et-l.com/gardes-de-nuit-itinerantes/

Le besoin se faisait cruellement sentir : la Société H&L Prestations à domicile l’a fait.

Plusieurs constats s’imposent. Tout d’abord, de plus en plus de structures hospitalières limitent la durée d’occupation

des lits dans leurs établissements. Les personnes, momentanément ou durablement, astreintes à une dépendance, retournent, en l’état, vivre à leur domicile. Les proches accompagnent, autant qu’ils le peuvent, ce retour à la maison du parent concerné par une présence, plus ou moins longue. Les gestes les plus anodins, quotidiens, deviennent alors des épreuves de tous les jours : toilette, repas, mobilité, lever/coucher, etc. Le temps passé se vit souvent comme un fardeau moral et la culpabilité n’est pas loin lorsqu’il faut songer à partir. La dépendance n’a pas d’âge. Le bien être est l’objectif visé pour qu’un maintien à domicile se déroule dans les meilleures conditions physiques et psychologiques.

Gardes de nuit itinérantesPhoto Claire Mollien

Hospitalisation à domicile, sortie d’hospitalisation, personnes handicapées, malades (Alzheimer, maladie à corps de Lewy, maladie de Pick, et la liste est longue), personnes âgées, en fin de vie, les services à la personne, en journée, s’exercent depuis de longue date par les auxiliaires de vie sociale. Ces prestations de service bénéficient d’une déduction fiscale de 50 %. Les prises en charge, les plans d’aide (AAH, PCH, A.C.T.P., F.D.C., D.U.F., A.P.A.), les allocations, les droits, tout une armada de possibilités sont offertes pour favoriser l’accès à ces services.

Bien des pathologies imposent un appel à l’entre-aide. Bien des familles s’engagent dans ces processus lourds de visites régulières, de présence, d’interventions. Il devient de plus en plus difficiles d’assumer financièrement également ce lourd tribut de temps, de déplacements, d’investissements affectifs. Une certaine fatigue pèse et se ressent pour gérer le quotidien de sa propre existence et affronter les difficultés actuelles de la vie.

Toutes ces raisons amènent la Société H&L Prestations à domicile a lancé un tout nouveau service et ce, sur tout le territoire national (1.200 communes à ce jour): le service de garde de nuit itinérante.

En quoi cela consiste t il ?

Auxiliaire de vie sociale H & LPhoto Claire Mollien

Le concept s’avère très simple : il s’agit de la mise en place d’une garde avec plusieurs passages, à des heures différentes de la nuit, pour veiller sur le repos de la personne dépendante et sur celui de vos prochesLes auxiliaires de vie sociale assurent une présence quotidienne, veillent au bon déroulement des nuits à domicile. Les protocoles de liaison sont connues de ces auxiliaires diplômés, titulaires du DAES, professionnel(le)s averti(e)s des encadrements pluridisciplinaires.

Concrètement, comment cela fonctionne t il ?

La société H&L Prestataire à domicile dispose d’une équipe d’auxiliaires de vie qui travaillent en binôme 7 jours sur 7. Le maillage de cette organisation structurée favorise les interventions rapides sur une zone géographique définie, sous 12 heures pour le réseau de gérontologie et les HAD ou 48 heures dans les autres cas. Chaque situation est préalablement appréciée par la référente administrative de la dépendance d’H&L, en astreinte sur 24 heures d’amplitude. Tous les temps de passage sont organisés par le membre de la famille ou la personne prédisposée au domicile, la télégestion orchestrant les horaires d’arrivée et de départ. L’amplitude horaire de l’auxiliaire est fixée à 10 heures dont huit heures de travail effectif pour la prestation itinérante. Le coût : entre 28 et 30 euros.

La Société H&L Prestations à domicile signe là une fabuleuse avancée sur deux points cruciaux : économie d’échelle, soulagement des familles mobilisées. Autant parier sur l’enjeu que représente le vieillissement de la population : ce nouveau service ne peut que répondre aux attentes et aux exigences de telles situations.

 
Claire Mollien
Web rédacteur