L’amiante : l’influence mortelle du lobbying

 Comment influencer l’opinion publique alors que cette matière, présentée comme une matière naturelle et donc non dangereuse, est connue depuis le 19ème siècle comme produit industriel générateur d’emplois ?

Mais que représentent 3.000 décès par an, sans contrôle.., face à des millions de chômeurs ? Mais depuis cette même période, la dangerosité de ces fibres minérales naturelles isolantes et ignifuges est classifiée comme étant à l’origine de cancers de la pièvre ou des poumons ! C’est aussi à cette date qu’un tableau des maladies professionnelles dues à l’amiante voit le jour. Or les chiffres de la mortalité en France évoluent en 1996 pour atteindre encre +2.000 décès annuels. Dans la foulée, l’utilisation de l’amiante sera interdite mais les victimes affluent toujours. 100.000 cas sont estimés d’ici 2025, soit la plus grande catastrophe sanitaire en France.

 Le groupement de pression, le Comité Permanent de l’Amiante CPA, après avoir fait son lobbying infernal, finira par disparaître discrètement en 1995. les actions de lobbying sont partout où l’argent est « roi » même si cela fait courir des risques importants et mortels pour la santé de tous.

 Les enjeux de la problématique du respect de la vie privée et du développement technologique de l’information font également l’objet d’une intense activité de lobbying. C’est pour quand un groupe de pression du grand public ?