de France Lumiere


http://www.amazon.fr/-/e/B00AHVC1C2

 « Le bouche à oreille ». Comment peut-il raisonnablement fonctionner sans que les personnes ne se connaissent, sans qu’elles se soient rencontrées, sans qu’elles aient pu échanger, converser, partager leurs point de vue et leurs idées. La « magie » ne peut s’opérer que

du moment où nos 5 sens, fabuleuses capacités humaines, sont mises en œuvre. Internet, le virtuel me direz-vous ? Un subterfuge qui a rapidement ses limites. A part la vue, le touché voire l’auditif, cela se limite à un clavier, une souris et un écran souvent petit pour les « tchats » et tellement impersonnel, anonyme, glaciel et inhumain.

 L’Homme n’est pas fait pour rester seul. Il éprouve le besoin de croiser ses congénères sans quoi son existence propre est vide, apauvrissante. Là encore, il est nécessaire d’être volontaire et acteur de ses choix.

 La symbiose opère ! En plus des 3 premiers sens, l’odorat et le toucher rentrent en action et la rencontre humaine fait son œuvre. Les échanges sont fructueux, profondément humains, sans amulette, enrichissants ou pas. Au-delà de la carte de visite traditionnelle, ce que l’on va retenir de la rencontre ce sont les sensations, les impressions, bonnes ou mauvaises. Le bouche à oreille, la recommandation font leur chemin car, quelque part dans un coin de son cerveau, l’entrevu a laissé des traces. Le reste, reste à confirmer.

France LUMIERE