de France Lumiere


http://www.amazon.fr/France-Lumi%C3%A8re/e/B00AHVC1C2/ref=ntt_athr_dp_pel_1

 En 2006, l’Etat a amassé 121 milliards d’euros d’impôts indirects. Les consommateurs se sont délestés d’environ 4.858 € par tête. En première ligne, la taxe sur la valeur ajoutée qui représente la moitié des recettes fiscales soit 3.485 €/ménage sur la base de trois taux ; 19,60 %, le plus juteux, 5,5 % sur les services indispensables mais aussi les livres et certains travaux d’amélioration de logements de +2 ans. 2,10 % touchent exclusivement des médicaments non remboursables, la presse.

Vient ensuite une rente importante : la taxe intérieure sur les produits pétroliers. 6.600 €/ménage en 2006. cela concerne les produits dérivés du pétrole pour la grande distribution. L’on cotoie cette taxe à chaque plein de carburant entre autre. Le super porte bien son nom puisque c’est lui qui est le plus généreux. Depuis 2007, selon les régions,la TVA est rajoutée. Les deux tiers sont reversés aux collectivités locales.

 

 Viennent les taxes sur les alcools et tabacs, soit en moyenne 384 €/ménage en 2006. Enfin d’autres impôts sur la consommation du style taxes sur les conventions d’assurances (266 €/ménage) et d’autres 92 €/ménage concernent les bijoux (+ TVA) et les jeux de hasard. N’omettons pas les prélèvements jack pot relatifs aux investissements immobiliers : 15,5 milliards d’euros en 2006 !

France LUMIERE