de France Lumiere

http://www.amazon.fr/France-Lumi%C3%A8re/e/B00AHVC1C2/ref=ntt_athr_dp_pel_1

Seul, face à lui-même, bravant les éléments, le coureur des mers démontre courage, abnégation et témérité. Se succèdent des moments difficiles, des nuits blanches, des peurs bleues, de grosses fatigues. Un tour du monde en solitaire se classe parmi les épreuves

suprêmes des travaux modernes d'Hercule. Un défi : réaliser le meilleurs temps en moins d’un trimestre en pratiquant une navigation au plus près du vent en ligne droite qui pousse à s’en éloigner. Cet aventurier des mers doit alors sans cesse négocier entre assurer sa sécurité, préserver son bateau tout en maintenant à distance ses adversaires. Il vise à être le premier en tête de la flotte.

 

Du premier au trentième candidat au défi contre lui-même, les éléments et l’immensité océanique, aucun ne démérite, même en cas d’abandon. Le plus grand courage est bien celui de renoncer à ce pourquoi il a été fourni tant d’efforts pour ses préparatifs au départ. Ils sont admirés, adulés mais attisent aussi les convoitises et les jalousies. Il y a ceux qui voudrait et qui ne peuvent pas. Une fois sur la ligne de départ, tous les valeureux marins partagent le même esprit, la même solidarité, une fraternité communautaire. Chacun dans sa course lancée et c’est « que le meilleur gagne ».

Après plusieurs semaines, ils sont salués en héros par une population avisée reconnaissante de ces grands moments d’émotion.  Jules Verne et son tour du monde en 80 jours aura largement contribué à ces très belles vocations et destinées exceptionnelles.

France LUMIERE

http://www.amazon.fr/Toile-votre-R%C3%A9seau-professionnels-ebook/dp/B00AGJ2ABC/ref=sr_1_1?s=books&ie=UTF8&qid=1354612744&sr=1-1