Se laver avec deux fois moins d’eau, c’est facile : il suffit d’investir dans un pommeau de douche moins gourmand. Et pour éviter de gaspiller le précieux liquide aux toilettes ou dans l’évier, il existe de multiples solutions à bon marché. Notre tour d’horizon des équipements qui permettent de moins consommer.

On estime qu’un ménage consacre environ 60 % de son eau – potable – à l’hygiène corporelle et domestique et à l’évacuation des toilettes, et seulement 1 % à la boisson ! Le reste passe dans la préparation de la nourriture (6 %), le lavage de la vaisselle (10 %), du linge (12 %)…

Pour donner des ordres de grandeur, la consommation d’une personne avoisine les 50 à 60 m3 par an (150 à 165 litres par jour), soit une facture oscillant entre 150 et 240 € selon la situation géographique, le gestionnaire (régie publique ou entreprise privée) et le montant des taxes locales.

Diminuer aisément d’un tiers sa consommation

Moyennant l’achat de quelques équipements bon marché, vous pouvez réaliser des économies non négligeables. Cela concerne essentiellement la robinetterie et les toilettes. D’après nos calculs, une famille de quatre personnes (150 m3 par an) peut « gagner » plus de 20 € en installant des mousseurs ou autres dispositifs économes. Et près de 40 € si elle passe d’un réservoir de toilettes de 9 litres à 6 litres. En cumulant plusieurs systèmes, elle économise jusqu’à 50 m3, soit un tiers de sa consommation annuelle.

Ensemble, nous pouvons ainsi préserver quelques centaines de millions de mètres cubes. C’est facile et on ne sacrifie pas son confort. Les factures s’en trouveront allégées et, en ces temps de disette pluviale, nous ferons du bien à nos cours d’eau et nappes phréatiques. Suivez le guide.

D’après un article de Florent Pommier publié dans le n° 462 de “60 Millions de consommateurs” (juillet-août 2011).