de France Lumiere


http://www.amazon.fr/France-Lumi%C3%A8re/e/B00AHVC1C2/ref=ntt_athr_dp_pel_1

 Cinq milliards environ à débourser pour la construction du bout de ligne Paris-Marseille jusqu’à Nice ?

 Le TGV, l’aéroport, pourquoi pas non plus un super sous-marin grand public pour desservir cette ville côtière ? Au-delà des intérêts controversés pour ce projet comme pour celui concernant la ligne Rhin-Rhône ou encore Bretagne-Pays de Loire etc, les coût sont exorbitants en rapport avec une rentabilité commerciale incertaine. D’ici à 2010, pas moins de 2.000 km de lignes à grande vitesse verront sans doute le jour, selon l’objectif fixé par le Grenelle de l’environnement, revenu à l’automne 2009 dans les lumières de l’actualité de l’environnement.

 Au-delà de ces contingences et courses de puissance, c’est aussi, encore et toujours, réduire les zones forestières, viticoles et agricoles.

 Les expropriations de certaines propriétés font des victimes parmi les racines familiales ancestrales dans certaines contrées. On en est à se demander si, au nom du progrès, du pouvoir, des honneurs pour certains, il sera encore possible d’ici la fin du XXIème siège, de pouvoir trouver encore un bout de terre où vivre sur le territoire national sans lignes aériennes au-dessus de son toit et lignes de TGV à sa porte ?

France LUMIERE