de France Lumiere


http://www.amazon.fr/France-Lumi%C3%A8re/e/B00AHVC1C2/ref=ntt_athr_dp_pel_1

 Faut-il commencer à penser que les citoyens pensent davantage, en ces temps de crise sur les portes monnaies, qu’ils peuvent s’exprimer et quelque part votre leur contentement ou mécontentement, en leur qualité d’acteur économique principal ?

En effet, les années d’opulence sont bel et bien derrière nous. Il nous faut songer à maintenir nos habitudes rassurantes de vie et d’achats mais en y regardant de plus près, en comparant et en refusant aussi quelque part d’être le « pigeon » perpétuel pour être mieux écouté. Les études marketing effectuées pour trouver des niches de nouveaux produits à concevoir ne prennent pas assez en compte la puissance du consommateur qui lui-même l’ignore.

 

 A l’exemple du hard discount, pourquoi de plus en plus de clients fréquentent ces magasins ? Le choix est certes plus limité et la présentation est très sommaire. Un hypermarché compte 10 à 15.000 références alimentaires, un magasin hard discount environ 10 fois moins. Le volume d’achats par produits est de ce fait moins important d’où des économies d’échelle et des coûts de distribution tirés au plus bas. Le budget publicitaire, les catalogues promotionnels sont réduits à peau de chagrin au grand bonheur des forêts.

 Il est grand temps que les consommateurs, comme les agriculteurs, expriment à la grande distribution sa prise de conscience sur leurs pratiques et les condamnent.

France LUMIERE