de France Lumiere

http://www.amazon.fr/France-Lumi%C3%A8re/e/B00AHVC1C2/ref=ntt_athr_dp_pel_1

L’article L 314-7-III du Code Monétaire et Financier (article 24 de la loi Chatel du 3 janvier 2008), impose aux banques d’adresser un récapitulatif de l’ensemble des frais prélevés pour la gestion des comptes de dépôt.

 

 La Transparence était plus que nécessaire face à la complexité et le flou des offres (forfaits) commerciales. L’unique rôle de ce récapitulatif est d’informer dans le détail les clients des sommes diverses ponctionnées tout au long de l’année. L’occasion unique pour les clients de pouvoir faire l’addition et les inciter, en cas d’abus devenus évidents, de changer de banque pour une autre moins gourmande.

 Le sous-total indique les frais perçus et le nombre de produits ou services correspondants. Attention : les banques, souveraines dans l’art de noyer le poisson par des terminologies peu compréhensibles du grand public, utilisent des expressions obscures pour désigner certains prélèvements ; par exemple, la « mise en place de risque » ou « l’action de recouvrement » pour les personnes dont le compte est à découvert.

 Les clients trouvent que leur banque les ponctionne un peu trop facilement en frais de tous ordres ou sont en désaccord avec elle. Il faut alors faire jouer la concurrence par une bonne organisation réfléchie pour ne pas perdre d’argent.

France LUMIERE