de France Lumiere


http://www.amazon.fr/-/e/B00AHVC1C2

 … et la mutation sociale professionnelle. L’évolution, la transformation est en cours. Quand le train est en marche, il faut savoir le prendre au bon moment. Seulement aujourd’hui certains sont capables de le saisir au passage, voire de monter dedans à l’arrêt mais une majorité de passagers potentiels n’ont pas été préparés à cet exercice de haut vol.

Sans compter qu’il ne faut pas se tromper de compartiment. Certaines catégories professionnelles vont être plus concernées que d’autres. Les techniciens, assimilés cadres et cadres auront en 1er classe à vivre un traitement particulier comme au XIXème et XXème Siècle mais cette fois sans doute pas à leur avantage.

 La mutation pousse vers l’extérieur de l’entreprise tout le lest des salariés qui pèse par le poids entre autre de l’âge et de l’expérience et donc de salaire. Plus le CV est lourd et l’âge avancé, plus l’ex salarié doit, pour exister et vivre de son métier, se créer sa propre activité, société, micro-entreprise. Tous les statuts sont à sa portée de main. Mais est-il prêt à faire le grand saut pour devenir lui-même un entrepreneur sans y être en particulier psychologiquement préparé ?

 Un réseau social n’a-t-il alors pas vocation à aider par l’écoute, l’échange, le partage d’idées, de pistes, d’humanité et de solidarité ? L’expérience des uns est très formatrice pour les autres… et normalement facilement accessible par les rencontres.

France LUMIERE