http://www.amazon.fr/France-Lumi%C3%A8re/e/B00AHVC1C2/ref=ntt_athr_dp_pel_1

de France Lumiere

Tous les spécialistes de la santé s’accordent à imaginer, dans les proches années qui s’annoncent, l’explosion du marché des prothèses auditives. Le vieillissement de la population contribue à imaginer le potentiel commercial de demain mais plus seulement. L’inondation

des écouteurs musicaux dans les oreilles dépasse les prévisions les plus pessimistes ou optimistes selon les personnes qui sont intéressées de près ou de loin à ce constat marquant. Les jeunes sur trois générations sont visés par cette allusion.

 

Or, depuis peu, un petit appareil fait couler de l’encre et met un pied dans la fourmilière du monde glauque des audioprothésistes. Lorsque l’on sait qu’il faut investir jusqu’à 3.200 € pour équiper deux oreilles avec 2.000 € pour le moins à la charge du patient après remboursement, les 1.000 € annoncés par « OCTAVE » sonnent bien aux écouteurs. L’idée des paires de lunettes loupes a fait son chemin. Les assistants de lecture ont ouvert la voie à leurs homologues de l’écoute sans ordonnance et à prix low cost. Sans aucun réglage, cet appareil, tout à fait légal, offre un confort de son de 11 à 20 décibels. Moins de 300 € par oreille semble le minimum de prix qui ramène à 5 ou 6 fois moins cher le coût d’un appareillage qui rend des services de base.

Sur internet, deux sites se disputent la distribution. Plus de 3.500 internautes ont procédé à l’acquisition d’OCTAVE sur Happyview.fr et Newpharma.be. Voilà enfin une bonne petite claque à destination de l’industrie opaque des audioprothésistes. Un sur six millions de malentendants recensés pourront accéder à leur primo équipement. Un handicap a son Octave à essayer. Alors, avec précaution d’usage, cette nouvelle méritait d’être mise en écho.

France LUMIERE

http://www.amazon.fr/Toile-votre-R%C3%A9seau-professionnels-ebook/dp/B00AGJ2ABC/ref=sr_1_1?s=books&ie=UTF8&qid=1354612744&sr=1-1