de France Lumiere


http://www.amazon.fr/-/e/B00AHVC1C2

 A en écouter les réseauteurs de longue date, il ne faut surtout pas s’attendre, selon les méthodes commerciales enseignées dans les écoles de commerce, à réaliser des affaires uniquement parce que l’on connaît des

membres d’un réseau. Il s’agit alors plus d’un tissu, d’une toile de liens, de connaissances. Une forme aussi de « téléphone arabe » ou bouche à oreille. Les relations des relations de ses relations de son réseau !

 Il faut donc miser sur la durée, et donc de l’endurance, le courage, et donc la persévérance. La conviction est un facteur de réussite surtout si elle est mise au service du service. S’intéresser aux autres, prêter ses connaissances et faire reconnaître ses compétences. Ne pas perdre le contact avec les membres de son réseau, provoquer des occasions de les rencontrer en prenant sur soi après chaque insuccès. Il faut compter 9 mois environ minimum pour que tisser un réseau ait un sens.

 Il y a donc souvent méprise sur ce qu’est un réseau, à quoi cela sert et surtout, comment l’utiliser savamment et utilement. La solution de facilité consiste souvent à prendre ses contacts pour ses cibles et prospects. Certains de ces derniers se plaignant alors de harcèlement et l’effet obtenu est alors inverse à celui visé. Tout est alors à refaire !

France LUMIERE