En 2011, les collectivités régionales ont prévu de dépenser au moins 145 millions d'euros en communication. Une somme astronomique destinée notamment à faire connaître leur action auprès de leurs administrés. Pour cela, les régions peuvent avoir recours à la publication d'un magazine local, à une campagne de publicité, à l'édition d'une plaquette vantant les avantages de telle ou telle mesure ou, plus prosaïquement, rémunérer des communicants dédiés aux relations publiques. A partir des budgets primitifs 2011 des régions métropolitaines, le Journal du Net a établi un classement des régions qui dépensent le plus en communication.

1ere : Lorraine, 9,57 euros par foyer fiscal

La Lorraine est incontestablement la région championne de la communication. En 2011, cette collectivité envisage de dépenser 12,34 millions d'euros dans ce domaine, soit 9,57 euros par foyer fiscal. Outre des frais généraux très élevés (6,94 millions d'euros), la Lorraine a fait de la com' sur sa mission de développement économique une priorité puisqu'elle va y consacrer 4,67 millions d'euros. Tous ces fonds iront à la promotion du tourisme et du thermalisme dans la région. Sur son site, la région revendique ouvertement cette politique qui vise à profiter de la dynamique née autour du Centre Pompidou de Metz, du Center Parcs Lorraine et des villes thermales, Vittel et Contrexéville.

2e : Limousin, 8,14 euros par foyer fiscal

Dans son budget primitif 2011, la région Limousin a prévu de dépenser 3,52 millions d'euros en frais de communication. Il s'agit du 15e plus gros budget en la matière. Mais le faible nombre de foyers fiscaux de la région (431 591) donne un ratio très élevé : 8,14 euros par foyer fiscal. 87% de ces frais sont absorbés par les services généraux, soit 3,05 millions d'euros. Ce qui n'empêche pas cette collectivité de mettre l'accent sur la communication pour certaines de ses missions. Elle va ainsi dépenser 210 000 euros pour faire la promotion du sport, de la culture et des loisirs et 196 000 euros au titre de sa politique d'aménagement du territoire.

3e : Picardie, 7,47 euros par foyer fiscal

Cette année, la région Picardie va consacrer dans son budget 7,89 millions d'euros à sa communication et à ses relations publiques. Les moyens généraux s'élèvent à eux seul à 4,48 millions d'euros dont un peu plus de 500 000 euros sont dédiés à ses "actions européennes". Pour sa compétence relative aux lycées, elle communiquera en 2011 à hauteur de 451 000 euros. Pour l'environnement, elle va débloquer 300 000 euros. Mais, là encore, c'est l'action économique qui va déclencher les plus grosses dépenses de communication : 1,52 million d'euros dont 520 000 pour la recherche et l'innovation et 200 000 euros pour le tourisme.

4e : Nord-Pas-de-Calais, 6,45 euros par foyer fiscal

Avec 14,13 millions d'euros de dépenses en publicité, publications et relations publiques, le budget communication de la région Nord-Pas-de-Calais est le deuxième plus important de toutes les régions françaises. L'essentiel est porté au budget des services généraux : 12,24 millions seront dépensés au titre des moyens généraux, 800 000 euros au titre de l'administration générale du Conseil régional, 136 000 euros au titre du Conseil économique et social régional et enfin 170 000 euros au titre des actions internationales. La collectivité locale met enfin le paquet sur la communication autour de sa compétence en matière de sport, puisque 620 000 euros seront dépensés.

5e : Languedoc-Roussillon, 6,18 euros par foyer fiscal

6e plus gros budget régional en matière de communication, la région Languedoc-Roussillon dépensera la bagatelle de 9,38 millions d'euros en 2011 pour assurer sa promotion et ses relations publiques. Ce qui revient en fait à 6,18 euros par foyer fiscal. Dans le détail, 2,64 millions seront consacrés à ses moyens généraux, 490 000 à la promotion de son action dans la formation professionnelle, 140 000 euros dans l'enseignement, 200 000 euros dans l'environnement et 300 000 dans les transports. Le fait le plus marquant concerne la somme que la région va consacrer au sport et aux loisirs : 3,24 millions d'euros, soit 35% de son budget com'.

6e : Basse-Normandie, 5,79 euros par foyer fiscal

Dans son budget primitif 2011, la région Basse-Normandie a prévu de dépenser 4,76 millions d'euros en frais de communication. Dans le détail, 1,9 million sera consacré à ses moyens généraux, 147 234 euros à la promotion de son action dans la formation professionnelle, 200 000 euros dans l'aménagement du territoire, 206 000 euros dans l'environnement. Des broutilles par rapport aux 855 000 euros que la région va consacrer, soit 18% de son budget com', pour faire sa publicité en matière de transports et dans son action au service du sports et des loisirs, 1,4 million d'euros (29% du budge).

7e : Haute-Normandie, 5,04 euros par foyer fiscal

Cette année, la région Haute-Normandie a prévu de dépenser 5,14 millions d'euros en frais de communication. 77% de cette somme sera absorbé par les frais généraux qui couvrent entre autres l'édition de plaquettes et du journal "Ma Région" ou encore l'achat des droits de projections des téléfilms de la série "Chez Maupassant". Le reste se répartit entre les différentes missions de la région. Pour sa compétence en matière de formation professionnelle la Haute-Normandie envisage de dépenser 220 000 euros. Pour les lycées, c'est 170 000 euros. Pour la culture, le sport et les loisirs, la promotion de son action est évaluée à 350 000 euros et pour les transports, à 291 000 euros.

8e : Paca, 4,67 euros par foyer fiscal

3e plus gros budget régional en matière de communication, la région Provence-Alpes-Côte-d'Azur dépensera 13,44 millions d'euros en 2011 pour assurer sa promotion et ses relations publiques. 88% de ce budget sont destinés à couvrir ses frais d'impression de publications, ses annonces et ses insertions. Mais cette année, la collectivité mettra surtout l'accent sur la promotion de ses réalisations pour deux de ses compétences majeures. Elle va ainsi dépenser 580 000 euros pour faire la publicité de son action dans les transports et 894 000 euros au titre de l'action économique.

9e : Poitou-Charentes, 3,97 euros par foyer fiscal

Les frais de communication, c'est-à-dire de publicité, de publications et de relations publiques, de la région s'élèveront en 2011 à 4,01 millions d'euros. 46% de ce budget sont consacrés aux moyens généraux. Le reste est porté au crédit des différentes missions de la région. Et en premier lieu à la formation professionnelle qui hérite d'une enveloppe de 525 000 euros pour faire la promotion de l'action de la région. La mission enseignement est elle-aussi très bien lotie avec 448 000 euros (11%du budget com'), tout comme celle de la culture et des loisirs (930 000 euros) et la santé (220 000 euros).

10e : Bretagne, 3,89 euros par foyer fiscal

Le budget com' de la région frôlera les 7 millions d'euros en 2011. Il reviendra ainsi à 3,89 euros par foyer fiscal, un montant juste en dessous de la moyenne nationale des régions (3,93 euros). 58% de ce montant sera utilisé au titre des moyens généraux. Le reste se répartit entre les différentes missions de la collectivité. Priorité a été donnée en matière de communication aux transports qui, avec 1,14 million d'euros pour mes relations publiques, trustent 17% du budget com' total. Viennent ensuite la formation professionnelle avec 963 871 euros, l'action économique, 359 724 euros, l'environnement, 187 777 euros, et l'enseignement, 150 000 euros.

11e : Franche-Comté, 3,69 euros par foyer fiscal

En Franche-Comté, le budget communication de la région s'élèvera en 2011 à 2,39 millions d'euros. Un montant modeste, mais qui, rapporté à la population, représente 3,69 euros par foyer fiscal. Si 71% de ce budget, soit 1,7 million d'euros, seront absorbés en frais généraux, le reste sera attribuée à certaines missions spécifiques de la collectivité. Pour 362 000 euros, la Franche-Comté fera la promotion de son action auprès des lycées. 153 700 euros seront consacrées quant à eux à faire connaitre l'action de la région dans le domaine des sports et des loisirs et 150 000 euros pour mettre en avant ses mesures en matière de transports

12e : Auvergne, 3,47 euros par foyer fiscal

17e budget régional en matière de communication, l'Auvergne se classe 12e région la plus dépensière. En effet, si elle ne dépensera "que" 2,73 millions d'euros en 2011 pour assurer sa promotion et ses relations publiques, ce montant représente néanmoins 3,47 euros par foyer fiscal. Un chiffre dû au faible nombre de foyers fiscaux installés dans la région. Comme pour toutes les régions, ce sont les frais généraux qui aspirent le plus de ressources, 1,48 million d'euros. Ce qui n'empêche pas l'Auvergne de mettre le paquet sur la promotion de son action au service de la culture et des sports. Pour ce seul domaine de compétence, elle va dépenser 1,14 million d'euros.

13e : Centre, 3,44 euros par foyer fiscal

Avec un budget global de communication de 4,93 millions, comprenant les frais de publications, de publicités et de relations publiques, soit 3,44 euros par foyer fiscal, la région Centre se classe 13e. Dans son budget primitif 2011, elle indique sobrement que 4,8 millions seront consacrés à ses moyens généraux, soit 97%. Elle indique également que le surplus se répartira entre deux de ses compétences. 60 000 euros au titre de son action dans la culture, le sport et les loisirs. Et 73 000 euros au titre de la promotion de son action dans les transports.

14e : Aquitaine, 3,40 euros par foyer fiscal

Pour chacun des 1,85 million de foyers fiscaux que compte l'Aquitaine, les dépenses de com' de sa région coûtera 3,39 euros en 2011. En inscrivant 6,29 millions d'euros au total en frais de publications, d'éditions et de relations publiques à son budget primitif, l'Aquitaine se révèle être une région plutôt économe. Si les moyens généraux de la collectivité aspirent 90% de cette manne, la région a tenu cette année à mettre l'accent sur la promotion de sa compétence en matière de formation professionnelle. La région a décidé d'y consacrer 469 000 euros. L'Aquitaine aura bien quelques dépenses en matière de communication dans d'autres domaines, mais leurs montants sont anecdotiques.

15e : Rhône-Alpes, 3,30 euros par foyer fiscal

2e plus grande région en population, Rhône-Alpes se révèle bien plus économe en matière de communication que des collectivités plus petites. Les moyens généraux absorbent 53% des 11,3 millions d'euros de budget. Le reste est dépensé pour faire la promotion de l'action régionale à commencer par l'action économique : 1,56 million d'euros, soit 14% du budget com'. Pour la culture et le sport, la région envisage de dépenser 1,09 million. Pour l'environnement aussi Rhône-Alpes met le paquet... 983 500 euros. Enfin 500 000 euros environ seront dépensés pour faire la promotion de chacune des compétences suivantes : formation professionnelle, enseignement et transports.

16e : Champagne-Ardenne, 3,26 euros par foyer fiscal

La région Champagne-Ardenne indique dans son budget primitif 2011 qu'elle dépensera 2,58 millions d'euros en frais de communication cette année. Un budget qui couvre théoriquement tous les frais d'édition, de publication, de publicité et de relations publiques de la collectivité. Car la région n'a décidé de laisser que quelques miettes à la promotion de son action dans le domaine des bibliothèques (60 000 euros) et des transports (73 000 euros).

17e : Bourgogne, 3,18 euros par foyer fiscal

7ans son budget primitif 2011, la région Bourgogne a prévu de dépenser 2,98 millions d'euros en frais de communication. 87% de ces frais sont absorbés par les services généraux, soit 2,58 millions d'euros. Ce qui n'empêche pas cette collectivité de mettre l'accent sur la communication pour certaines de ses missions. Elle va ainsi dépenser 213 125 euros pour faire la promotion de son action dans le domaine du sport, de la culture et des loisirs. Elle a également budgété un peu plus de 42 000 euros pour sa publicité en matière d'action économique et 43 000 euros au titre de sa politique environnementale.

18e : Pays de la Loire, 3,09 euros par foyer fiscal

10e budget régional en matière de communication, les Pays de la Loire n'en demeure pas moins économe au regard de la taille de sa population. Avec un budget de 5,98 millions d'euros, la région ne dépense "que" 3,087 euros par foyer fiscal pour faire sa com' et parfaire son image. Mais on ne sait pas trop à quel titre elle fait sa publicité, 89% de son budget passant en frais généraux. Le reste est nettement concentré sur sa politique de formation professionnelle. La région consacre 469 000 euros pour mettre en avant son action dans ce domaine. Sa mission "action économique" doit se contenter de 103 441 euros pour améliorer l'image de la région

19e : Ile-de-France, 2,60 euros par foyer fiscal

Son budget com' est certes le plus élevé de toutes les régions de France, mais son importante population lui permet d'obtenir un ratio faible. La publicité de son action ne coûte que 2,60 euros à chaque foyer fiscal. 81% de son budget passent en frais généraux. Le reste est porté au crédit de ses missions emblématiques. A l'instar de l'action économique qu'elle soutient à renfort de communication à hauteur de 400 000 euros. Idem pour la formation professionnelle (454 000 euros), l'enseignement (247 000 euros), le sport et la culture (419 000 euros) mais surtout l'environnement (1,83 million d'euros).

20e : Alsace, 2,58 euros par foyer fiscal

C'est un budget communication à minima que les élus alsaciens ont voté en décembre dernier. D'après le budget primitif de la collectivité, la région va, cette année, dépenser 2,27 millions d'euros pour faire sa promotion. Soit le 18e budget en valeur absolue des régions de notre classement. Pas mal pour un territoire qui compte plus d'un million de foyers fiscaux. Pour chacun d'entre eux, les dépenses de com' représenteront à peine 2,58 euros pour chacun.

21e : Midi-Pyrénées, 1,39 euros par foyer fiscal

La région Midi-Pyrénées se révèle être la plus économe en matière de communication. En 2011, pour faire la promotion de son action la région envisage de dépenser seulement 2,27 millions d'euros. Il s'agit du plus faible budget en valeur absolue dans ce domaine des régions de notre classement. Si 76% du budget com' sera absorbé en frais généraux, 190 000 euros, soit 8%, sont destinés à faire sa publicité de sa politique de formation professionnelle et 200 000 euros au titre de sa compétence "action économique". Ses missions culture, aménagement du territoire, environnement et transports disposeront chacune d'un pécule de 40 000 euros pour faire connaître l'action de la région.

Corse, 12,33 euros par foyer fiscal

La région Corse dispose de pouvoirs et de compétences élargies par rapport aux autres régions métropolitaines, aussi la rédaction ne l'a pas intégrée au classement. Mais son budget com' n'en demeure pas moins instructif. En effet, avec un budget communication de 2,13 millions d'euros l'institution régionale ne dépense pas moins de 12,33 euros par an par foyer fiscal. 77% du budget est absorbés par les frais généraux et 21% à la promotion de l'action de la collectivité en matière de sport et de loisirs. Sa politique en matière de transport est, elle, soutenue par une communication dont le montant s'élève à 36 000 euros.

Méthodologie

Pour réaliser ce dossier, la rédaction a décortiqué les budgets primitifs 2011 votés des 21 régions métropolitaines (hors Corse). Les budgets primitifs utilisés étaient en nomenclature comptable M71, celle commune à toutes les régions de France. Celle-ci récapitule pour chaque mission de la collectivité les dépenses en fonction de leur nature. Les montants des budgets "communication" publiés pour chaque région correspondent à l'addition des dépenses inscrites au compte 623, "Publicité, publications, relations publiques" pour chacune des compétences dévolues aux conseils régionaux. Le compte 623 regroupe notamment les frais d'annonces, d'imprimés, d'insertion, de catalogues et de publications diverses.

Pour obtenir le ratio par foyer fiscal, la rédaction a pris le nombre de foyers fiscaux, région par région, communiqués par les statistiques des Impôts.

 

Classement des régions en fonction de leur budget com' par foyer fiscal
Rang Région Budget com' 2011 (€) Foyers fiscaux Coût par foyer fiscal (€)
1 Lorraine 12 336 600 1 300 128 9,489
2 Limousin 3 515 000 431 591 8,144
3 Picardie 7 885 680 1 055 331 7,472
4 Nord-Pas-de-Calais 14 134 579 2 192 782 6,446
5 Languedoc-Roussillon 9 377 500 1 518 335 6,176
6 Basse-Normandie 4 762 562 822 156 5,793
7 Haute-Normandie 5 142 943 1 019 581 5,044
8 Paca 13 439 310 2 901 336 4,632
9 Poitou-Charentes 4 011 283 1 009 305 3,974
10 Bretagne 6 892 735 1 769 960 3,894
11 Franche-Comté 2 385 821 647 242 3,686
12 Auvergne 2 731 000 787 611 3,467
13 Centre 4 933 000 1 432 799 3,443
14 Aquitaine 6 291 396 1 851 071 3,399
15 Rhône-Alpes 11 297 650 3 421 346 3,302
16 Champagne-Ardenne 2 435 000 746 020 3,264
17 Bourgogne 2 981 362 937 528 3,18
18 Pays de la Loire 5 980 868 1 937 299 3,087
19 Ile-de-France 17 728 000 6 822 124 2,599
20 Alsace 2 580 239 1 001 703 2,576
21 Midi-Pyrénées 2 271 000 1 629 175 1,394
- France hors Corse 143 113 529 35 234 423 4,061
- Corse 2 131 500 172 845 12,332
- France avec Corse 145 245 029 35 407 268 4,102
Source : JDN

 

 source : lejournal dunet


En savoir plus