Publications

Recherche d'articles

Dernières Nouvelles

Publié le 26/06/2019, 07:33 par Claire Mollien
A quelques jours de la prochaine GayPride (samedi 29 juin), l'Ifop publie les résultats d'une enquête de...
Publié le 26/06/2019, 07:21 par Claire Mollien
des-propositions-des-pistes-de-la-lecture-sociale-en-partagePour notre client (basé à Lyon) société industrielle de premier ordre nous recherchons...
Publié le 19/06/2019, 08:39 par Claire Mollien
emplois-a-vos-cv-et-lisez-les-sondagesavec un grand merci à Isis de Romefort - merci Marie-Claire Sansoe ... mise à jour du 28 juin 2019 OFFRE D’EMPLOI Le syndicat mixte...

http://www.amazon.fr/France-Lumi%C3%A8re/e/B00AHVC1C2/ref=ntt_athr_dp_pel_1

de France Lumiere

Les convictions, les habitudes, les formatages ont la peau dure. Lorsque depuis des décennies, plus d’un demi-siècle, les consommateurs français ont été avantagés par la fiscalité du prix à la pompe, à l’achat d’un véhicule diesel, la raison du porte-monnaie l’emporte sur

Lire la suite...

http://www.amazon.fr/France-Lumi%C3%A8re/e/B00AHVC1C2/ref=ntt_athr_dp_pel_1

de France Lumiere

Rappelez-vous il y a une vingtaine d’années, il n’était pas rare d’entendre « ..pour 100 Francs t’a plus rien ! ». L’avènement de l’Euro et de sa flambée a peu modifié () le discours : « ..pour 1 euro t’a plus rien » ! Les temps changent et la misère avance. Le nombre de foyers fiscaux recensé, qui se situe en-dessous du niveau de vie, dépasse les prévisionnels les plus pessimistes. Mais l’information n’est

Lire la suite...

de France Lumiere

http://www.amazon.fr/France-Lumi%C3%A8re/e/B00AHVC1C2/ref=ntt_athr_dp_pel_1

Faut-il s’en féliciter ou, au contraire, pousser de hauts cris ? Voilà plus de 50 ans que le constat perdure. L’inégalité homme/femme est flagrante pour la rémunération allouée pour un travail identique. Le phénomène est reconnu, démontré, prouvé, dénoncé. Rien n’y fait.

Lire la suite...

de France Lumiere

http://www.amazon.fr/France-Lumi%C3%A8re/e/B00AHVC1C2/ref=ntt_athr_dp_pel_1

A la barre d’un navire, le capitaine porte sur ses épaules la responsabilité sociétale de ses marins au long cours. Le bâtiment est imposant, le tirant d’eau est très bas, les manœuvres sont plus lentes. Tout appelle à une anticipation de plus en plus conséquente pour éviter les collisions et les avaries. La vigilance permanente repose sur les officiers, maîtres absolus dans leur domaine de compétence. Les uns

Lire la suite...