DPE : 80% des logements sont classés dans les catégories D à F
© Fotolia.com
Selon une étude du réseau Ex'im, réseau national de 73 cabinets de diagnostics immobiliers spécialisé dans le diagnostic technique du bâtiment, 80% des logements français figurent dans les catégories D à F.

Selon l'étude du réseau Ex'im réalisée sur 10 000 appartements et maisons, 80% des logements français figurent dans les catégories D à F : trois des quatre plus basses catégories du diagnostic de performance énergétique.

Cette étude vient ainsi contredire les statistiques indiquant que
la moitié des logements français figure dans les catégories A à D
et l'autre moitié, dont 10% pour  la plus "énergivore", dans les catégories de E à G.

Le DPE, qui doit figurer obligatoirement lors d'une vente ou d'une location, classe les biens en sept catégories de A (50 kWh/m2/an, soit 250 euros de dépenses) à G (450 kWh/m2/an : 2 250 euros).

Selon Ex'im, la moyenne du parc immobilier français se situe aux alentours de 240 kilowattheures par mètre carré et par an. 240 kWh/m2/an équivaut, sur l'étiquette énergétique, à la lettre E.

Quant aux logements classés en A ou B, ils restent une exception.

Source : Ex'im

se loger