Publié le 7.07.2011

Le ministre du travail, de l’emploi et de la santé a annoncé, mardi 5 juillet 2011, l’allongement de la durée de cotisation à 166 trimestres (41,5 ans) pour les générations nées à partir de 1955 afin de bénéficier d’une retraite à taux plein.

Cette décision intervient dans le cadre de l’application stricte d’un mécanisme instauré par la loi Fillon de 2003 selon lequel la durée de cotisation évolue proportionnellement à l’espérance de vie à partir de 60 ans (l’espérance de vie à 60 ans, calculée par l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee), étant à ce jour de 24,42 ans). Un décret, non publié au Journal officiel, doit néanmoins encore préciser les modalités de mise en place de l’allongement de la durée de cotisation.

Afin de bénéficier d’une retraite à taux plein, le Conseil d’orientation des retraites (COR) a rendu mercredi 6 juillet 2011 un avis technique qui conclut à la nécessité, pour la génération née en 1955, de l’allongement de la durée de cotisation à 166 trimestres (41,5 ans).