de France Lumiere


http://www.amazon.fr/-/e/B00AHVC1C2

 Sont-ils réellement nationaux pour tout à chacun ? Oui et non. Oui parce qu’internet n’a pas de frontière. Etre en contact avec des membres situés aux quatre coins de l’hexagone, sur le continent européen et dans toutes les autres contrées du monde, est d’une facilité déconcertante. Mais

rencontrons-nous de visu tous nos contacts hors de notre région et notre périmètre de proximité ? Certainement pas pour tous. Ceux qui ont l’opportunité d’effectuer des déplacements hors zone peuvent le prétendre mais la réalité est souvent tout autre. La plupart du temps, cela reste au stade des bonnes intentions probables.

 Non parce qu’à l’image de la majorité des membres en contact, le réseau reste virtuel même dans une proximité relative. Or, la notion même des réseaux sociaux professionnels signifie implicitement des rencontrées réelles. Les occasions ne manquent pas pourtant au regard des opportunités proposées par leurs animateurs de bonne volonté. Là encore, la réalité liée à la vie quotidienne de tout à chacun, la trépidation professionnelle, familiale, sociale, en fait un frein parfois derrière lequel l’on se cache parfois.

 Or, il est incontestable, pour les participants à toutes ces rencontres physiques, que le contact virtuel ne suffit pas pour atteindre un certain statut volontariste qui consiste à s’intéresser aux autres lors des faces à face. En résumé, en franchissant ce pas incontournable, un membre de réseau atteint la visibilité mémorisable car la rencontre physique excite les cinq sens de chaque humain. En fonction des systèmes de mémorisation de chaque individu (le touché, le visuel, l'auditif, etc ..), la rencontre réelle est "imprimée" et répertoriée, associée à un lieu, à un moment, à des ressentis, à des odeurs (exemple d'un barbecue). Ce serait dommage de s'en priver...

France LUMIERE